La semaine avant le mariage : entre zen, course contre la montre… et drame familial.

Amie lectrice, à l’heure où j’écris ces lignes, je suis encore dans les préparatifs… Enfin, disons dans la dernière ligne droite. Et je te propose de partager les nouvelles du front avec moi, jour par jour !

agenda alliances

Lundi

Je n’arrive toujours pas à stresser, je me trouve même plutôt zen à 4 jours du mariage civil. Tu vois, je me marie civilement le vendredi. Et j’organise ma cérémonie laïque, ainsi que la grande réception le samedi. Je devrais donc être dans tous mes états. Eh bien non ! Je suis juste terriblement impatiente !

J’ai donc l’excellente idée de profiter de mes “vacances” pour aller faire des examens de santé, que je laisse trainer depuis trop longtemps déjà. Je me rends au labo à jeun avec mes 3 ordonnances (oui 3 !) pour effectuer les prélèvements. Bilan : 3 litres de sang en moins (bon, je suis peut-être un peu mélodramatique, mais c’est l’effet que ça m’a fait) et une journée complètement cassée à reprendre des forces.

L’occasion de me rappeler que la dernière fois que j’ai donné mon sang, je suis tombée dans les pommes ! Bref, une journée de presque perdue dans les préparatifs ! Petit conseil pour toi ma chère bride-to-be : on garde ses forces dans la dernière ligne droite.

Mardi

Grand ménage de printemps avant l’heure, car dans 3 jours nous accueillons nos invités pour fêter le mariage civil. Un mariage en petit comité (15 personnes), suivi d’un cocktail très simple chez nous. Donc il vaut mieux que l’appartement soit propre…

Je l’avoue : à un moment donné, la tête dans la Javel et l’entrée remplie de 12 poubelles à descendre, j’ai maudit cette stupide idée de faire un cocktail intime chez nous. Bilan de la journée : des courbatures partout à force de récurer, frotter, balayer… et porter ! Car oui, qui dit “cocktail maison” dit aussi : 10 litres de softs à acheter dans tous les parfums possibles. Aïe !

Mercredi

Journée difficile, puisque j’apprends le décès d’un membre de ma famille. Je suis partagée entre l’euphorie du mariage qui arrive à grand pas, la fatigue des derniers préparatifs, et la peine immense que me cause cette nouvelle.

Pour te dire la bizarrerie de la situation, j’apprends la nouvelle alors que j’appelle mon père pour le relancer sur l’hébergement de la famille, en train d’essayer ma robe blanche du civil et mes talons de 12 aux pieds. Et je me retrouve comme une idiote à devoir parler… logistique du mariage et désistements annoncés à cause de ce drame, en plus des modalités de l’enterrement.

J’ai l’impression d’avoir basculé dans un épisode de la 4ème dimension, ni plus, ni moins. Ou comment remettre les choses à leur place… Bizarrement, la couleur du livre d’or me semble soudainement absolument futile, et à juste titre. Et une même question me hante toute la journée : vais-je pouvoir assister à l’enterrement, malgré le mariage ?

mariés bougies

Crédits photo : Slava Slavik Photography

Jeudi

Je me suis endormie péniblement à 5h du matin. Les jours précédents, j’avais réussi à dormir sitôt couchée, l’insomnie de la future mariée n’était pas encore passée par moi. Eh bien avec le décès de la veille, impossible de fermer l’œil.

J’apprends en me levant, quelques heures plus tard que la sœur de mon père et son mari ne viendront pas car ils doivent… garder leur chien. J’ai beau leur dire que le château accepte les chiens, rien n’y fait. Il semblerait que leur charmant toutou soit vraiment trop fou pour s’inviter à un mariage (ce que je peux comprendre).

Le problème, c’est que suite à de trop nombreux drames familiaux que Murphy et son horrible loi n’auraient pas renié, il ne me reste plus dans la famille que mon père, sa sœur et son frère. Du coup, autant te dire que cette annulation vient me porter un coup de plus.

Je vais tout de même chez ma wedding planneuse lui confier quelques affaires, et tombe au coin de la rue sur… un accident mortel. Là, je respire à fond, et je me dis que la vie peut être vraiment moche, parfois. J’essaie de ne pas trop déprimer (je suis un chamallow) et de me dire que ceci n’est pas un mauvais présage pour le mariage. Je passe quand même faire les dernières courses pour le lendemain.

Je passe ensuite la soirée en amoureux avec Mister Feliner, notre dernière soirée de “célibataires” (car, aux yeux de la loi, nous le sommes toujours !).

Et demain ? Demain, c’est le mariage, et je reviens te raconter tout tout tout, très vite !

Et toi, tu as connu aussi des drames au cours de tes préparatifs ? Comment as-tu fait pour gérer des sentiments très contradictoires suite à une nouvelle très triste ? Comment réagirais-tu si tu apprenais une telle nouvelle à quelques jours de ton mariage ? Viens vite tout me raconter !



7 commentaires sur “La semaine avant le mariage : entre zen, course contre la montre… et drame familial.”

  • La vie continue avec tous ses aspects même si nous sommes dans notre bulle amoureuse en ce moment, à 2 doigts de nous marier entourés de nos proches… nul doute que la suite a été formidable pour vous malgré ces émotions fortes 😉

  • Je me reconnais dans le début de ton récit, sur le “je devrais stresser mais… rien!”.
    De même pour la prise de sang! Je suis tombée dans les pommes après mon premier et dernier don du sang… à mon travail… devant tous mes collègues… la honte absolue. On m’en parle encore! Et j’ai été mal durant 10 jours.

    Pour ma part j’aurais peut être dû, car du coup j’ai été trop indulgente avec l’un de nos prestataires qui au final a mis à mal mon organisation du jour J et m’a fait beaucoup de faux bonds cette semaine-là.

    Mais je n’ai heureusement pour moi pas eu de nouvelle aussi triste que la tienne.
    10 jours avant notre mariage j’ai quand même appris que mon grand-père ne viendrait pas, il était trop malade… Ca m’a rendue triste et je comprends un peu tes sentiments contradictoires, même si ce n’est pas aussi grave de mon côté.

    J’ai hâte de lire bientôt le récit de ton mariage et de voir ces sublimes talons de 12!

    ah et le récurage avant le mariage… jon l’a fait le dimanche d’avant et pareil, je me suis maudite d’avoir invité des gens à la maison cette dernière semaine!

  • Quelle course cette semaine de préparatif!

    Toutes mes condoléances pour le décès du membre de ta famille! Ces signes sont, pour moi, plutôt un signe de vivre ta vie au présent et d’en profiter tant que tu le peux!

    J’espère que tu as pu profiter tout de même de ton mariage malgré cette difficile nouvelle.

  • Au début j’ai cru que la mauvaise nouvelle avait un rapport avec la prise de sang, genre on t’annonce que tu as une maladie grave!! On a déjà parlé ici d’accidents de la vie et de décès quelques mois avant le mariage, mais deux jours avant, c’est trash… Et en effet ça apporte des questionnements logistiques super triviaux mais obligatoires…
    J’espère que tout le monde a pu tout de même se réjouir et s’autoriser à profiter d’une belle parenthèse!

  • Oh là là, je me retrouve aussi, et je compatis !
    6 mois avant notre mariage, mon fiancé est tombé très gravement malade, et s’en est sorti miraculeusement. Il a dit que la date du mariage l’aidait à avancer… J’ai préparé notre mariage seule, entre boulot et visites à l’hôpital, avec les horaire restreints de la réanimation.
    1 semaine avant le mariage, résultats de mon frottis: HPV stade 3 (pré-cancéreux). J’ai été opérée le lundi qui a suivi le mariage !
    Le matin du mariage, j’étais à genoux dans ma cuisine… à faire du béton pour boucher un trou sous l’évier de ma cuisine, par lequel un rat passait pour piquer les croquettes de ma chienne ! (berk berk)
    7 ans et demi plus tard, nous allons bien, et nous sommes toujours amoureux ! 😉 Ce sont aussi les épreuves et les cahots qui soudent.

  • Chère petite mariée. Je me rappelerai je pense de ce jeudi avec beaucoup d’émotions. C’était une triste journée et pourtant nous devions faire un effort considérable pour voir la vie du bon côté. J’ai beaucoup pleuré ce jour là aussi, après ton départ. Et enfin samedi est arrivé, et c’était magique. Le personnel du lieu de réception était formidable, vous étiez formidable ! C’était parfait ! A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *