Mon mariage civil en petit comité : la cérémonie

La dernière fois, je t’ai fait part de mon émotion lorsque nous nous sommes découverts avec mon mari… J’étais loin de m’imaginer que ce n’était que le début d’une journée si forte en émotions.

Comme tu le sais, nous nous sommes mariés en deux fois. Pour nous, le mariage religieux est le « vrai » mariage, tandis que la cérémonie civile n’est qu’un acte administratif froid. Je ne m’attendais absolument pas à vivre un moment aussi émouvant durant cette cérémonie. Et pourtant…

L’arrivée à la cérémonie civile

Tout a commencé avec notre entrée. Même si notre commune manque cruellement de charme, il y a un joli escalier qui mène jusqu’à la salle de mariage. Mon mari et moi avons monté cet escalier chacun à notre tour, accompagnés de nos parents.

Au départ, mon mari pensait monter cet escalier uniquement accompagné de sa Maman, et moi uniquement accompagnée de mon Papa. Mon Papa a cependant refusé de faire ça sans ma Maman. Je suis pourtant sa seule fille, et je pensais que mon Papa aurait été honoré de m’accompagner seul. Mais il m’a dit dès le départ : « C’est ensemble que nous t’avons créée et élevée, c’est ensemble que nous t’accompagnerons à l’autel ». J’ai trouvé ça très beau de la part de mon Papa et je suis extrêmement fière de ces photos aux bras de mes deux parents.

Déroulé de la cérémonie civile : l'arrivée aux bras de mon Papa et de ma Maman !

Crédits photo : Photo personnelle

J’aime cette photo, même si ce n’est pas une photo pro. Pour l’anecdote, mon Papa n’a pas pu s’empêcher de chanter la marche nuptiale tout en montant les escaliers…

La cérémonie et nos « Oui »

Nous sommes donc rentrés dans la salle de cérémonie un peu froide, mais le cœur rempli d’émotions. La cérémonie civile s’est déroulée en néerlandais car nous habitons une commune flamande. Nous avons écouté chaque mot de notre maire avec attention. Chaque mot s’est imprégné en nous et nous avons compris l’importance de cette cérémonie à ce moment-là. Non, ce n’était pas un acte administratif froid. Nous étions en train de nous unir devant la loi. Et même si nous sommes tous les deux profondément croyants, ceci est tout aussi (voir plus ?) important que de s’unir devant Dieu.

C’est donc extrêmement fébriles que nous nous sommes levés pour prononcer nos ‘Oui’, enfin ‘Ja’. C’est mon mari qui a dû prononcer son ‘Ja’ en premier… Dès que j’ai entendu ces trois lettres sortir de sa bouche, je n’ai pu contenir un petit cri… Oui, un cri. Un son que je ne m’explique pas, un espèce de ‘Hiiiiiiiii’, un mélange de joie et de larmes. Ça a beaucoup fait rire nos invités et le maire mais moi j’étais extrêmement gênée de lâcher toute mon émotion comme ça en public.

Lorsque ça a été à mon tour de répondre, je l’ai fait en trois langues, en néerlandais, en français en en grec : « Ja ik wil het, oui je le veux, nai to thelo« . Bref, les trois langues que nous utilisons au quotidien, souvent dans la même phrase. Là aussi, c’était quelque chose d’absolument pas réfléchi, c’est sorti tout seul au moment-même.

Déroulé de la cérémonie civile

Crédits photo : Photo personnelle

Ensuite ont eu lieu la signature des registres et l’échange des alliances. Nous avons décidé de procéder à un échange d’alliances, malgré le mariage religieux deux semaines plus tard. Il faut savoir que lors d’un mariage orthodoxe, les alliances sont échangées par le témoin, pas par les mariés. Le faire lors de la cérémonie civile nous a donc permis de quand même avoir un échange d’alliance entre époux.

Pour l’échange des alliances, nous avons demandé à notre filleule de quelques mois de les apporter. Bon, elle ne marche pas encore, du coup c’est ma Maman qui nous les a apportées, avec ma filleule dans ses bras. Ma filleule ne comprenait absolument pas ce qui était attendu d’elle mais elle était contente de cette attention soudaine de toute la salle. Elle nous a fait le plus beau de ses sourires et elle a fait rire toutes les personnes présentes.

Déroulé de la cérémonie civile : la signature des registres

Crédits photo : Photo personnelle

Déroulé de la cérémonie civile : la signature des registres

Crédits photo : Photo personnelle

Enfin, nous avons reçu le carnet de mariage de la part de notre maire. Pas avant qu’il ait fait la fameuse petite blague sur le nombre de pages et donc d’enfants inclus dans le carnet. Mais nous étions tellement heureux et fébriles que cette petite blague, faites à tous les coups, nous a fait rire… oui, sérieusement, ça nous a fait rire.

Déroulé de la cérémonie civile : la remise du livret de famille

Crédits photo : Photo personnelle

Nous étions donc officiellement mariés, à l’issue de 13 ans d’amour et d’une cérémonie extrêmement émouvante mais également joyeuse.

Nous avons donc redescendu les escaliers, en tant que mari et femme. Et c’est sous les confettis que nous sommes sortis de notre commune.

Déroulé de la cérémonie civile : la sortie sous les confettis !

Crédits photo : Photo personnelle

La prochaine fois, je te raconterai notre séance photos et notre petite fête qui, après cette belle cérémonie, promettaient d’être tout aussi magiques.

Et toi, aux bras de qui as-tu prévu d’arriver à la cérémonie ? Quel est le « vrai » mariage pour toi ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Mon mariage civil en petit comité : la cérémonie”

  • Votre émotion transparaît dans le texte !
    J’ai vécu exactement pareil la cérémonie civile qui a eu lieu la veille de notre mariage catholique. Pour moi c’était un moment important mais pas autant que la cérémonie du lendemain. Et, juriste de formation et de métier, je voyais assez froidement la cérémonie civile avec ses articles de code civil que je connais par cœur et un aspect moins spirituel que l’engagement religieux.
    Oui mais ca c’était avant … Avant de me retrouver devant nos plus proches et le maire, avant le discours du maire qui me connaît depuis que je suis enfant et qui a su nous faire un discours touchant, personnalisé, profond sans être gnangnan, avant de verser une larme pendant ce discours, avant d’apprendre que mon père en a versé une également, avant de voir les regards émus de nos témoins pendant qu’ils signaient …. Bref, il ne faut pas sous estimer la beauté et le sérieux de ce moment, il reste l’un des plus beaux souvenirs de notre mariage, tout autant que la cérémonie religieuse !
    J’ai hâte de lire la suite de ton récit !

  • En fait j’ai l’impression que tous les maires font la blague du nombre de pages, et qu’on rigole tous… Le nôtre s’est même transformé en promoteur immobilier, avec un petit discours sur le fait que la mairie allait entreprendre un projet de construction de logement mais aussi d’un lotissement et que nous étions donc invités, si nous souhaitions rester dans la commune, à acheter un terrain pour y construire notre futur maison « allez y messieurs dames, achetez mon terrain, il est beau il est beau mon terrain! »… sur le moment on a rigolé mais c’était quand même assez surprenant…

  • ohh c’est trop mignon, tu m’as fait monter les larmes (et vérifier que mon maquillage pour le mariage est bien waterproof, donc merciiii ^^)
    c’est trop mimi…
    N’étant pas croyants, pour nous notre vrai mariage sera le mariage civil, nous y accordons bpc d’importance, et même si nous faisons par la suite une cérémonie laïque, complémentaire

  • Comme je te comprends. Je n’avais que la mairie mais j’ai trouvé ça tellement émouvant. Pourtant je n’ai pas pleuré (même si en temps normal je pleuré pour un rien) mais j’étais à deux doigts tout comme quand j’ai découvert mon mari ou quand mon papa m’a fait monté dans la voiture.
    Les émotions ça nous prend n’importe quoi.
    En tous les cas vous êtes très beaux et touchants tous les deux.

  • Parfois, les cérémonies administratives peuvent être très froides effectivement… Mais le moment de l’échange des consentements est toujours rempli d’émotions je trouve !
    Et puis bon, pour moi, les sourires et les yeux embués que l’on voit en photo sont des preuves que les cérémonies ne sont pas toujours ennuyeuses 🙂
    Et ici, les photos m’ont donné le sourire en tout cas !

  • Heureusement qu’une cérémonie civil est riche en émotion car moi qui me suit mariée qu’à la mairie imagine le choque sous l’effet d’une cérémonie « banale » entre guillemet bien sûr . .. la notre a été aussi riche en émotion également. J’adore ton papa que c’est beau ce qu’il t’a dit et chantonne la marche nuptial j’adore

    • Oui, mon papa est top 🙂 <3

      Heureuse d'apprendre que tu as vécu une belle cérémonie aussi. Et comme tu dis, encore heureux que c'est un moment émouvant! 🙂

  • Vous êtes vraiment très beaux tous les deux, les photos sont très jolies et font assez bien transparaître l’émotion je trouve.
    Pour nous non plus la cérémonie civile n’avait pas une importance primordiale, et au final j’ai eu du mal à contenir mes larmes ! Surtout que l’adjointe au maire que je connais depuis toute petite nous a fait un discours personnalisé très touchant !

  • Waouh comme vous êtes beaux! j’aime beaucoup ta robe.
    C’est chouette d’être émus alors qu’on ne s’y attends pas, le mariage est vraiment un catalyseur des émotions!

  • Vous etes très beaux et j’ai les larmes qui montent aussi …
    N’etant pas croyante ça m’enerve toujours un peu quand j’entend dire que la mairie n’est qu’un passage.

  • Ouaw c’est vraiment super de rentrer au bras de tes deux parents! Au moins ta maman ne se sent pas à part.
    En tout cas j’adore ta robe, et tes chaussures sont trop magnifiques! Le côté doré et rosé te va au top! C est un super ensemble!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *