Mon mariage médiéval : les préparatifs de la veille

Après plusieurs jours de préparatifs tranquilles, c’est désormais le grand jour. Enfin, le dernier grand jour avant LE GRAND JOUR.

Nous engloutissons rapidement le petit-déjeuner. M. Lutin et moi roulons ensuite jusqu’à la ville du mariage, avec notre voiture bien chargée. J’ai rendez-vous pour la manucure.

La mise en beauté des mains effectuée (il ne restera que le vernis à poser le lendemain), nous reprenons la route vers la salle.

Mon père et ma témoin sont déjà sur place, ils ont commencé à décharger la deuxième voiture. Nous sortons les cartons de la nôtre. Entre tous ces éléments de décorations en vrac et les tables défraîchies, ce n’est pas vraiment engageant !

Nous plaçons les tables du dîner. Puis, avec le propriétaire, nous allons récupérer un bon nombre de chaises et de tables supplémentaires. On aligne toutes les chaises contre un mur, on place les tables du buffet, celles de l’arbre à vœux et de l’arbre à empreintes…

On rentre les planches des paravents, les branches pour les rideaux, l’arbre à vœux dans son pot (choisi et coupé la veille)…

La maîtresse d’hôtel du traiteur arrive avec les nappes. Mauvaise surprise, nous voulions une couleur plus « lin », naturelle, et elles sont plutôt beige clair, presque ivoire. Sauf qu’il y a 100 km de la salle à chez le traiteur, alors tant pis, je m’en contenterais.

Nous lui montrons les lieux, lui expliquons un peu le déroulé de la journée du lendemain. Puis elle commence à installer les nappes.

Moi qui me disait que nous pourrions très bien le faire nous-même, je retire ça tout de suite : elle fait ça PARFAITEMENT, ça rend très, très bien. Et elle a pu nous proposer des alternatives auxquelles nous n’aurions jamais pensé ! Je la laisse donc continuer.

Les parents et le petit frère de M. Lutin nous rejoignent vers midi et demie. Nous nous posons tous ensemble pour pique-niquer, sur les tables restées au milieu de la salle.

Et l’installation repart ! On nappe avec du kraft toutes les tables pour le midi. Les tringles sont mises en place, les rideaux aussi… Je pose les coupelles sur les tables, je sors l’arbre à empreintes. Je prépare la table de la cérémonie. J’enroule du ruban autour de deux chaises pour représenter notre banc pour la cérémonie.

mode d'emploi arbre à empreintes

Crédits photo : Barabara Samson - Instant B

Je suis sollicitée de tous les côtés et je n’ai pas toujours les réponses… Ou alors c’est plus long à expliquer que de faire moi-même ! Mais ça se passe bien, même si, par la force des choses, certaines bonnes volontés se retrouvent sans rien à faire par moments.

Nous sommes rejoints par la sœur de M. Lutin, avec son mari, ainsi que par ses grands-parents. Puis par l’amie (avec son fiancé) qui officiera lors de la cérémonie. Ils nous apportent aussi deux belles grandes lanternes qu’ils nous prêtent pour la décoration.

Mon Lutin explique comment arranger les centres de tables. Je n’aurais pas eu à m’en préoccuper, et les petites mains auront été fort inspirées pour disposer nos petits morceaux d’automne.

déco de table Automne-fantastique

Crédits photo : David Meyer

Psst ! As-tu remarqué que le champignon a des yeux ? 

déco automnale : marque-place branche

Crédits photo : Barabara Samson - Instant B

Nous répétons un peu la cérémonie, pour voir comment ça fonctionne dans l’espace. C’est le moment de réajuster à peine certains points (quand amener les alliances…).

Après quoi, nous commençons à disposer en rangées toutes les tables pour la cérémonie. Nos pères installent les paravents… Et manquent assommer belle-maman ! Du coup, j’ai un peu peur, face à ces rideaux et paravents bien lourds, de voir quelque chose s’écrouler sur un invité (ou sur nous au milieu de la cérémonie !). Mais c’est trop tard pour reculer.

Les témoins sont missionnés pour rincer les bonbonnières et les remplir de bonbons.

Tout est presque prêt. Je me décide à étaler les feuilles d’automne pour égayer l’espace de la cérémonie. D’abord, des poignées entières le long des mur. Puis je disperses des feuilles plus éparses au milieu des allées. J’en ajoute entre les 3 lanternes qui séparent l’assemblée des mariés.

Mon Lutin revient alors, après s’être absenté pendant tout ce temps à un autre bout de la salle, pour régler autre chose. Il me dit que le résultat est superbe ! Voilà qui fait plaisir. C’est sûr que depuis le bazar des cartons, des planches, des tables et des chaises en vrac du début… L’espace est transformé !

Bientôt, mon père et ma témoin repartent vers la maison. Toutes les personnes restantes sont de la famille de M. Lutin. Comme prévu, nous allons tous ensemble vers la ville pour dîner. Il est 19h, nous n’avons pas trop traîné depuis le début de la journée !

Laissant la famille se rendre la pizzeria, mon fiancé et moi allons d’abord jusqu’à notre (très belle) chambre d’hôte. Nous visitons les lieux, sortons nos valises et nos habits pour le lendemain. Puis nous allons rejoindre la Lutin’s family pour nous restaurer.

Après le repas, nous regagnons la maison d’hôtes. Nous rangeons un peu nos affaires et prenons une douche (shampooing oblige pour le lendemain !).

Puis nous nous mettons au lit. Oui, ensemble, pardi ! Nous sommes toujours collés l’un à l’autre, ce n’est pas parce que « normalement il faut dormir séparés la nuit précédant la noce » que nous allons devenir traditionalistes soudain ! Ça serait un coup à nous stresser bien plus qu’autre chose. Ce soir-là, comme tous les autres, nous pouvons nous blottir l’un contre l’autre avant de nous endormir.

La nuit n’est pas reposante. Je ne suis pourtant pas stressée du tout, mais je cogite. Je réfléchis à toutes les choses à faire demain, à ce qu’on a oublié de préciser à Untel ou à Telautre. Je me remémore notre histoire d’amour, depuis le commencement. Et puis, je pense aux copines du forum, aux chroniqueuses de Mlle Dentelle, et à tout ce que j’aurais à te raconter en revenant…

La suite au prochain numéro !

… Sauf que je sais que tu es curieuse. Alors, pour te faire patienter en attendant la suite… Voici un petit aperçu d’une partie de ma robe… et des Lutins-mariés !

robe de mariée médiévale

Crédits photo : Barabara Samson - Instant B

Monsieur Lutin et Madame Lutine

Crédits photo : David Meyer

Et toi ? Comment imagines-tu la journée d’avant le mariage ? Vous serez nombreux pour la mise en place ? Tu passeras ta dernière nuit de « célibataire » toute seule ? Avec une amie ? Ou, comme moi, avec ton amoureux, comme d’habitude ? Tu veux dormir dans ta chambre de jeune fille ? Vous louez une chambre d’hôte ou chambre d’hôtel ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Mon mariage médiéval : les préparatifs de la veille”

    • Héhé, il faudra attendre que les fêtes soient passées… Mais promis, ça viendra ! 😉
      Merci pour le compliment pour les centres de table. 😀

  • tu es superbe sur la toute dernière photo! (et je trouve qu’on se ressemble un peu, ça fait drole ^^)

    je vex voir ce que ca donne ta salle au finaaaaaaaal!! en tous cas, belle organisation, ca a bien carburé!!!

  • Wouhouuuu, alors pour moi… le coup de coeur, c’est ton.. diadème/bijou-de-tête/couronne-d’elfe (rayez la mention inutile) !
    On te croirait sortie du Seigneur des Anneaux !

    • Waouh merci ! ça me touche d’autant plus que c’est mon Lutin et moi qui l’avons conçu, ce diadème. 😉 C’est lui qui l’a dessiné d’après mes indications, puis, modifié selon ce qui me plaisait ou me plaisait moins.

  • Oh j’ai hâte de voir d’autres photos de ta déco et de ta robe. ça a l’air très beau !
    C’est rigolo, j’ai moi aussi des “champignons à yeux”, mais en petit format. Je les ai acheté lors d’une fête médiévale qui a lieu chaque année dans la commune où habitent mes parents 😀

    • On en a un qui est un peu plus petit aussi (on en aperçoit un sur la 2e phtoo de déco de table). Ils viennent peut-être du même endroit ? On a trouvé les nôtres au marché de Noël, mais ils ont une boutique vers Grenoble, je crois. 😉

      • J’habite en Belgique, ça fait un peu loin. 😉 Je ne sais pas s’ils repassent sur le marché médiéval chaque année, mais en tout cas le monsieur était très sympa.

  • Bonjour Madame Lutine,
    je suis en totale admiration devant vos tables ! ! Je n’ai qu’un mot : bravo ! et ton collier j’adore ? Aussi fait maison ?

  • Coucou j’aime beaucoup ton site, moi aussi je me marie en médiéval mais c’est pour septembre 2013 on a encore un peu de temps mais le stress monte ( créer les faire parts, monter un blog pour aider les invités et tout…) Ça m’encourage de voir que tu as réussi à tout faire toi même.
    Vous faite un magnifique couple.
    J”espère qu’on pourra faire connaissance un jour.
    Cordialement.
    Alix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *