Mon mariage entre rêve et réalité : le repas de noces

Je t’ai laissée la dernière fois à la sortie de notre cérémonie, au moment de prendre le chemin du Moulin, après avoir reçu les félicitations et les embrassades de nos proches sur le parvis de la salle des fêtes.

Mon mari tout neuf et moi-même prenons donc place dans la belle voiture ancienne louée pour l’occasion, tandis que l’ensemble des invités se met en cortège derrière nous pour rejoindre le Moulin où nous attend le repas de noces. Enfin, ça, c’est la théorie…

Le couac de notre repas de noces // Photo : Isabelle Chatellier Wedding

Crédits photo : Isabelle Chatellier Wedings

Si tu te souviens bien, nous avons opté pour un « déjeuner de noces » sous forme de buffet servi juste après la cérémonie pour avoir le temps de bien profiter de la journée avec nos familles.

Pour des raisons de budget, nous avons choisi de ne commander que les mets du buffet et leur mise en place à un traiteur, et de nous occuper nous-mêmes des boissons et du « service ». Il était ainsi convenu avec le traiteur qu’il installerait le buffet pendant la cérémonie, pour que tout soit prêt au moment où nous arriverions avec les invités. (Tu le vois venir, le couac ?)

Évidemment, ce n’est pas ce qui s’est passé. Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais le traiteur a envoyé son équipe dresser le buffet près de deux heures plus tard que prévu. C’est-à-dire qu’ils sont arrivés pour commencer l’installation à l’heure à laquelle nous devions passer à table.

La configuration des lieux n’offrant pas d’entrée de service (raison pour laquelle nous avions demandé à ce que tout soit dressé en notre absence, nous avions même spécifiquement choisi des mets qui pouvaient être gardés au chaud assez longtemps), le traiteur a dû traverser la foule de nos invités avec ses chariots et installer le buffet dans le va-et-vient d’une centaine de personnes qui découvrent les lieux, cherchent leur place à table, se mettent à l’abri car le vent s’est levé et la pluie a repris… Bref, exactement ce que je voulais éviter !

Le couac de notre repas de noces // Photo : Isabelle Chatellier Wedding

Crédits photo : Isabelle Chatellier Wedings

Un apéritif un peu improvisé

Heureusement, nous avons prévu d’offrir un verre de bienvenue à l’arrivée au Moulin. Pour ce faire, un petit détachement composé de quelques amis volontaires a devancé le cortège et préparé les verres et les boissons pour accueillir les invités.

Ça nous permet d’occuper tout le monde sur la terrasse le temps que le traiteur installe le buffet en vitesse. Heureusement que nous avions décidé de monter les tentes pour nous abriter de la pluie, car il aurait été tout simplement impossible que cent personnes se mettent à l’abri à l’intérieur en même temps que le traiteur installait le buffet…

C’est le seul couac qu’il y aura à relever durant cette belle journée, mais je dois t’avouer que, comme toute mariée qui se respecte, ça m’a bien énervée sur le moment ! Et même si les personnes qui ont remarqué que ce n’était pas tout à fait ce qui était prévu sont rares, j’en ai été assez vexée, car j’avais justement anticipé cette situation et tout organisé afin de l’éviter.

J’ai toutefois décidé de ne pas laisser ce contretemps gâcher mon plaisir et de profiter de ce petit laps de temps supplémentaire et imprévu avant le repas pour me consacrer à mes invités. La verrée est un moment très sympathique, un peu inattendu, mais vraiment agréable.

Le couac de notre repas de noces // Photo : Isabelle Chatellier Wedding

Crédits photo : Isabelle Chatellier Wedings

À table !

Nous passons finalement à table au moment où la pluie commence vraiment à s’intensifier, donc juste à temps. Le buffet est très apprécié, tant pour le choix des mets que pour leur qualité. Je suis également très contente d’avoir opté pour le format « buffet », car, comme nous le souhaitions, ça a permis à chacun de trouver son bonheur, de bouger librement, d’échanger avec les autres convives et de passer un bon moment.

De notre côté, nous avons aussi prévu de profiter que tout le monde soit occupé à table pour nous éclipser pour notre séance de photos de couple. Nous ouvrons donc le buffet et mangeons relativement rapidement, avant de nous mettre en route avec la photographe vers le lieu choisi pour notre séance photo. Mais je te donnerai un aperçu de ce moment intime et privilégié dans une chronique dédiée…

Et toi, comment se déroulera ton repas de noces ? Service à table ou buffet ? Raconte-moi ce que tu as prévu…



6 commentaires sur “Mon mariage entre rêve et réalité : le repas de noces”

  • Olalah, c’est fou ça !!! Je comprends que ça t’énerve que les gens le remarquent, surtout quand tu as tout fait pour éviter la situation remarquée !!! Ca donne l’impression que vous étiez mal organisés, alors que pas du tout (grrrr, je déteste ça !!!)…

    Heureusement, tout a fini par se mettre en place, et tout était bon !! Je pense que c’est surtout ce moment convivial que retiendront les gens 🙂

    • Oui c’est sûr que c’est frustrant quand il y a un couac et qu’il se remarque… Mais comme tu dis, je crois que la plupart des invités ne s’en souvient pas et n’a retenu que la convivialité du moment! Et puis c’est le seul que nous avons eu à déplorer, heureusement…

  • Vraiment pas cool de la part de ton traiteur… Il s’en est excusé, au moins ? Tu as su le fin mot de l’histoire (i.e. pourquoi c’était arrivé malgré tes consignes) ? Comme toi, j’en aurai été très frustrée…. Heureusement que tu as surpassé cette contrariété et que le verre de bienvenu a fait diversion auprès de vos invités !
    Si c’est le seul couac à déplorer, j’en déduis que la suite de ton récit n’est que cœur-paillettes-licornes ? 😀

    • Non, honnêtement, la frustration du moment passée, je n’ai pas cherché plus loin avec le traiteur… L’équipe de livraison s’est vaguement excusée sur le moment en argumentant que c’était mes consignes qui n’étaient pas claires et qu’ils avait fait “tout juste”… donc je n’ai cherché plus loin pour ne pas m’énerver et risquer de me gâcher la fête… Mais c’est pas très pro de leur part et j’avoue ne pas les avoir recommandé !
      Et pour le reste, oui c’était un mariage 100% coeur-paillettes-licornes ! 🙂

  • Bonjour Madame Huit, j’ai une question assez futile : quel est le nom du vernis rouge que tu portes sur le deuxième photo ? J’aimerais beaucoup trouver le même. Merci ! ^^

    • Chère Delphine, je ne vais malheureusement pas pouvoir t’aider, car j’étais allée en institut pour du vernis permanent (séché à la lampe UV), donc je ne sais pas du tout quelle marque ou teinte l’esthéticienne avait utilisée… Désolée! Mais si tu fais une capture d’écran de la photo, tu dois certainement pouvoir te renseigner en magasin pour trouver un vernis approchant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *