Au secours, je vais me marier mais je suis timide !

Dans la vie de tous les jours, tu es plutôt discrète et réservée ? Ou bien c’est peut-être le cas de ton fiancé ? Le jour de ton mariage, tu pourras difficilement passer inaperçue, dans ta jolie robe, en train de remonter l’allée avec une centaine de paires de yeux rivées sur toi…

Je viens de te donner des sueurs froides et des palpitations avec cette phrase ? Pas de panique, aujourd’hui, je te donne quelques conseils pour vivre ton jour J sereinement et partager ce moment avec tes invités avec pudeur.

Au secours, je vais me marier mais je suis timide !

Crédits photo (creative commons) : kpgolfpro

L’étape des vœux

Si l’idée d’exprimer tes sentiments en public t’angoisse, tu peux très bien trouver une alternative :

  • Remettre à ton mari (devant l’assemblée ou pas) une lettre sur laquelle tu auras rédigé tes vœux. Si ça ne te dérange pas, il peut la lire tout fort. Sinon, garder ces quelques lignes pour lui.
  • Lui chuchoter à l’oreille pendant qu’une jolie musique occupe l’assemblée. Ils pourront alors profiter de l’émotion sur vos visages sans entendre ce que vous vous dîtes. Ce sera comme un secret entre vous.
  • Si vous vous mariez religieusement, vous pouvez seulement répéter vos engagements après le prêtre. Vous pourrez ainsi exprimer vos vœux sans trop vous dévoiler.

Le baiser

Gênée à l’idée de vous embrasser face à vos invités ? Déjà, rassure-toi, vous n’êtes pas obligés de vous rouler un gros patin !

  • Un smack tendre et pudique peut très bien faire l’affaire.
  • Si c’est le baiser sur les lèvres en lui-même qui te met mal à l’aise, vous pouvez opter pour un bisou décalé sur le front ou sur la main.
  • De toute façon, le baiser n’est pas obligatoire et vous pouvez demander à l’officiant, le maire ou le prêtre de ne pas prononcer la fameuse phrase “vous pouvez désormais vous embrasser”.

La première danse

Tu n’es pas la reine de la piste et/ou tu n’es pas à l’aise avec ton corps ? La première danse représente un de tes pires cauchemars ? Et pourquoi ne pas contourner la tradition ?

  • Invite d’autres couples à danser en même temps que vous. L’attention des invités sera un peu détournée.
  • Vous pouvez demander à vos témoins de s’occuper de l’ouverture de bal en organisant une chorégraphie avec vos amis. Tu trouveras certainement dans tes proches des gens que ça réjouira !
  • Et pourquoi pas danser derrière un paravent en tissu ? Tes invités y assisteront en mode “ombre chinoise” et, vous, vous vous sentirez comme seuls au monde.

Dans tous les cas, souviens-toi que la seule chose obligatoire pour te marier c’est deux personnes qui s’aiment. Rien ne vous oblige à “faire le show” si vous ne le sentez pas. Oui, vous êtes les stars du jour mais vous n’êtes pas obligés de jouer les rock-stars si ce n’est pas vous.

Tu sens l’angoisse monter : ferme les yeux, respire et pense à l’homme que tu aimes. Vous êtes en train de vos marier. Cette image devrait t’apaiser.

Mes derniers petits conseils

  • Surtout, ne reste pas focalisée sur le fait que tu seras la reine d’un jour. Au contraire, profites-en ! Autant d’amour et de bienveillance de la part de tous ces proches en même temps, c’est quelque chose de rare et ce n’est pas désagréable.
  • Ne t’inquiètes pas trop pour les invités que tu ne connais pas ou à peine. Ils viendront te féliciter mais ne te monopoliserons pas trop. Au pire, tu peux charger un de tes témoins de venir te “sauver” si il voit que ça fait trop longtemps que l’on t’accapare.
  • Accorde-toi des moments de “pause” loin de la foule, en compagnie de tout mari tout neuf. Juste avant le repas, dans un endroit calme, histoire de vous retrouver, profiter à deux et souffler une minute.
  • Parole de wedding-planner ET de jeune mariée : le jour J, on est comme dans une petite bulle et, face à autant d’amour et de bienveillance de la part de nos invités, les angoisses dûes à la timidité s’amenuisent et parfois même disparaissent totalement.

TU VAS TE MARIER !!! Gniiiiiiiiiiiiiii !

Et toi, es-tu timide ? Appréhendes-tu le jour J à cause de ça ? As-tu des « remèdes » à partager pour te sentir plus à l’aise lorsque tu deviens le centre de l’attention ? Raconte !

Enregistrer

Enregistrer



12 commentaires sur “Au secours, je vais me marier mais je suis timide !”

  • Un autre petit conseil : si tu te marie religieusement, saches qu’il y a plusieurs type de « formulations » pour les voeux entre lesquelles tu peux choisir, et notemment l’une d’entre elle où c’est le prêtre qui dit la partie des voeux et les mariés ne doivent dire que « oui » (comme à la mairie). J’ai trouvé ça très pratique 😉 !

  • Je ne suis pas timide (je passe mon temps à parler en public) mais suis plus pudique avec mes sentiments…Pas d’appréhension spéciale mais je compatis avec celles qui ont des difficultés à être le centre de l’attention, ça doit être difficile.

  • Je ne suis pas timide non plus, mais par contre exprimer mes sentiments devant autant de personnes va être très compliqué.
    Je pourrais ne pas dire mes voeux à mon futur mari, mais c’est un peu le seul jour où il faut parler de sentiment alors je vais respirer un bon coup, et lui tenir fort les mains, ça m’aidera 😉
    Merci pour ces précieux conseils !!!

  • Je trouve que tu donnes de très bonnes idées. Juste une chose : penser à avertir les personnes concernées ! Nous n’avions pas tenu compte des conventions habituelles et pour le moment de danse, nous avions engagé un groupe pour animer un bal folk. Eh bien, le violoniste a annoncé « l’ouverture du bal par les mariés »… « quoi, qu’est-ce qu’il dit, mais on n’avait pas prévu de danser, nous ! » Bon, ce n’était pas grave, on a bien ri de ça avec mon mari, mais pour des personnes que danser stresse vraiment… Et je me permets de rajouter une chose : tu écris « pense à l’homme que tu aimes » : ça peut être aussi « pense à la femme que tu aimes »…

  • Je suis timide et j’ai horreur de parler en public. Mais notre mariage s’est bien passé. Pour nos voeux à l’église nous avions un pense-bête au cas où. Le prêtre n’a pas prononcé la petite phrase comme quoi on pouvait s’embrasser : nous n’en avions pas parlé au préalable mais ça nous allait bien comme ça. Par contre à la fin de la cérémonie, il nous a tendu le micro pour qu’on dise un petit mot à l’assemblée, ce qui n’était pas du tout prévu !!! Heureusement mon mari a très bien géré mais ça ne m’a pas vraiment fait rire…
    Et sinon comme nous ne tenions pas à faire une entrée remarquée pour le dîner, nous avons contourné le problème en n’affichant pas le plan de table et en accueillant nous-même les invités et en leur indiquant leur table. Ça nous a permis de dire un petit mot au passage à chacun et comme ça nous n’avions plus qu’à aller nous asseoir. Et puis on s’est rattrappé avec une ouverture de bal sur une belle valse.

  • Mon pire cauchemar, je suis timide, il est timide je me trouve moche grosse immonge etre prise en photo c’est horrible et encore plus le regard sur moi …..

    • Carol, si je peux me permettre, l’important est que tu te sentes à l’aise alors pense à réduire la liste des invités aux seules personnes qui comptent vraiment.
      Et puis je pense que ton fiancé t’aime telle que tu es donc le jour J tout ira bien, c’est à travers ses yeux que tu te verras!
      Sinon pensez peut-être à une « séance de photo d engagement » avant le mariage pour être à l aise avec votre photographe…et pourquoi pas une séance  » boudoir » pour toi toute seule où ton corps serait mis en valeur ce qui t aiderait à t apprécier telle que tu es?
      Le jour du mariage tu peux demander à tes invités de ranger leurs appareils photos pour que vous soyez moins angoissés (argument:un photographe pro est là, profitez du mariage, promis juré vous pourrez avoir les photos très très bientôt…et rien ne t empêche ensuite de sélectionner tes préférées!).
      Je te souhaite en tous cas plein d’agréables moments pour ton mariage!

  • Nous on est très pudiques des sentiments alors les vœux en public je crois qu’on va oublier! Par contre je me dis, pourquoi pas un échange de vœux en tout intimité au moment de la découverte ? A méditer.
    Merci pour ces conseils en tout cas 😉

  • Super article avec de bons tuyaux pour nous aider à relativiser notre timidité ! Chéri et moi, on n’est pas timides mais un peu réservés au premier abord et surtout pudiques sur nos sentiments, du coup, pour l’église, nous répondrons simplement « oui » au prêtre 😉 mais comme tu le dis si bien, je pense qu’on sera entourés de tellement d’amour ce jour là qu’on sera portés par toute cette énergie positive !

  • Merci pour cet article.
    Je suis hyper timide et pudique des sentiments. La première chose que j’ai demandé à mon fiancé c’est de faire un baisé discret quand nous serions devant le prêtre. Même le fait que les gens parlent de nous/de moi en publique me dérange donc je pense qu’il n’y aura pas de discours des témoins. C’est peut être un peu dommage pour eux mais je préfère être à l’aise lors de mon mariage.

  • Euh… Le coup de « vous pouvez embrasser la mariée » ça n’existe que dans les films américains et c’est vraiment typique de leur culture.

    Certains mariés s’y attendent peut être à force de regarder des séries mais il y a peu de chances que le prêtre vous propose de vous embrasser dans l’église.
    Aucun souci de ce coté là!

    • C’est vrai que la culture américaine nous inspire beaucoup dans le domaine du mariage. Et même si à l’église c’est plutôt rare car ça ne fait pas partie du rituel ça l’est beaucoup moins à la mairie ou lors d’une cérémonie d’engagement. Heureusement, ce n’est pas obligatoire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *