Retour vers le futur… de ta décoration

L’écologie, le minimalisme et le zéro déchet, ça te parle ou pas du tout ? Je te propose une série d’articles sur le sujet… Notre mariage a commis moins de 2 kg de poubelle « noire » alors je transmets nos astuces à qui les veut !

Aujourd’hui, je t’invite à imaginer une décoration la moins polluante possible. Quelque soit le fil rouge, les couleurs ou le thème de ton mariage, il existe un tas de solutions (presque) zéro déchet pour que la décoration ne finisse pas à la poubelle après 8 heures d’utilisation.

Ça consomme de l’essence ordinaire ou du super ?

Il faut savoir que la majorité des objets décoratifs sont en plastique fabriqués à base de pétrole qui est une des industries les plus polluantes du monde comme tu le sais. Alors l’impact de la décoration plastique et jetable sur l’environnement est catastrophique.

Je sais bien « qu’on ne se marie qu’une fois » mais les déchets brûlés ou enfouis sous terre à la fin du mariage, eux, sont désastreux pour des années : nous avalons, chaque semaine, jusqu’à 5g de plastique (l’équivalent d’une carte de crédit) caché dans nos aliments et nos boissons.

Comment faire ?

  • éviter les sites et magasins de décoration bon marché (oui, les prix sont extrêmement bas et le rendu très sympathique mais les produits sont fabriqués à l’autre bout du monde et vont finir à la poubelle « noire » après 8 heures d’utilisation) ;
  • privilégier l’occasion ou le don (autour de toi, il y a forcément des mariées à qui il reste du matériel inutilisé sur les bras) [ndlr : viens découvrir Annonces Dentelle !] ;
  • trouver une alternative approchante, réutilisable et durable à ce que tu aimes (et là, oui, ça prend plus de temps que de cliquer pour valider ton panier numérique, c’est vrai).

On a toujours tort… de se casser la tête

Ma méthode est un peu la même que dans mon article sur la papeterie écolo :

  • regarde autour de toi (chez toi, chez tes proches, dans les lieux que tu fréquentes) ce qui pourrait servir de déco brute, détournée ou customiser et les matériaux disponibles pour le DIY
  • fabrique (ou fait fabriquer) un maximum d’objets uniques à partir de matériaux que tu as déjà en stock (en demandant autour de toi s’il te manque un peu de peinture au lieu de courir acheter un flacon neuf de 500ml qui ne servira à rien d’autre)
  • voit ce que la nature peut t’offrir pour compléter ou parfaire ta déco
  • cherche ce que tu peux emprunter ou acheter d’occasion (vide-grenier, sites Internet) pour parfaire le tout
  • harmonise les trouvailles entre elles par rapport à vos goûts et envies déco à toi et au futur marié
Une décoration zéro-déchet pour mon mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Grâce aux prêts et dons de ton entourage, très vite, tu peux te retrouver (cf. photo qui n’est que la partie visible de l’iceberg) avec une montagne de décos d’ailleurs !

À moins, bien sûr, d’avoir envie d’un dépaysement total sans aucun rapport avec vous-mêmes (ex : thème mille et une nuits alors que vous n’avez jamais quitté votre montagne natale), souvent, la déco du mariage ressemble aux mariés. En tout cas, pour le nôtre (avec son tout petit budget) c’était hors de question de faire autrement ! Nous avons mélangé nos goodies et accessoires (séries TV, jeux vidéos, costumes médiévaux et steampunk) avec des objets empruntés (qui bien souvent dormaient depuis des années dans un grenier). Le budget de notre déco : 12€. Je te garantis que même dans le magasin le plus bon marché du coin, tu ne feras pas autant d’économie !

Une décoration zéro-déchet pour mon mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Sur le même principe, nous avons aussi fabriqué des cadeaux pour les invités très proches à moindre budget et moindre impact écologique.

Par exemple, nos paniers d’accueil c’était : une barquette customisée (récup’ du jardin au travail), des grilles de jeux (surstock inutilisé au travail) et 1 crayon Ikéa customisé (stocké depuis la fac pour rien), biscuits bio (achat du vin d’honneur), lessive maison (dans bouteille de récup’), confiture maison (surstock de pommes chez une copine et petits pots bébés récup’), sachet de lavande (surstock lavande chez une copine et tissus de récup’), bougeoir Pokemon (bougies stockées depuis l’adolescence, pot yaourt en verre) avec un peu de temps de conceptualisation, de la laine (récup’) et du papier kraft (récup’ du courrier).

Tu n’arrives pas à raisonner en 4 dimensions

Si tu lis mes chroniques, peut-être que tu aimes bien la nature et que ta déco sera en lien. C’est vraiment un lieu plein de ressources où tu trouveras de la décoration zéro déchet ! Tu as des tas d’exemple en images sur les réseaux sociaux de décoration à partir de végétaux bruts ou customisés : pomme de pin, blé, tournesol, branche, lierre, citrouille, galet, noix, fleurs et fruits, mousse, bois, pierre, coquillage, lavande, paille, etc.

L’intérêt de ces décorations est multiple : tu prends un bol d’air pour les chercher, tu peux stocker assez longtemps à l’avance, tu peux les peindre et/ou les coller… bref, tu laisses ton côté artistique s’exprimer, tu peux les garder après le mariage comme déco chez toi ou les offrir ou les composter (ou juste les remettre dans la nature). Certains matériaux ne sont disponibles qu’à la saison correspondante mais tu as un an (en moyenne) pour tes préparatifs donc tu as le temps de récolter et stocker ce qui te fait envie même hors saison (ex : la lavande utilisée dans le panier invité a été récoltée 1 an avant le mariage et elle sent toujours très bon).

Une décoration zéro-déchet pour mon mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Si tu n’es pas manuelle, que tu n’as pas le temps ou la place pour le stockage, que tu n’es, tout simplement, pas passionnée par la déco, là encore, il existe des solutions peu polluantes. En effet, beaucoup de mariées et d’entreprises mettent en location le matériel pour décorer la salle de ton mariage. Ainsi la décoration, même plastique, va resservir plusieurs fois de suite au lieu de finir à la poubelle. Les objets durables dans le temps, même s’ils finiront sûrement brûlés ou enfouis, restent moins polluants que les jetables.

Si ton mariage est déjà passé et que, comme mes proches, tu as en stock pas mal de décorations « jetables » que tu n’as pas utilisé (ou que tu as pu récupérer au lieu de mettre à la poubelle) mais que tu ne comptes pas t’en servir pour une fête prochaine (babyshower, anniversaire, baptême, etc.), je t’encourage à les donner (à ton entourage, à une association type « comité des fêtes », à une école ou une maison de retraite…) ou à les mettre en vente ou en location.

Ce genre de partage permet de rencontrer des gens, de faire de la place chez toi, de gagner un peu de sous, de faire une « bonne action » donc de te faire du bien. Du côté de celle qui est en pleins préparatifs, c’est vraiment apaisant et enrichissant d’utiliser des affaires de quelqu’un d’autre, ça rapproche, c’est une entraide inestimable qui renforce les liens. Je crois que c’est vraiment ces moments de partage avec mes proches (aller à la cueillette des pommes, explorer le grenier à la recherche des cartons « mariage », peindre avec ma témouine…) et aussi avec des inconnus (la loueuse des nappes, les vendeuses de la robe et accessoires de la mariée) qui a été l’aspect le plus positif de mes préparatifs de mariage…

Et toi, comment envisages-tu la décoration de ton mariage ? Tu achètes, tu loues, tu fais de la récup’ ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Écologique et super branché, voici LE cadeau parfait pour tes invités : les gobelets personnalisables de Petit Mariage entre Amis ! Ils pourront s’en servir dès le jour J pour trinquer à ce joli jour, puis repartir avec un souvenir sympa (et réutilisable). Regarde vite par ici !



3 commentaires sur “Retour vers le futur… de ta décoration”

  • Lorsque je me suis mariée, j’ai choisi de mettre en place une déco « réutilisable » afin de ne pas gaspiller de l’argent pour rien. Un peu comme dans la vie de tous les jours, je n’achète jamais d’objet ou de vêtements juste pour utiliser une fois, ça me semblait normal de faire pareil pour mon mariage.

    – bougies qu’on a réutilisé par le suite
    – sur les tables : un photophore en papier fait main (ils ont tellement plu que des invités ont voulu les récupérer), un mini vase et un cache pot pour les fleurs, j’ai gardé certains/donné d’autres, des porte noms en Lego (idée de mon chéri !) qu’on avait à la maison, chandeliers loués
    – en cadeau des dragées dans des pochons en tissu fait par moi et réutilisables
    – pour la déco du plafond, des origami en guirlande que j’ai gardé et que j’ai bien l’intention de mettre dans la chambre de notre futur enfant
    – beaucoup de prêts (valisette, échelle, cadres) pour la table du livre d’or et de l’urne

    Bref, au final il n’y a rien de la déco qui ait été jeté sauf des choses qu’on avait déjà récupéré (des palettes par exemple, et encore je me demande si elles n’ont pas fini en petit bois pour le feu !) En regardant ce que j’avais à la maison, ce que je pouvais emprunter aux amis, ou louer, mon budget déco a été très léger ! Et j’étais contente de n’avoir rien jeté.

  • Personnellement, nous n’avions pas du tout un projet de zéro déchet, et oui, je l’avoue, nous avons acheté toute notre deco en magasin (et fabriqué quelques petites choses aussi). Cela dit, comme Aurore, nous n’avons absolument rien jeté !! Nous avons donné beaucoup de choses à nos proches (et c’est toujours super agréable de voir nos photophores ou autre lorsque l’on va chez eux) et nous avons gardé de quoi décorer notre future maison aussi !
    Alors oui, nous avons fait des achats, mais il ne faut pas non plus “diaboliser” cela… ce qui reste important est ce que l’on en fait après ! (Et personnellement j’ai beaucoup regardé le bon coin, et j’aurais adoré faire des brocantes, mais cela n’existe pas en Irlande, donc le choix était limité !).

  • Tous ces efforts sont réduits à néant avec un Paris tokyo à 2, 19000 km en avion, 8 tonnes d’équivalent CO 2 alors que pour enrayer le changement climatique, il faut être à 0,6 t eq par an. En gros pour compenser le voyage de noces, il va vous falloir 15 ans zéro déchets.

Commente ici !