Organiser un mariage, c’est que du bonheur ! Ah bon ?

Dis moi future bride, le jour où ton amoureux t’as dit : « tu es la femme de ma vie ! Epouse moi ! » tu as sûrement immédiatement décollé pour un monde tout rose et tout doux, pour une vie envahie par les blogs de mariage, les DIY et les catalogues de robe de mariées.

Un monde coloré, un monde à part où tu peux regarder de haut les autres filles en clamant haut et fort : j’organise mon mariage !

Bref, tu as quitté le statut de simple mortelle pour celui de Bride-to-be !

Et tu irradies d’une joie toute nouvelle.

Organiser un mariage amène beaucoup de problèmes

 

Mademoiselle Fifties nous avait très justement détaillé tous ces petits bonheurs de future mariée, tout ce qui nous rend heureuse et nous conforte dans l’idée que nous vivons une des plus belle période de notre vie.

Et bien moi aujourd’hui je te propose un petit check de mes différents tracas.

Parce que oui, ta vie est devenue un conte de fées.

Mais pas que.

Le mariage ce n’est pas que du bonheur. Pas tous les jours en tout cas…

Organiser un mariage amène beaucoup de problèmes

Donc (et ne vois aucune logique, ni ordre d’importance dans cette liste) je te livre tout ce qui peut potentiellement gâcher certaines de mes journées :

Je n’aime plus les chaussures que j’ai choisi acheté !

Il m’en faut d’autres, c’est sur ! Mais impossible de me décider ! Je n’arrive pas à trouver la paire qui fasse tilt ! Bon j’ai encore un peu de temps devant moi alors j’écume les pages web et les grandes et petites enseignes…

Je n’aime pas la témoin que chéri a choisi !

C’est pourtant sa meilleure amie, mais le courant est loin, très loin de passer entre nous. En deux mots, elle me snobe ! Bref, ça me saoule un peu qu’elle ait un rôle si important dans cette journée. Et quand je bosse sur le kit pour nos témoins ou que je réfléchi à faire des boutonnières sympas pour eux, rien que penser que je dois l’inclure dans tout ça.

Passons.

Mon papa ne sera pas là…

Il nous a quitté et mon deuil est loin d’être fait. Devoir passer cette journée sans lui me semble terriblement difficile. Je remonterai jusqu’à l’autel au bras de mes deux frères et je sais que nos pensées iront vers lui à ce moment-là.

Ma mère m’énerve !

Et ça ne va pas en s’arrangeant. Elle me pose des questions sur le mariage qui sont pour moi dénuées de sens, et le pire c’est que malgré mes réponses, elles me les re-posent quelques jours plus tard ! C’est son habitude quel que soit le sujet… je le sais, mais ça a le don de m’agacer encore plus en ce moment. Je prie pour qu’elle soit frappée de mutisme le jour du mariage (non, je rigole ! Enfin peut-être pas…)

Ma super témouine ne s’investit pas

C’est ma meilleure amie et je nous voyais déjà papoter des heures autour de la déco, de ma tenue, de mes émotions…. Et ben rien du tout ! On en parle à peine. Il faut dire qu’elle a l’esprit très occupé par son boulot en ce moment, je ne lui en veux donc pas. Mais moi ça me manque…

Parfois toutes ces prépas me semblent dénuées de sens

C’est vrai quoi ! Passer autant de temps à préparer cette unique journée. Monopoliser son attention, dépenser autant d’argent, donner autant d’énergie pour ce jour, particulier certes, mais quand même ! Parfois je suis effrayée par ce long investissement qui se soldera en une seule journée. ça parait fou !

Il y a des petites phrases qui ont le don de m’agacer

Et quand je dis agacer, c’est parfois loin du compte :

« Tu ne fais pas d’EVJF ? Tu n’as pas d’amies ou quoi ? »
« Noooonn ??? Vous faîtes le retour de noce chez vous ? »

Et aussi le fameux « ça sert à rien de se marier ! » et sa variante « vous savez combien de mariages finissent en divorce ? »

Suivi de l’inévitable « Et ça vous coûte combien tout cette histoire ? », en passant par « Tu auras une robe de mariée ? A ton âge ? » etc., etc.

Je suis sûre que tu sais de quoi je parle.

Bref, j’étais loin d’imaginer que devenir bride-to-be bousculerait autant certains sentiments, en exacerberait d’autres, bref, me mettrait parfois sens dessus-dessous. (Et surtout, je n’aurais jamais cru pouvoir m’affoler autant pour une paire de chaussures avant !)

Alors quand tout ça me rattrape, j’ai une technique imparable : se poser, souffler un bon coup et penser à pourquoi je me marie. Ça remet tout de suite les choses à leur place.

Et toi ? Tu as aussi une liste longue comme le bras de contrariétés ? Tu as des journées noires ? Peut être envie de tout envoyer balader parfois ? Où alors, perchée sur ton nuage tu te sens si bien que rien ne t’atteint ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



34 commentaires sur “Organiser un mariage, c’est que du bonheur ! Ah bon ?”

  • Nous c’était bien plus calme parce que… nous n’avions pas encore internet ! Les choix étaient donc limités, et les idées avec !
    Après pour ce qui est des petits tracas, j’y ai fermé les oreilles très tôt, pour ne me concentrer que sur les bonnes choses !

  • Merci Melle Croco!!!!Je me sens moins seule!!Pour moi aussi,ce n’est pas du tout du bonheur jusqu’a présent.Sauf les moments oû mon fiancé et moi préparons,découpons,nouons,achetons,discuttons,imaginons…..ça c’est fun,car on fait tout ensemble,on a les mêmes goûts,les mêmes envies,et on aime passer les dimanches a faire ça.Mais le reste….Depuis l’annonce de notre mariage(octobre dernier),ça été l’explsion familiale,et des 2 cotès,des déceptions amicales,on se sent pas soutenus,pas compris…Avec pas mal de réfléxions que tu as pu avoir.Ce qui m’a transformée en super parano et « personne m’aime »,et « je me sens pas respectée »…Je suis bcp moins positive qu’avant..mais ton article me donne un peu de forces,merci.

    • Allez Myriam, reste positive ! Ne te laisse pas abattre. C’est un des meilleurs moment de ta vie alors ne laisse pas les autres te le gâcher. Tu te maries avant tout pour toi et ton chéri 🙂

  • Coucou Melle Croco,
    Je te comprend très bien et par moment moi aussi j’avais envie de tout plaquer !!
    Bon courage et effectivement repenses bien à l’essentiel quand tu doutes !!! Je crois que c’est notre meilleure façon de tenir le coup et d’être motivé et heureuse le jour J !!!

  • Ah Mlle Croco… Les journées roses et les journées grises des futures mariées…

    En ce moment, je suis un peu « off » pour le mariage. Pas envie. Et puis ce mois-ci, je suis en stage ce qui fait que je ne peux pas passer mes journées à naviguer de forum mariage en blog mariage. Et finalement, ce n’est pas plus mal, cette pause forcée est providentielle. Un mois à penser à plein d’autres choses ! ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps.

    Il y a des petites choses qui m’énervent, qui m’angoissent…

    Par exemple, l’incompréhension de mes parents. Ce sont pourtant des anges au vu de ce que j’ai pu lire chez d’autres ! Papa m’aidera à bricoler le lutrin et le banc, il a acheté les petits pots de miel et a gardé du miel de côté (ça tombe bien, les abeilles sont peu productives cette année…), il a fait des stocks d’hydromel…
    Mais ces yeux ronds lorsqu’on parle de « repas à 40 €/personne », le « mais vous n’allez pas prendre un photographe ?! », ces choses-là qui disent que pour eux, notre « petit mariage » a déjà un énoooorme budget, que les choses avec lesquelles nous nous faisons plaisir raisonnablement (non, pas envie d’un repas à base de salades composées !) tiennent déjà du luxe.
    Moyennant quoi, quand j’ai envie d’en parler un peu avec eux, je m’en mords les doigts 1 min plus tard, et je me promets de les garder en-dehors de toutes les choses où ils n’auront pas à intervenir.

    Il y a aussi le grand-père de M. Lutin, protestant intégriste et un peu « gâteux » (c’est comme ça depuis toujours cela étant, ce n’est pas dû à son âge), dont la présence m’effraie, d’autant qu’on fait une cérémonie laïque. Et que son fils (oncle du Lutin) qui sait parfaitement le « gérer » ne sera pas présent.

    Il y a le fait de devoir réclamer encore, et encore, et encore au lutin d’avancer sur le site web, sur le faire-part, sur le dessin des alliances, bref, sur tout ce qu’il a à charge, sans quoi il n’y pense pratiquement jamais.
    Et malheureusement ça me fait me sentir vraiment très seule de devoir être derrière lui comme ça. Et pour cause : comme beaucoup de futures mariées, l’intégralité de la journée repose sur mes épaules. De la déco dans ses moindres détails jusqu’à la cérémonie, de la « papeterie » (écriture des textes et harcelage du Lutin) jusqu’au planning, des courses (papiers, tissus etc.) jusqu’aux bricolages.
    ça, c’est le plus lourd.

    • Oui, tout porter à bout de bras comme toi ça doit sembler lourd parfois. Effectivement ça doit faire du bien de faire une pause.

  • coucou nells, comme je te comprend!!!ma mère était très envahissante et me posait un tas de questions inutiles à chaque fois qu’on se voyait!!! Et bcp de gens nous disait qu’un mariage cela coutait trop cher, surtt pour divorcer après!!! Bref, les gens ne comprennent rien!!!
    ET puis on s’est marié la semaine dernière et tous ces petits tracas ce sont envolés car j’ai passé une journée magique!!!et ma mère était détendue!!! je n’ai aucun regret, je ne regrette aucun centime dépensé et si c’était à refaire (d’ailleurs j’aimerai bien…)je le referai exactement de la meme façon!!! bon courage à toi pour la fin , tu verras le jour j, c’est que du bonheur!!!

    • Oh oui, je le sais que ce ne sera du bonheur ! c’est ce que j’ai en ligne de mire quand je me laisse un peu trop envahir par des trucs négatifs 🙂

  • Et bien mademoiselle croco
    Je comprends que tu en ai marre

    Dans les prépa du mariage
    C est vrai qu il y a tout le côté merveilleux
    Et puis tout ces côtés négatifs

    J en ai eu quelques uns aussi mais bon
    En y repensant
    Tout s est merveilleusement bien passe

  • Ce genre de ressenti n’est ni anormal ni isolé si ça peut te rassurer.

    Je crois que le truc à faire c’est se concentrer très fort sur les gens positifs qui t’entourent. J’en avais parlé sur mon blog il n’y a pas très longtemps, il faut au maximum se rapprocher des gens qui s’intéressent, qui t’aident et qui sont positifs. Que finalement ce soit ta voisine de pallier ou ta belle soeur plutôt que ta témoin, tanpis, il faut aller chercher l’enthousiasme et les ondes positives de ces gens là, passer du temps avec eux et prendre tout ce qu’il peuvent te donner plutôt que d’aller chercher des déceptions en allant vers des personnes qui pour une raison ou une autre n’ont pas le temps, pas l’énergie, pas l’int^rêt ou sont à côté de la plaque en matière de mariage.

    Bon courage à toi et ne t’en fais pas, le jour J tout ça sera oublié (sauf ton papa, bien sûr) et tu passeras une journée fantastique et comme Nells, tu ne regretteras sans doute rien de ce que tu as fait pour ce jour là.

    • Oui tu as raison. Et il est vrai aussi que les personnes qui s’intéressent le plus à cet évennement ne sont pas forcément celles auxquelles on aurait pensé

  • Mademoiselle Croco, je te comprends tout à fait. Je traverse moi-même depuis une semaine une grosse période de contrariété (et si seulement y avait que le mariage qui me contrariais…ce serait plus simple à gérer je pense)

    J’ai moi-même une témoin pas forcément présente de part sa grossesse. Chose que je n’avais pas du tout prévu. Elle accouche 3 semaine-1 mois avant le mariage et m’a déjà clairement dit qu’elle ferait ce qu’elle peut avec son bébé sous les bras mais que ce ne serait pas facile.

    Ensuite ma maman qui prend beaucoup trop les rennes du mariage à mon goût. Cette impression d’étouffer et de ne plus pouvoir contrôler toute seule, ça m’insupporte.

    Et pour couronner le tout, j’ai une grosse pression supplémentaire parce que le 3 septembre je retourne à l’école pour un an (j’ai réussi mon concours d’Auxiliaire de puériculture) et j’aimerais que le plus gros de l’organisation du mariage soit clos avant ma rentrée scolaire, ne sachant pas si j’aurai le temps de gérer quoi que ce soit entre septembre et novembre…

    Donc voilà, depuis une semaine, je vis en journée noire non stop et accumule les poisses. J’espère que tout cela va vite se calmer parce que c’est très difficile à gérer.

    • Bravo pour ton concours ! Effectivement devoir gérer les cours + les préparatifs ça va peut être être un peu rock n’roll 🙂 Mais tu as sûrement déjà bien avancé dans tes prépas.

  • Je partage aussi cette désillusion des prépas mariage au pays des bisounours… Et je vais te répondre la même chose que sur le blog de The Bride Next Door : certains prochent se révèlent très différents de ce qu’on espéraient car certains s’en désintéressent complètement mais d’autres s’en passionnent contre toute attente… Notre remède : faire des pauses dans les prépas, et prendre les ondes positives là où elles sont en effet!

  • je vais rebondir sur le non investissement de ta témoin.
    Est ce qu’elle est mariée? Parce que si ce n’est pas le cas, ça change tout!!! Elle ne sait peut être pas comment ça se prépare. Pour quelqu’un qui comme moi n’avais jamais rêvé mariage, j’ai découvert en me mariant tout ce que cela impliquait.

    Du coup, j’ai été une témoin à côté de la plaque. J’ai demandé plusieurs fois si on avait besoin de moi, mais la fiancée me répondait toujours non. Les autres témoins aussi.
    Je n’ai pas insisté car ça m’arrangeait. A l’époque, je faisais beaucoup de gardes sans avoir de repos compensateur derrière (j’encahainais 36h de boulot non stop). Je bossais en moyenne 100 heures par semaine. Du coup, les we de libre (2 par mois, le reste étaient travaillés) je dormais… Je n’avais pas forcément le courage de me taper 4h de route dans le we pour aller la voir.

    Pourtant, le fait qu’elle restait très vague sur ses prépa de mariage me faisait bizarre. Par exemple, elle ne m’avait jamais montré sa robe, ni demandé de venir aux essayages. Je partais du principe que si elle voulait que je vienne, elle n’avait qu’à demander. Du coup, je posais peu de questions car je croyais qu’elle voulait garder la surprise et que seule sa mère était au courant. …
    En fait, non… les autres témoins avaient tout vu… Elle a du croire que je ne m’intéressais pas à son mariage alors que de mon côté, j’attendais qu’elle m’en parle spontanément et qu’elle demande les choses PRECISEMENT…
    Les témoins aussi m’avais mise à l’écart. J’avais fait un discours et j’avais prévenu les autres témoins. Mais leur réaction a été bizarre, comme si c’était anormal que j’ose prendre la parole… Bref, j’ai eu l’impression d’être un témoin de 2ème catégorie…

    j’ai donc été une mauvaise témoin: parce que je ne savais pas tout ce que ça impliquait, je ne savais pas comment l’aider, mon boulot me prenait mon temps, mon énergie…, et la fiancée ne me demandait rien…

    Je n’ai jamais su si elle m’en avait voulu sur le coup. Mais avec du recul, je regrette de ne pas avoir pu m’impliquer plus pour elle (parce qu’en fait J’AI ADORE préparer mon mariage, sauf depuis 1 semaine…)
    Elle sera ma future témoin: elle a un bébé. Mon autre témoin a accouché récemment. Bref, elles ont leur vie. J’ai la mienne (un petit peu moins remplie). Elles sont venues aux essayages. Mais pas plus. Elles m’ont proposé leur aide. Mais comme j’habite toujours à 2h de chez elles, ce n’est pas évident. Donc j’ai toujours décliné leur offre… (oui, l’histoire se répète). Mais j’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur d’autres personnes.

    • Pas toujours facile en fait de savoir répondre aux attentes des uns et des autres pour des évenements si particulier. C’est clair qu’on réalise plus quand on est soi même plongé au coeur de l’évenement ! 🙂

  • moi c’est tout le contraire… pour le moment tout le monde s’en fou… y a même pas de.. tu va a l’église? non, mais pourtant c’est la tradition…c’est quoi le theme? c’est ou le repas…. il n’y a que les temoins, et les doigt de la main.. j’ai encore plus d’un an, donc j’espere que les question vont venir quan meme

    • C’est clair que plus la date approche, plus les personnes s’interessent au mariage. l’imminence de la date les réveille souvent 🙂

  • Oui c’est vrai qu’un mariage met en évidence beaucoup de choses, pas toujours faciles à comprendre et qui parfois nous étaient complètement passées inaperçues jusque là.

    Je me suis pris des « claques » de la part de certaines personnes que je pensais être des copines, des réactions familiales qui m’ont fait mal. Mais ça aide à y voir plus clair et à faire du tri. Faut juste digérer les choses, panser les plaies et parfois ça prend du temps.

    Et oui, là comme ailleurs, il faut s’éloigner des personnes toxiques et se rapprocher de celles qui te font du bien.

    Courage à toi et malgré tout bonne continuation dans tes préparatifs!

  • Je me marrie en Septembre est mon papa est parti il y a maintenant 6 ans, moi aussi je n’ai pas fait mon deuil et ce moment va être difficile sans lui.
    Ma joie, ce qui me porte, mon futur mari et notre petit gars arrivé en décembre 2011, et qui ressemble beaucoup à mon papa.
    Un regret que j’évite ( me faire accompagnée par lui à la mairie), car c’est moi qui vaut attendre Mr à la mairie (c’est aussi car c’est moi qui l’ai demandé en mariage).
    Et une photo de lui sera avec nous dans la salle de réception.
    Mais oui, c’est dur!

  • Pareil pour moi. Les personnes que je pensais qui s’investiraient ne le font pas et inversement. Alors maintenant je me tourne vers les bonnes personnes pour m’aider et me conseiller quand je doute.

  • C’est marrant, je me reconnais dans plusieurs choses :
    -je n’aime pas le témoin que chéri a choisi
    -parfois toutes ces prépas me semblent dénuées de sens. (oui comme toi je demande parfois si ça vaut vraiment le coup de dépenser autant d’argent pour une seule journée. Mais bon après je me dis qu’on se mari qu’une fois.)
    -Et les fameuses petites phrases qui agace ! J’suis d’accord avec toi, la pire c’est « ça sert à rien de se marier ! » grrrrrrrrrrrrrr (elle me fait sortir de mes gonds celle là).
    J’ajoute à ça les invités qui s’imagine que c’est leur mariage et qui veulent tout organiser à leur manière. Perso j’ai une idée TRES précise du mariage que je veux et j’ai horreur qu’on essaye de m’imposer des choses dont je n’ai pas envie.

    Aller courage, on respire et on pense à pourquoi on se marie !! 🙂

  • Melle Croco ! Comme je me reconnais là-dedans !

    – Pour les chaussures c’est tout bon 🙂 mais … J’ai acheté ma robe (et maintenant je louche sur une autre)
    – Je ressens plus le manque de mon papa qu’à l’ordinaire, car il aurait eu un rôle très particulier ce jour-là ! et mon deuil est loinnnnnn d’être terminé !
    – Je ne valide pas le choix de témoin de mon amoureux
    – Ma mère m’énerve 😀
    – Chaque jour je me demande : Est-ce vraiment raisonnable tout cet argent, tout cet investissement émotionnel et temporel, pour une seule journée ?
    – Je ne supporte plus d’entendre les jugements de valeur sur le mariage et les généralités sur les divorces !

  • POur faire original… Comme plusieurs l’ont dit, j’ai de l’investissemetn de la part de personnes inattendues et inversement, du non investissement de celles dont j’attendais beaucoup!
    Je pense que parfois on choisit ses témoins trop vite aussi moi pour la première je n’ai pas hésité une seule seconde et elle est extra avec moi, et pour la deuxième j’ai dû réfléchir et j’ai hésité, et finalement je suis déçue. Je me dis que ça devrait être une évidence et si ça l’est pas ben c’est qu’il y a peut être un souci.

    Et pour la témoin de ton chéri, comment dire, je t’admire car moi, de nature impulsive et incapable de la (fermer) boucler , je ne gèrerais pas! Mais si elle est incorrecte avec toi ton chéri devrait la recadrer, non mais !! 🙂

  • Ahhhh les « joies » des préparatifs… Ce qui m’énerve le plus ce sont les réactions des gens en fait. Des gens dont je pensais qu il serait heureux pour nous…

    Tout d’abord ma belle mère, que j’aime beaucoup et à qui je pensais plaire aussi… Un mois après l’annonce des fiancailles, elle me demande « et il a toujours pas changer d’avis ? » o_O
    Heu… Premier coup de stress…
    Ensuite mon père qui ne veur même pas en parler de ce mariage, il change de conversations des que j’aborde le sujet… Pour lui puisque ca fait douze ans qu on es ensemble avec Mr D et bien il ne va pas s’extasié non plus…
    Ma témoin qui ne me pose aucune question sur mon mariage depuis que elle s’est marié… Et qu’elle se demande si comme elle a fait une bétise je n’en fait pas une aussi…
    Et puis les gens important pour Mr D qui ne seront pas là… Son père qui est décédé en 2004 mais du coup ce coté de la famille est un peu en retrait et vraiment c’est dommage !!
    La seule surprise positive vient de ma mere et de ce coté de la famille… Elle est passé du statut de « je ne viendrais pas à ce mariage parce qu’il y a ton père » à « mais bien sur que je viens et je reste le lendemain et je t’aiderai à te préparer et et et ». Du coup la famille de ma mere repond toute présente !! Ouf !

  • Merci pour le clin d’oeil ^^ Malheureusement il n’y a pas que des petits bonheurs (mais j’essaye de ne retenir que cela).
    Pour tout te dire, ma mère m’énerve bcp également (je crois qu’elle va faire l’objet d’un article), ma témouine (qui n’est autre que ma soeur) n’a strictement rien à foutre de mon mariage (elle m’a même indiquée qu’elle ne vient pas à mon EVJF) et deux décès de mes proches ces deux derniers mois cassent légèrement le bonheur actuel :/

    Et quand tout cela me tracasse, je me force à penser à mes petits bonheurs ^^
    Un grand merci pour cet article en tt cas

  • C’est la première fois que je viens sur ce blog et je le trouve très complet ! Est-ce qu’on peut avoir une petite mise à jour pour savoir comment le mariage s’est passé finalement ? J’espère en tout cas que tout était pour le mieux !
    C’est vrai qu’organiser un mariage demande beaucoup de temps et d’effort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *