Ceux qui partent à la quête de leur salle de mariage – Partie 1

La dernière fois, je te laissais avec une liste de salles et de gîtes présélectionnés que nous étions sur le point de visiter avec Mister Simba.

Nous choisissons de débuter les visites au printemps 2018. Nous souhaitons en effet nous rapprocher de la période de notre mariage, afin de visualiser les espaces extérieurs et ainsi nous permettre de nous projeter plus facilement. Quelques lieux nous préviennent que leur calendrier de réservations n’est pas encore ouvert pour 2020 mais ils sont d’accord pour les visites. De mon côté, je crains que nous ayons moins de choix si nous les lançons à la même saison en 2019. En effet, selon les régions, les réservations de salles de réception peuvent commencer très tôt… parfois près de deux ans avant !

Les visites de salles pour notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Le printemps et la renaissance de la flore…

Laisse-moi à présent te lister les points positifs et négatifs de chacun des endroits visités.

L’écrin « cocooning »

Sans parler de domaine, ses propriétaires le définissent eux-mêmes comme un lieu « de refuge » propice à la sérénité. Nous ne pouvons qu’abonder en ce sens, c’est exactement ce que nous ressentons à notre arrivée sur place.

Les points positifs pour commencer :

  • Le cadre extérieur en général, dont nous tombons sous le charme avec Mister Simba. Il se décompose en deux grandes parties : le jardin fleuri et une parcelle de champs qui s’étend sur une dizaine d’hectares, mais qui restera à l’état sauvage au moment de notre fête d’amoureux (les herbes ne sont coupées que tout début juillet) ;
  • La façade du bâtiment de réception, qui mélange subtilement caractère (pierres apparentes et bois pour une aile de la maison) et contemporain (de larges ouvertures gris foncé) ;
  • L’intérieur de la salle de réception, notamment la partie piste de danse avec sa hauteur sous plafond phénoménale, ses poutres et son mur de pierres apparentes. La superficie totale est de 98m² (partie repas et piste de danse inclus), largement suffisante pour un mariage en petit comité comme le nôtre ;
  • Les possibilités qu’offre le jardin, parfaitement aménagé grâce à de nombreux espaces qui raviront petits et grands ;
  • Le gîte pour 4 adultes et les deux chambres d’hôtes doubles, permettant de loger nos témoins ainsi que les parents de Mister Simba ;
  • La flexibilité mais surtout la gentillesse des propriétaires, très arrangeants. Tout semble possible si clairement défini au préalable avec eux – par exemple, ils acceptent les animaux (un bon point pour nos deux chiens !) et il est possible d’ajouter des matelas supplémentaires pour les enfants dans le gîte ;
  • Le prix tout doux incluant la salle ainsi que l’ensemble des hébergements, du vendredi matin au dimanche soir. Nous prendrons en charge le coût des chambres d’hôtes ainsi que du gîte, les autres invités régleront eux-mêmes leurs nuitées auprès des propriétaires qui prévoient la construction d’environ une dizaine de petites maisons (style tipi en dur) d’ici la fin 2019 ;
  • La piscine présente sur le domaine ! Je me souviens encore du retour de noces de Mme Cerise qui me faisait tellement rêver avec la piscine dans laquelle tous ses invités se sont autorisés un petit plongeon… Je n’y croyais pas pour mon propre mariage au vu des tarifs pratiqués dans ma région, ce rêve semblait inaccessible dans notre budget.
Les visites de salles pour notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Un des nombreux espaces extérieurs… où j’imagine aisément nos proches prendre leurs aises !

Les points négatifs (moins nombreux mais qui existent pourtant bel et bien) :

  • La distance… L’endroit est en effet situé dans la belle région de Tours (coucou Mme Néfertiti !), soit à plus de 200km de notre domicile. Il faut prévoir 3h30 de route pour nos amis parisiens mais nous comptons sur la possibilité de passer deux jours sur place pour les convaincre de faire le déplacement le jour J ;
  • Il n’existe pas de plan B en cas de mauvais temps, pour notre cérémonie d’engagement surtout… L’Amoureux et moi pouvons installer des tonnelles si nécessaire, ou bien utiliser l’espace dancing de la salle. Mais ça demande une organisation différente et les tonnelles ne feront l’affaire qu’en cas de pluie fine. La propriétaire nous soumet l’idée de location d’une tente de réception plus résistante, ce qui signifie une dépense supplémentaire dans notre budget ;
  • La configuration de la salle de réception oblige à un plan de table en U, pas moyen de faire autrement… et malheureusement ce n’est pas ma préférence. Nous devrons également faire dîner les enfants sous un barnum accolé au bâtiment, il n’y a pas la place nécessaire pour les asseoir à table avec nous ;
  • La salle est cosy certes, mais du coup il manque une pièce pour le repos des plus jeunes invités. Sous la surveillance de baby-sitters, ils pourront néanmoins avoir leur propre espace dans le gîte situé en face du bâtiment principal.

La ferme restaurée en salle de réception

Cette fois, place à une salle de réception plus « classique » dirons-nous – dans l’idée que la plupart des brides se font du lieu de leur mariage en tout cas. Un vrai domaine, au sens large du terme.

Les points positifs :

  • La distance, cette salle étant située à 45 minutes environ de notre domicile ;
  • L’intérieur de la salle de réception, tout simplement majestueuse. Rien à voir avec notre précédente visite, et c’est clairement notre préférence ! Pas de pierres apparentes et un carrelage qui me fait tiquer, mais les poutres et surtout la hauteur sous plafond vertigineuse rattrapent tout le reste. De plus la salle possède une mezzanine, et ce qui pourrait n’être qu’un espace supplémentaire pour certains prend tout son sens pour l’Amoureux et moi… J’imagine de suite installer les plus jeunes dans cette pièce ;
  • La superficie totale de la salle est de 125m², de quoi être largement à l’aise pour les invités de notre mariage en petit comité ;
  • La ferme possède un immense préau, qui pourrait aisément faire office de plan B pour notre cérémonie d’engagement en cas de mauvais temps ;
  • Le contact est très bien passé avec la propriétaire des lieux, adorable et patiente. Elle a pris le temps de répondre à chacune de nos questions et nous sommes repartis avec une brochure détaillée.
Les visites de salles pour notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Vue d’une partie de la salle, depuis la mezzanine… Je suis en amour de la charpente !

Les points négatifs :

  • L’extérieur ne nous plaît pas tant que ça… Le préau est bien présent certes, mais l’accès se fait par le parking. S’il pleut, ça nous obligerait à traverser ce dernier au pas de course pour rejoindre la salle au moment du repas. Il faut également garder à l’esprit que la ferme est toujours en exploitation et que, depuis le jardin, nous avons une vue sur un immense silo à grains. Il y a mieux comme vis-à-vis ;
  • La ferme propose des couchages pour 28 personnes au total (avec possibilité d’un peu plus en ajoutant des matelas au sol) mais ce qui peut être un atout devient malheureusement un gros point noir à nos yeux… Les couchages sont optimisés au maximum il faut le reconnaître, mais nous avons davantage l’impression de dortoirs avec Mister Simba que de chambres cocooning comme nous avons pu le découvrir près de Tours. Nous savons déjà que ça gênera certains de nos proches ;
  • La distance… ce qui était un point positif en premier lieu, devient négatif après avoir visité les chambres. Nous n’imaginons pas dormir ni organiser notre retour de noces sur place. Du coup plusieurs de nos convives nous suivront à la maison, et 45 minutes de voiture à 3 ou 4 heures du matin sur des petites routes de campagne… tu l’auras compris, ça peut rapidement devenir problématique ;
  • Les chaises… En louant cette salle, je devrai faire le deuil du modèle Napoléon que j’affectionne tant en les remplaçant par les chaises en plastique blanc fournies par le lieu. Désolée de te paraître sans doute futile, mais dans mon esprit ce n’est pas possible dans un si bel endroit. Des chaises en bois à la rigueur, pour appuyer le côté champêtre du lieu… mais là, le plastique de jardin gâche tout. Dommage ;
  • Le prix… Certes pour la région, c’est la salle la moins chère que nous avons trouvée avec autant de cachet. Mais le souci vois-tu, c’est qu’il faut ajouter une centaine d’euros par-ci pour la location du préau, une autre centaine d’euros par-là pour la journée du dimanche. Bref, ces conditions nous freinent quelque peu avec Mister Simba.

Les chambres d’hôtes au cadre bucolique

Ces chambres d’hôtes sont situées au cœur de la Sologne. Là encore, sur le papier, le lieu a toutes les qualités requises pour nous plaire et, qui plus est, le premier contact téléphonique avec la propriétaire est des plus chaleureux. Pour cette visite, mes filles nous accompagnent.

Les points positifs :

  • Le cadre extérieur est bien entendu la première chose que nous découvrons à notre arrivée sur place… et il fait son petit effet ! Nous apprécions d’emprunter un chemin communal menant dans les bois (pas de voisin direct donc) puis d’apercevoir le gîte au-delà de la barrière de séparation. On réalise vite que le terrain est entièrement clos, point appréciable pour la sécurité des enfants ;
  • L’ambiance « grande maison de famille à la campagne » que dégage la salle de réception. Une décoration champêtre comme nous les aimons avec Mister Simba, simple mais efficace : de grandes tables en bois massif et des chaises en bois pour la convivialité. De quoi recevoir jusqu’à 60 personnes assises, plutôt une cinquantaine pour être suffisamment à l’aise ;
  • Le terrain derrière la maison est immense et fleuri à souhait. Un grand pâturage pour le bien-être du cheval, de l’âne et de la biquette des propriétaires qui font la joie de mes enfants ! Tout au bout de la propriété, à l’abri des regards, nous découvrons un étang près duquel nous pouvons organiser notre cérémonie d’engagement en toute intimité avec nos invités. C’est réellement une jolie surprise, nous projetons immédiatement avec l’Amoureux ;
  • Qui dit chambres d’hôtes, dit hébergements (forcément !). Ici nous pouvons loger 24 personnes sur place, et même davantage car le propriétaire nous annonce deux petites cabanes supplémentaires qui seront construites près du point d’eau d’ici l’été 2018. Les chambres ont chacune leur personnalité et donnent toutes sur un écrin de verdure, nous bénéficions même de deux studios indépendants pour 3 à 5 personnes au rez-de-chaussée du bâtiment. La décoration est soignée et même si la plupart des chambres sont proches, elles garantissent l’intimité de chaque famille ;
  • La piscine sur le domaine ! Contrairement à celle du premier endroit visité, elle est entièrement couverte et peut donc être utilisée même s’il ne fait pas une chaleur écrasante ou plein soleil ;
  • La proposition financière qui nous est faite est plus que correcte pour les prestations proposées, ce qui finit de nous ravir avec Mister Simba.
Les visites de salles pour notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Depuis la salle, chemin menant à la piscine couverte…

Les points négatifs (parce qu’il faut bien en trouver quelques-uns !) :

  • Même si l’intérieur de la salle de réception nous plaît, il manque les poutres et pierres apparentes dont je rêve tant… ce petit plus qui aurait permis que je signe le jour-même à mon avis ;
  • La distance… Un peu plus proche que la Touraine, il faut tout de même compter 2h30 de voiture depuis notre domicile – un peu moins de 3h30 pour nos proches franciliens donc. Pour les invités non-véhiculés, la gare la plus proche est celle de Blois à quelques kilomètres de là.

Voilà pour les trois premières salles visitées ! Je te fais patienter un peu et te retrouve au prochain épisode pour découvrir la suite… et connaître le grand gagnant de cette course au lieu de réception idéal ! 🙂

Et toi, où en es-tu de ta recherche de salle ? As-tu visité beaucoup de lieux différents ? Dis-moi tout !



2 commentaires sur “Ceux qui partent à la quête de leur salle de mariage – Partie 1”

Commente ici !