Mariage passé, wedding-blues enclenché

Depuis le 14 septembre 2019, je suis mariée. Ça y est, je suis devenue Madame Tournesol… Enfin, Madame Parfaito-Tournesol, pour être précise. Et d’ailleurs, avec mon Amoureux, nous avons décidé qu’on porterait le même nom d’usage tous les deux, à savoir « son nom+mon nom », même si dans la vie quotidienne nous n’utiliserons que le sien. Enfin ça, ce sera lorsque j’aurai pu faire toutes les démarches auprès du consulat suisse, bien sûr.

En attendant, je me fais petit à petit à mon nouveau statut de Madame.

J’adore qu’on me demande comment s’est passé notre journée (parce que même si elle ne s’est pas déroulée EXACTEMENT comme prévu, ça a été la plus belle et la plus précieuse journée de ma vie), j’adore montrer mon alliance. En fait, j’adore aussi me la montrer à moi-même, je la regarde sans arrêt, elle est si belle et représente tellement… Épouser cet homme, qui est tout à la fois, mon âme-sœur, mon amoureux, le meilleur plan Q de ma vie, un père extraordinaire, un binôme merveilleux, l’homme le plus incroyable que j’ai jamais rencontré, c’est l’événement le plus important, le plus magique de ma vie !

Mes solutions pour en finir avec le wedding blues

Crédits photo : Photo personnelle

Bah alors, que t’arrive t-il ?

Eh oui, avec toutes ces belles paroles/pensées, tu dois te demander pourquoi j’ai intitulé mon article comme ça ? Eh bien parce que comme nombre de nouvelles mariées, je traverse actuellement ce qu’on appelle le wedding-blues ou, en français, la petite dépression post-mariage…

Mes solutions pour en finir avec le wedding blues

Crédits photo : Photo personnelle

Tristesse (ça, c’est Lokie, notre bébé chien)

Alors d’où ça vient ? Ça je ne le sais pas, je n’ai aucune formation en psychologie et puis, de toute façon, il y a sûrement des tonnes d’articles sur le net (et même ici, comme celui de Mme Cerise ou plus récemment celui de Mme Sans Filtre) qui traitent du sujet. Alors je vais éviter de chercher des explications et plutôt partager avec toi mes « solutions ». Je mets ça entre guillemets, parce qu’à J+23, je ne suis largement pas sortie de ma mini dépression post-mariage… Mais je compte bien profiter à fond de cette période et rebondir en faisant d’autres projets avec mon Amoureux !

On y va ?

Bon, alors déjà, j’ai la chance d’avoir pu enchaîner le voyage de noces à J+2 donc j’ai des tonnes de jolis souvenirs de vacances au soleil et en amoureux à rajouter aux souvenirs du mariage !! Ce voyage a été magique, un hôtel de fou, une île merveilleuse, 8 jours juste lui et moi ! (Solution 1)

Ensuite, et ça n’est quand même pas négligeable, je porte tous les jours notre jolie alliance. Elle est MAGNIFIQUE (je suis hyper objective) et en plus nous avons choisi la même, ce lien « visible » supplémentaire me comble de bonheur chaque fois que mes yeux se posent sur mon annulaire ou le sien. (Solution 2)

Pour ma solution numéro 3, je mets beaucoup de pression sur nos photographe et vidéaste. En effet, ma troisième solution, tu l’auras deviné, c’est de savoir qu’on recevra « bientôt » les photos et la vidéo de notre grand jour. Ça me permet d’avoir un « projet » à court terme (découvrir les images, faire un album) et ça occupe l’esprit qui a besoin d' »attendre » quelque chose. Ça m’aide beaucoup !

La solution numéro 4 m’a été soufflée par mon cher et tendre mari hier soir après une nouvelle crise de larmes sans raison : tu n’as pas de quoi t’aider, dans tes fleurs de Bach ? MAIS SI BIEN SÛR ! J’ai donc sélectionné les 3 plantes ci-dessous pour me donner un coup de pouce :

  • Star of Bethlehem (Dame d’Onze Heures) = « quand je suis inconsolable après un événement qui a touché la corde sensible »
  • Chestnut (Châtaigner) = « quand je ne vois pas d’issue à ma situation, que j’ai besoin de courage »
  • Mustard (Moutarde) = « quand j’ai le sentiment d’être triste sans raison »
Mes solutions pour en finir avec le wedding blues

Crédits photo : Photo personnelle

Mes petites alliées en ce moment

Finalement, la dernière solution qui m’aide à passer le cap, c’est d’en parler avec mon tout nouveau merveilleux mari. Pouvoir lui confier mes peurs, mes tristesses, mes angoisses, ça lui donne la possibilité de me rassurer et me réconforter. Et ça, c’est le top du top, pour moi, en terme de solutions.

Et toi, est-ce que tu traverses/as traversé ce genre de moment nul ? Comment en es-tu sortie ? Raconte-moi tout !



4 commentaires sur “Mariage passé, wedding-blues enclenché”

  • Mince j’aurais pensé que le départ en voyage de noces tout de suite après le mariage aidait beaucoup à lutter contre le wedding blues. Moi je vais devoir attendre 8 mois après le mariage pour notre voyage de noces. Heureusement j’ai déjà d’autres projets post-mariage qui occupent ma tête. J’espère passer à travers.
    En tout cas j’espère que ça va passer, que tu vas recevoir tes photos très vite et que tu vas venir nous raconter tout ça en détails. On veut tout savoir. Bon courage.

  • Oh ma pauvre, c’est fou ce wedding blues. J’espère que les élixirs de Bach vont bien t’aider. Et si tu peux te relancer dans un projet qui accapare tes pensées et ton temps, c’est aussi un moyen de passer le cap !
    Bon courage à toi 😉

  • Je ne connais pas les elixir de Bach c’est des huiles essentielles? J’espère vraiment que tu vas trouver le prochain rebond et vite retrouver ta joie de vivre.
    Repose toi bien 🙂

  • Comme quoi le wedding blues peut se présenter de différentes façons… et pour diverses raisons 🙁 J’aime beaucoup ton dernier paragraphe Mme Tournesol. Nos maris sont décidément nos meilleures solutions anti-déprime 🙂 L’Amour guérit toutes les blessures !

Commente ici !