Mon Wed’Upgrade : le non-concert et fin de soirée

Dans notre organisation, nous voulions faire bouger les gens. Nous nous étions assez pris la tête avec l’association qui gère le Prieuré pour obtenir le fameux caveau, lieu de « scène », pour l’utiliser au maximum.

Nous avions donc décidé de morceler la soirée entre le lieu de restauration (la cour du prieuré finalement) et le lieu de musique/danse (le caveau) : apéro – premier intermède musical – plat chaud – second intermède musical – fromage et dessert – soirée.

Cette solution nous a permis de faire les changements de buffets « à l’aveugle » : pendant que la majorité des invités écoutait mon homme sur scène, nos amis (que je ne cesserais de remercier jusqu’à la fin de la vie) ont pu se charger de débarrasser, mettre en place la suite, etc.

Le pseudo-concert était super, mais je ne serais définitivement jamais objective : lorsque mon mari est sur scène, je me transforme forcément en groupie ! De plus, c’était l’occasion de reformer son groupe de plus de 15 ans (plus ou moins selon les membres) qui s’était arrêté il y a peu. Je pense que, tant pour lui que pour nous, cette part était nécessaire, elle symbolisait beaucoup de choses pour son histoire personnelle et lui permettait aussi de s’approprier intégralement une partie importante du mariage – quand on dit que les hommes sont parfois un peu en retrait ou absent de leur mariage niveau organisation ou implication, je suis chanceuse !

Un concert par le marié le jour J ! // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Un non-concert (© M. Métal)

Monsieur Métal avait préparé des reprises, pour la simplicité de la chose, mais il tenait à ce que ce ne soit pas un concert, sous-entendu : je ne veux pas que les gens nous regardent, nous sommes là pour jouer de la musique pendant que les gens dansent… Mouais, tu parles, quand le marié chante, forcément les gens regardent !

Le 1er intermède était plutôt rock’n roll jusqu’à 80’s (on a commencé soft), avec : Johnny B. Goode, Jailhouse Rock, Are you gonna be my girl, Partenaire Particulier, Take on Me et Voyage Voyage.

Un concert par le marié le jour J ! // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Autant vous dire que pour un métalleux, autant le rock’n’roll passait encore mais Partenaire Particulier ou Voyage Voyage, ça a été compliqué… Je pense qu’il a dû vivre ça comme une sorte d’épreuve du feu genre rituel initiatique… Pourtant je n’ai rien décidé, c’est lui qui a choisi tout seul !

Ensuite ça bougeait un peu plus, il s’est reporté sur des trucs soit plus actuels soit qui nous faisaient plaisir (attention, hétéroclite) : Song 2, Uptown Funk (pour moi), Gang Bang Style (oui oui, c’est le bon titre, c’est une reprise métal), C’est toi que je t’aime (pour nous, pour la blague parce qu’on kiffe et que c’était notre mariage, merde).

À la demande générale, on a quand même eu, à la fin, un vrai morceau du groupe reformé pour l’occasion, pour le plus grand plaisir de tout le monde y compris, je pense, du leur.

Un concert par le marié le jour J ! // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Un concert par le marié le jour J ! // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Fin de soirée

Après tout ça, la soirée a embrayé version dance-floor.

Dance-floor ! // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Mon MC !

Dance-floor ! // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Je vous avoue que j’ai du mal à tout remettre dans l’ordre. On ne profite jamais vraiment assez, j’avais pourtant lu toutes les mises en garde des autres Dentelles (se concentrer sur son mariage, profiter de chaque instant, etc.) et tout le monde a fait en sorte que nous soyons dans une bulle. Mais le stress, la rapidité de la chose font que, même préparée, j’ai eu l’impression qu’il était 23 heures puis, hop, 7 heures…

La fin de soirée de notre mariage

Crédits photo : Pierre Grasset

Lever de soleil au Prieuré

Rha ! Bon, à cette heure-là, certes, il n’en restait plus beaucoup – en retournant dans nos chambres nous en trouvons certains échoués ça et là dehors…

La fin de soirée de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

La soirée a été bonne ?

… mais les quelques éternels irréductibles sont encore debout et en forme… nous aurions dû nous méfier ! Forcément, dormant sur place, nous avons eu droit au pot de chambre. Ma super témoin devait initialement faire barrage mais, harassée et exténuée au fond son lit, ce fut un échec.

La fin de soirée de notre mariage : préparation du pot de chambre...

Crédits photo : Photo personnelle

Préparation du pot de chambre…

Environ une demi-heure après le couvre-feu, nous avons commencé à entendre gratter à la porte – c’est à ce moment précis que j’ai visualisé le verrou que j’aurais PU fermer avant de m’effondrer dans les draps, ô désespoir. À ce moment-là, nous voyons débarquer une bande tapant sur des casseroles avec une épée (qui nous avait servi à découper le gâteau…) et affublés d’un gueux sous sa couverture (oui oui, c’est le terme, bon faut replacer dans le contexte, 5° dans chaque bras aussi…) tenant une mixture étrange et fumante. Mon homme ouvre un œil, les insulte copieusement (…) et m’abandonne lâchement en se rendormant sous les couvertures… On me met le pot sous le nez et là, je manque de vomir. Celles qui auraient ou qui auront le pot de chambre champagne-banane… ne vous plaigniez pas ! Nous avons eu droit à une version trash : café (je crois) – bière – vin – ail et fromage (et d’autres trucs, mais je ne suis pas bien sûre)… le tout chaud. Si j’en ai bu, tu rigoles ?! Mais eux, oui, pour « me montrer que c’était bon, finalement ». Sincèrement, je suis assez aventureuse niveau nourriture au demeurant, mais là ce n’était pas possible ! Au bout d’un moment, ils ont fini par se lasser et sont repartis, non sans laisser leur mixture au pied du lit, que j’ai dû déplacer à l’autre bout de la chambre pendant la nuit tellement ça embaumait l’ail…

Et toi, quelle soirée prévois-tu le jour J ? As-tu pensé à donner des consignes pour éviter le pot de chambre ? Ou, au contraire, ça fait partie des traditions du mariage que tu aimerais ? Dis-moi !



7 commentaires sur “Mon Wed’Upgrade : le non-concert et fin de soirée”

  • Vous avez bien fait d’insister pour avoir le caveau, ça donne une ambiance vraiment sympa !!
    Lol sympa la fin de soirée, je penserai à fermer la porte à clé. 😀

  • Ça a dû être une super soirée, bien animée !
    Pour ma part, quelques temps avant le mariage, j’ai appris (enfin deviné, par un interrogatoire suspect), qu’un des témoins de mon mari avait prévu un pot de chambre. Et c’est justement le genre de truc que je ne voulais surtout pas…
    Quand j’ai appris ça j’ai donc fondu en larmes (car dans l’idée, mon mariage serait romantique et poétique ; et en aucun cas puant et d’humour tradi relou) devant mon futur, ma mère et ma sœur (= mes témoins). Quand elles ont vu l’était dans lequel ça m’avait mise, elles ont donc fait en sorte qu’il n’y en ait pas… même si ça n’a pas été facile d’être convaincante ! OUF !

  • Aaah ! Ton homme t’a chanté “c’est toi que je t’aime ” ! C’est trop bien ! Pour nous c’est la chanson d’amour ultime !
    Sinon, votre soirée semblait incroyable, sauf pour la soupe à l’oignon ! Vu mon caractère au réveil, j’aurais passé ma nuit de noce au poste pour meurtre à ta place !
    Il me semble que tu t’es changée ? ou tu as juste passé un t shift sur ta robe ?

    • J’avais prévu un haut différent pour pouvoir enlever mon corset qui me serrait pas mal. Du coup j’avais un haut ample tout simple que j’adore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *