Mon mariage médiéval : le lendemain et le retour à la réalité tout en douceur

Comme je te le disais précédemment, nous avons profité d’une nuit dans l’une des chambres du château. Le propriétaire offre la nuit de noces aux jeunes mariés, c’est pas sympa ça ?!

Donc, après avoir enlevé les 12 millions d’épingles (j’exagère à peine) qui font tenir une coiffure de mariée digne de ce nom, nous avons pu profiter d’un sommeil réparateur jusqu’au lendemain 10 heures. Nous avons profité du petit déjeuner en amoureux dans la chambre et nous nous sommes préparés pour recevoir nos invités pour le « brunch » du dimanche. Ce mot m’a amusé tout au long des préparatifs. Il sonne très classe, très garden-party huppée, alors que nous avons pris le parti de faire quelque chose de simple pour ce jour-là.

Mon mariage médiéval : le lendemain et le retour à la réalité tout en douceur

Le brunch du lendemain

Nous avions convié nos invités pour 11 h 30 – 12 h 00. Il nous fallait mettre en place les mini-quiches, soupe de concombre froide et gaspacho avant leur arrivée. Le châtelain nous avait mis à disposition de grands tréteaux pour ce buffet, ainsi que des chaises pour profiter de la terrasse avec un minimum de confort.

Nous avons donc installé nos nappes, nos petits bols pour les soupes froides, les plateaux de quiches, les verres et les boissons.

Alors que la journée de la veille s’était déroulée à merveille sans aucun souci, nous avons dû faire face à une crise glacière le lendemain. Je m’explique, Chéri s’est occupé de l’aspect nourriture pour le dimanche. Il avait préparé à l’avance près de 200 mini-quiches lorraines. Évidemment, nous les avions congelées et elle ont bien supporté cette étape congélation. Le problème est venu des soupes… Elles aussi ont été préparées en avance et congelées. Au niveau gustatif, aucun souci elles ont bien supporté aussi le stockage, mais on ne peut pas être bon partout et là on a été mauvais.

À aucun moment, l’idée que la décongélation d’un gros bloc de glace pouvait prendre du temps nous a effleuré. C’est ainsi que nous avons stocké 4 litre des soupes dans les réfrigérateurs du château le samedi en nous disant que ce serait décongelé pour dimanche…. Eh bien pas du tout, nada, niet. La soupe de concombre est restée compacte et nous ne l’avons pas servie, elle est retournée dans notre congélateur et le gaspacho qui avait commencé à fondre a été consommé. Mais Chéri a dû bataillé sec. Il a dû passer le sachet congélation sous l’eau chaude pour accélérer le processus.

C’est comme ça que nous avons servi un gaspacho façon Titanic : avec l’iceberg au milieu.

Nous avions également prévu du fromage que nous avons oublié chez nous et, du coup, la dizaine de baguettes récupérées par ma Maman n’ont pas été mangées.

Finalement, nous avons eu laaaargement assez. Nous avions prévu des quantités pour 45 personnes et, finalement, nous n’étions qu’une petite vingtaine.

La fin de la journée et les jours suivants…

Petit à petit, il a fallu dire au revoir à nos invités. Les premiers à partir étaient ceux qui avaient beaucoup de route.

Ceux qui étaient moins contraints par l’horaire nous ont aidé à ranger et à charger nos voitures. Nous devions rendre les lieux pour 16 heures, mission accomplie. Le temps, qui nous avait offert une accalmie depuis la veille, s’est remis à la pluie battante vers 15 h 30 sur la fin du rangement.

Une de mes témoins a dû reprendre la route pour rentrer en Moselle et c’est le cœur gros que mon autre témoin et moi lui avons dit au revoir, mais avec la promesse de se revoir très vite. Ma témoin qui restait en vacances en Auvergne pour la semaine suivante nous a rejoint ensuite à la maison pour nous aider à décharger ainsi que Belle-Maman.

Le soir, nous avons fait un repas léger avec ma Maman, mon frère ma belle-sœur.

Le lundi, ma Maman est rentrée en Moselle, elle ne pouvait pas rester plus longtemps car elle reprenait le boulot. Mais, dans la journée, les grands-parents de Mini-Moi (les parents de mon premier mari donc) sont arrivés pour le prendre chez eux en vacances. La journée du lundi a donc été encore bien animée.

Notre ami photographe étant un amour, il avait préparé les photos prisent le samedi pour que Chéri puisse les récupérer dès le lundi matin, un amour ! Le lundi soir, nous avons donc improvisé une soirée diaporama pour revivre encore une fois cette belle journée.

Le mardi 15 a été signe de grands départs. Chéri reprenait le boulot, mon frère et ma belle-sœur sont rentrés en Moselle, et mes beaux-parents sont partis en Charente avec Mini-Moi.

J’aurais pu avoir un coup de blues une fois la maison vide, mais non. Après toute l’agitation de cette dernière semaine, j’ai apprécié ce moment de calme. J’ai commencé à ranger un peu la maison et je me suis préparée psychologiquement pour la reprise du boulot le lendemain.

Comme tu le constates, nous n’avons pas fait de pause après le mariage pour partir tout de suite, quoique…

En fait, nos congés étaient planifiés fin juillet – début août comme tous les ans. Chéri est en congés forcés puisque l’université est fermée pendant 3 semaines. Nous partons donc en vacances à ce moment-là et cette année n’a pas dérogé à la règle. Il ne s’agissait pas d’un voyage de noces puisque nous sommes partis avec Mini-Moi et un de ses copains de classe. Deux marmots surexcités à gérer, so romantic !

Nous nous octroierons, dans quelques temps, un petit séjour en amoureux. Mais nous ne savons ni où, ni quand puisqu’il faut faire garder le Loulou et, en plus, à compter d’octobre je repars à l’école et je n’aurai pas de congés avant décembre.

Psssst, si tu veux voir plus de photos du mariage, c’est sur notre site ici : http://www.lespreuxmontacutins.fr/un-mariage-medieval-les-photos/ !

Et toi, qu’as-tu prévu pour le lendemain du mariage ? Reprends-tu également le boulot tout de suite après ou vous partez d’abord en voyage de noces ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Mon mariage médiéval : le lendemain et le retour à la réalité tout en douceur”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *