Mon Wep’Upgrade : à l’attaque !

Le (foutu) réveil sonne. Il est 8 heures, nous allons nous marier… à 19 heures !

Panneau mariage // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Organisation du matin

Mon planning n’a rien à voir avec les récits que j’ai l’habitude de lire ici : pas de mise en beauté ou de coiffeur. Il se compose plus de fanions, préparation de sauces et salades, peinturlurage et autres réjouissances !

Nos témoins sont là, on déjeune de façon décousue autour d’un café et du wedding-cake. Hors nourriture, il reste des bricoles à charger dans les voitures, comme nos tenues par exemple, mais dans l’ensemble tout est déjà là-haut. Le site ouvre à 10 heures, nous devons y être à l’ouverture pour rentrer dans le planning.

Tout le monde commence à s’affairer pour remplir le camion frigo et, c’est parti, nous voilà en route. Nous arrivons à 10 heures, pile-poil.

Les grands préparatifs commencent et une bonne ribambelle d’amis nous rejoignent au fur et à mesure pour installer tout ça.

Derniers préparatifs le matin du jour J // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Ce fut éprouvant et épuisant. À 90% pour eux, car j’ai survolé la chose et je me suis arrêtée tôt pour les raisons que je t’expliquerai après. Nous avions tenté de planifier les choses au maximum pour qu’ils aient le moins d’interrogations possible, sachant que nous serions forcément pris par 15 personnes à la fois.

Derniers préparatifs le matin du jour J // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Nous voulions qu’ils se sentent autonomes et pas abandonnés. Pour ça, nous avions fait des « teams » (nourriture, déco, etc.) perméables entre elles, mais avec à chaque fois 1 ou 2 personnes dedans que M. Métal ou moi avions briefé un peu plus en détail (un chef d’équipe en somme).

Dans l’ensemble, il me semble que ça a relativement bien fonctionné : nos plannings étaient assez clairs, mais surtout nos amis étaient assez autonomes et nous connaissaient assez bien pour faire les choses, prendre des décisions et faire des choix par eux-mêmes.

Derniers préparatifs le matin du jour J // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Derniers préparatifs le matin du jour J // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

« Fucking-fanions »

Le seul gros couac (et une grosse perte de temps) : l’accrochage des fanions… pour être exacte des re-baptisés « fucking-fanions ».

Nous avions pourtant fait des essais, concluants sur… 2 guirlandes. Mais la technique s’est avérée complètement impossible au bout de 5 à 6 guirlandes.

Assemblage des guirlandes de fanions // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Tout le monde s’est arraché les cheveux là-dessus, ça a duré des plombes.

Assemblage des guirlandes de fanions // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

De mon côté, j’ai tout bonnement décidé que ça n’existait pas, fidèle à mon « mode survie-léthargie » (« Vous ne vous en sortez pas ? Ce que je veux faire ? Je ne sais pas moi… Non, mais sinon, on ne met rien, on s’en fout »), ce qui, je pense à passablement paniqué certains de mes amis sans doute persuadés qu’il s’agissait des prémices d’une dépression post-partum, et ce qui les a boostés pour trouver une solution alternative qui a été parfaite, ce sont des magiciens.

Assemblage des guirlandes de fanions // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Pause déjeuner

Il est 13 heures, tout le monde se pose, fatigué par la matinée, pour casser la croûte.

À 14 heures, un café à la main, il est grand temps pour moi et mes 2 amis artistes de nous éclipser…

Pause déjeuner // Photo : Eric Chevalier

Crédits photo : Eric Chevalier

Pause déjeuner // Photo : Eric Chevalier

Crédits photo : Eric Chevalier

Et toi, qu’as-tu prévu le jour J comme programme ? Plutôt mise en beauté ou mise en place de la déco ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Mon Wep’Upgrade : à l’attaque !”

  • J’adooooore le genre de mariage où je voudrais m’inviter 😛
    Mon cousin a fait un mariage dans le même genre avec autant de boulot. Quand on a aidé à tout ranger le lendemain (démonter la scène etc., pas juste ramasser les serviettes en papier) on s’est dit que c’était trop de la boulette, mais surtout trop de boulot et que nous on ferait simple 😛

    Mais j’ai bien hâte de lire la suite!

    • Le lendemain a été très très fatiguât. Au final, notre idée de brunch était sympa mais nous n’avons pas profité des quelques invités supplémentaires du dimanche : nous avons rangé, rangé et rangé – fais le ménage et nous nous somme pris a tête avec la c…. de bénévole du lieu qui a sous-entendu que nous n’avions pas nettoyé… épuisant ! Mais nous avons eu de belles surprises en rentrant, mais ce sera pour un prochain article !

  • Rohhhh mais j’ai trop envie d’en savoir plus !!!
    Ça avait l’air très bon enfant !!! J’aime beaucoup le résultat des fanions !!!

  • olala! mais la suite! la suite !!!
    tout a l’air tellement canon!
    je compatis pour la déco… nous avons eu la chance d’avoir les clé du domaine le mercredi. on a fait 3 jours non stop d’installation de déco (grosse, grosse déco) et parfois je me suis dis que ça allait pas être possible… Heureusement nous avions une équipe de choc à nos côtés ! et le matin du jour J il a fallu planter dans les pelouses du lieu du vin d’honneur les 1251 cœurs en papier montés sur pic pour faire comme un parterre de fleurs
    ça a pris 3 h à mes témoins et 3 mois et demi après elles me maudissent encore lol ! par contre quand je vois les retours qu’on a eu de nos convives je me dis que tout ce travail en valait vraiment la peine!

    • L’installation aussi pour nous a été éprouvante, surtout avec nos problèmes avec le lieu, mais paradoxalement, je pense que c’est un des moments les plus fort, car nous n’étions pas en « représentation » à ce moment et nous avions tous nos amis hyper soudés, hyper présents pour nous porter. Cette expérience a réellement été pour moi un moment extraordinaire.

  • Ils sont cool vos amis, ils ont bien mis la main à la pâte !! 🙂
    J’aurais trop paniqué moi pour la déco, heureusement que tes amis ont géré 🙂

    • Je ne peux même pas trouver le mots pour exprimer à quels point ils ont été formidables. Je les aime, je pense que j’aurais pu tous les épouser ces jours là (et maintenant encore), ils sont merveilleux !

  • J’ai hâte d’en voir plus sur la déco c’est magnifique le rendu.
    Juste une petite question technique vous avez fait comment pour faire tenir les guirlandes ? J’ai réalisé pour mon mariage des guirlande de tissus mais je n’ai aucune idée de comment les faire tenir sur une longue distance et avec des murs en pierre.
    En tout cas j’ai hâte de lire la suite ^^

    • ben, courage ! … d’où les fucking fanions …
      Nous avions initialement tendu entre 2 gouttières un fil qui courait le long de la paroi de l’église et nous voulions accrocher sur ce fil chacune des guirlandes. Mais le poids était trop élevé, finalement, au lieu de faire des lignes parallèles, ils ont les ont montés « en gerbe », un seul point d’accroche sur une des gouttières. De l’autre côté nous avions les poteau en bois de la coursive, donc c’était plus simple. Je pense que je ne suis pas très clair (compliqué d’expliquer ça dans le vide), si besoin je t’envoie un schéma par email…

      • merci beaucoup pour ta réponse c’est très claire, je retourne voir la salle le 13 novembre. je vais voir si je peux tendre des fils pour accrocher ces « fucking  » guirlandes ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *