8 conseils pour fabriquer toi-même tes faire-parts sans devenir dingue

Chère future mariée, comme tu l’as certainement remarqué grâce aux feuilles mortes et aux kleenex douteux qui jonchent le quai du RER, on est bientôt en novembre. Et si comme 92% des futures mariées tu prévois une cérémonie en juin, c’est le moment de commencer à réfléchir à tes faire-parts. (Non, je te rassure, ce n’est pas une vraie statistique. J’avais juste envie de donner un chiffre précis et la flemme de le chercher. Comme quoi faut pas croire tout ce qu’on lit sur internet… Mais il en jette, mon 92%, non ?)

Il y a plein de jolies choses sur internet et je suis sûre que tu as déjà une idée de ce que tu aimerais, mais si ça se trouve, tu as du mal à trouver LE faire-part parfait et tu te dis que ptete bin qu’tu vas les faire toi-même. C’est vrai que c’est tentant : avec la mode du DIY, on se sent pousser des ailes. Et c’est tellement satisfaisant de regarder son faire-part en se disant qu’on l’a fait de ses propre mimines !

D’un autre côté, à moins d’être graphiste de profession, ça peut aussi être un peu intimidant de démarrer un projet pareil. Quelques conseils de tata Dentelle avant de te lancer dans cette aventure.

Commence tôt

Saches-le, il te faudra du temps pour trouver l’inspiration qui vous convient à tous les 2 et encore plus de temps pour vous mettre d’accord sur une maquette. En plus, comme a priori ce n’est pas ton boulot et que tu manques un peu d’expérience, il te faudra aussi du temps pour faire des essais et apprendre à manier des logiciels que tu ne maîtrises pas forcément. Il est possible que tu te laisses décourager de temps en temps.

Laisse-toi beaucoup de marge pour ne pas être dans le speed avec la date du mariage qui arrive, aucune inspiration utilisable et plus assez de temps pour commander des faire-parts classique chez le fabriquant. Un minimum de 2 mois avant la date à laquelle tu veux envoyer tes faire-parts, ça me semble bien.

Ne le fais pas uniquement pour faire des économies

Oui, faire soi-même ses faire-parts, cela peut être un bon moyen d’économiser un peu d’argent. Mais si tu comptes les exemplaires ratés, le matériel à acheter, l’encre, l’usure de l’imprimante et les petits rubans ou autres fioritures que tu auras peut-être envie de rajouter, le total pourrait te surprendre ! Lance-toi dans l’aventure seulement si ça te fait plaisir et avant de commencer, fais l’inventaire des outils dont tu disposes et de ceux qu’il te faudra acquérir, pour éviter les mauvaises surprises budgétaires.

Fais simple !

Fabricant de faire-part, mine de rien, c’est un métier ! Fabriquer un petit livret, intégrer correctement une photo, imaginer des illustrations complexes, mettre en place des découpes qui tombent pile, ce n’est pas donné à tout le monde. Mais un faire-part tout simple peut avoir un grand impact. Regarde les faire-parts d’Uhu, tout est dans l’idée !

Les nôtres étaient plutôt simples aussi. Pas de découpes minutieuses, ni de photos.

En plus de rester plus zen, faire simple t’aidera à économiser du temps et de l’argent. Garde en tête pendant tout ce processus que 90% de tes faire-parts vont finir à la poubelle une fois que les gens auront noté la date dans leur agenda. (Et oui, c’est encore un pourcentage créé de toutes pièces par bibi, mais je pense qu’il est malheureusement plutôt réaliste, celui-là. Je sais, ça fait mal.)

Commence par l’enveloppe

Si je ne devais te donner qu’un seul conseil, ce serait de commencer par l’enveloppe. Choisis d’abord l’enveloppe et ensuite seulement décide de la taille de ton faire-part. Cela t’évitera de te retrouver à 4 jours de la date limite en train de chercher en vain des enveloppes rouges framboises en papier recyclé 150g taille 20 x 4 cm. Parce que laisse moi te dire que ça n’existe pas. Et que si à ce moment-là tu as déjà imprimé 120 exemplaires de ton super faire-part pour lequel tu as mis 2 mois à te mettre d’accord avec ton chéri, il ne te restera qu’à tout recommencer ou à fabriquer des enveloppes de la bonne taille…

Pas bon. Ni pour le moral, ni pour le porte-monnaie.

Fais une maquette

Ah non, je retire ce que j’ai dit : si je ne devais te donner qu’un seul conseil, ce serait de faire d’abord une maquette ! Une fois que tu as choisi ton enveloppe, fais une maquette en taille réelle de ton faire-part, avec le vrai papier et toutes les découpes, rubans et autres collages que tu as prévu. Ensuite, vérifie que :

  1. ça rentre correctement dans ton enveloppe. N’oublies pas qu’un papier cartonné va prendre beaucoup plus de place qu’un papier normal et qu’il faut prévoir un peu de rab d’enveloppe. C’est encore plus important si tu as prévu des rubans, des noeuds ou d’autres petits collages.
  2. quand tu le ressors, ça ressemble toujours à quelque chose. Il n’y a rien de plus rageant que de te rendre compte au bout de 58 faire-parts que quand tu le ressors de l’enveloppe, le petit morceau de papier hyper-important-qui-fait-tout-et-qui-en-plus-donne-l’adresse-du-mariage se déchire en 3 petits morceaux illisibles.

Accessoirement, faire une maquette, comme pour tous les projets DIY que tu entreprends, te permettra de savoir combien de temps cela va te prendre de découper le petit coeur en tulle que tu dois ensuite coller sur le ruban en satin repassé sur lequel tu clipses la petite pince à linge pour attacher la petite étiquette brodée à la main. Et éventuellement revoir à la baisse tes ambitions quand tu verras qu’il te faut 4 heures pour fabriquer un seul faire-part…

Fais un essai d’envoi

Si tu veux être particulièrement précautionneuse, tu peux même t’envoyer la maquette à toi-même. Parce que crois-moi, les facteurs n’ont pas le même investissement psychologique que toi dans tes magnifiques faire-parts et que ces derniers risquent d’en voir de toutes les couleurs dans les bacs de la poste. Autant vérifier qu’à l’arrivée tout ressemble encore à peu près à ce que tu imaginais.

Ca te permettra aussi de vérifier combien ça te coûtera d’envoyer ce chef d’oeuvre de DIY et de voir à quoi ressemble ton enveloppe quand tu l’ouvres comme font la plupart des gens… c’est à dire en la déchirant.

Demande à un (ou 2 ou 5) ami de le relire

Quand ça fait 3 semaines que tu regardes ton faire-part 2 heures par jour sur ton écran d’ordinateur, il y a de grandes chances que le « s » qui manque en plein milieu, tu ne le vois même plus. Ta maman, en revanche, va voir au premier coup d’oeil. Et ne relis pas que le texte ! Vérifie aussi les noms, les adresses et si besoin les numéros de téléphone. Plus tu as de gens qui relisent, plus tu pourras être sûre qu’une coquille ou une horrible faute d’orthographe ne s’est pas cachée quelque part. C’est tout bête, mais ce serait dommage de ne t’en rendre compte qu’au moment de mettre tout sous enveloppe ou pire, que ce soit Mamie Angèle qui t’appelle pour te faire remarquer que tu ne sais pas épeler le nom de son fils… ton papa !

Fais une fête d’assemblage

Une fois que tu sais à quoi doit ressembler le produit final et que tu as rassemblé tout le matériel, demande de l’aide pour l’assemblage ! Invite tes témoins et/ou ta famille et propose-leur un bon verre de vin en échange de quelques guitares en papier découpées et de quelques jolis noeuds de dentelle. Je garde un super souvenir de la petite soirée d’assemblage qu’on avait fait avec les témoins et du weekend de fabrication des livrets de cérémonie avec ma famille.

Et puis cela permettra à tes proches de se projeter un peu dans ce mariage qui pour eux n’est encore qu’une vague date dans leur agenda et te permettra à toi d’avoir moins mal aux doigts et de pouvoir parler mariage toute une journée. Du gagnant/gagnant comme je les aime !

(Crédit photo : Rebecca Young)



48 commentaires sur “8 conseils pour fabriquer toi-même tes faire-parts sans devenir dingue”

  • Je confirme tout ! C’est long, c’est pénible, c’est source d’erreur comme :
    Oublier de mettre son nom de famille rendant difficile l’identification de qui diable se mariait par des cousins pas vus depuis 15 ans
    Indiquer a ses invités que d’autres informations seraient envoyées dans les plus bref détails
    Se gourer dans son propre numéro de téléphone, a la grande surprise de la boucherie Sanzot qui a du recevoir des confirmation de venue a un mariage dont elle ignorait tout.

    Tous ces exemples sont véridiques et concernent les trois derniers faire part que j’ai eus dans les mains (dont le mien).

        • C’est une source de stress pour moi les faire part…! Comme on est ts les deux plasticiens, le sgens nous disent tout le temps: « Ohhh vos faire part vont être tout déchirer »… ou « Hate de voir votre déco!! et patati et patata!!! Comme si ça avait un quelconque rapport avec les projets artistiques !! Le mariage c’est un événement bien codifié et si tu es un peu trop original tu risque gros!!!

  • Les grands esprits se rencontrent ! Effectivement, ce n’est pas une tâche aisée de concevoir ses propres faire-parts, et mieux vaut être prévenu…

    Et sinon, j’adore les vôtres, très classes, jolis, sobres, bien fichus et de belles couleurs…

  • Ah làlà je confirme tout aussi ! Nous on est parti sur une forme ronde et avec notre thème on ne trouvait rien. Donc voilà c’était parti pour des faire parts DIY sauf qu’à découper les ronds c’est pas simple… On a donc commencé par chercher un imprimeur et le FP revenait en gros à 6.50 sans l’enveloppe ni les timbres… juste pas possible !
    Et j’ai une amie qui scrappe et qui a donc la super machine qui découpe des ronds et qui a tout coupé et tout assemblé. Le rendu est juste sublime…

    une petite erreur aussi malgré des jouuuuurs de lecture : mon ancienne adresse mail au lieu de la nouvelle qui m’a obligé à aller voir tous les jours sur l’ancienne voir s’il y avait des mails !

  • Présente !
    Nous ferrons partie des fous qui réalisent leurs faire-part eux-mêmes…
    Bon, nous partons avec deux éléments majeurs en notre faveur : Monsieur est graphiste de sa profession et se débrouille bien en dessin !
    Nous n’avons donc pas une seule fois envisagé d’acheter des faire-part tous faits, d’autant plus qu’il était tout à fait improbable d’en trouver qui colleraient à notre thème et à nos souhaits.
    J’avoue que j’aimerais bien les faire imprimer, mais ça nous reviendra plus cher que les faire avec notre petite imprimante pour laquelle on paye le lot de 10 cartouches à 12 €. Et puis comme effectivement la plupart des gens se débarrassent bien vite du faire-part, c’est peut-être un frais supplémentaire inutile (encore que… peut-être bien que le côté « dessin » poussera davantage de gens à le garder… bon, oui, j’avoue que pour moi qui stocke tous les faire-part et toutes les lettres qu’on m’envoie, ça me parait aberrant de jeter, j’ai du mal à m’y faire !). Et puis on peut choisir des papiers spéciaux au moins.
    D’un point de vue format nous n’avons pas choisi la facilité : un A4 plié en deux. Quoi de plus banal me direz-vous ? Euh, ben nous, on le plie dans la hauteur… (ce qui fait donc un format 10,5 x 29,7 avant les recoupes) On s’est assuré de trouver des enveloppes tout de même, il n’en existe pas des tonnes, mais ça existe ! (des enveloppes qui nous plaisent en plus parce que c’est pas le tout de trouver le bon format en kraft ou en Clairefontaire tout lisse qui ne colle pas du tout à l’ambiance…)
    D’un point de vue bricolage, notre travail se bornera à recouper les marges et à plier la feuille en deux, c’est raisonnable ! XD

    Une question à celles qui ont réalisé leur faire-part elles-même : quel grammage avez-vous utilisé ?

  • Tu ne pouvais pas tomber plus vrai…voilà mon quotidien..
    future mariée de Juin 2012, je suis dans cette étape cruciale et stressante de la maquette, de l’enveloppe, du détail..grrrrrrr!! ça rend dingue parfois!!

    merci pour ces précieux conseils…parfois la tête dans le guidon on ne pense plus à tout!

  • Ah ça l’imprimante !
    Je l’ai faite sauter !!! bon on l’avait achetée en promo il y a 3 ou 4 ans 40€ et il a fallu en racheter une qui imprime à la taille de mon faire part (qui n’est pas une taille standard), et du coup si je calcule…

    Le faire part qu’on voulait par l’imprimeur coute 8€ pièce, on en a 80, soit 640€.

    Le faire part fait de mes petites mimines a couté 2,2€ de papiers (mais j’en ai acheté 100) + la nouvelle imprimante (avec l’encre déjà dedans)= 22+71= 93€

    J’crois que niveau prix, ya pas photo. Par contre niveau temps passé… 7 ou 8 soirées passées dessus…

  • Merci !!

    Je me marie en mai, et je me suis justement levée ce matin en stress : je suis en retard sur les faire part : des milliards d’idées, rien de décisif, l’article d’aujourd’hui met un peu d’ordre dans tout ca, mais il faut vraiment que je me mette au boulot!!

  • Je me marie début mai, l’idée et la maquette sont faites, les enveloppes trouvées, mais la grande question est de savoir quand les envoyer !!!
    Il semblerait que juste après les fêtes début janvier soit la meilleure solution si je ne veux pas qu’il soit jeté avec les catalogues de jouets…

    • Nous on s’était beaucoup posé cette question ! On se mariait en août, donc fallait prévenir rapidement avant que les gens ne prévoient leurs vacances, mais on avait pas encore toutes les infos.. Du coup on a fini par envoyer un save-the-date en janvier et les faire-parts en avril. Pour un mariage en mai, janvier ça me semble bien, mais plutôt fin janvier pour te donner l’occasion de souhaiter la bonne année avant, non ?

  • J’ajouterais aux conseils de Mlle Dentelle : « prendre conscience que ça va prendre beaucoup de temps, même quand la maquette est faite ». Couper, faire des noeuds, ça prend 5 minutes par faire-part, mais quand il y en a une centaine, ça fait déjà plusieurs heures.
    « ne pas oublier d’acheter des fournitures en plus » parce qu’il y aura forcément des ratés, et si on a acheté pile le nombre de feuilles, ça risque d’être la crise.
    En ce qui concerne les logiciels de mise en page, perso, après 3 jours de galère, j’ai renoncé et demandé ça à une copine qui me l’a fait en 1h. Merci copine!

    Quant aux erreurs…
    Sur le dernier faire-part que j’ai reçu, il y avait une énorme faute d’orthographe. Dommage. (on va dire que c’est parce que c’est la famille anglaise qui s’est occupé du faire-part)
    Nous, les enveloppes étaient trop grandes pour nos faire-part, mais on savait qu’on ne trouverait pas d’enveloppes à la bonne taille, donc ça a été posté comme ça et c’était très bien !

  • Il tombe à pique cet article! je suis en plein dans mes faire parts! et entre plusieurs faux bonds de la part des amis graphistes qui devaient nous aider, je me retrouve à colorier mon dessin sous photoshop toute seule! mais il va en jeter mon faire part, il va en jeter mon faire part,il va en jeter mon faire part!

  • Moi je me suis lancée dans la création de mes 2 FP toute seule. Oui deux FP car je me marie en deux fois!!! Le 1er pr le mariage civil ( que tu peux voir dans mon blog si tu le souhaite) ce fait assez vite ce n’est pas trop la galère puis je n’en ai que 14 à faire dc ça va. Par contre mon FP pour le 7 Juillet mon dieu dans quoi ne me suis-je pas lancé!!! Heureusement que je suis arrétée pr 3 mois et que je n’ai pas grand chose d’autre à faire…

  • Des enveloppes pour le format demi A4 dans la hauteur, Clairefontaine en fait donc, mais je n’en ai pour l’instant trouvé que dans une seule boutique.
    Sinon, sur internet, il y a aussi des versions métallisées.
    http://www.papiers-faire-part.com/enveloppe-pochette-longue_d2-8.html?PHPSESSID=1133d2c7e8d31e4343f008818fd6fbee
    http://www.art-du-papier.fr/enveloppe/pochette-longue/pochette-115-x-324-mm.html
    Et sur enveloppes.com
    http://www.enveloppes.com/section/273/1/120-x-310-mm
    http://www.enveloppes.com/section/271/1/114-x-229-mm
    Le problème qui subsiste c’est que je ne me vois pas acheter des enveloppes au hasard sans être certaine de leur couleur… Si on peut commander des échantillons, ça sera mieux !

  • Quoi, que lis-je, qu’entends-je?
    Les faire part partent à la poubelle?
    Tu n’as pas une boîte a faire part?
    C’est vrai, tu ne nous mens pas?

    Oh, déception! Moi qui croyait que tous le monde était comme et les gardait. Je tombe des nue. Suis toute déçue! Un mythe s’écroule pour moi.

    ça n’empêche que pour les FP, je pense qu’on les achèteras chez un imprimeur parce que je me sens pas de le faire moi-même.

  • Coucou,

    idem pour moi: faire-parts DIY!
    Mais d’abord parce que dans notre entousiasme nous avions acheté le papier qui nous plaisait avec les enveloppes assorties (gamme Pollen de claire fontaine, en blanc irisé acheté sur http://www.papiers-faire-part.com), et que les imprimeurs n’aiment pas trop que tu te pointes avec déjà ton papier.

    Mon mari étant graphiste, nous avons décidé de le faire nous-même, mais avons dû trouver l’imprimante qui acceptait le format de nos faire-parts, et budgeter les cartouches en rab car nous avions des photos en couleur sur le faire-part! et je ne parle pas des batailles avec l’imprimante et des ratés en effet…

    Pour l’envoi, nous l’avons les avons posté du village de notre mariage, pour qu’ils arrivent pour la St Valentin! 🙂

  • Présente! Moi la non manuelle qui a 2 mains gauches (enfin droites vu que je suis gauchère) je me lance dans l’aventure du faire part DIY. Enfin accompagné l’aventure quand même car j’ai une graphiste qui me fait le fichier et un imprimeur super gentil et pas cher qui me fait mes ronds. Oui, oui faire parts ronds pour moi aussi!
    Papiers calés, textes aussi je m’attaque à la mise en forme dans les jours qui viennent (je fais un mail à ma graphiste quoi!) et envois prévus pour mi-décembre.
    Mariage en avril, je suis dans le timing?!

    • On dit qu’il faut un minimum de 3 mois donc tu es largement dans les temps. Il faudrait que ça parte au plus tard en janvier pour être bien. Après, j’ai une amie qui s’est mariée en octobre et qui a envoyé les faire-parts fin aout : tout le monde est venu quand même ! 🙂 Ca dépend tout de même de la période (pendant les vacances d’été et les ponts du mois de mai, tu as plus de chance que les gens déjà aient prévu autre chose…).

  • Ils ne tombent pas dans l’oreille d’une sourde angoissée à l’idée que ses faire part maison fassent cheap!
    Je pensais les créer, pour avoir quelque chose d’unique, et de les faire imprimer par un imprimeur histoire de ne pas devenir folle…

  • moi je l’aime tes faire parts.. sont super tendance, moderne, simple, chic
    bravo pour le boulo fait…
    moi je me tatte encore.. je suis scrapeuse mais mr n’ai pas chaud pour le fait main.. on verra

  • Présente!
    Pas manuelle pour 2 sous et dotée de 2 mains gauches (enfin droites vue que je suis gauchère!) je me lance dans l’expérience du faire part DIY car rien ne me plaisait dans les trucs tout fait.
    Enfin je ne me lance pas seule car j’ai une graphiste pour me fait la mise en page et un super imprimeur qui me fait des ronds!!! oui, oui moi aussi je veux des ronds!
    Donc les papiers sont choisis, le texte est décidé, reste à envoyer le tout à la graphiste pour la mise en page.
    Départ poste prévu mi décembre pour mariage en avril, je suis dans les temps?!

  • hehe je viens sur ton blog après avoir passé une soirée montage de faire-part!! Le plus dur est de se décider une bonne fois pour toute car du choix il y en a!! Heureusement mon chéri coco et moi sommes rapidement d’accord sur tout ce qui a facilité le travail…(quand tu passes 3 heures à faire ta maquette et qu’au final on te sort une soupe à la grimace c’est un peu la haine quand même!)
    J’ai pris quelques photos en souvenirs de ces moments dans les coulisses de notre mariage!!!
    Nous nous marions mi-mai sur un pont (de calendrier pas un vrai pont! ^^) donc nous les enverrons très tôt pour que les invités ne prévoient pas de partir ailleurs!
    Le must c’est qu’en regardant notre faire-part je trouve qu’il nous ressemble…

  • Ce petit billet tombe à la perfection ! On ne se marie qu’en septembre 2012 mais les faire part sont présent dans mon esprit depuis un moment déjà.

    On veut faire un thème « geek-jeux vidéos » et fabriquer nous même avec nos blanche mains (et un ordinateur) un faire part style « pixel art » tout en sachant que je suis une buse avec Gimp (j’y comprend rien) et que je ne sais même pas dessiner un bonhomme avec un crayon à la base … On a encore plusieurs mois devant nous mais avec ces handicaps, ça va pas être du gâteau ^^

    Merci pour tous ces conseils en tout cas ^^

  • Oulala Mademoiselle Dentelle ce matin : tu me stresses un peu !
    Mariage fin avril, des heures de discussion autour du faire part, une première maquette pas très aboutie et ces fichues vacances de la Toussaint qui passent à une vitesse…… Illustrator ouvre toi, j’arrive !

    • Oh, non ! Pas de stress ! Comme je disais, j’ai une amie qui a envoyé ses faire-parts moins de 2 mois avant et il n’y a eu aucun problème. Respire ! S’y mettre, oui ; Stresser, non ! 🙂 (Lulubellule, c’est comme ça que j’appelle ma petite Lucie à moi 🙂

  • Super cet article Mme Dentelle ! Vraiment au top. Il y a tout ce que l’on peut conseiller en terme de confection maison des FP. Bravo !
    Et LE conseil qu’il aurait fallu que j’ai il y a un an est celui qui concerne le temps : prends de l’avance petit scarabée, pour réfléchir, concevoir, rater, re-réfléchir, etc…

    Merci pour ces conseils judicieux Mme D!
    @+. Shrimp.

  • Génial! Il retombe encore à pique! Je suis en train de réfléchir à mon faire part rétro pour notre mariage en mai 2013.Nous avons envoyé un STD il y a 1 mois environs,par précaution car je déménage( avec 2 enfants en bas âge) dans un mois et je pense prendre du retard.
    J’ai bien avancé sur photoshop, je me pause la question de l’impression, par un professionnel ou à la maison?

  • Nous on est comme Camille mais avec un mois de décalage… On se marie fin juillet 2013, je pensais envoyais les save the date courant septembre… Mais j’ai un peu peur que ce soit trop tôt et que les gens oublient, ce qui serait du coup l’inverse de l’effet recherché… Mademoiselle Dentelle, qu’en penses-tu ?

    • Le save-the-date, c’est pour les mettre au courant de la date (qu’ils notent ensuite dans leur agenda, a priori). Puisque c’est fin juillet, il faut voir à quel moment ta famille et tes amis réservent leurs éventuelles vacances et l’envoyer avant. Nous on avait choisir plutôt janvier, mais ça peut-être avant. De toutes façons il y aura le faire-part pour le leur rappeler, non ?

  • Personnellement, j’ai réalisé 3 faire-parts moi-même ! Oui oui, j’ai bien dit 3 ! Il y a eu un petit livret qui retraçait les grandes dates de notre histoire et annonçait nos fiançailles, ensuite le save-the-date, et maintenant le faire part officiel qui est en cours.
    Alors non je ne suis pas maso, j’ai juste environ 10 idées de déco/loisirs créatifs/DIY à la seconde, un logiciel de dessin que j’utilise tous les jours dans le cadre de mon travail, une super imprimante et une super témouine pour le découpage, pliage, collage, enrubanage et enveloppage !
    Enfin, maintenant quand je pense au 1600 petites étoiles en origami, aux 40 flocons en origami, au 18 pompons en papier de soie, aux 24 menus fait-main aussi, aux 120 enveloppes et cartes faites à la main pour le livre d’or et à l’urne faite à la main, je me dit qu’il y a une petite possibilité que je sois maso…

  • Bonjour,
    Merci pour tes conseils, vu les prix et les propositions guères alléchantes que j’ai pu avoir, j’aimerais créer moi même les faire part.
    Aussi, j’aurais besoin de conseil sur les logiciel. Quels logiciels utilisés ? il me faut un logiciel pas trop compliqué et pratique (bon au pire je m’achète le livre pour les nuls mais je préfère éviter :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *