Château ou grange ? Comment choisir son lieu de réception

La dernière fois, je t’ai laissée avec notre dream team. Il est maintenant temps de s’occuper de l’endroit où nous allons fêter tout ça !

Qu’est-ce qu’on veut, déjà ?

Eh oui, question primordiale ! Comment veut-on fêter notre mariage ?

On en avait déjà parlé depuis longtemps, on savait qu’on se marierait dans la commune de mes parents. M. Lorrain apprécie le côté traditionnel, j’apprécie d’être chez moi et la région s’y prête bien : on sait qu’on pourra trouver une belle grange ou un château dans le coin.

Ensuite, on sait que la quasi totalité de nos invités vont venir de loin : la Lorraine pour une grande partie, la région lyonnaise, Paris et quelques uns de l’étranger. Donc, on veut qu’ils puissent se loger facilement, et idéalement ne pas conduire en fin de soirée. On veut aussi que la salle ne se trouve pas trop loin de la mairie, pour éviter une longue pause après la cérémonie.

On sait aussi qu’on veut faire la cérémonie tôt dans la journée pour profiter au maximum de nos invités, donc il faut qu’on puisse s’installer le vendredi.

Enfin, dernier critère, on veut une salle de caractère. On sait qu’on va la décorer, mais on veut que la salle dégage une atmosphère (mais on n’a pas de genre particulier en vue).

À ce stade, on fait une première liste d’invités pour se rendre compte de la taille du mariage. Ayant tous deux de grandes familles (Papa Brousse a huit frères et sœurs, et Maman Lorrain en a cinq), nous avons déjà décidé que nous n’inviterions pas tout le monde. On les divise donc en ceux qu’on sait qu’on invitera (les “obligatoires”) et ceux qu’on aimerait inviter (les “peut-être”, qu’éventuellement on pourra ajouter en fonction du budget). Nous avons aussi pas mal d’amis, dont certains étrangers (espagnols et italiens).

Je ne me souviens plus des chiffres exacts, mais je crois qu’on table sur cinquante invités “obligatoires” et quatre-vingts en comptant les “peut-être” à ce stade. On n’aura donc pas un trop gros mariage. Personnellement, ça me va bien parce que je veux pouvoir profiter de tout le monde, et surtout des gens qui viennent de loin. M. Lorrain est du même avis.

On va donc chercher un lieu à moins de quarante-cinq minutes de route de la mairie, avec une salle qui peut accueillir quatre-vingts personnes et des logements sur place, ou situé dans un village qui a des logements. Dit comme ça, ça a l’air facile !

Notre recherche de salle dans la Nièvre

Crédits photo : Photo personnelle

Allez ! On n’a qu’à louer celui-là ! Comment ça, le château du roi du Portugal à Sintra, c’est trop loin ? Et il ne se loue pas, en plus ?! Quelle arnaque !

Nos visites

Avant de commencer nos visites, je questionne ma sœur, Mme Cartésienne, qui s’est mariée dans la même commune en 2012, pour savoir les salles qu’elle a vues.

Ils avaient loué le château de la commune, le Château des Granges, qui était du coup très proche (1,5km de la mairie et 4km de chez mes parents). Mais en dehors du fait que je ne veux pas utiliser le même lieu qu’elle, il y a des choses qui ne nous conviennent pas :

  • la décoration de la salle (trophées de chasse et tableaux du XVIIème) est classée et ne peut pas être altérée,
  • le sol est en tomettes (et nous voulons pouvoir bien danser),
  • et il y a une seconde salle en inter-sol (voûtée, magnifique) dont on ne sait pas quoi faire (ma sœur l’avait utilisée comme nursery pour la vingtaine d’enfants de moins de 6 ans à son mariage).

Malheureusement pour moi, lors de leurs recherches, ils avaient commencé par ce château à cause de la proximité, et comme il correspondait à leurs attentes, ils n’avaient rien visité d’autre. Ça commence bien !

Après pas mal de difficultés (il semble que mes parents habitent dans un trou paumé), notre ami Internet finit par nous trouver quelques salles qui nous plaisent. Ça n’a pas été facile, parce que mes parents habitent dans la Nièvre, mais près de la Loire, à la frontière du département et de la région. J’ai donc dû faire toutes mes recherches en plusieurs exemplaires dans les différents départements.

Nous envoyons des demandes d’informations à sept ou huit salles et en fonction des tarifs et des disponibilités, nous en retenons trois à visiter. Il sera toujours temps d’en chercher d’autres si celles-ci ne conviennent pas.

La première salle que nous visitons est dans le Morvan. C’est bien plus loin de chez mes parents que ce que nous voulions, mais il y a de quoi loger la totalité de nos invités. Il s’agit en fait d’un château qui avait été converti en centre de vacances. La salle de réception est dans une dépendance plus moderne et elle est assez basique.

Le cadre autour du château est très beau, mais la disposition des bâtiments et le manque de charme de la salle nous font dire que nous ne choisirons pas celle-ci. Il s’agit du Domaine de Chaligny, et les propriétaires réalisent des travaux pour faire perdre l’aspect colonie de vacances aux chambres. Je pense que d’ici quelques années, on ne verra plus rien. Ils sont également traiteurs et très sympathiques.

Notre deuxième visite se déroule au Domaine de Bailly, situé pas très loin de Sancerre. Il s’agit d’une grange assez atypique mais pleine de charme. Il y a deux gîtes sur place, et plusieurs dans les villages alentours. La salle nous plaît beaucoup, mais il y a des maisons assez proches. On ne les voit pas depuis le jardin, mais M. Lorrain n’est pas à l’aise avec le bruit qu’on va faire. De plus, l’extérieur n’est pas très grand à notre goût et leurs disponibilités ne sont pas idéales pour nous. La propriétaire n’est pas très expansive, mais son discours est très clair et nous gardons cette salle en tête pour le moment.

La troisième salle que nous allons voir est aussi non loin de Sancerre. Il s’agit du Château de Beaujeu : la salle est située dans une dépendance où il y a également deux gîtes (et un pigeonnier classé aux Monuments Historiques) et le château contient huit chambres d’hôtes. Il y a un jardin immense et des caves voûtées. La salle est assez simple mais possède une très belle charpente. Le propriétaire, qui en est le châtelain, nous raconte l’histoire du château en nous faisant visiter. C’est très sympa, bien qu’un peu hors sujet, et je vois un vrai pigeonnier pour la première fois.

Je n’ai pas fait de photos car les salles étaient décorées pour d’autres mariages, mais on en trouve facilement sur le net.

Notre choix !

Si tu as le sens de l’observation, tu auras déjà deviné le résultat de notre réflexion : un indice était caché dans notre demande en témoin ! Oui, nous avons choisi le Château de Beaujeu.

Le château est à trente-cinq minutes de route de la mairie, nous permet de loger quarante personnes sur place et est à quinze minutes de Sancerre, où il y a plusieurs hôtels. La salle nous a un peu tapé dans l’œil et les possibilités en extérieur sont très nombreuses. Nous en avons discuté pendant le reste du weekend et le dimanche soir, nous faisions la réservation.

La dernière chose dont je ne t’ai pas parlé est le choix de la date. Aussi bien M. Lorrain que moi n’étions pas particulièrement attachés à une date précise. On savait juste qu’on voulait profiter du (croisons les doigts) beau temps, mais éviter d’être au milieu des vacances. On apprécie aussi beaucoup les longues journées. On visait donc entre mi-juin et mi-juillet. Finalement, ça sera fin juin, pile dans notre fourchette !

La prochaine fois, je te parle de mes problèmes avec la nourriture, de l’importance du rock et de notre dilemme :  “Nous faut-il des photos ?”.

Et toi ? Comment s’est passée ta recherche de salle ? As-tu eu un coup de foudre ou ta décision s’est-elle faite de manière raisonnée ? Tu maries-tu aussi dans un trou paumé ? Dis-moi tout…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Château ou grange ? Comment choisir son lieu de réception”

  • Le Château de Sintra, ça aurait eu un sacré cachet quand même !! Ca faisait peut-être un peu loin pour tout le monde sur ce coup-là.
    Les trois salles visitées sont très jolies, le Château de Beaujeu est trop grand, sur la photo globale en tout cas, ça a l’air chouette comme endroit avec effectivement pleins de possibilités.

    • Le château de Sintra m’avait bien plu, mais effectivement ça aurait été compliqué ! 😉
      Le château de Beaujeu est très grand, mais seule une partie est accessible. Une grande part des dépendances est fermée au public. Mais l’espace accessible reste immense. C’est ce qui nous a bien plu !

  • Les 3 lieux visités sont superbes 😉 Je préfère personnellement le côté “grange” du domaine de Bailly, mais le château de Beaujeu, ça envoie du lourd 😀
    Ca va être superbe tout ça 😉

    • La grange du domaine de Bailly nous a beaucoup plu. C’est plutôt l’extérieur qui a été limitant pour nous sur ce lieu. Je pense qu’au printemps ou à l’automne, quand on passe moins de temps dehors, ça doit être très sympa.

  • Je rejoints Mme Impatiente, petite préférence pour le domaine de Bailly car je ne suis pas très “château” mais en visite réelle j’aurais pu changer d’avis 😉
    Hâte de découvrir la suite, et surtout ta décoration en situation à Beaujeu !

    • La salle de réception est située dans les dépendances, donc l’aspect château est un peu réduit. Il est là bien sûr, mais il fait plus partie du décor. C’est vraiment l’extérieur qui a fait pencher la balance (avec le nombre de chambres), parce que clairement la charpente du domaine de Bailly est bien plus belle.
      Pour la déco, il va falloir attendre encore quelques temps !! Je vais enfin me rendre compte de ce que ça donne dans 5 jours !! Gnii !

  • J’aime beaucoup la manière dont tu présentes votre recherche 🙂 Les 3 lieux pré-sélectionnés sont tous très beaux et paraissent plutôt fonctionnels, sans parler des prix de location attractifs pour des châteaux (!) – oui, je suis allée faire ma curieuse en furetant sur les sites des domaines… – même si ma préférence va (aussi) au charme du domaine de Bailly.
    Comme Nala, j’ai hâte de voir ce que va rendre votre joli jour en situation !

    • Effectivement, les tarifs de la région sont attractifs ! On s’en est rendus compte quand on a discuté avec le témoin de M. Lorrain qui se marie cet été dans la région Lyonnaise. Pour notre château, l’entrée de gamme est à 1800€ plus les logements (ils ont plusieurs packages avec des options différentes).
      J’ai moi aussi hâte de voir ce que donne notre déco mise en place ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *