La nourriture, c’est la vie !

Bon qu’on se le dise bien une bonne fois pour toute : j’ai beaucoup de passions dans la vie et manger est clairement en haut de cette liste !

Le choix de notre repas de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

La nourriture chez nous, une histoire de famille

Alors, à partir du moment où nous avons décidé de nous marier avec Groominet, la création de notre menu était aussi en haut de notre liste de priorité.

Si tu fais partie des mariés qui gèrent seuls la partie traiteur de ton mariage : sache que tu es mon héros ! Non non vraiment, ce n’est pas des conneries ! Déjà qu’il est, d’après moi, lourd d’organiser son mariage quand on délègue une partie de l’organisation à des prestataires compétents, mais quand on se rajoute, par choix ou obligation, la cuisine, le service, le montage des assiettes / buffets… On mérite tout mon respect ! Bon clairement ce n’est pas mon cas, déjà par flemme, et puis par souci d’allégement de ce jour déjà bien plein !

Je te présente donc les supers prestataires qui nous suivent dans cette expérience !

Le traiteur

Nous avons commencé très tôt la recherche du Saint-Graal des traiteurs ! Tu sais : celui dont la carte te fait plus baver qu’un dogue de bordeaux, dont la créativité rendra verte de jalousie ta cousine Jocelyne (je précise que toute ressemblance avec un personnage existant ou ayant existé serait purement fortuit !) qui avait décidé de se marier 1 mois avant toi (la gar**) et dont le tarif évitera de déclencher un AVC à ton banquier… Oui parce que le prix du menu fois X invités, tu peux vite de demander si finalement ce n’est pas plus convivial un apéro / barbec dans le grand jardin de tata Janine (la maman de Jocelyne).

Nous avions trouvé notre bonheur en Bretagne mais (tu le sais si tu as un peu suivi mon histoire) nous nous marions finalement dans le Lot ! Autant te dire qu’il fallait trouver un autre traiteur. Et là, ça se complique : Groominet et moi on sait exactement ce qu’on veut en plat principal ! Un barbecue chic sinon rien ! Je ne te cache pas qu’en annonçant ça à nos mères respectives nous avons frôlé la crise cardiaque chez les matrones pour qui barbecue = 3 chips et 2 chipos dans une assiette en plastique qui cassera avant que tu ais fini de manger… Bref ça ne faisait pas « très mariage » tout ça…

Etant donné que j’ai un régime alimentaire très particulier et que la liste des choses que je ne mange pas est trèèèès trèèèès longue… (Non je ne suis ni végane, ni intolérante au gluten, je suis juste très chiante difficile et ne mange pas du tout équilibré… Honte à moi), on ne voulait pas du tout d’un menu imposé à choisir entre du canard ou de la lotte (les 2 sont très bons par ailleurs) ! Nous on voulait du Bœuf (oui avec un B majuscule car il le vaut bien). Encore une fois pas n’importe quel morceau, non : de la côte de Bœuf (oui encore la majuscule !) mais pas que ! Parce qu’on n’a jamais assez de viande on a décidé de rajouter du canard (oui je sais ce que j’ai dit plus haut mais c’est super bon le canard quand même !). Le tout cuit à la plancha ! J’ai faim rien que d’y penser !

Nous avons donc trouvé la perle rare qui acceptera de nous faire ce menu personnalisé : le traiteur Saveurs et Emotions de Maxou dans le Lot ! Une équipe à l’écoute, une carte exceptionnelle avec un choix de dingue et un tarif pile dans nos clous !

Le choix de notre repas de mariage

Crédit photo (creative commons) : Kelly Jean

Après avoir fait un rendez-vous avec eux pour établir les grandes lignes de notre menu, nous sommes repartis avec une liste des bouchées et autres pour le cocktail, des mises en bouches, des accompagnements et des fromages, nous avions du boulot pour réussir à nous décider ! Nous avons aussi décider de confier les boissons alcoolisées du cocktail à notre traiteur !

Alors voilà donc le menu de A à Z, du cocktail au fromage :

Le cocktail 

En boisson, nous avons choisi un mojito géant et un sex on the beach, ça sera les seuls alcools forts du mariage.

Nous aurons 8 pièces apéritives par personnes : assortiments façon sushi, mini bouchées feuilletées à la rillette de thon, sucettes de foie gras et pain d’épices, verrines de tartare de melon, fromages fine herbes et caviar de tomate et mini tartelettes aux légumes confits.

Avec tout ça nous aurons également 2 ateliers. Le premier : découpe de jambon de pays. Le second : plancha de la mer (noix de Saint-Jacques, gambas et filets de rouget). Rien que ça !!!

Pour le repas 

En mise en bouche, nous avons choisi un macaron de foie gras, suivi de la côte de Bœuf et du magret de canard mariné accompagnés de pommes de terre grenaille et petits légumes à la provençale, le fameux café fromage (Rocamadour, région oblige, morbier et brie).

Nous gérons nous même les softs : coca, oasis, limonade, eau et bar à sirops. Nous fournissons aussi le vin, rouge et blanc, que le traiteur servira sans droit de bouchon (un vrai plus). Notre traiteur nous a aussi proposé de servir gracieusement le gâteau qui est cuisiné par une cake designeuse, là où d’autres traiteurs nous demandaient entre 2,5 et 4,5€ !!!

Bref, nous avons tellement hâte d’y être rien que pour manger (bon surtout moi !! Mais comme je n’aurais plus à me soucier de rentrer dans ma robe ça sera l’orgie alimentaire, certaines finissent malade à cause de l’alcool moi ça sera la nourriture !).

Le wedding-cake

Alors là c’était non négociable pour moi, notre dessert serait un wedding-cake ou ne serait pas ! Point ! Après avoir prospecté un peu dans le secteur et fait quelques devis rapides, nous avons pris rendez-vous à l’autre bout du département, dans petit village un peu paumé, et avons atterrit chez Sweet Cake !

C’est une cake designeuse anglaise qui crée des merveilles sucrées depuis des années. Elle nous attendait avec 2 boîtes remplies de cupcakes de toutes sortes afin de nous faire goûter ses somptueux gâteaux ! Nous qui étions réticents à la pâte à sucre, elle nous a fait goûter celle qu’elle mettait sur ses gâteaux : un délice, légère et délicate.

Elle nous a même conseillé de voir et goûter d’autres gâteaux que les siens mais après la dégustation (que l’on a fait chez nous sur ses conseils afin de prendre le temps de tout goûter et mélanger les saveurs pour personnaliser à fond notre wedding-cake), nous sommes tombés en amour sur une génoise et un parfum (tu en sauras plus dans mon article sur la nourriture, je ne te spoilerais pas !).

Nous avons goûté des carrot cake, des white velvet cake, des yellow velvet, de la génoise au chocolat. Au niveau du topping il y avait citron gingembre, vanille, vanille avec coulis framboise, framboise, chocolat et passion. Nous avons donc, sur son conseil, fait des mix et le gagnant est la génoise white velvet (imagine un gâteau aussi léger que doux), un topping sorbet passion (une garniture entre la fraîcheur du sorbet et l’onctuosité de la mousse, avec un goût subtil et acidulé), le tout recouvert d’une pâte à sucre dont j’ai oublié la marque mais qui est légère, aérée et pas du tout écœurante (d’ailleurs un conseil de notre cake designeuse est de toujours demander à goûter la pâte à sucre de son futur gâteau pour être sûr qu’on l’aimera !).

Nous avons choisi un décor avec notre thème : une imitation écorce de bouleau et du lierre sculpté en pâte à sucre qui grimpe le long du gâteau. Nous l’avons choisi à 4 étages pour 75 personnes ce qui nous laissera du rab pour en profiter encore un peu après le jour J (gourmandise un jour, gourmandise toujours).

Bref vraiment hâte de découvrir ce wedding-cake que j’attends depuis si longtemps !

Crédits photo : Photo personnelle

Il reste encore 2 postes nourriture pour lesquels nous avons décidé de gérer tout seuls comme des grands : le goûter festif et la petite faim pendant le bal !

Notre journée de mariage commençant par un après-midi jeux en extérieur et goûter festif, nous avons décidé d’allier les petites gourmandises à grignoter l’après-midi et des jeux. Ainsi, pendant le goûter festif, nous mettrons en place un bar à tartinables sucrés et salés dont les gens vont devoir retrouver les saveurs ! Je te les livre en exclu : j’en glisse exprès plusieurs en plus pour brouiller les pistes dès fois qu’un de mes invités passe sur cet article !

Le choix de notre repas de mariage

Crédit photo (creative commons) : KamranAydinov

Fluff, crème de calisson, buenos à tartiner, pâte d’oreo, pâte de sirop d’érable, pâte aux carambars, apple curd (beurre de pomme), pâte de mandarine, pâte au chocolat blanc, pâte à la courge, banana curd, confiture de tomate, soubressade, tartinable de tomates séchées, tapenade, houmous de betterave, rillette de harengs fumés, pâté de poulet, pâté de lapin, etc.

Forcément pour tartiner tout ça il faut des supports : brioches, biscottes, pain, crêpes, biscuits, tuiles salées, etc.

Chaque invité pourra prendre une petite feuille questionnaire et essayer de trouver à quel « parfum » est le tartinable correspondant (reconnaissables avec des numéros). Chaque fois qu’un invité trouvera le premier un tartinable, il gagnera un pot du tartinable correspondant ! C’est un fil rouge qu’on aura sur l’après-midi ! Pour éviter le gâchis on ressortira le buffet à tartinables pendant le bal.

Ce dernier sera accompagné d’un bar à chamallows grillés : tout à fait dans le style trappeur / veillée au feu de bois qu’on veut instaurer. C’est Groominet qui aura la charge de fabriquer le bar à chamallows grillés !!

Voilà un petit tour de ce qu’on pourra manger à notre mariage ! Tu l’auras compris, manger est très important pour nous, nous voulons vraiment faire plaisir aux invités et se faire plaisir ce jour-là sur le plan alimentaire !

Et toi, raconte-moi tout et fais-moi rêver : qu’est-ce qui te ferait envie ou qu’est-ce qui sera servi à ton mariage ??? Kiss Kiss Dimezi !


Et si tu le faisais toi-même ce repas de mariage que tu as déjà esquissé dans un coin de ta tête ? En toute gastronomie, et sans traiteur, c’est possible ! Regarde vite par ici !



4 commentaires sur “La nourriture, c’est la vie !”

  • OMG j’ai pris 4 kilos rien qu’en lisant ! Je sors de table et tu m’as donné mega faim !!! tout à l’air juste incroyable !! Mais tes invités vont tous s’affaler sur leurs chaises après avoir autant mangé ! je veux tout goûter !! hâte de voir le résultat en photo histoire d’avoir encore plus l’eau à la bouche !!

    • Oui mais comme on étale tout normalement ça devrait passer lol (le gouter aura lieu de 14h30 à 17h30, puis cocktail jusqu’à 19h30, ensuite on fera une pause pour célébrer la cérémonie laïque et on attaque le repas de 20h30 à 23h !

  • Wouah, ça en fait des choses. Il faudra vraiment nous montrer ce wedding cake. Et le coup des tartinables avec le jeu, bonne idée. Bouffe et animation en même temps, ça va fonctionner du tonnerre.

  • Et bien dis donc que de bonnes choses tout ça…. rien qu’à lire ta chronique je suis repu… aimant fortement bien manger je comprends le principe d’une orgie de nourriture plus que l’alcool 😉 (surtout la plancha mer, on raffole des produits de la mer 🤩)
    J’ai hâte de voir tout en œuvre le jour J.

Commente ici !