Décision prise, et maintenant ?

La dernière fois que tu as lu quelque chose de moi, le Bichon m’avait confié qu’il était (enfin) prêt à se marier !

Et je peux te dire que cette légitimation du temps passé à fureter sur les blogs mariage a décuplé mon ardeur à la tâche ! Mon Bichon voulait qu’on garde le secret sur notre décision jusqu’à ce que nous ayons un peu avancé dans la réalisation concrète de notre mariage et, à une exception près, nous avons fait comme il le désirait (bien que j’aurais été prête à le crier à la terre entière immédiatement ! Mais calme, calme, reste calme Briquette…).

Le premier point à définir : savoir où nous allions nous marier !

Une région qui coule de source : l’Alsace !

Pour un tas de raisons :

  • Le Bichon et moi nous sommes rencontrés à Strasbourg, au cours de nos études.
  • Toute la famille du Bichon y vit.
  • Ma famille maternelle est originaire de Strasbourg, et c’est là que mes parents se sont rencontrés.
  • Nos meilleurs amis y vivent tous, sans exception !
  • C’est une région où nous aimons revenir et à laquelle nous sommes tous les deux très attachés !
Chercher un lieu pour notre mariage : l'Alsace ?

Crédits photo (creative commons) : Wikipedia

Le lieu de la cérémonie s’imposait avec la mairie de Strasbourg, ville de résidence de la mère du Bichon et ville dans laquelle une de mes meilleures amies est conseillère municipale (elle peut donc procéder à notre mariage, gniii) !!!

C’est à ce moment-là que l’addict aux blogs mariages (et au Nutella… et au Bichon…) que je suis est partie à l’assaut du monstre Google, armée de son seul clavier et de sa souris ! Je me suis donc lancée dans la recherche éperdue du lieu, pré-requis à tout le reste de l’organisation du mariage, avec des paillettes dans les yeux et mon assurance naïve en bandoulière ! Et là… le flop !

Un lieu pour notre mariage : le château de Thanvillé

Crédits photo : Photo personnelle

Les salles étaient soit :

  • Belles mais trop trop chères…
  • Vraiment attractives financièrement mais moches…
  • Traiteur et droit de bouchon imposés…
  • Réservée…
  • En cours de construction…
  • Réservée…
  • Réservée !
    Hein, quoi ? Réservée ? En mars-avril 2015 pour n’importe quel samedi entre mai et juillet 2016 ? Pas possible… eh eh, si ! Reviens sur terre Mlle Briquette et bienvenue dans le monde merveilleux du mariage !

Un lieu PARFAIT, oui… mais…

Je l’ai repéré sur un blog mariage, où je l’ai trouvé canon, dans son style rustique/écolo/moderne… Avant de me rendre compte que je connaissais cette salle, passant devant lorsque nous allons chez le père du Bichon ! Son coût modique (300€ pour le weekend), sa disponibilité et son environnement me faisaient de l’œil.

J’en ai alors parlé au Bichon qui… n’a pas du tout été emballé !

Sans trop entrer dans les détails, nous dirons :

  • Que cette merveille se trouve être située dans le village même où vit désormais le père du Bichon.
  • Que le père et la mère du Bichon ne s’entendent plus du tout depuis leur divorce.
  • Que le père du Bichon a longtemps dit qu’il ne viendrait pas aux mariages de ses enfants, pour ne pas revoir leur mère et sa famille.
  • Que le Bichon craint que son papa prenne ce choix de salle comme une provocation.

Je ne suis toujours pas capable de comprendre par quel cheminement de l’esprit le choix de cette salle pouvait être perçu comme une provocation, mais le Bichon avait l’air d’y croire dur comme fer. Je lui ai donc proposé de soumettre l’idée et, en passant, d’annoncer la nouvelle (gniii) à sa sœur. Aussi, après ses effusions de joie, dont je lui suis très reconnaissante et qui m’ont fait très plaisir, elle a été également catégorique : c’était une très mauvaise idée ! Merveilleuse salle abandonnée… Bouhouhou…

Ça m’a un peu refroidie et j’ai été prise de lassitude. Nous en discutions avec le Bichon, mais sans trouver de solution. Le fait de ne pas habiter sur place, et de ne pas pouvoir sillonner la campagne alsacienne comme bon nous semblait ne nous a pas aidé, il faut le dire. Et puis, nous en sommes venus à considérer nos autres options….

Et sinon, d’autres choix ?

La ville où nous vivons depuis 4 ans : Paris !

Chercher un lieu pour notre mariage : Paris ?

Crédits photo (creative commons) : Moyan Brenn

Sur les blogs (notamment ici-même), on voit beaucoup de magnifiques mariages qui se déroulent en région parisienne, et leur lecture, ainsi que mon ami Google, m’ont permis de trouver de très belles salles autour de Paris !

Seulement, malgré les avantages certains de se marier dans la région où nous vivons, nous avons renoncé :

  • Les lieux beaux et à un prix que nous jugions raisonnable (- de 2000€) étaient, selon nos critères, trop loin de la mairie (plus de 30 minutes).
  • L’immense majorité de nos invités viennent des 4 coins de France, nous ne nous voyions pas leur demander de venir à l’intérieur de Paris pour assister à notre union civile pour, 30 minutes plus tard, les faire ressortir de Paris pour aller sur le lieu de réception.

Bref, la ville des amoureux a rapidement été abandonnée.

Après le mariage d’amis, en mai 2015, nous avons pris quelques jours de congés. Nous étions alors plongés dans cet univers du mariage et c’est dans cet état d’esprit que nous sommes descendus passer quelques jours chez mes parents…

Et toi, as-tu trouvé facilement dans quelle ville tu allais dire « Oui » ? Ce choix a t-il été une évidence ou vous avez longtemps réfléchi avant ? Raconte-moi…

En couple depuis 6 ans, avec mon Bichon, nous avons tous les deux 29 ans et vivons à Paris! Après plusieurs mois passés à trépigner (et à devenir, reconnaissons le, de plus en plus relou), mon Bichon m'a finalement dit qu'il était prêt à se lancer dans l'aventure du mariage! Au programme, un mariage estival avec une petite centaine d'invités: passage à la mairie, cocktail sur l'herbe, dîner en extérieur (on croise les doigts) et folle nuit sur le dance-floor! Puis le lendemain : Brunch-piscine! A quelques mois du mariage les contours de notre célébration commencent à se dessiner: un mariage convivial et détendu, sans thème précis mais avec quelques couleurs déclinées un peu partout, plein d'envies de DIY (il ne reste plus qu'à ...), et surtout le désir de partager un beau et bon moment avec nos amis et familles!

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle Ambrym
    Répondre
    18 avril 2016

    Quelle galère ces recherches de salles. Pour nos fiançailles nous avons organisé ça en Alsace et heureusement ce sont mes parents sur place qui se sont occupés de tout. Pour le mariage nous recevons chez nous et ça facilite bien des choses. Viel Gliek !

  • Avatar
    Elodie W
    Répondre
    18 avril 2016

    Avec Chéri on a commencé à parler mariage avant sa demande . Je suis de Normandie ( où nous habitons) et il est d’origine d’Auvergne. La région est tellement belle que mon avis était de le faire là bas ( et du coup un chéri ravi de ce choix…) on a de la famille et ami au 4 coins de la France et de la planète (Enfin… UK et Portugal) et du coup c’était à mis chemin pour tout le monde.

    J’ai donc commencé à regarder les salle qui existe dans les environs et je suis tombé sur CE lieu… je suis tombée amoureuse juste avec les photos… mais quand jai reçu le devis… ça nous a bien refroidi 🙁 Nous avons été , quand même, la visiter ( c’est mon côté maso lol ) …. Encore plus tombée amoureuse ( du coup c’est le drame parce que les 2100€ on les a pas (pas pour la salle en tous cas)) … Et là ….Maman Zorro de moi est arriiiivéééeeeuuuuh ! Elle nous offre la location :’) moment émotion…. Nous avons donc un petit domaine pour 3 jours, les tables rondes dont je rêvais, et en plus situé pas loin d’hôtels, gîtes , camping ( en veux tu en voilà ! ) tout en étant caché aux yeux du publique… <3

      • Avatar
        Elodie W
        Répondre
        19 avril 2016

        Nous nous marions en Août 2017.
        Nous devions donner une réponse dans le mois ( Gentille Dame qui nous a laissé un mois de réflexion alors qu’elle avait plein de demandes) car en décembre elle commençait déjà les résa de 2017 …

        5000€ ??? effectivement….
        Des fois je me dit qu’un mariage à Vegas serait plus simple! ^^

  • Avatar
    Mademoiselle Grande
    Répondre
    18 avril 2016

    Mon Loup et moi-même sommes aussi Strasbourgeois. Et quelle ne fut pas notre déception lors de la recherche d’une salle… en te lisant, j’avais l’impression que c’était moi !

    Je suis née dans un patelin trop laid et vide comme ma poche à la fin du mois et monsieur et toute sa famille sont originaires de Strasbourg. Nous nous sommes donc attelés à trouver un joli lieu dans les entourages, et comme toi, tout était soit trop cher et splendide (je ne citerais pas les châteaux et domaines du coin, tu les connais), soit très abordable et franchement laid, pour la plupart.
    Tu sais ce que j’ai fait ? J’ai écumé les annonces laissées par des particuliers (tout ce qui était location de domaines, de terrains, de résidences ou de salles).
    Du coup, vous avez trouvé chaussure à votre pied?

      • Avatar
        Mademoiselle Grande
        Répondre
        19 avril 2016

        Nous louons l’habitation d’un particulier (avec une sorte de grande grange retapée accolée à sa résidence principale), dans un coin au vert. Un bon compromis !
        Nous nous marierions en septembre. Et toi?

  • Avatar
    Mademoiselle Salade de Fruits
    Répondre
    19 avril 2016

    Mon petit doigts me dit que vous aurez trouvé la réponse chez .. tes parents !! C’est vrai que ce n’est pas évident ces recherches ! Même pour nous en montagne, avec peu de choix, trouver le lieu de notre vin d’honneur a prit bien 4 mois !
    Hâte de lire la suite Mlle Briquette 😉

  • Avatar
    Mademoiselle Papillon
    Répondre
    21 avril 2016

    Ah la recherche du lieu!
    Ici aussi on a fait l’erreur de voir de très beaux endroit, qui nous faisaient rajouter des critères auxquels nous n’avions pas pensé, et qui nous donnaient envie de pleurer à la réception du devis….
    Au final on a revu tous nos critères et trouver « notre lieu parfait » en…. imposant de la route à nos invités!
    Et oui on est de futurs mariés pas sympa.

Poster une réponse