DIY : fais-le toi-même… ou pas !

J’adore les travaux manuels.

Et quand je dis travaux manuels, je pense au sens trèèès large du so tendance DIY américain. Enfiler des perles, ficeler un rôti, peindre, patouiller sur Photoshop, retaper des meubles ou faire de la soudure, je trouve qu’occuper mes 10 doigts à quelque chose de très reposant. Sans compter le sentiment d’intense satisfaction quand on arrive au bout d’un ouvrage.

(Spéciale dédicace ici au lapin en point de croix que j’ai mis 2 ans à finir quand j’étais petite : tu étais moche, petit lapin, mais je suis venue à bout de ces ****** de fils !)

Du coup, quand l’Ours et moi avons annoncé nos fiançailles, les copines convaincues de mes talents artistiques (mais c’est normal, c’est mes copines, elles me voient avec les yeux de l’amour !) se sont exclamées : ” Trop cool, tu vas pouvoir te lâcher sur l’organisation et la déco !”.

Houston, on a juste un petit problème : DIY, ça veut dire Do it yourself, soit en bon français de France, « Fais-le toi-même ». Le mot-clé étant « toi ». Soit, entendons-nous bien, moi, Mademoiselle Pika.

DIY

Crédits photo : Love Toast

Huuum, les filles, je veux pas vous casser la baraque, mais vous avez toutes déménagé LOIN. L’Ours ayant deux mains gauches, vous compter revenir louer un appart sur Paris pour m’aider à boucler 100 faire parts, 100 pochons, 100 portes-noms, 100 nœuds pour les voitures, etc. etc. etc. ?

Oh, j’habite aussi une cage à lapin. Vous m’offrez la location d’un atelier où entreposer le matos en cours et celui terminé (les caisses de crémant prennent déjà toutes la place disponible !), histoire que mes jolis pompons et guirlandes soit à l’abri du monstre domestique à griffes et moustaches, j’ai nommé : Z, le miou destructeur ?

Non ? C’est bien ce que je pensais.

Voilà comment, moi qui aime pourtant les crayons, la colle et les ciseaux, je ne me suis PAS lancée dans un mariage Do it Myself. Car le bricolage, c’est sympa, mais je veux que ça reste un plaisir.

Et si un pompon ça va, au bout du cinquantième, je suis moins sûre de ma bonne humeur ! Du coup, être dégoutée de mes jolis pompons à force d’avoir sué sang et eau dessus, c’est non. Surtout au prix des fournitures !!!

Alors, comment personnaliser quand même le Grand jour ?

Eh bien déjà, j’exagère un peu, car il y a un poste pour lequel je voulais mettre la main à la pâte : les faire-parts. La création a été un accouchement long et douloureux (puisqu’il fallait que le résultat nous plaise à moi ET à l’Ours), mais je suis très contente du résultat :

faire-part Mlle Pikachu

Une carte, un carton intérieur, un site internet, un peu de baker twine et de jolis stickers pour fermer les enveloppes : j’avais choisi une maquette avec peu de manipulations. En deux soirées, nous avons monté nos faire parts. Chacun s’est occupé de son lot d’adresses, et tadaaaaam c’était parti pour la grande aventure !

Pour la salle, nous avons fait le choix de prendre un joli lieu. Pas plus cher que d’autres bien moins jolis, et surtout sans murs et plafonds moches à relooker (mon budget me dit merci). L’endroit se suffit à lui-même, et avec les fleurs que nous avons choisi, ça sera top.

Ne faisant qu’un passage à la mairie, nous avons pu faire l’impasse sur les livrets de messe. Et si nos invités veulent nous jeter des choses à la sortie, eh bien, ils feront comme à tous les mariages auxquels nous avons assisté : ils piocheront tous dans le même paquet de riz bon marché, dans une joyeuse cohue !

vive-les-maries-confetti-pompon

Crédits photo : A Bryan Photo

En fait, c’est bien simple : plus l’Ours et moi avançons dans nos préparatifs, plus nos touches personnelles se trouvent reportées ailleurs que sur le choix d’un joli papier ou de telle ou telle police.

Je me moque bien d’avoir des roses dans mes centres de table alors que je n’aime pas les roses. D’avoir des colombes en plastique sur une pièce montée de choux alors que je n’aime ni les colombes en plastique ni les choux.

Mais surtout, oui Maman Pika, je me fiche que mes invités viennent en jean ou en robe de cocktail. Et oui Maman Ours, si ton grand fils ne veut pas de mettre de cravate, je dis banco !

Je ne me marie pas toute seule, et crois-moi, notre tribu se moque autant que moi d’avoir son nom embossé en doré sur une étiquette.

Alors, mon petit Pokémon, je veux que mon mariage soit comme moi, comme nous : un joyeux bordel collectif, un méli-mélo de pleins de choses qui ne vont pas ensemble, imparfait comme notre vraie vie.

Et là, oui, ça sera vraiment du Do it Myself.

Wedding Dance

Et toi ? Tu aime bricoler d’ordinaire ? Tu fais plein de DIY pour ton mariage ? Si non, est-ce par manque de place ? De temps ? De moyens ? Y a-t-il tout de même quelques DIY en particulier qui te tiennent à cœur ? Tu as des personnes proches de toi (géographiquement aussi !) pour t’aider ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



23 commentaires sur “DIY : fais-le toi-même… ou pas !”

  • Enfin quelqu’un qui a réussi à mettre des mots sur ce que j’ai ressentis pendant les préparatifs… (maintenant passés… mais je suis toujours là 😉 ) En bonne adepte du DIY hors-mariage, je me suis mis une pression de dingue en voyant tout ce qui se faisait sur la toile, la mode du DIY et à entendre de tous les côtés “oh la la ca va être de la folie ton mariage, tu vas nous préparer plein de trucs!”… Heureusement que M. était là pour me recadrer un peu et me poser les limites que je n’arrivais pas à me poser moi même… Au final, j’avoue avoir beaucoup eu plus de plaisir à créer pour le mariage civil (15 personnes) que pour le mariage “laique” (150 personnes et une pression inutile du “faire différent”)… et encore maintenant, j’ai du mal à me dire que j’ai fais “assez” (alors que les gens autours de nous nous disent que c’est fou tous les détails auxquels on a pensés et à quel point c’était personnalisé). Bref, il faudrait presque lire des témoignages d’invités quelque fois, parce que finalement eux, ils ne savent pas ce qui est “mode mariage” ou pas, ce qui est “ringard” ou pas, et ils profitent du mariage pour les mariés qu’ils sont venus “honorer”.

  • Hello,
    Comme toi je suis adepte des travaux manuels, alors hors de question de ne pas faire de déco personnelle pour mon mariage ! Mais j’ai pas non plus envie de pleurer à 1 semaine de la date parce que rien est terminé. Donc, j’ai fait le compromis, je fais seulement une partie, le reste on achètera.
    Donc les boites à dragées : c’est bibi (bon on les a acheté prêtes découpées et prêt pliées, je suis pas folle non plus)
    L’urne : c’est bibi (déjà fini)
    Le livre d’or : c’est bibi (déjà fini, et à partir de feuille blanche et de carton hein, j’ai pas juste décorer un cahier neuf)
    Et ensuite ça sera quelques petites touches de déco à droite à gauche, des panneaux, des guirlandes, des moulins à vent etc …
    Bref, je ne pourrais pas me passer de faire des choses pour mon mariage.

  • Coucou,

    Je te comprends bien car tout bonnement je n’arrive pas à trouver le temps. Je n’ai rien contre le DIY au contraire mais ça n’est pas une priorité. On bosse à fond sur notre cérémonie laique, l’organisation des logements pour les invités…Je me dis qu’au final les gens seront plus reconnaissants de ça que dans un centre de table parfait !! Mais on a quand meme fait nos faire-parts comme toi et j’en suis pas peu fière 🙂

    Chou

  • Pika, comme c’est rafraichissant de te lire!
    Comme toi j’adore le DIY, même si en vrai j’en fais très peu… et c’est justement pour ça que je suis très zen pour la déco de mariage: la salle est très belle en soi; je ferai le DIY que 1) j’aurai le temps de faire et 2) j’aurai l’envie de faire! Il se peut que je finisse par en faire plein, ou alors pas du tout, mais peu importe, l’essentiel n’est pas là. Je REFUSE de me mettre la pression pour ça!

  • Super article Mademoiselle Pika!
    J’aime beaucoup le rendu des DIY mais je manque de patience pour faire ce genre de choses! Alors j’ai trouvé un compromis le DIT = do it together! Par chance, la tatie de monsieur est super douée en déco donc c’est elle qui fait les prototypes de déco et ensuite j’organise 1 (ou plusieurs) we filles avec mes 4 témoins (oui oui, ils se sont portés volontaires toutes seules!!) pour multiplier les éléments validés dans le prototype!!
    Un bon quota d’anticipation pour stresser personne et j’espère que ce sera cool pour tout le monde!

  • Coucou !

    Article on ne peut plus réaliste, je te comprends parfaitement sur le manque de place, le temps, et tout plein d’autres choses qui ont du mal à être en accord avec le DIY.
    Tu as raison de le prendre avec légèreté et de ne plus te mettre de pression, tu feras les choses comme elles viendront et surtout à l’image de ton couple !
    Personnellement je compte faire de la déco à moitié DIY et l’autre moitié achetée. Je ne me presse pas, le mariage est pour dans 1 an et quelques mois. Pour l’instant ce sont des “DIY test” et lorsque c’est concluant je me le mets de côté pour le moment où je devrai vraiment m’y mettre 🙂

  • J’adore le sujet tout simplement parce que j’adore le DIY !!!!!
    Mais tu as raison, on habite pas un 200 m2 , on n’a pas 50 volontaires diplômés en décoration fait maison, et surtout en ce qui me concerne , on a pas le temps de réaliser toutes ces petites merveilles que l’on voit un peu partout dans nos chers blogs. Résultats sur les 100 projets DIY que j’arborais fièrement à 11 mois des préparatifs, j’en ai mis 60 de côté, trop long et trop dur à réaliser, pour n’en garder qu’une quarantaine, bon euh… on est à 6 mois du mariage, faut que j’attaque la phase production en série et rien ne dit que seule une partie va finalement aboutir !

  • Moi j’adore les loisirs créatifs, dès qu’il y a le moindre événement pâques, halloween, noël ou les anniversaires je me lance dans la déco de table, le scrapcooking etc. Alors quel plus beau événement que mon mariage pour laisser mes petites mains bidouiller. Mais effectivement un mariage c’est aussi beaucoup de monde et chaque DIY multiplié par 100. J’ai 18 mois devant moi avant mon mariage ça devrait aller. Il faut juste que je fasse attention que mon loisir préféré ne devienne pas une corvée!

  • Ah mais MERCI !!! Je me sens bien moins coupable de ne pas tomber à 200% dans la folie DIY…
    Nous avons nous aussi choisi une salle jolie (simple mais chouette), dans laquelle il n’y a nul besoin d’en rajouter des tonnes. Le traiteur nous fournit les nappes, la vaisselle (que l’on peut choisir), les photophores, du coup ça nous simplifie le travail. Et je ferai confiance au fleuriste pour les centres de table (avec tout de même des idées de mon côté ;)).
    En revanche on va faire nos marques places nous-même et peut-être personnaliser deux lettres géantes représentants nos initiales, et nous allons aussi personnaliser nos cadeaux d’invités. J’essaye aussi de penser à une présentation de plan de table regroupant les critères: faire rentrer une vingtaine de tables dessus et que ça reste lisible et si possible pas sous forme de liste toute bête. J’ai déjà trouvé une idée sympa, facile à réaliser.
    Bref, un poil de DIY mais réalisable et le reste roulera tout seul !!

  • Digne de “la Mariée en Colère” ce ton …
    décapant.
    tu as raison de te concentrer sur les choses essentielles : toi et ton mari et une journée qui dépote !!
    Même si perso étant entourées de plein de copines talentueuses j’en ai, disons le, tiré parti avec plaisir.
    Mais maintenant place à l’essentiel NOUS 2 !

  • Quel délicieux article ! 🙂

    Le mariage, de toute façon… ça prend de la place ! Quand on s’emmêle en plus dans un milliers de DIY, il est vrai que, à moins d’habiter à 2 dans 300 m², on en vient à devoir louer un box de stockage. 😆 (J’exagère, mais à peine. 😛 )
    Dans notre petit studio en entresol, nous n’avions pourtant pas entrepris la réalisation de beaucoup de DIY “physiques” (oui parce que, sur ordinateur, ça ne prend pas de place, à part de l’espace de stockage virtuel ! 😛 )… Mais heureusement que nous retournions relativement régulièrement chez mes parents, où il y avait de la place. Ma chambre d’enfance a donc été colonisée de cartons. Et dans notre studio, malgré tout, on finissait par à peine pouvoir se déplacer, entre tous les cartons !

    J’avais vu plein de choses merveilleuses sur internet. Petit à petit, la liste s’est épurée… tout naturellement ! Car bien vite, il devient évident qu’il faut commencer par les choses importantes. Or, elles prennent déjà tant de temps que je me suis dis que je n’aurais pas le courage de faire tous les DIY facultatifs. Et effectivement… ^^

  • 🙂 Tu as 1000 fois raison, il vaut parfois mieux viser la simplicité pour conserver la joie des préparatifs. C’est aussi le choix que nous avions fait, et pourtant nous nous sommes quand même retrouvé à créer puis installer notre ciel de ballons à 2 ! DIY, quand tu nous tiens.. ! Remarque, j’ai failli le payer cher : un ballon de 70 cm de diamètre, un peu trop gonflé, m’a pété à la figure, la veille du jour J. Mon oeil gauche en a pris un sacré coup, entre le souffle de l’explosion et l’espèce de poudre qui tapisse l’intérieur des ballons ! Direction la pharmacie du coin en urgence, et moi qui ne pouvait plus ouvrir l’oeil (ça fait super mal, si jamais vous voulez essayer). Heureusement, plus de peur que de mal. Mais le dimanche, je m’entaille profondément un doigt en faisant la vaisselle ! Un centre de table ébréché,caché sous la mousse… Le DIY, c’est bien. Mais on ne le dira jamais assez : c’est risqué ! 😀

  • Comme c’est beau ce que tu dis Mlle Pika ! Et au passage, j’adore tes faire-parts ! Vous avez bien raison de vous concentrer sur l’essentiel. Moi je dis BANCO aussi ^^ C’est bon de revenir un peu les pieds sur terre ^^

  • Au top cet article Mademoiselle Pikachu!
    Déjà bravo pour ton faire-part il est trop chou!
    Ensuite j’avoue faire partie des accros du DIY et pourtant j’ai aussi décidé de ne réaliser qu’une partie de la déco et d’acheter le reste! Par exemple, impossible pour moi de réaliser 1000 grues pour mon mariage, ça je l’achète, par contre je réalise toute la papeterie (bon en même temps c’est ce que je fais dans la vie aussi!), des petites décos en papier, en laine, en feutrine ici et là… Et pleins d’autres jolies choses mais heureusement avec l’aide du chéri qui est (j’ai de la chance!) très impliqué!

  • j’adore la bricole… mr aussi.. donc il y aura bricole.. je me suis pas lancé dans les faire part par contre, j’aurais aimé, mr n’a pas voulu.. sa sera par ordinateur et nous allons voir avec un ami imprimeur pour le reste. .. le livre d’or est lui totalement scrapper, la déco sera récup et retaper si besoin (merci mr d’être habile de tes 10gros doigts) les lettres home déco en guise de cake topper aussi, marque place idem par mr svp, les vases, les fleurs seront du blé, du lin coupé des gens de l’été.. même les cadeaux d’invité et ceux des témoins (confiture, trousse de maquillage pour les témouines, une lampe pour un témoin) et oui sa prend énormément de place
    j’ai choisi cette option parseque ça me correspond et sur le marché je n’ai justement rien trouvé et pis aussi que j’avais le temps, voila 2ans qu’on prépare.. et au final j’y gagne pas mal d’argent qui seront dépensé dans autre chose (la robe) et j’espére du coup passer des journées bricolage, papotage avec les témoins
    bravo pour le faire part.. trés original

  • je suis en plein dedans , mon mariage et dans – de 10 mois et j’ai jamais fait au temps de truc moi meme ,j’ai tjs aimer les activiter manuel (peinture ,creation etc …. ) mais la je suis partie loin mdr , je me suis mise a tricoter shuttttttt …… moi je dit vive you tube pour trouver le mode d’emploi 😉 mdr et je fait aussi de l’origami et la je m’arrache les cheveux par ce qu’il y a des truc ahhhhhhhhhh au secours du coup quand j’y arrive pas c mon futur mari qui prend le relais oui oui vous s’avez les homme (comment sa tu y arrive pas ,tu est nul ou quoi attend je v te montrer ptdr ) et il s’arrache les cheveux a sont tour mais lui il y arrive ahahah au moin il y aura mi sa touche aussi

  • Je ne suis pas trop DIY mais assez douée de mes mains, du coup je me suis contenté de dessiner les petits écriteaux des tables, le panneau de placement et les noms des gens.. J’ai aussi repeint nos ‘cake topers” pour qu’ils nous ressemblent 🙂 mais bon c’est resté assez limité pour ne pas prendre tout mon temps ni tout notre mini appart. Mais en fin de compte même si je trouve ça super beau les milles et uns petits accessoires DIY qu’on trouve sur les blogs de mariage (livre de messe personalisés, “porte-riz”, mini cadeaux remerciement, guirlandes faites soit même..) je me dis parfois que c’est un peu de la perte de temps (si ce n’est pas fait par pur plaisir bien sûr), personnellement je n’ai jamais gardé quoi que ce soit quand je suis invitée au mariage de quelqu’un d’autre (même pas les faire-parts).. honnêtement qui d’entre vous garde un livret de messe d’un autre mariage?

  • Nous, on a fait pleeeeiiiiins de DIY en pensant que ça reviendrait moins cher en déco … En fait, c’est carrément l’inverse, c’est cher … Heureusement, on s’y est pris très tôt donc on a su étaler le budget … On aura un mariage très dans l’thème et on-ne-peut-plus personnalisé =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *