Le mariage intime, champêtre et vintage de Sandie, sur le thème du voyage et à budget raisonnable

Au tour de Sandie de partager aujourd’hui le récit de son joli mariage.

Elle, 31 ans, expatriée depuis 2008, âme créative et paradoxalement très carrée, ce qui donne une carrière variée dans l’audiovisuel avec des postes en coordination et affaires juridiques mais aussi scénariste et actrice à ses heures…

Lui, 28 ans, franco-américain, nomade de son état, déraciné depuis toujours. Un esprit libre et visionnaire dans un corps sain, ex militaire, surfeur et percussionniste aujourd’hui engagé dans une aventure liant sécurité et conservation animale au cœur de l’Afrique.

Eux, 8 ans de passion, une rencontre coup de foudre au Maroc, des années à osciller entre longue (parfois très longue) distance et vie à deux au Canada, en Nouvelle-Zélande ou encore Angleterre. Quelques beaux voyages au long cours pour se former – la Syrie, l’Inde, l’Équateur… et une demande sur un voilier en plein Pacifique après une tempête cyclonique avec une bague gravée dans un coquillage. Ça ne s’invente pas !

Ils ont eu le mariage de leurs rêves. Un mariage qui leur ressemble, sur la Côte d’Azur. D’amour et d’eau fraîche, teinté de voyages, avec deux familles formidables et de vrais amis plein les poches. Une parenthèse où le bonheur a régné en maître. Puis chacun est rentré chez lui. Elle dans sa capitale anglaise et lui dans sa brousse centrafricaine… jusqu’aux prochaines retrouvailles.

Place maintenant aux belles images de ce mariage sous les couleurs du doux soleil de septembre…

Mariage-Voyage (1)

Mariage-Voyage (2)

Mariage-Voyage (4)

Mariage-Voyage (5)

Mariage-Voyage (6)

Mariage-Voyage (7)

Mariage-Voyage (8)

Mariage-Voyage (9)

Mariage-Voyage (10)

Mariage-Voyage (11)

Mariage-Voyage (12)

Mariage-Voyage (13)

Mariage-Voyage (14)

Mariage-Voyage (15)

Mariage-Voyage (16)

Mariage-Voyage (17)

Mariage-Voyage (18)

Mariage-Voyage (19)

Mariage-Voyage (20)

Mariage-Voyage (21)

Mariage-Voyage (22)

Mariage-Voyage (3)

Mariage-Voyage (23)

Mariage-Voyage (24)

Mariage-Voyage (25)

Mariage-Voyage (26)

Mariage-Voyage (27)

Mariage-Voyage (28)

Mariage-Voyage (29)

Mariage-Voyage (30)

Mariage-Voyage (31)

Mariage-Voyage (32)

Mariage-Voyage (33)

Mariage-Voyage (34)

Mariage-Voyage (35)

Mariage-Voyage (36)

Mariage-Voyage (37)

Mariage-Voyage (38)

Mariage-Voyage (39)

Mariage-Voyage (40)

Mariage-Voyage (41)

Mariage-Voyage (42)

Mariage-Voyage (43)

Mariage-Voyage (44)

Mariage-Voyage (45)

Mariage-Voyage (46)

© Photos : Kym + amis et famille des mariés

Toutes mes félicitations aux mariés !
Je laisse maintenant la place à la jolie mariée pour qu’elle te partage plus de détails sur cette journée…

Mon mariage en quelques mots

Ce fut un mariage intime (environ 50 invités, sans enfants, un budget raisonnable et beaucoup de DIY) sur la Côte d’Azur, organisé en 6 mois pile poil avec deux cérémonies (civile et religieuse) le même jour. Le tout avec un joli challenge : moi à Londres, l’homme en Afrique, nos témoins à Paris et nos familles éclatées sur 7 pays et 3 continents !

Le thème du voyage était donc plus une évidence qu’un choix. On l’a décliné dans les détails de la décoration : portes d’embarquement en guise de plan de table, visa pour les marque-places, un pays (non pas visité, mais habité) par table, carte du monde à gratter et passeport pour le livre d’or. Tout était décliné en vert d’eau, beige et blanc.

À cela nous avons ajouté une touche champêtre. Le vin d’honneur et la réception ont donc eu lieu dans un mas provençal. Nous avons fait tous nos bouquets nous-même (y compris le bouquet de mariée) avec des boîtes de conserve customisées en guise de vase et des boutonnières à base d’épis de blé.

Enfin, le tout était saupoudré d’une touche vintage chère à mon cœur : des guirlandes fanions, une robe de 1955 trouvée du premier coup pour moi, un chapeau pour Monsieur, une ouverture de bal 50’s hawaïenne et un dance floor old school (bien endiablé !).

Le moment fort : 3 heures du matin, dernière danse avant de passer à l’after sur la terrasse. On entame un slow yeux fermés sur “Georgia” de Ray Charles et on se laisse emporter par l’émotion. Quand on a ouvert les yeux, tous les invités avaient formé un cercle autour de nous et allumé des cierges lumineux, aussi émus que nous. Ce n’était pas du tout prévu, on a rien vu venir, et on a tous été transportés !

Le budget de notre mariage

Environ 8 000 € pour 50 invités, dont :

  • 3 200 € pour la salle (location et menus)
  • 1 000 € pour la mariée (deux robes, chaussures, accessoires et forfait beauté du jour J)
  • 350 € pour les fleurs
  • 350 € pour la décoration
  • 700 € pour les alliances
  • 600 € pour les faire-parts, faveurs et cartes de remerciement
  • 500 € pour la musique

Ce que je referais

TOUT ! C’était magique. Ce n’était pas simple à organiser (c’est le moins qu’on puisse dire), mais tous ces efforts valaient vraiment le coup et la chance a fait le reste (comme la météo par exemple ou les ruelles d’Antibes désertes pour les photos !).

Et en particulier :

  • Limiter les invités aux proches : l’ambiance était extra-ordinaire. On a été porté par une bulle d’amour et d’amitié qu’on n’a pas été les seuls à ressentir ! On a pu discuter avec tout le monde et, du coup, honorer les gens qui venaient de loin pour nous voir. On a aussi eu l’impression de goûter chaque instant et ce n’est pas passé trop vite.
  • Faire une réunion exécutive en distribuant des plannings complets et carnets de contacts à tous les témoins la veille : d’une c’est un super moment, de deux ça a permis de tout lâcher, on ne s’est occupé de rien le jour même !
  • Décorer la salle l’avant veille. Il y a toujours des imprévus de dernière minute, autant avoir la veille pour les gérer !
  • Demander à ma mère de fabriquer les guirlandes : j’ai pu choisir le tissu et les personnaliser en écrivant moi-même dessus.
  • Préparer un livre d’or personnalisé avec le nom et la photo des invités : il est entièrement rempli !
  • Imprimer quelques étiquettes “vol retardé” et “vol annulé” pour mon plan de table pour faire face aux annulations de dernière minute.
  • Porter deux robes : ça permet de bien différencier les deux cérémonies, qui ont du coup chacune leur caractère.
  • Entrer à l’église sur le morceau “Aquarium” de Camille Saint Saëns… un grand moment cinémoi !
  • Offrir des chamallows avec la photo des invités en guise de faveur : personne ne connaissait (à part ma témouine qui a servi de cobaye).
  • Chanter 2 chansons (une pour lancer une flèche dans le cœur de mon cher et tendre, l’autre pour divertir la salle). J’avais le trac comme jamais mais j’aurais regretté de ne pas le faire !
  • Laisser les témoins se charger des animations sans rien demander ni rien attendre… ça a donné lieu à des discours magnifiques et des surprises excellentes.
  • Faire voter les invités entre 3 destinations pour notre honeymoon : vu tout ce qu’on voyage, laisser place à l’impro est bien plus amusant. Entre Kilimandjaro, Maldives et Antarctique, devinez ce qui l’a emporté haut la main ?
  • Commander 50 croissants et pains et chocolat pour le brunch pique-nique du lendemain au bord d’un ruisseau en pleine campagne. Certains décuvent à l’ombre couchés sur des plaids, d’autres sirotent un café-thermos en re-racontant les blagues de la veille… un régal.
  • Imprimer la carte de remerciement sur des cartes postales via Photobox : c’est bon marché, pro et rapide !

Ce que je ne referais pas

  • Se quitter 2 (DEUX) jours après le mariage. Géographiquement, on s’entend ! Ce n’était pas voulu (ça va sans dire !) et c’était vraiment dur. Mais l’homme venait tout juste d’accepter un nouveau poste et ne pouvait se permettre plus de temps. Du coup on a passé la nuit sur un banc à Heathrow… romantique à souhait, et tout à fait à l’image de notre histoire bercée par les aéroports !
  • Acheter des hortensias chez le grossiste qui livre les fleurs à domicile. Ils n’ont pas tenu et ont dû être remplacés (par des branches d’olivier, on a fait avec les moyens du bord !).
  • Lancer le bouquet que personne ne veut. Par chance, ma sœur s’est dévouée et il a trouvé preneuse, mais il existe parait-il une tradition espagnole qui consiste à offrir le bouquet, peut-être une bonne alternative si comme moi vous avez des invitées désintéressées par le bouquet (ou refusant de faire passer un message subliminal) !
  • Prévoir un lot de pétales pour 50 invités (ce n’était pas tout à fait assez).
  • Oublier de préciser à la photographe de mitrailler ma déco entièrement DIY… J’en ai assez peu de souvenirs.
  • Ne pas tester et re-tester le matériel caméra.
  • Porter un soutien-gorge coques adhésives… ça n’a pas bien tenu et il a fini dans les toilettes de la mairie !

Mes prestataires préférés

  • La photographe Kym est devenue une amie. Ma témouine l’a embarquée sous son bras pour mon EVJF (2 mois et demi avant le jour J) et elle a fait des clichés formidables. Elle est extra, talentueuse, discrète et passionnée. On est en adoration devant les souvenirs qu’elle a ramené de notre journée.
  • Révolution Macarons nous a fait une pièce montée à tomber par terre (nous, pas la pièce). Le choix des saveurs est pratiquement illimité, le résultat est aussi beau que bon.
  • Boomf imprime des photos sur des chamallows. C’est farfelu (comprenez anglais) et rigolo, absolument parfait pour des cake-toppers et des faveurs surprenantes.
  • Wedding Tea Towels est une entreprise familiale anglaise qui fabrique des faire-parts sur des torchons (le terme est quand même beaucoup plus glamour en anglais !). Ils ont plein de choix de design et de couleurs pour un résultat impressionnant et hors du commun.
  • La Maison de la Beauté Dessange vaut le détour. C’est un espace luxueux où il fait bon de se faire dorloter. J’ai été ravie de la coiffure et du maquillage. Un regret toutefois, ils avaient totalement zappé ma manucure et j’ai dû le leur rappeler à la dernière minute. Je l’ai eue, et elle a tenu, donc on peut dire qu’ils ont su se rattraper.
  • Le restaurant Le Jardin où nous avons déjeuné entre la mairie et l’église a une superbe terrasse, un service agréable et des plats frais et délicieux qui sent-eu bon le sud-eu de la Franc-eu !

Enregistrer



22 commentaires sur “Le mariage intime, champêtre et vintage de Sandie, sur le thème du voyage et à budget raisonnable”

  • Magnifique! Tout à fait le genre d’ambiance que j’aime!

    Puis je te demander la marque de ta deuxième marque. J’aime beaucoup ce style!

    Toutes mes félicitations!

    • Merci Margot! Si tu parles bien de la robe bustier, j’ai l’ai achetée dans une boutique vintage à Londres. Je n’ai pas la marque, car elle date de 1955…(la robe beige est de la marque Warehouse)

  • je pense que l’antarctique a gagné, mais je ne sais pas si c’est responsable de faire du tourisme là bas…
    Votre mariage est très bien raconté, on s’y croirait, on sent beaucoup de chaleur, les photos sont superbes. Vous deviez êtres très heureux, toutes mes félicitations!

  • Merci pour vos commentaires! Je n’arrive pas à vous répondre individuellement, donc voici dans l’ordre:
    – Mlle Folie Douce : merci beaucoup, et c’est l’Antarctique qui l’a emporté!
    – Mlle Escarpins : merci 😀
    – Miss Torti : ravie que cet article puisse bénéficier à Kym, elle mérite cette attention.
    – Margot : si tu parles bien de la robe bustier, j’ai l’ai achetée dans une boutique vintage à Londres. Je n’ai pas la marque, car elle date de 1955…(la robe beige est de la marque Warehouse)
    – Marie-Lou : tout à fait d’accord avec toi. Cette idée nous est venue d’une rencontre en Nouvelle-Zélande, et ce voyage ne se fera que dans le cadre d’une expédition, pas une croisière touristique. Nous allons accompagner une équipe scientifique. Ça peut paraître curieux comme choix de Honeymoon, mais ça nous emballe énormément!

    • Je me doutais bien que vous y aurez pensé, au vu de la jolie description de votre couple! Si c’est là-bas que vous partez j’espère que vous allez adorer! Je trouve ça frais et une belle expérience que de partir là-bas, chacun sa lune de miel !!! Enjoy!
      Je trouve ça étrange de se séparer après le mariage mais votre mariage à l’air basé sur le respect des envies de l’autre: magique!!! Quelle leçon 😉

      • Marie Lou – merci, ton commentaire me touche beaucoup. On vivait ensemble pendant les préparatifs, mais il a accepté un contrat loin un mois et demi avant le mariage, et moi j’ai un job qui me plait beaucoup à Londres. La distance est toujours difficile bien sûr, mais tu as tapé dans le mille, la toute première valeur qu’on partage c’est le respect de l’autre et ses besoins/envies. On a choisi de faire nos vies ensemble même si géographiquement elles ne peuvent pas toujours coïncider. Mais ça donne toujours lieu à beaucoup de partage, et plein de beaux projets improvisés 😉 Après pour que ça marche il faut forcément que les deux soient bien d’accord et que personne ne subisse la situation.

  • Magnifiques robes, magnifiques chaussures, magnifique bouquet, magnifique mariée, magnifique mariage…
    Félicitations à vous 2, et bravo pour votre amour longue distance…

    • Ahahaha les chaussures…et bien contre toute attente se sont des talons tout à fait confortables de la marque New Look, qui m’ont coûté quelque chose comme 20 pounds 😉 Je les ai achetées sur un coup de tête malgré la couleur (je cherchais vert d’eau), en me disant que si je trouvais mieux ce ne serait jamais une perte, et puis finalement elles étaient parfaites !

  • Très beau mariage ! J’ai aussi flashé sur les chaussures, je file voir le site s’ils les ont dans ma couleur, à tout hasard !!
    Merci du partage !

  • Quel magnifique mariage ! Nous avons également longtemps vécu à distance et j’ai flashé sur le tableau de bord, l’as-tu fabriqué toi-même ? Des conseils à donner pour le réaliser ?? Merci bcp 🙂

    • Salut Elodie, oui j’ai fait le tableau de bord sur Excel et je l’ai fait imprimer chez un imprimeur sur deux feuilles format poster, tout simplement! L’impression m’a coûté assez cher je trouve (40 euros si mes souvenirs sont bons) mais j’étais très heureuse du résultat.

  • Je découvre cet article lors à l instant. Quel magnifique mariage! On sent une belle émotion rien que par les images. J’adore la déco (mention spéciale pour le tableau de bord, c est super original!), les 2 robes sont divines (ainsi que les pompes :)), les photos sont top Et tout ça pour un mini budget. Bravo! et merci pour le partage.

    • Merci beaucoup Laura! J’ai enfin fini le montage de la vidéo de la soirée donc on va pouvoir revivre quelques-uns de ces moments magiques, presque 18 mois plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *