Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan

Richan et Waylander se sont rencontrés sur un forum d’écriture de fantasy et science-fiction et elle a tout de suite été sous le charme ! Elle vivait alors à Paris et lui à Bordeaux. Pour se rapprocher de lui, elle s’est mise à un jeu vidéo (Ragnarok Online) auquel il jouait beaucoup à l’époque et ils sont ainsi devenus des amis proches pendant un peu plus d’un an (à discuter chaque jour sur MSN, à la webcam, sur leur forum ou dans les jeux).

Elle est québécoise mais elle a vécu en France pendant longtemps avec sa famille avant de retourner vivre au Québec. Ainsi, quelques mois avant son déménagement de retour, Waylander décide de profiter d’un weekend pour monter à Paris pour enfin se rencontrer tous les deux.

Ils se sont donnés rendez-vous à la gare Montparnasse et ont commencé leur visite de Paris en tant qu’amis. Mais une fois au pied de la tour Eiffel, ils se sont pris la main et ils se sont embrassés pour la première fois. C’était magique ! Et tragique ! Elle n’avait jamais eu de copain, ni lui de copine (à 17 ans tous les deux), et voilà qu’ils devaient se séparer dans 3 mois pour aller vivre à 6000 km l’un de l’autre.

Ils ont tenu bon et, après 4 ans de relation à distance et de vacances ensemble, Waylander est venu vivre au Québec pour continuer ses études. Un an plus tard, il faisait sa demande, genou à terre, dans un parc fleuri près de la dune du Pilat et ils emménageaient ensemble. Et 5 ans plus tard, c’est Richan qui a transformé cette demande de fiançailles en demande en mariage !

C’est ainsi qu’ils ont décidé, malgré la distance entre leurs familles, malgré les différences culturelles (lui français et elle québécoise avec un background fortement anglophone) et malgré les différences religieuses (lui juif et elle catholique), de se marier, après 1 an et demi de préparatifs, 11 ans après leur rencontre, le 4 août 2015, au Golf Saint-Raphaël de l’île Bizard, au Québec.

Place maintenant aux photos de cette belle journée…

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (1)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (2)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (3)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (4)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (5)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (6)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (7)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (8)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (9)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (10)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (11)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (12)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (13)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (14)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (15)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (16)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (17)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (18)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (19)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (20)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (21)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (22)

Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan (23)

Photos : Select Animation

Toutes mes félicitations !
Je laisse maintenant la jolie mariée te donner tous les détails de cette journée…

Mon mariage en quelques mots

Le clou de notre mariage a certainement été la cérémonie partiellement trilingue (français, anglais et hébreux) et religieusement mixte avec un prêtre et une rabbi pour représenter nos deux croyances. Nous avons eu beaucoup de mal à trouver les célébrants. Il nous a notamment fallu parler à 18 prêtres avant d’en trouver un ouvert et enthousiasmé par l’idée, puis il a aussi fallu trouver une paroisse qui acceptait que notre cérémonie ait lieu en extérieur en accord avec le rite juif, et enfin trouver une rabbi pour cocélébrer avec le prêtre (heureusement la rabbi de la synagogue de mon mari, bien que non disponible à notre date, nous a référée avec joie à une de ses collègues). Comme la rabbi et le prêtre n’avaient jamais célébré de cérémonie mixte, ils n’avaient pas de gabarit et nous avons donc construit chaque étape de la cérémonie et incluant les éléments essentiels de chaque religion et ceux les plus importants pour nous. D’ailleurs, à cet effet, nous avons beaucoup utilisé le guide des cérémonies laïques de Mlle Dentelle, qui a prouvé qu’il avait aussi beaucoup de valeur pour les cérémonies religieuses !

Au niveau des autres préparatifs, très tôt, nous avons décidé de donner un thème à notre mariage : nuit étoilée. Pas parce que nous sommes de fins astronomes (même si nous sommes des amateurs aguerris), mais parce que nous chérissions tous les deux ce thème lors de l’écriture de nos romans amateurs. Nous avons fait toute la papeterie à la main en tournant autour de ce thème et nous avons fabriqué la décoration et loué quelques éléments de la salle intérieure en accord avec cette thématique. La cérémonie extérieure a été décorée de façon plus champêtre, avec une belle arche, des lanternes fleuries sur des bâtons de bergers, et un beau tapis blanc.

Au début, ma mère, excellente couturière, voulait faire ma robe. Mais lors de nos essayages pour trouver le type de robe appropriée à ma morphologie, nous avons toutes les deux eu un coup de foudre pour ma robe “étoilée” ! Tant pis pour le budget ! Ma mère s’est rattrapée en me faisant une splendide voile cathédrale pour aller avec la robe. Chéri et moi avons choisi nos vêtements chacun de notre côté et je lui avais simplement mentionné que ma robe était blanc-cassé. Au final, il était absolument radieux dans son costume blanc mao que tout le monde a trouvé très distingué et original. Les garçons d’honneur venant de loin, et n’étant pas très présents sur Internet, nous avons décidé de simplement leur demander un costume noir et nous avons loué pour eux les cravates. Mes demoiselles d’honneur, très branchées en ligne, ont accepté d’avoir une couleur imposée et ont chacune choisi une robe à leur goût.

Finalement, le point le plus difficile (à part trouver un prêtre) a été de coordonner les arrivées et le logement des 45 invités venant d’ailleurs. En effet, bien qu’une partie de ma famille vive déjà sur place, la majorité de nos invités venait de l’extérieur de la ville. De Québec, Ottawa ou Toronto côté canadien, ou de France (toute la famille de Chéri et plusieurs de mes amies), voire d’Afrique du Sud pour ma témoin. Nous avons logé la majorité d’entre eux chez les autres invités ou nous les avons aidés à trouver des logements à louer pour la durée de leur séjour, soit 2 à 4 semaines pour la majorité des gens de l’extérieur du Canada. C’était beaucoup de travail de trouver assez de voitures et de coordonner le déplacement de tous ces gens au Golf, heureusement que tout (cérémonie, cocktail et réception) avait lieu sur place après. Et c’était encore plus de travail de s’assurer que tout le monde rentre à bon port le soir à l’heure qui lui convenait.

Au final, c’était vraiment un moment magique ! Si Chéri n’a pas été très impliqué au début, il s’y est vraiment mis 2 mois avant le mariage, il m’a surtout beaucoup aidé au niveau de la logistique et de l’accueil des invités (principalement parce que lui avait des vacances alors que je commençais en même temps un nouveau travail). J’ai eu un gros coup de blues les 2-3 semaines après le mariage, en me concentrant sur le négatif et sur les choses qui s’étaient moins bien passées durant la préparation (notamment les relations avec ma belle-mère), mais maintenant que j’ai eu le temps de décompresser et que j’ai reçu mes photos je relativise et je me souviens comme cette journée était magique ! Irremplaçable !

Le budget de notre mariage

  • Cérémonie et réception : 18 000 $ pour 65 personnes (cérémonie extérieure, location de la salle, repas, open-bar, sweet-table et le service)
  • Gâteau : 500 $
  • Célébrants et préparation du mariage (pour les 2 religions) : 1 200 $
  • Photo, vidéo, DJ : 3 500 $
  • Tenue de la mariée : 3 500 $
  • Tenue du marié : 1 000 $
  • Alliances : 500 $
  • Maquillage et coiffure à domicile (mariée, mères et cortège) : 1 200 $
  • Papeterie (incluant les envois des invitations et des remerciements outremer) : 1 000 $
  • Décoration (chaises, serviettes, nappes, sous-assiettes, centres de table sauf les fleurs, lanternes intérieures/extérieures) : 400 $
  • Fleurs : 2 000 $
  • Cours de danse : 1 200 $
  • Cadeaux aux invités et au cortège : 500 $
  • Autre (argent qui s’est envolé !!!) : 2 500 $
    Cet argent est surtout passé dans les tenues de mes demoiselles d’honneur que j’ai finalement prise à ma charge, mais aussi les tenues des enfants, des bijoux de mariée qui finalement n’allait pas, du matériel de scrapbooking, des cartouches d’encre, des pourboires, et je ne sais pas où pour le reste…

Soit un total de 37 000 $ (environ 25 000 €) soit 2 000 $ de plus que notre budget initial.

À savoir que mes parents ont tout de même pris à leur charge la réception, ma tenue et les photographe/caméraman/DJ, soit 25 000 $.

Ce que je referais

La danse des mariés, la réception, les préparatifs… TOUT !

Mais surtout, surtout, notre cérémonie ! Elle était un peu longue pour une cérémonie de mariage (50 minutes !), mais absolument fantastique, émouvante et pleine de sens pour moi et mon Chéri ! Et je dois dire qu’après les difficultés pour trouver et convaincre nos célébrants, avoir un papier officiel de chaque culte nous a vraiment donné un fort sentiment d’accomplissement personnel !

Ce que je ne referais pas

  • Je n’oublierai pas la clé USB pour le DJ, à cause de ça nous n’avons pas eu les musiques longuement préparées durant le cocktail.
  • Je serai plus précise avec le photographe afin d’être certaine d’avoir le nombre et le type de photos que je souhaitais. Elles sont vraiment belles, mais nous n’avons aucune photo du cocktail ou de la soirée, et peu de photos avec nos invités.
  • Je m’arrangerais pour que les invités de France arrivent plus tôt et repartent plus vite, je n’avais que 2 jours de congé avant de reprendre le travail, mais plusieurs invités sont restés jusqu’à deux semaines après et c’était difficile de reprendre le rythme, de s’occuper d’eux et de se remettre des événements.
  • Je serai plus zen avec ma belle-mère qui a eu du mal à accepter les différences culturelles et religieuses et m’a souvent braqué sur le sujet.

Mes prestataires préférés



9 commentaires sur “Le mariage étoilé franco-canadien et judéo-chrétien de Richan”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *