Mon mariage participatif : la cérémonie à l'église

La semaine dernière, je t’ai honteusement laissée dans une angoisse insoutenable, au beau milieu de nos préparatifs inachevés. Aujourd’hui, je t’invite à notre cérémonie, et à plus de sérénité ! Quoique…

La veille du 9 juin, il pleut et il fait froid. C’est confirmé, nous devrons nous passer de notre beau carrosse. J’éclate de rire en pensant à la tête de nos invités, quand ils nous verront sortir de notre vieux Scénic rouge pompier, avec ses barres de toit et son attelage !  Les roses blanches qui devaient décorer la jolie Fiat 509 resteront dans leur carton…

Le matin du 9 juin, il pleut, il fait froid et nous sommes en retard. Le prêtre nous attend à 11h30 à l’église, à 45 km de là. Mon chignon torsadé DIY refuse de tenir. J’oublie mon bouquet sur la table du salon. Et après 3 kilomètres, ma voiture bippe : plus d’essence ! Il nous reste exactement 15 mn pour faire le plein et rallier Poitiers. Peut-être en avion.. ?

11h50. Hombre me jette au coin de l’église avec les enfants et file au parking, à une vitesse scandaleuse pour un gendarme assermenté. Il faut dire que sur le parvis, nos invités patientent sous une petite pluie froide, tandis que le prêtre demande s’il n’y aurait pas un anniversaire à célébrer en attendant !

Midi. Enfin, la cérémonie commence. Nous avons quand même pris le temps de saluer tout le monde. Je n’avais pas revu certains de mes amis depuis des mois, voire des années. Leur présence me touche beaucoup, ils ont traversé le pays pour venir ! Le prêtre nous accueille chaleureusement. Je me sens bien dans ma petite robe bleue. Mais mon bouquet me manque…

Mon mariage participatif : la cérémonie à l'église

Notre Temps de prière s’annonce joyeux et musical ! Les textes parlent de l’engagement sur la durée, des petites attentions quotidiennes qui font vivre l’amour, de la persévérance…

Mais il nous manque encore un lecteur, quelqu’un pour passer la musique, et le prêtre demande qui va chanter !

Hum.

Notre tante doit bien entonner un chant religieux breton, mais pas chanter toute la messe… Heureusement, il se trouve qu’elle connaît bien les mélodies. Le cousin le plus proche de l’autel se retrouve « engagé volontaire » pour la lecture. Et mon beau-frère se dévoue pour veiller sur le poste radio !

Nous avons donc lancé le mariage participatif forcé ! Et contre toute attente, ce fût magnifique.

Tante Catherine chante joyeusement l’Alléluïa irlandais. Elle a tellement d’énergie qu’elle se transforme peu à peu en chef de choeur Gospel ! Tous les invités chantent, ils sourient, ils applaudissent. Puis dans la nef résonnent les notes apaisantes de « Down to the river to pray« .

Enfin, la voix unique de Nathalie Dessay sublime l’Ave Maria. A cet instant précis, mon bouquet me manque cruellement. Je devais le déposer aux pieds de la Vierge…

Mon mariage participatif : mon bouquet oublié sur la table du salon !!

Au moment de sortir de l’Eglise, je m’aperçois que j’ai aussi laissé nos sachets de lavande à la maison ! Nos amis ne se découragent pas pour autant, et devant des passants étonnés, crient : « Vive les mariés ! »  et nous applaudissent à tout rompre.

Quelques rayons de soleil percent timidement les nuages… Une belle éclaircie s’annonce !

Rendez-vous au jardin, pour le cocktail, à 17h.

Hombre et moi reprenons notre vieux Scénic rouge pompier carrosse sans traîner : la déco du cocktail est loin d’être terminée ! En effet, à cause des caprices du temps, il a fallu tout rapatrier dans la maison, et il nous reste pas mal de lampions à accrocher… Il me faut aussi prendre le temps de me changer.

Parviendrons-nous à manger un peu ? Suspense…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



17 commentaires sur “Mon mariage participatif : la cérémonie à l'église”

  • Bravo Madame Tango,tu as résisté et a pris les choses comme elles venaient,j’admire!
    Il y avait apparement beaucoup de joie lors de cette céremonie,c’est le plus important.Une toute petite question,car j’ai surement loupé un épisode….Pourquoi la robe bleue?et pas la robe de mariée dés le matin?

  • Oualala ! Trop fort ta course à l’église. Comment as-tu fais pour gérer tout ce stress ?
    Mais au final une belle cérémonie ! En plus tu as su créer un élan participatif en live !
    Quel dommage pour ton bouquet, il est magnifique.
    Et “Down to the river to pray” j’adore ! Notre chorale va la chanter durant un temps de méditation
    Mais sinon, tu avais combien de robes finalement ???? 🙂 Et toujours pas la fameuse précieuse….. tu nous fait languir 🙂
    Vite on veut la suite !!!!!!!!!

  • oh pétard.. le bordel… je sais pas comment j’aurais fait moi la dedans..
    et comme myriam.. j’ai du zapper un truc sur la robe.. du bleue a l’église?? une 1ere
    j’admire la sérénité que tu a eu devant tout ces imprévus. et généralement les imprévu sont les meilleurs moments

  • C’est vrai qu’on sent le bonheur dans ton récit…

    Et c’est ce qui aide à relativiser tous les petits imprevus qui arrivent et qui fibnalement font aussi le charme de la journée…

    Mais on veut des photos de la robe ceci dit ^^

  • Coucou les filles !
    Alors oui, en effet, je n’étais pas en robe de mariée à l’église, simplement parce que ça ne se fait pas, pour un Temps de prière. Promis, je ferai un billet spécial pour expliquer ce que c’est ! Mais rassurez-vous, j’ai pu me changer et enfiler ma Précieuse pour le cocktail 🙂

  • Piouf ! Encore que d’imprévus !
    Apparemment tu as su rester sereine, c’est génial, beaucoup auraient complètement pété les plombs je crois ! 😆
    Je suis contente de voir que les chanteurs et lecteurs embarqués au dernier moment on su assurer. 🙂
    Quel suspens dans ton récit ! On veut savoir la suite ! ^^

  • Superbe!
    J’aime beaucoup cet Ave Maria aussi et ton bouquet: est-ce que c’est toi qui l’a fait en regroupant plusieurs fleurs ? Est-ce que ce sont des fleurs artificielles (pardon le bouquet est superbe justement et je n’ai pas une vue d’aigle d’où ma question) ou tu l’as cherché cherché chez le fleuriste?
    En tous cas félicitations!

  • Et bien, tu as su géré tout ça du manière incroyable !!!
    Pas de chance avec le temps !!!
    Vous vous souviendrez longtemps de toutes ces péripéties !!! 🙂
    J’ai hâte de savoir la suite !!

  • Oh une cérémonie qui « couaque », comme c’est bizarre 😉 En tout cas, tu m’as vraiment fait rire! Le coup de la panne d’essence en se rendant à l’église le jour de son mariage, ça vaut largement le coup de la bétaillère de mon père 😉

    Mais juste en passant: vous étiez superbes!! Ta tite robe bleue t’allait à merveille! Et surtout: tu avais l’air heureux, et ça, ça vaut tous les bouquets oubliés sur la table de la cuisine.

  • 🙂 Oui, on s’en souviendra ! Malgré le stress, on a adoré la journée. La bonne humeur de nos invités y était pour beaucoup ! Vous verrez qu’ils nous ont fait plein de jolies surprises, on ne pouvait qu’être heureux 😉

    • Toi, tu es décidément ma cops! Même combat jusque dans notre journée de mariage 😉
      Le bonheur des invités, celui de l’union qui est, n’oublions pas, à la base de cette belle fête font passer au second plan tout le reste, même les loupés, les couacs, les imprévus!
      Tu es bien placée Miss pour savoir que tout ça, après tout, n’est que « futilité » 😉

      Savourez votre bonheur, et tout le reste n’a aucune importance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *