Mon mariage entre rêve et réalité : la quête de la robe – Partie 3

Dans ma dernière chronique sur le sujet, je t’avais laissée dans un suspense intenable, entre déception et pragmatisme. Après ma première tournée d’essayage infructueuse et l’utopie américaine, j’étais un peu démotivée.

Mais bon, il allait quand même bien falloir la trouver cette robe de mes rêves ! Du coup, Miss M. (ma témouïne) et moi avons repris notre bâton de pèlerin et, sur les recommandations de plusieurs mariées de mon entourage, nous avons finalement traversé la frontière pour aller visiter les boutiques de France voisine (terme helvétique qui désigne les villes situées à proximité de la frontière, comme Thonon, Ferney, Pontarlier, Besançon, etc.).

Quand l’espoir renait…

Et là, j’ai ENFIN eu l’impression qu’il y avait un petit espoir de trouver une robe qui pourrait me convenir ! Notre première étape nous conduit à Pontarlier, pour deux boutiques.

Dans la première, l’accueil est agréable, professionnel et efficace. Je commence par feuilleter un catalogue pour montrer à la vendeuse le style de robe qui me plaît et je me dirige vers la cabine d’essayage. La boutique est immense et c’est très confortable. Une fois de plus, je me retrouve en sous-vêtements et chaussures, mais cette fois, la boutique me fournit un peignoir en polaire pour me tenir chaud entre deux robes, j’ai presque l’impression d’être au spa…

Mes essayages de robes de mariée

Crédits photo : Photo personnelle

La mariée au spa

Comme je le disais dans la première partie de mon récit de la quête de ma robe, je connais assez bien mon corps et le type de formes qui lui convient… Et puis, il faut avouer qu’au delà de la forme et de ma morphologie, il était clair dès le départ que je voulais une robe dite « de princesse », avec du volume, de la dentelle et tout ça… Donc voilà un petit aperçu de cette séance d’essayage…

Au fil de cet essayage, j’ai enfin pu commencer à voir les éléments qui allaient composer l’essence de ma Précieuse…

Mes essayages de robes de mariée

Crédits photo : Photo personnelle

Le décolleté cœur s’est rapidement imposé comme un incontournable pour mettre mes atouts en valeur !

Mes essayages de robes de mariée

Crédits photo : Photo personnelle

Une robe qui marque la taille et les hanches semble quant à elle idéale pour allonger ma silhouette et mettre mes courbes en valeur.

Mes essayages de robes de mariée

Crédits photo : Photo personnelle

Et, pour le bas, une jupe en forme de « cloche », si je puis dire, qui balance bien et qui structure la silhouette, était parfait, avec un peu de volume mais pas trop…

Mes essayages de robes de mariée

Crédits photo : Photo personnelle

Et avec une traîne type « chapelle », longue juste ce qu’il faut…

Je suis donc repartie de cette première boutique française sans coup de cœur mais avec les idées un peu plus claires et, surtout, le sourire aux lèvres !

Après un bon déjeuner entre copines dans une sympathique brasserie, nous nous sommes rendues dans la seconde boutique de la journée. Là aussi, j’ai pu essayer des choses intéressantes… À tel point que j’ai même failli repartir avec une robe, mais il y avait quelques petits détails qui me chiffonnaient.

Mes essayages de robes de mariée

Crédits photo : Photo personnelle

La presque heureuse élue… Elle m’a donné une folle et irrésistible envie de froufrous, mais le taffetas sur les hanches ne me séduisait pas plus que ça…

Mes essayages de robes de mariée

Crédits photo : Photo personnelle

J’ai beaucoup aimé cette robe, malgré sa simplicité… Je pense que c’est celle-ci que j’aurais choisie si j’avais opté pour une cérémonie à la mairie.

Cette nouvelle journée d’essayage et le plaisir de me pouvoir me projeter dans des robes de mariées m’ont vraiment redonné de l’espoir. Même si je n’avais pas encore trouvé ma Précieuse, j’ai enfin senti que j’étais proche du but !

Et toi, tu avais des critères définis pour ta robe ? Ou les as-tu affinés au fil des essayages ? Est-ce que tu as eu des surprises ? Dis-moi tout !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A 30 ans, nous nous sommes lancés dans la grande aventure du mariage! Rêve de petite fille pour moi, terra incognita pour lui, nos joyeux préparatifs nous ont entraînés vers une belle journée, gourmande et musicale, en compagnie de tous ceux que nous aimons. Un fil rouge Littérature et mythologie, de la récup', de la couleur, un peu d'originalité et quelques compromis, voilà les grandes lignes de notre grande aventure!

Commentaires

  • Avatar
    Répondre
    27 septembre 2016

    Hiiiiiiiiiiii comme je me retrouve dans tes essayages, les mêmes formes que j’aime et qui nous vont bien 😀 bon j’ai eu un peu moins de mal en trouvant dès le 3e essayage de la 1ère boutique ! 🙂
    en tout cas j’aime beaucoup la 1ère, la forme en cœur et le volume te vont vraiment très très bien ! j’espère que ta précieuse aura un peu de cet effet là 😛 j’ai hâte de savoiiiiiiiir 😀 tu nous fais languir là… hihi !

  • Avatar
    Miss Chat
    Répondre
    27 septembre 2016

    Oh j’adore la dernière ! Mais c’est vrai que le décolleté coeur te va beaucoup mieux du coup l’avant-dernière (avec ces mignonnes petites manches) donne un peu plus bel effet.
    Bref, vivement la suite ! 😀

  • Avatar
    Jodie
    Répondre
    27 septembre 2016

    je trouve que tous les bustiers te vont à ravir. personnellemnt je n’oserai pas porter un bustier Coeur si j’avais la Chance d’avoir autant de poitrine 🙂

    j’aime beaucoup la dernière robe car j’aime sa simplicité mais c’est pas moi qui la porte 🙂

  • Avatar
    Madame Myrtille
    Répondre
    27 septembre 2016

    Ca fait plaisir de te voir « dans » les robes et non derrière. Je suis d’accord avec toi : les bustiers en coeurs sont ceux qui te vont le mieux.
    Et j’aime aussi beaucoup ton coup de coeur. Tu portais très bien cette robe, même si en effet, les manchettes ne rendaient pas fantastiquement bien.
    Comme il faut une exception pour confirmer la règle c’est vrai que la dernière robe t’allait bien aussi, mais surement trop simple quant aux critères que tu nous exposais dans ton dernier article.

Poster une réponse