Mon mariage champêtre romantique : un enfilage de robe rocambolesque !

Je t’avais cruellement laissée la dernière fois, juste avant de m’habiller.

Avec déjà un peu de retard sur le planning, je pars donc avec ma mère et ma grand-mère, direction la chambre de cette dernière, où ma robe m’attend. Au passage, je demande à ce qu’on dise à mon mari d’entamer sa préparation, pensant qu’ainsi nous serions prêts en même temps.

La photographe part immortaliser ces quelques étapes, que je te laisse découvrir en images. Son costume a été réalisé sur-mesure par Faubourg Saint Sulpice. Je te les recommande mille fois, surtout si ton futur mari a une carrure un peu hors norme, comme mon Link !

M. Link

Boutons de manchette M Link

M. Link s'habille...

De mon côté, je peux enfin te faire découvrir ma Précieuse Jenny Packham, j’ai nommé la robe… Azalea !! Certaines d’entre vous avaient vu juste !

Azalea Jenny Packham

Tu te rappelles peut être que j’avais fait mon dernier essayage avec ma grand-mère.

Elle m’a appris comment mettre ma robe. Il y a notamment un ordre précis à respecter pour les trois « couches » de manches. Mais quand ma grand-mère voit la robe, me voit, et réalise que c’est le grand jour, elle est saisie par l’émotion et fond en larmes… « C’est trop dur », nous dit-elle. Grand moment d’émotion ! Mais bon, en attendant, j’ai toujours une robe à enfiler. Et je suis toujours aussi relou persuadée que je ne vais pas rentrer dedans, et que tout le monde ne verra que mon ventre et mes bourrelets !

Il ne reste donc que Maman Zelda d’à peu près lucide…

Après une bonne douche de déodorant,  et m’avoir entouré le visage et les cheveux de papier de soie pour ne pas abîmer ma coiffure et éviter de mettre des traces de fond de teint partout, nous commençons le fastidieux enfilage des manches.

Cette périlleuse étape passée, nous nous apprêtons à fermer la robe. Mais il y a comme un léger problème : celle-ci est à l’envers ! Mon dos, en dentelle transparente, se retrouve au niveau du décolleté… Ça va faire mauvais genre, à l’église !

Enfilage de la robe de mariée

Habillage de la mariée

On envisage un instant de tourner la robe sur moi, mais elle est trop moulante et surtout trop fragile. Donc, il n’y a qu’une solution : rebelote le papier de soie, on retire la robe entièrement, et on recommence l’opération pour me la remettre !

Le temps défile et j’imagine déjà Monsieur Link en train de bouillir, dans tous les sens du terme, costume oblige. Dans la bataille, je casse l’un de mes faux ongles en tissu rafistolés par ma super manucure. L’annulaire gauche, bien sûr… Sinon ça ne serait pas drôle.

Bref, on remet enfin la robe dans le bon sens, et bonne nouvelle : le zip remonte sans forcer !

Mais il y a quand même un souci. Le dessous de robe, en soie, remonte beaucoup trop haut et me comprime le décolleté. On avait pris la décision, lors de mon dernier essayage, de le remonter un peu pour pallier l’ourlet trop long. Mais là, je me rends compte que c’est vraiment trop haut ! Or, la vendeuse l’a cousu au niveau des bretelles, pour que ça ne glisse pas. Ma maman est donc obligée de découdre pour desserrer les bretelles, ce qui nous fait perdre encore pas mal de temps…

retouches

Finalement, au bout d’un long moment, je suis enfin prête à sortir pour notre séance photos, avec un retard de presque une heure sur le timing prévu. Autrement dit, nous aurons juste le temps de faire nos photos de couple. Les photos avec famille et témoins seront donc remises à plus tard !

Je préférais qu’on fasse nos photos de couple avant l’église, pour pouvoir profiter de nos invités pendant le vin d’honneur. Et j’aimais mieux qu’on se découvre, dans nos tenues respectives, en étant juste tous les deux…

En revanche, j’avais vraiment vraiment envie que le moment où M. Link me découvre soit immortalisé. Je m’imaginais arriver dans son dos, qu’il se retourne et que l’émotion se lise sur son visage…

Ce moment tant espéré n’est pas arrivé. Je suis en effet tombée nez à nez avec lui, en sortant de la chambre. Et les émotions que j’ai pu lire sur son visage, à ce moment-là, tenaient plus du « Enfin ! Mais qu’est ce que tu as fichu, pour mettre autant de temps ?! » et du « Rhââ… Je crève de chaud ! »

Mais, passé ce mini moment de déception sur le mode « Mais, heu ! C’était pas comme ça que ça devait se passer, normalement… », je me suis quand même bien détendue et j’ai juste pro-fi-té. J’ai découvert mon mari dans son habit de lumière. Nous avions choisi le tissu ensemble, mais je suis contente d’avoir eu la surprise du résultat final, et de pouvoir découvrir les jolis détails et finitions de son costume.

De son côté, j’ai eu l’impression qu’il me trouvait très belle, d’ailleurs je crois qu’il me l’a dit ! Ce qui m’a soulagée et m’a fait un peu oublier mes complexes. Et j’ai finalement eu ma photo « Émotion de la découverte », avec une de mes sœurs dans le rôle qu’aurait du tenir M. Link !

découverte de la mariée

premier baiser

La séance s’est déroulée de 15h à 16h, autrement dit sous un soleil de plomb. D’où l’apparition de deux ou trois cloques de lucite estivale sur mon décolleté, ce qui ne m’était jamais arrivé avant en Île de France ! Nous avions prévu de vagabonder hors du gîte si la météo s’y prêtait, mais finalement nous n’avions pas suffisamment de temps et sommes restés sur place. De toute façon, nous avions fait des repérages sans trouver de petit bois, joli et facilement praticable en robe à traîne, dans les environs. Mes envies de photoshoot bucolique attendront une autre occasion ! (Une idée de cadeau s’est cachée dans cette chronique, sauras tu la retrouver ?)

In love

Cela n’a pas été facile, pour notre photographe, car  la lumière à cette heure de la journée n’est pas la plus flatteuse, surtout avec tout ce soleil ! Modèles suants, éblouis par les rayons et assaillis de « bêtes d’orage », autrement dit au top du glamour, nous nous sommes néanmoins laissés guider par ses conseils… Parfois les poses nous ont semblé un peu saugrenues et peu naturelles, ce qui nous a valu pas mal de fous rires. Mais nous sommes finalement très contents du résultat, on est beaucoup plus photogéniques qu’on aurait pu l’imaginer, bravo Laurie-Anne !

Nous avons bien profité de ces moments à deux, sans être importunés par les invités qui ont respecté notre intimité. Visiblement, ils y ont été fortement incités par Maman Zelda, reconvertie en Police des Mariés pour l’occasion ! De son côté, Maman Link, brûlant d’envie de participer, a essayé de venir commenter la séance avec quelques-uns de ses invités sur la fin : « Enfin Mademoiselle Zelda, souris un peu plus, c’est ton mariage ! » Ce qui lui a valu de se faire gentiment renvoyer dans les cordes par un « Je sourirais davantage si je pouvais profiter de notre séance photos en paix, sans avoir une troupe d’invités qui me fixe». Même sur mon petit nuage, je ne me suis pas départie de mon amabilité naturelle, comme tu vois…

Bisous

regards

Mais le temps file, et je suis à nouveau séparée de mon cher et tendre au moment de partir à l’église…

Petit aparté. Nous n’avions pas prévu de louer de véhicule spécial pour l’occasion. Nous avons un trajet de 5 minutes pour nous rendre à l’église, et nous étions tous les deux d’accord sur le fait que nous ne voulions pas dépenser d’argent pour notre mode de transport, ni pour sa décoration. Le fait que nous n’ayons pas prévu de déco pour le cortège a sans doute un peu manqué à certains, car cela fait visiblement partie des fameux éléments qui « font mariage ». Mais nous n’avions pas interdit la chose pour autant, et les parents de Link avaient opté pour une petite déco de leur voiture. C’est dans ce carrosse enrubanné que Link est parti pour l’église, pendant que j’attendais mon tour dans la voiture climatisée (ouf !) de mon grand-père, toilettée de frais pour l’occasion.

mariés

Toutes photos : Laurie-Anne Romagne

Et toi, tu préfères faire ta séance photos avant, ou après ta cérémonie ? Tu as choisi une robe à l’enfilage très « technique » ? A quel moment souhaites-tu que ton fiancé te voit en mariée pour la première fois ? C’est à toi ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



25 commentaires sur “Mon mariage champêtre romantique : un enfilage de robe rocambolesque !”

  • J’ai eu un peu le même souci le jour J!!
    je suis partie de chez le coiffeur avec 1h de retard (coiffure plus longue à faire que prévu), du coup pas le temps de manger,..
    et au moment d’enfiler la robe, je me rends compte que c’est pas comme d’habitude, qu’il y a un truc qui va pas…. mince, on a oublié de mettre le jupon!!
    et vas-y qu’on enlève tout…
    ma coiffure n’apprécie pas trop…

  • Ta robe est une véritable splendeur !!! Délicate, précieuse (ben oui, elle porte bien son surnom !!!), un nuage de dentelle sans faire meringue ! Bref magnifique !!! Et quelle allure pour ton homme !!! Vous faites de très beaux mariés !

  • Wouawh! j’ADORE tout, du petit détaille de bouton de manchette en passant par le bouquet jusqu’à la robe qui te va parfaitement! C’est sublime, félicitation à vous deux.

  • J’adooooooore ta tête sur la photo où ta mère découd le dessous de robe!!!!!!!!
    Bon sinon pour le petit moment « ouah c’est ma femme en robe de mariée » moi j’ai passé la tête par la porte de la chambre, donnant sur l’escalier en hurlant « tout le monde dehors! » et évidemment certains n’ont pas voulu et j’ai re hurlé « c’était prévuuuuuuuuuu dans le planniiiiiiiiiiiiiiiiiing »! Ma mère a poussé tout ce petit monde dehors et on a eu notre moment.
    Pour les photos on est partis avant la mairie dans un parc donc pas d’invités voyeurs 😉

    Et pas de problème de chaleur / soleil en février :-p

    Ta robe est très jolie et ça valait le coup d’attendre en tout cas!!!

  • tu étais MAGINFIQUE a ne pas douter. j adore ta robe et la coiffure.

    Pour les photos, nous on a fait une séance pendant le cocktail, petite échappé à 2. les invités n’ont rien remarqué et on était tranquilles. bien pour la lumière aussi.
    Nous nous sommes découverts a la cérémonie mais pour moi aussi c’était pas trop comme je l imaginais non plus car je suis arrivée un peu en retard et j’étais pas encore assez détendue pour bien profiter de la découverte de mon nouveau mari ! y a pas de solutions miracles toutes façons 🙂

  • Woulala, mais vous êtes magnifiques ! Vraiment, j’adore ta robe et le costume bicolore de ton mari est très classe ! Le bouquet aussi est très beau.

  • Pour ma part, je n’ai pas eu de soucis avec l’enfilage de ma robe qui était assez facile à mettre. On a fait la séance photo de couple le matin, les cérémonies civiles et religieuses étant l’après-midi ce qui nous a permis de profiter l’un de l’autre sans stress. Sinon je trouve ta robe très belle, elle te vas à ravir ^^.

  • J’étais sûre que c’était celle-là! Je valide totalement, elle est splendide, et elle te va très très bien! Je n’aurais finalement pas eu l’occasion de l’essayer, j’ai trouvé ma robe ailleurs avant d’être autorisée à pénétrer chez Jenny Packham…

  • whaou whaou comme tu es belle et comme ta robe est magnifique ,l’homme te sert parfaitement de faire valoir, un couple magnifique moi aussi je suis en mode étoiles dans les yeux !! 😉

    • ha ha l’homme faire-valoir, il sera content 😉 mais c’est vrai, car le fait qu’il soit grand et baraqué me fait paraître plus fine que je ne le suis en réalité !

  • Enfin on la découvre cette robe, elle est vraiment superbe et vous va a ravir !!!! juste une petite question pratique : quelles sous vêtements portiez vous avec le décolté du dos ? car j’envisage un décolleté dans le dos moi aussi mais avec un 95 D difficile de trouvez un bon maintien…

    • Je n’avais rien… ça passait car je fais un 90B, mais c’est vrai qu’avec une poitrine plus imposante ça doit gêner. La vendeuse m’avait dit qu’il existait des sortes de coques qu’on colle sur la poitrine. Mais j’ignore si cela offre un maintien semblable à celui d’un SG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *