Trouver un traiteur de mariage : illusions et désillusions

petits fours mariage

Crédits photo : Jen Huang

Homme et moi nous sommes passionnés de cuisine, il était donc logique que pour notre mariage petit budget, on se fasse plaisir tout en faisant des économies.

Sans vouloir trop se complimenter, on est assez doués (oui oui).

On a fréquemment des éloges de nos invités, surtout concernant tous nos amuses-bouches que l’on fait pour les Noël en famille ou les belles bouffes entre amis.

Alors, bien entendu, on allait faire la même chose, en mieux ! A nous les verrines, cuillères, espuma, mini machins, brochettes, feuilletés, toasts et j’en passe.

En plus, mon témoin souffre-douleur est lui aussi un passionné de cuisine, en plus d’être disponible et super équipé. Ca tombe bien.

Il était donc évident que nous allions nous éclater tous les trois, et faire la joie de tous nos convives (en plus de celle de notre compte en banque). Et comme, nous ne voulions surtout pas d’un repas assis traditionnel mais d’un beau buffet, nous n’avions aucun doute sur le résultat … ni la mise en œuvre.  Et puis, j‘allais embaucher deux extras pour le service, la mise en place.

Fastoche !

Dès les premières semaines après ZE demande, nous mettons en place le « menu », le rétroplanning : ce qui peut se faire précuire 2 mois à l’avance et se congeler, ce qui tient moins le coup question congél et les « tites » choses du dernier moment ou de la veille. Nous faisons la liste et les repérages de tous les contenants de préparation, de conservation et de présentation.

Objectif programmé : toute la déco doit être achetée, finalisée fin janvier, et tous nos samedi après-midi consacrés à cuisiner à partir de février. Chouette !

Bon, ok, ça me stressait un peu mais bon, on est doué ou on l’est pas ! Et nous, c’est la dream team ! Enfin, euh, bref …

Mi-décembre, je discute avec une collègue du mariage de son fils il y a 2 ans. Elle me dit avoir pris « tel » traiteur et que je devrais me renseigner car finalement « il n’est pas si cher que ça … », que ça peut valoir le coup et le coût ! L’idée germe assez rapidement dans mon cerveau de bride-to-be !

2 jours après, je contacte un traiteur qui habite à 100 m de chez moi et dont la pancarte publicitaire me fait des clins d’œil. Après tout, c’est vrai, on ne sait jamais. Et puis si on fait le compte de tout ce qui est quantifiable (sans parler du stress, du boulot, du temps passé), pas sûre que ça nous revienne bien plus cher ! Je lui explique longuement ce que nous voulons, ce que nous ne voulons pas, notre budget et surtout notre besoin : nous débarrasser de toute la partie amuses-bouche, chronophage pour des amateurs et futurs mariés, à moindre coût et nous garder le reste. Et surtout rien de prétentieux, riche, ronflant etc etc … sans tomber pour autant dans le plateau de charcuteries chips !

Il a tout compris, il est bien ce petit ! Me voilà soulagée. Effectivement, c’est peut-être une excellente idée de confier tout ça à un traiteur !

10 jours plus tard (sic) je reçois son devis sur ma boîte mail. Je suis super impatiente de l’ouvrir (bon, ok ok, entre temps j’ai contacté 5 autres traiteurs, on est bride-to-be stressée jusqu’au bout !) et de voir ce que ce magicien, celui qui va faire de mon mariage ZE place to be, me propose!

Et là…

Je me dis que franchement, il y a des fois où je ne dois pas parler français mais plutôt un dialecte venu d’un pays ou temps lointains, ou que mon interlocuteur a des difficultés cognitives avérées. Une plaquette standard avec… des menus de repas assis !

Grrrrrrrr !

Quant aux budgets, comment dire, ben là aussi, il doit pas être doué en arithmétique. Un chouilla agacée, très frustrée, je prends la peine de lui renvoyer un mail poli, voire même gentil et convivial lui disant que je suis sincèrement désolée mais que sa proposition ne correspond pas à ma demande et que j’en attends impatiemment une autre, plus adéquate.

J’attends encore !

Depuis, heureusement j’ai eu des devis d’autres traiteurs. Certains complètement farfelus à tous les niveaux (non mais 1200 euros de personnel pour un buffet de 50 personnes, et puis quoi encore), d’autres intéressants, d’autres « j’ai rien compris à votre demande », certains à peaufiner et d’autres datant d’une époque improbable genre robe de marquise en plastique recouverte de charcuteries. Oui, ça existe encore, il faut que tu le saches !

repas mariage kitsch

Après maintes hésitations, mais avec un stress grandissant plus le mariage approchait, nous optons pour un devis.

Le lendemain, promis, j’envoie un mail pour bloquer la réservation et demander une dégustation.

(Ah oui, j’ai aussi oublié de dire qu’il y a encore des traiteurs, et pas des moins réputés, qui se targuent de refuser de faire goûter leurs produits ! Oui oui, tu vas lâcher au minimum un smic, les yeux fermés pour te retrouver avec des trucs moches et sans saveur le D-Day ! Ben voyons ! Ok, je suis sur le point de me marier mais j’ai encore quelques neurones qui fonctionnent péniblement !)

Donc, disais-je, nous avons choisi le traiteur et sur le point de confirmer notre option par mail. Et là, par hasard, je rencontre grâce à mon boulot un traiteur qui travaille chez ZE traiteur of Bordeaux, et qui aligne 30 ans d’expérience. Il connait tous les prestataires, me met en garde contre les pratiques de « margoulins » de certains. Et je ne le sens pas emballé par notre choix. Il ne dit pas de mal, il reste poli mais bon …

Le lendemain matin, j’arrive au boulot, ouvre mon Outlook et là, mail adorable me disant « Mr Machin nous a parlé de votre projet, j’ai travaillé avec lui pendant 10 ans chez ZE traiteur of Bordeaux, ça nous intéresse et si vous voulez nous contacter au …, adresse FB, .. site tontraiteurquivasauvertonmariage.com (cherche pas, je viens de l’inventer !) ».

Bref, je ne sais pas pourquoi mais je le sens bien, j’ai un bon sentiment. Je l’appelle et là, lui explique par le menu (haha) ce que nous voulons, ne voulons pas (on commence à le savoir avec tous ces devis à la noix), notre budget, notre vision des choses et ce que nous attendons de lui. Il est adorable, on rigole, il est vraiment chouette. Et moi, soulagée !

2 jours plus tard, un devis tenant compte en tout points de toutes mes demandes, même les optionnelles, et dans nos prix. Le rêve ! Je forwarde mon petit miracle à Homme, emballé lui aussi. Nous en reparlons le soir. Zyva !

A priori c’est le bon et on va le réserver.

Le lendemain, je le rappelle, me fait préciser 2-3 détails, et là : un amour ! Il me donne des conseils sur plein de choses, même sur celles sur lesquelles il ne se fera pas un euro !

Reste plus qu’à goûter.

Le jour J, nous voilà, bravant la neige, l’Homme avec le nez qui coule, arrivant chez le traiteur.

Fidèle à ce que j’avais perçu, très sympa, de l’humour et surtout super pro ! Et tu sais quoi ? Il nous a sorti le grand jeu : bouteille de champ ouverte rien que pour nous (rien que là j’aurais fait le chèque !), et nous a fait goûter sans exception tout ce que nous aurons la joie de servir le fameux jour en question, soit 15 amuse-bouches et une viande chaude ! Et tout était excellent, copieux juste comme il faut et nous on en pouvait plus de manger et de boire (euh, j’avais demandé de l’eau tout de même !). On a beaucoup discuté, et nous sommes sortis de chez lui, soulagé d’un chèque de réservation mais repus, heureux et soulagés !

Toi aussi tu galères pour te faire comprendre et trouver le traiteur idéal dans ton budget ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



27 commentaires sur “Trouver un traiteur de mariage : illusions et désillusions”

  • Oh pu#*§#!!! La marquise! J’ai éclaté de rire en voyant la photo! Tout simplement pasqu’on nous l’a proposé aussi! Pour nous, pas autant de rebondissements mais c’est vrai que les traiteurs ont tendance à prendre les bride to be que nous sommes pour des cruches! Il y a toujours ceux qui répondent à tes demandes par un “je fais ce métier depuis X années et j’ai toujours fais comme ça!” Bin justement les buffets des années 80… Au secours! Heureusement, en général l’histoire fini bien.

  • Non mais les plats charcuteries (sans effort de présentation) pour plus 10€ par tête d’entrée sont légion! Moi chaque fois ça me gonfle : mon mariage ce n’est pas une kermesse et la charcut’ sous vide juste ouvert et posée dans un plat moi aussi je sais faire même en robe blanche!

  • Sympa la marquise, on nous l’avait pas faite celle là.
    Nous on a fait l’erreur de signer un devis et donner chèque de réservation (4000€ quand même)sans avoir eu de dégustation. Et la petite surprise le traiteur nous a encaissé le chèque 10 mois avant la date convenu (heu mais là ça va pas le faire). J’ai passé une super matinée avec le banquier qui me faisait la leçon …
    Donc bye bye traiteur X et j’ai trouvé traiteur Y moins et cher et super dégustation.
    Voilà faites attention avec les chèques de réservation (mais si c’était écrit en tout petit en bas de la page que pour les repas de plus de 80 personnes on pouvait l’encaisser de suite) GRRR !!!

  • Je vois que nous ne sommes pas un cas isolé! Ca fait du bien!!!
    Il nous a fallu pas moins de 6 mois de recherche acharnée pour trouver LA perle rare!! La perle qui entend ce que tu demandes et le répercute fidèlement sur un devis tout en faisant des propositions qui collent à l’esprit de ton repas.
    Les stéréotypes et conventions en terme de Mariage/Pacs sont indétrônables pour certains…
    Les échanges avec les pâtissiers du fin fond de la Normandie ont failli me rendre chèvre et resterons à jamais des morceaux d’anthologie dans notre vie d’amoureux…

  • Rho, la chance, la perle trouvée par bouche à oreille, c’est pile poil ce qu’il faut!
    Nous on n’a pas eu de propositions ambiance foire à la saucisse, mais il faut dire que j’avais pas mal écrémé (marquise en jambon en photo sur le site = au revoir direct) et je pense que j’ai tapé dans un autre style de traiteur, du coup…
    Par contre on a eu les mails limite polis qui ne répondent pas aux questions (venant d’un traiteur par ailleurs très réputé et sérieux, mais ça donne vraiment pas envie!), ou le mec qui m’envoie un copié-collé de sa plaquette, sans service, alors que j’ai demandé des choses précises et un devis service compris… Au revoir direct aussi! Je me prive peut-être d’un bon traiteur moins cher, mais je me dis, si c’est un boulet qui ne comprend pas le français dès le début, il risque de l’être tout le long…

  • Et au fait, finalement, pourquoi avoir abandonné l’idée de faire le cocktail vous-même? Si on avait habité sur place, je l’aurais fait sans hésiter, c’est un peu mon rêve… *siouf*

  • Aaaaaah le traiteur, ce cher ennemi… J’attends encore ma happy end, car actuellement, c’est encore le grand flou !
    Il y a ceux qui collent à nos attentes mais qui sont légèrement hors-budget (sauf que 7 € de hors-budget – sachant que ce sont 7 € de plus par rapport au plafond maximum, donc par rapport à ce qu’on voudrait dépenser, ça fait donc 12 € de hors-budget ! – par personne multiplié par le nombre de convives, ça fait le prix de ma robe !).
    Il y a ceux qui présentent tellement bien en prenant la peine de t’envoyer un dossier papier de 25 pages (dont 10 de photos de leur boulot… j’avais pas besoin de tout ça !) avec pochette à leur nom, que tu te sens presque coupable de ne pas aller chez eux.
    Il y a ceux qui sont dans l’ambiance “repas de famille” où gratin dauphinois et charcutailles sont à l’honneur. (Et monsieur Fiancé ne veut surtout paaaaaas de gratin dauphinois, plat banal par excellence à ces yeux.)
    Il y a ceux qui ont l’air pas cher mais qui n’affichent que le prix du repas lui-même, sans fromage, sans dessert, sans nappage, sans vaisselle, sans service, et c’est à toi de passer une heure à calculer combien ça va te revenir concrètement par personne. Chose tellement agaçante que ça ne donne vraiment pas du tout envie d’engager le traiteur en question !
    Il y a ceux qui ne font tout simplement pas le type de repas que l’on souhaite (repas entièrement en buffet, plusieurs traiteurs font entrées, fromages et desserts en buffet mais plat servi à l’assiette !).
    Et puis bien sûr, il y a ceux dont on attend toujours le devis…

  • Bonjour Melle Diane!
    ton article m’a bien fait rire et je m’y retrouve totalement!
    Je suis moi aussi à la recherche de la perle rare sur Bordeaux alors je suis preneuse de ton bon plan 😉
    mon adresse mail : camyrou@hotmail.fr
    Merciiiiiiiiiiiiii

  • Ah la la !!! La recherche du traiteur !!!! On est à J-160 et on l’a toujours pas… Mais on a une piste !! Enfin !!! Entre ceux qui la veille du rendez vous te donne enfin leur tarifs… A oui mais là c’est pas possible ; ceux qui te donne rendez vous et te dise “je suis complet jusqu’en 2014 mais le 01 Sept 2012, j’ai personne. Et vous comprenez je fais 40 mariages par mois… Mais si laissez moi un chèque d’accompte pour réserver…” ; et ceux qui te lache au moment de signer “ah mais si finalement j’ai quelqu’un ce jour là…”. Le traiteur m’a fait carrement retomber sur terre… Mais là enfin, le monsieur est gentil au téléphone, enfin il est sérieux, enfin il est dans nos prix, enfin il est libre et enfin il a l’air trop bon !! Je me sens avec une boule au ventre en moins là quand même… Meme si c’est pas encore signé !! ^^

  • bonjour, bravo pour ces récits qui font sourire, même si le stress est là! Habitant Bordeaux et préparant non pas mon mariage mais … mes 15 ans de mariage, le traiteur idéal me fait rêver. Est-ce qu’on peut connaître ses coordonnées? Car le lien dans le message ne fonctionne pas 🙂 Courage pour la dernière ligne droite avant le feu d’artifice!

  • ahahaha la marquise, on y avait également eu droit. Le mieux, la personne s’en vantait : “Nous sommes les seuls de la région à faire nos présentations sur des coeurs en polystirène, ou autres…
    A ben oui, mais on comprend pourquoi :s
    Quand à ma recherche de traiteur, comme tu l’as peut être vu dans l’article que j’avais écrit à ce sujet, ce fut une véritable galère ! Mais bon j’ai trouvé chaussure à mon pied 😀
    Pressée de lire ce que te concocte celui que tu as dégoté

  • Ahh la quête du traiteur!! Quel galère!! Moi aussi, j’ai eu droit au traiteur qui voulait me faire une dégustation que 6 à 4 mois avant le mariage O_o… Mais bien sûr, et si on aiment pas on fait quoi????
    J’aimerais bien aussi connaître ses coordonnées,Stp! je suis du sud Ouest aussi! Mais j’ai déjà une piste, d’ailleurs on vas bientôt faire une dégustation, vivement!!!
    bon courage pour votre quête de traiteur les filles!

  • Nous on a opté pour la solution “on fait le repas nous même”. Mon père étant ancien traiteur, quand il a vu les devis il ne pouvait pas concevoir de me laisser payer une somme pareille alors qu’il sait ce que ça leur coûte aux traiteurs.
    Ca nous a permis de faire un repas assis (bien plus cher il faut le dire), avec des produits excellents. Les invités sont repartis en nous disant qu’il n’avait jamais aussi bien mangé de leur vie.

  • Coucou les filles!!

    Houla ma chronique d’aujourd’hui fait parler!

    @ Marjolie: moi aussi, quand je voyais sur des sites de traiteurs de superbes marquises charcuteries, je n’allais pas plus loin! J’étais effarée que ce truc-là se fasse encore! Et oui, déballer des charcuteries et les poser sur un plateau, pas de soucis, c’est dans mes compétences 😉
    Pourquoi avoir renoncé au buffet fait par nous-mêmes? Parce qu’après avoir reçu les premiers devis, vu ce qu’ils me proposaient, les tarifs, je me suis dit qu’on allait se prendre vraiment la tête pour faire forcément moins bien (enfin, que le nôtre) pour un coût pas forcément plus intéressant une fois tout calculé. Et c’est vrai que l’idée de tout se taper, ça en plus de tout le quotidien et des autres préparatifs, commençait à nous faire un peu peur.

    Et quand je vois comment je cours à un peu plus d’un mois d D Day, je me félicite d’avoir pris cette décision!

    Les bordelaises, voilà le lien du site de notre traiteur. Il n’est pas super représentatif de ce qu’il fait mais croyez-moi, il est super pro, super gentil et super disponible! Il ont créé leur société en octobre dernier (après avoir quitté Monblanc) et du coup ils ne rechignent sur aucun contrat et s’y investissent à fond! Et j’ai l’impression qu’ils commencent à se faire une bonne clientèle. Si vous voulez les appeler de ma part, je vous communique mon nom par mail 😉

    http://www.lenectar.fr/

    @ Miss Fifties: merci pour mon bon fou rire avec ton anecdote des coeurs en polystyrène: c’est énorme 🙂

    • Bonjour,

      Nous nous marions l’année prochaine et nous sommes en plein préparatif et à la recherche d’un bon traiteur. J’ai envoyé un mail au traiteur que vous recommandais. Merci

  • J’échappe à tout ça..si, si je marie, mais mon conjoint est cuisinier, et même traiteur…du coup…il se charge de tout, mais on a fait le choix du cocktail dinatoire….par contre en le voyant travailler, je peux juste vous dire que nous ne sommes pas toujours aussi claires que l’on croie quand on expose au traiteur ce qu’on veut….et que les demandes de devis arivent souvent toute en même temps…ben tiens ça serait trop facile sinon !!!!! bon courage.

  • nous aps de traiteur, je doit dire que vu mon budget je n’ai meme pas chercher d’ailleur car selon moi impossible a chercher.
    j’hesite selon le budget que ça pourrait demander a chercher 1 ou 2 jeune serveur qui soulagerai ma famille car ça me fait potentiellement c**** u’ils passent leur soirée a s’occuper de l’organisation.
    est ce que vous avez une diée de ou je pourrais trouver ça a prix abordable? je suis preneuse et j’habite dans le gard.

    • Vickie, pour ma part nous prenons deux serveuses que nous avons trouvé au lycée hôtelier de notre ville. Solution peu couteuse, et elles restent professionnelles. En plus cela permet aux invités de vraiment profiter de la soirée ^^

  • Oh quelle aventure ! dur dur de se dépatouiller de ce cher menu :entrée charcu-gigot-fagotin d’haricot lard-gratin dauphinois-pièce montée choux !!! On se marie dans un hotel, donc choix du traiteur out mais à 2 mois du mariage on se sait tjs pas bien ce qu’on va manger, on n’a rien goûté, notre devis est “approximatif” (comprendre faussement détaillé : y’a tout jusqu’au tarif nuit de la babysitter mais jamais le prix de la verrine seule) et on a du composer nous-même notre choix d’amuse-bouches…
    Moi qui me réjouissais de ne pas passer par la case “choix du traiteur” ^^

  • C’est vrai que le peu de propositions de menus assis que j’ai reçues bien malgré moi, se ressemblaient toutes.

    Mais nous c’était cocktail déjeunatoire (car dans notre quotidien on adore les apéros dinatoires qu’on trouve conviviaux et sur lesquels on adore se lacher en petits fours faits maison). Du coup, ce qui nous semblait simple à comprendre et à trouver s’est révélé être la quête du Graal!

    Ca plaira, ça plaira pas, on s’en fiche, nous on adorera (si on arrive à manger!) et ça nous ressemble tant!

    Allez, courage à celles qui galèrent encore, il doit bien se nicher quelque part ce super traiteur qui vous fera lui dire Oui !!!

    Promis Miss Fifties, je posterai mon “menu” mais il prend de la place car 15 amuses bouches différents, ça en fait des lignes à écrire 😉

  • Bonjour, tu as l’air d’habiter près de Bordeaux et d’avoir trouver LE bon traiteur. J’habite Bergerac, pas si loin de Bordeaux, donc… As-tu déjà entendu parlé de quelqu’un qui fait de bonnes choses en Dordogne?? ou vous les filles??

    • Salut! T’as trouver quelque chose finalement sur Bergerac? On se marie l’annee prochaine, mais vu que j’habite a Londres, la tache de trouver un traiteur est 10 fois plus difficile…

  • Je trouve votre article très juste et particulièrement bien écrit. Il est vrai qu’à Bordeaux le choix du traiteur n’est pas une tâche simple en soi mais avec un petit peu de travail on peut trouver un traiteur qui a des prix intéressants avec une bonne qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *