Le casse-tête des fleurs pour mon mariage

Je n’aurai jamais pensé rencontrer des difficultés avec ce prestataire, j’étais même plutôt confiante à vrai dire. Moi qui croyais qu’avec 3 malheureuses tables à fleurir j’allais m’en sortir : erreur fatale. Au même moment j’avais lu les chroniques sur  le sujet de Madame Suzette et je me disais mais ce n’est pas possible : c’est une conspiration de fleuristes ! Bref, je ne dénigre pas le travail de qui que ce soit, je relate ma propre expérience personnelle et mes déboires de l’organisation.  Nous sommes là pour échanger en toute liberté et ce qui m’arrive, ne t’arrivera pas forcément enfin je ne le souhaite pas.

Honnêtement, je ne savais pas si j’allais fleurir mon mariage ou non. Ce n’était pas quelque chose de primordiale en sachant que le restaurant était déjà bien décoré. Mais bon, je me suis dit quelques petits centres de tables très simples c’est joli en plus il n’y a pas énormément de vases : c’est jouable. Ah ah ah ah ! Je rigole encore quand j’y repense à toutes les péripéties et je trouve intéressant de partager cela avec toi pour te décourager euh pardon te rassurer. Cette mission de trouver un ou une fleuriste je l’ai faite avec ma mère. Monsieur Petit Puy ne comprenant pas spécialement pourquoi il fallait des fleurs, je ne lui en ai pas voulu de ne pas nous avoir accompagnés.

Nous avons donc préparé nos entrevues en spécifiant bien ce que nous voulions :

  • Tables : 7 petites compositions de fleurs fuchsia avec un peu de vert et surtout PAS de roses seules ni de fleurs blanches (je ne suis pas très romantique),
  • Table enfant : PAS de fleurs je voulais mettre des trucs amusants comme des cahiers de coloriage, des Lego et des fleurs en papiers,
  • Table dragées/livre d’or/urne : ambiance exotique avec QUE de la verdure type phillo, quelques fleurs exotiques, paniers de fruits fournis par nous, bouteilles de rhum : le voici mon clin d’œil réunionnais !
  • Bouquet de mariée : pardon je dois avoir un bouquet de mariée ? Non tu me fais marcher là ?! Tu connais mon goût pour la rébellion alors non j’ai décidé de confectionner moi-même mon bouquet après toutes ses déconvenues et je peux te dire qu’il m’a fallu une patience phénoménale… Et j’ai pensé plus tard que c’était une bonne idée car Monsieur est allergique au pollen alors pour éviter une crise le jour J, j’ai bien fait d’activer le plan B.

Pour les tables, je voulais quelque chose de très rectiligne et pas trop imposant. Surtout, je ne voulais pas que le ou la fleuriste soit trop éloigné(e) du lieu de réception afin de ne pas perdre de temps pour la mise en place ayant déjà un timing serré comme je l’ai précisé pendant notre recherche de restaurant. Voici le style recherché :

Centre de table

Crédits photo : Bella Design Studio

wedding_1174$!x900

Crédits photo : Style me pretty

Centre de table

Crédits photo : Photo personnelle

Je précise aussi que ma mère a encore moins de patience que moi, avec elle il faut que ça aille vite et surtout bien. Toutes les personnes qui ont une mère réunionnaise comprendront le personnage ! Alors imagine à chaque contre temps la tête de ma mère ! Comme d’habitude, j’arrivais avec mes planches d’inspirations et mon organisateur : tout était déjà prêt pour cette rencontre.

Et là les anecdotes commencent :

La fleuriste portée disparue

Comme Mademoiselle Peach dans sa recherche de traiteur,  j’ai eu des prestataires qui se sont volatilisés et ce n’est pas drôle du tout. Notre première rencontre s’était pourtant bien passée : elle avait tout saisi, le style, les couleurs tout était IMPECCABLE. On a passé 1h30 à discuter de chaque détail, à choisir chaque type de fleur, à vérifier les nuances de fuchsia etc. Son book était extraordinaire et elle avait toujours une solution à chaque problème : parfait.

Nous lui avons dit d’opter pour des fleurs de saison pour ne pas avoir un budget trop important et de faire au plus simple et au minimum.

Dès le lendemain elle m’envoie son devis près de 800 euros sans mon bouquet de mariée. Gloups, gloups. Pour le nombre tables je trouvais ça un peu élevé en sachant qu’elle m’a mis des fleurs assez chères. Je lui demande donc poliment (à deux reprises) s’il est possible de réduire le budget en choisissant des fleurs de saison et en allégeant les bouquets (ce que nous avions déjà dit auparavant lors de notre rencontre). Je lui ai même laissé un message vocal pour être sûr qu’elle reçoive l’information. J’avais aussi besoin de précisions concernant les frais de déplacement, de mise en place car rien n’était inscrit et je ne voulais pas avoir de surprises.

Pas de réponse, nous étions à ce moment-là au moins d’octobre 2015, je me dis que  ce n’est pas très grave après tout je suis large. Novembre, Décembre, Janvier, Février, Mars : toujours rien mais elle m’envoie des réductions régulièrement pour sa boutique (bizarre quand même) ! Et au mois d’avril, je reçois un mail de sa part me demandant si je suis toujours d’accord pour faire appel à ses services car elle va bientôt clôturer son planning de 2016. Tu imagines bien que je n’ai pas pris la peine de répondre vu qu’elle ne l’avait pas fait pour moi ! Affaire classée.

La fleuriste approximative

Pendant cette attente, j’ai donc prospecté ailleurs évidemment. Et après avoir eu des prix plus que précis, j’ai eu le coup des prix avec une laaaaarge fourchette. Nous nous sommes déplacées encore une fois pour rencontrer une deuxième fleuriste dans une commune pas très loin de mon domicile. J’avais pris soin d’appeler la personne pour expliquer mes souhaits et savoir si c’était réalisable ou pas. A priori, il n’y avait pas de souci : a priori. Nous arrivons avec nos petites planches d’inspiration et nous discutons. Elle était assez réceptive, écoutait attentivement  nos envies mais quand on parlait budget : nous n’avions aucun prix. J’avais ramené un exemple de vase afin qu’elle ait une idée de la grosseur du bouquet souhaité. Mais toujours rien : selon elle, il était impossible de me donner un prix avant le jour J… Ce qui était très embêtant si je voulais anticiper un peu niveau budget. J’ai réussi à lui faire dire au moins une somme approximative : entre 25 et 50 euros par vase, ce qui me fait donc une grande différence. Après longue réflexion, j’ai décidé de ne pas donner suite parce que je ne voulais vraiment pas me retrouver avec une facture salée à la dernière minute et aussi par rapport à la localisation car il fallait compter les frais de déplacement.

Et maintenant ?

J’ai longtemps voulu faire moi-même mes bouquets, j’ai démarché seule de nombreux grossistes de la région pour me faire une idée du coût. En demandant l’avis de Monsieur Petit Puy il m’a déconseillé de m’embarquer là-dedans car en termes de timing c’était serré car nous ne pouvions pas faire la mise en place la veille. En sachant, que je suis prise les deux jours avant le jour J pour la préparation et la mise en place du rogaton. Donc les fleurs n’avaient pas de place dans mon programme.

J’ai donc fait une dernière tentative avec la fleuriste de mon quartier. Je me suis dit bon, c’est à deux pas de chez moi et à trois pas du lieu de réception : je n’ai rien à perdre. J’ai procédé différemment pour le coup j’ai fixé d’abord le budget PUIS j’ai discuté de mes souhaits. J’ai été très franche en lui disant que je voulais le strict minimum, le plus simple possible et un devis précis à quelques euros près. Ce que j’ai obtenu assez rapidement par mail pour une somme abordable avec la mise en place comprise comme elle n’est pas très loin c’était gérable pour elle. L’avantage c’est qu’elle connait très bien le restaurant et le personnel : cela facilite la mise en place et m’allège un peu car je n’ai toujours pas trouver de solution pour la décoration à ce moment-là.

Savoir dire clairement ce que l’on veut

Mon erreur a été de ne pas avoir fixé les limites dès le départ afin d’éviter de m’éparpiller. Je ne savais absolument pas quel était le budget fleurs, ce que je voulais comme type de bouquets (et qu’accessoirement une branche d’orchidée coûte en moyenne 50 euros) et le coût des frais annexes (déplacement, mise en place, location de vases etc.) qui font monter la facture très très vite. Il est important de ré-ajuster nos souhaits avec nos moyens et pour moi il était hors de question de mettre autant d’argent dans cette partie-là. Quand je me suis posée afin de bien regarder ce que je souhaitais, ce qui était possible au restaurant et surtout avec mon budget : c’était beaucoup, beaucoup mieux. Aussi, je ne suis pas restée fermée aux propositions de la fleuriste, j’ai écouté son avis de professionnel et j’ai validé quelque chose qui me plaisait avant tout.

Alors, je te conseille de bien y réfléchir de manière posée, si tu peux faire tes propres compositions comme Madame Suzette ou Madame Vanille : tant mieux c’est chouette de s’investir là-dedans et le résultat était canon les filles ! Pour moi, il faut allier plaisir et possibilités (et budget ça rime en plus) ! Pose bien toutes les questions inimaginables et ne désespère pas si tu vois que cela n’avance pas. Il y aura toujours une solution qui te conviendra, sois confiante et heureuse (tu vas te marier gniiiiiiiii) avec ou sans fleurs.

Et toi vas-tu faire appel à une fleuriste ? Fais-tu les compositions florales toi-même ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Le casse-tête des fleurs pour mon mariage”

  • Je ne souhaite à personne le coup du traiteur qui disparait dans la nature, malheurement ça t’est arrivé aussi ! C’est vraiment nul et peu professionnel, mais heureusement ce ne sont que quelques filous parmi tous les autres bons pros. Le coup des prix approximatifs, par contre, c’est malheureusement plus courant. La première fois que je suis allée voir un fleuriste, suite à notre discussion, mes goûts et tout le reste, rien que pour mon bouquet, il me parlait d’un prix « entre 35 et 90€ ». Heuuuu, M., vous vous rendez compte que entre 35 et 90, c’est PAS DU TOUT la même chose ?! Je comprends que les prix ne puissent pas être parfaitement arrêtés avec les fleurs puisque tout dépend de l’arrivage de saison, le prix variant considérablement selon les fleurs utilisées. Mais une telle différence, faut pas non plus me prendre pour un jambon ! Et si on applique cette méthode aussi pour les 12 centres de table, on peut passer d’un budget de 200 à 1000€ en moins de deux secondes… Ahlala…

    Enfin du coup, l’essentiel est que tu aies fini par trouver quelque chose qui te plaise avec quelqu’un de sérieux 🙂

    • Eh oui ça m’est arrivé et effectivement c’est peu professionnel … C’est sûr que des prix avec d’aussi larges fourchettes : on sort avec une note forcément salée !!! Oui j’ai trouvé heureusement !

  • Ahahahaha les déconvenues avec les fleuristes, sacrée affaire encore !

    J’en viens même à abandonner (presque) l’idée d’avoir des fleurs fraiches pour la déco.C’est tellement compliqué… Soit la fleurite disparaît de la circulation pendant des mois, soit les prix explosent, ou soit ta demande aussi simple soit-elle ne leur convient pas.
    Compliqué !

    Râvie de voir que tu as finalement trouvé quelqu’un de compétent, et qui a su répondre à ta demande 🙂

    • Tu as parfaitement raison c’est fou quand pour nous cela paraît simple mais finalement pour le prestataire pas tellement … Je m’en souviendrai en tout cas !

  • Courage!! Dans la catégorie fleuriste pourri j’ai eu pas mal de mauvaises expériences : celui qui te dit « tout dépendra des arrivages, je ne peux pas vous dire à l’avance ni les prix, ni les fleurs, ni les couleurs, il faut me faire confiance ».. hum comment dire.. non? Ou encore un autre à qui je commende une petite girlande de fleurs, on se met d’accord ensemble sur les fleurs à utiliser, avec beaucoup de précisions pour le rendus, la taille, les couleurs, schémas à l’appui (dans une petite farde que je lui laisse). Heureusement que mon instinct m’a fait aller vérifier la veille du mariage si il s’en sortait car je l’ai surpris en train de fabriquer (pour le même prix) une guirlande 100% lierre, zéro fleurs! (sachant pour l’ironie que ma farde comportait une liste de fleurs/feuilles à ne pas utiliser car je ne les aime pas, liste qui comportait.. le lierre évidement)….

  • Pour les fleurs c’est le même casse-tête ici car on ne sait pas ce qu’il y a dans l’arrivage. J’ai décidé de faire confiance et de lâcher prise et nos compositions étaient très sympas. Il faut juste dire que je n’étais pas arrêtée sur une idée trop précise.

  • Vous êtes nombreuses à avoir eu des galères avec vos fleuristes… C’est vraiment nul car ce devrait être un achat purement plaisir à mon avis!
    Perso j’adore les fleurs et vais régulièrement en acheter sans raison… Je n’aurais pas pu m’imaginer me marier sans fleurs, et cela m’aurait vraiment beaucoup embêté de ne pas trouver de bon prestataire, à prix raisonnable, en ce domaine!

  • Rhoooo encore une histoire de fleuriste. Cela me conforte dans mon choix de nous occuper des fleurs nous-même.
    Je suis contente que tu aies tout de même trouvé ton bonheur.

    • J’ai longtemps hésité mais bon, j’étais très prise et je ne voulais pas me surcharger … Mais honnêtement si tu peux le faire toi même : c’est beaucoup mieux !

  • Ah les fleurs… Depuis que je sais que je me marie, j’en ai entendu des vertes et des pas mûres au sujet de ce prestataire ! Je n’ai pas envie de mettre plusieurs centaines d’euros (minimum) pour quelques fleurs pour mes centres de table alors je suis encore en pleine réflexion de comment mettre 2 ou 3 fleurs par table sans y laissé un billet de 1000 ! Surtout que je ne cherche pas à faire quelques chose d’artistique dans la composition, juste des vieux bocaux, un peu d’eau et des fleurs mises dedans sans prise de tête !

    • Je te comprends mais je me suis rendue compte que c’est un sacré budget les fleurs ! Moi aussi pas de vases pour économiser mais c’était un vrai parcours du combattant pour trouver un fleuriste avec des prix raisonnables !

  • C’est effectivement un sacré budget les fleurs! j’ai la chance d’avoir une amie de la famille de chéri qui est fleuriste (et également invitée au mariage) qui va s’occuper de tout ça pour un prix à peu près raisonnable par rapport à ce que j’ai vu voir ailleurs… Il y a peu de chances qu’elle se volatilise vu qu’elle est invitée, enfin j’espère 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *