Ma demande en mariage : aussi Rome-antique qu’inespérée !

Aujourd’hui, j’ai décidé de te raconter comment Monsieur Link m’a demandé en mariage… Un épisode inédit de la saga, puisque les deux héros passent leur temps à se courir après dans le jeu vidéo ! Et à ma connaissance, on n’assiste jamais à leur union !

cake topper Zelda

Comme tu le sais à présent, je connais M. Link depuis maintenant plus de 10 ans, et nous nous sommes rencontrés assez jeunes. Le mariage n’a  jamais été évoqué au début de notre relation. D’autant plus que, pendant nos études, M. Link est retourné vivre à Reims, pendant que moi je restais à Paris. On ne se voyait que le week-end… Autant vous dire que la gare de l’Est n’a plus aucun secret pour nous !

Après 5 ans de relation à distance, notre priorité était surtout, dans un premier temps, de vivre sous le même toit. Ce n’est que quelques années plus tard que l’idée du mariage a commencé à m’intéresser (oui, je dis bien « m’intéresser » et non « nous intéresser » !).

J’ai donc commencé à lancer des perches sur le sujet, et voyant que Monsieur n’était pas DU TOUT emballé, voire carrément indifférent, je n’ai pas insisté. Et puis l’idée est revenue me trotter dans la tête au fil des mois… Ce n’était pas vraiment sous la forme concrète du mariage, car cela n’a jamais été un impératif absolu pour moi. Mais j’avais envie d’engagement, j’avais envie d’une évolution dans nos statuts (Facebook… non, je plaisante !).

J’ai donc réussi à lui extorquer à faire en sorte qu’il m’achète une bague de fiançailles, que nous sommes allés choisir ensemble, et qu’il devait m’offrir le moment venu… Finalement, il me l’a offert peu de temps après, un soir de départ en vacances, alors que je sortais dégoulinante de la douche… Effet surprise réussi, effet chabadabada moyen…

La bague était assortie d’un tout nouveau concept inventé par Monsieur Link, les « pré-fiançailles », c’est-à-dire : les « fiançailles-je-tiens-à-toi-et-je t’aime-donc- je-t’offre-une-bague-pour-te-faire-plaisir-mais-m’engager-pour-l’éternité-c’est-trop-flippant ».

bague de pré-fiançailles

Donc on avait déjà bien avancé : on savait que nous allions nous marier « un jour » ! Le même « un jour » que dans « un jour mon prince viendra ». Romantique, mais pas très concret… Cependant, cette idée, matérialisée par la (ravissante) bague que j’avais au doigt, a suffi à me contenter pendant environ 1 an.

Et puis, c’est reparti de plus belle : Monsieur Link a donc subi de ma part une forme de harcèlement peu subtile… Ce qui a eu pour conséquence de le braquer encore plus, et de le rendre encore plus hostile au mariage. Mais il m’a expliqué pourquoi il ne se sentait pas prêt, et je voyais bien que mon acharnement ne payait pas. J’ai décidé de me montrer compréhensive et de faire preuve de patience.

J’ai donc adopté la stratégie inverse : ne plus en parler DU TOUT.

Extrêmement efficace, je te le conseille ! Puisque après environ 1 an, la demande tant attendue est enfin arrivée. Et je dois dire qu’elle m’a vraiment surprise, comme je pensais que le chapitre était clos pour un bon moment.

Nous étions en mai 2012, c’était nos 10 ans de rencontre. Nous avions, pour fêter cela, prévu un week-end à Rome, une ville qu’on avait envie de visiter depuis un moment ! D’ailleurs, c’est même Monsieur Link qui avait pris l’initiative de ce week-end en amoureux. (Indice numéro 1, mais à côté duquel je suis complètement passée.)

Manque de chance, j’ai attrapé une super bronchite quelques jours avant le départ, me rendant légèrement « zombie »… (Ça, c’est ma bonne excuse pour t’expliquer pourquoi je n’ai pas vraiment capté les signes précurseurs.)

Tout juste si j’ai senti mon amoureux un peu préoccupé au moment du départ ! (Mais comme il est toujours un peu angoissé par les voyages, je ne me suis pas inquiétée outre mesure.)

Il n’avait pas fait les choses à moitié : tel un gentleman des temps anciens, il est allé demander ma main à mon père avant notre départ. Et il avait prévu de me faire sa demande au Vatican, dans la Chapelle Sixtine. Tu te doutes que si je te raconte ça, c’est que ses plans ne se sont pas déroulés comme prévu !

La Belle et le Clochard

Crédits photo : Disney

Nous avons adoré Rome ! En plus, nous avons eu la chance d’avoir un temps absolument magnifique. En revanche, comme nous sommes partis un week-end férié, inutile de te préciser que la ville était envahie de touristes…

Le 1er jour, après une bonne heure de queue pour rentrer dans les musées du Vatican, nous arrivons enfin dans la fameuse chapelle Sixtine… qui était absolument noire de monde ! Du coup, petite panique du chéri agoraphobe qui décide d’abandonner son plan A, et projette une demande plus intime dans la basilique Saint Pierre de Rome, située non loin de là…

C’était sans compter une nouvelle file interminable devant le monument, synonyme d’une heure d’attente sous un soleil de plomb. Je renonce instantanément, vu mon état de forme (et mon obsession du moment pour une glace. Et sache que quand j’ai envie d’une glace, rien ne peut me détourner de mon objectif !)…

Mine dépitée du chéri qui insiste lourdement, sans succès. Si j’avais été dans mon état normal, j’aurais sans doute également pu noter qu’habituellement, il déteste faire la queue, mais que là, il semblait étrangement motivé !

Mlle Zelda et sa glace !

Plus tard dans la journée, il s’intéresse drôlement à une promenade en calèche dans le centre historique. Elle s’avère être totalement hors de prix (150€ les 20 minutes), je ne trouve pas ça raisonnable du tout et je refuse… Caramba, encore raté !

Du coup, le voilà revenu sur la basilique Saint Pierre de Rome : il argumente toute la soirée pour qu’on retourne absolument le lendemain à la basilique, à coups de « on ne peut pas passer à côté d’un tel lieu », « c’est la plus grande église du monde », « je ne peux pas partir de Rome sans l’avoir vue » ! Tellement véhément que je finis par me laisser convaincre d’y retourner de bonne heure le lendemain matin. (Avec, quand même, un certain étonnement pour cet engouement incroyable et soudain pour un monument historique. D’habitude, c’est plutôt moi qui insiste pour visiter absolument certains lieux !)

basilique Saint Pierre de Rome

Évidemment, la file d’attente était toujours là le lendemain matin, mais à son grand soulagement, je décrète que quitte à être revenus là, autant faire la queue !

C’est donc à l’intérieur que son supplice a pris fin et qu’il a enfin pu me faire sa demande ! Je ne m’y attendais tellement pas que je n’ai même pas compris au départ qu’il était en train de me demander en mariage !

C’est seulement en voyant à quel point il était ému que j’ai réalisé qu’il me demandait vraiment de se marier avec lui, BIENTÔT, qu’on allait prévoir une vraie date et tout et tout !  Ma 1ère réaction (après lui avoir répondu « oui », évidemment) a été de vouloir m’asseoir. Car entre la fatigue et l’émotion, j’ai cru que j’allais tomber dans les pommes. J’ai ensuite eu l’impression de flotter au-dessus du sol toute la journée… (Et j’ai commencé à penser à ma robe, bien sûr !)

Aujourd’hui encore, je suis bluffée que Monsieur Link ai préparé une demande aussi romantique.Je suis heureuse d’avoir attendu, car je sais qu’il fait un immense effort en acceptant de se marier. C’est pour moi la plus belle preuve d’amour qu’il pouvait me faire.

J’ai également été impressionnée que mon papa arrive à tenir le secret pendant une semaine, car il est entouré de 4 redoutables flaireuses de secrets (ma mère et mes 3 sœurs). Nous avons donc abrégé ses souffrances en annonçant notre mariage dès notre retour…

Et toi, as-tu longtemps attendu la demande ? Est-ce que tu as harcelé ton homme, ou tu attendais qu’il soit prêt ? Que penses tu du concept des « pré-fiançailles » de Monsieur Link ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Ma demande en mariage : aussi Rome-antique qu’inespérée !”

  • Et bah le pauvre Monsieur Link en a eu du courage! J’imagine même pas dans quel état il a du passer la nuit!
    En tout cas, c’est une super demande qu’il t’a offerte!

    Perso, Monsieur a pris la 1ère occasion car il n’aurait jms pu tenir aussi longtps!

  • Ah en voilà une jolie demande !!!
    Je ne veux pas hiérarchiser les demandes, mais j’avoue qu’en lisant tous les blogs de mariage, j’aime lire de belles demandes surprise !!
    Mon homme aussi a attendu d’être prêt et a tout manigancer à mon plus grand étonnement…
    Pour les « pré-fiancaille » j’étais totalement pour mais pour Monsieur les fiançailles est une étape courte…

    En tout cas chapeau à monsieur Link !

  • ouuuuuh je suis toute émotionnée!! lol j’en ai eu des frissons en lisant cette bien jolie demande… C’est l’avantage des grooms pas romantiques, quand ils sortent le grand jeu on est encore plus scotchées ! Et je dois dire que dans le rôle de la future fiancée par coopérative tu as été au top ! mdr

  • On a le même !! Le principe des « pré fiançailles », je te rassure, je connais aussi ! et j’ai du attendre quasi 5 ans avant les vraies.
    J’ai suivi à peu près la même stratégie que toi, en mode harcèlement. J’ai essayé de passer en mode j’en parle plus, mais c’était plus fort que moi !
    Par contre, je n’ai pas eu ma « vraie » demande 🙁 Un jour où on en discutait comme d’habitude, il a juste fini par dire ok, faisons ça l’année prochaine…
    Pourtant, je sais qu’il est aussi content que moi de se marier, mais ce n’est pas un romantique. Pas grave je l’aime comme ça 🙂

  • Jolie surprise effectivement.
    Je dois dire que dans notre couple, c’est plutôt moi qui freinait des quatre fers. Après une relation de 6 ans qui a mal fini, j’étais un peu refroidie. L’engagement pour toujours me faisait un peu (beaucoup) peur. Alors quand il a commencé à parler de fiançailles alors qu’on se connaissait depuis à peine un an, je l’ai regardé avec de grands yeux et lui ai répondu qu’on en était encore loin (bon, je venais de céder sur l’appartement commun au bout d’à peine 2 mois et demi de résistance). Finalement, 4 mois plus tard il me faisait quand même sa demande à laquelle je n’ai pas su résister et 6 mois après ma réponse si catégorique, nous étions officiellement fiancés, avec une date de mariage aussitôt programmée 14 mois après les fiançailles !

  • Quelle jolie demande ! 🙂

    Ici, on en a parlé très tôt après notre rencontre… Je ne voulais pas me marier, pas par peur de l’engagement, mais parce que je n’en voyais pas l’utilité. Mais M. Lutin avait un regard très incitatif. 😆
    Quand on a bel et bien décidé qu’on se marierait (… à l’automne 2012, c’était déjà défini !), Monsieur a aussi laissé entendre que la demande « officielle » arriverait avant le 1er anniversaire de rencontre. Et du coup, forcément, plus l’anniversaire approchait, plus j’y pensais, en parlait, et commençait à chercher des infos pour le mariage ! 😛 (Ça a fini par arriver 3 jours avant. Il voulait le faire plus tôt mais, d’abord il n’avait pas la bague, puis… puis, je ne sais pas ce qu’il attendait d’autre. 😆 )

  • Jolie demande!
    Moi j’ai aussi eu une demande parfaite et très romantique 🙂
    Les pré fiançailles c’est top quand tu te recontres très jeunes et que tu ne peux pas te marier tout de suite.
    Nous ne l’avons pas fait car nous nous sommes rencontrés plus tard, nous avons pu de suite vivre à 2 et organiser nos projets d’avenir donc ça a été direct les « vraies » fiançailles.

    Félicitations!

  • Je l’aime bien ta bague de pré fiançailles, moi la mienne se prénomme bague d’évolution dans notre relation! Mais je n’ai pas eu de bague de fiançailles, enfin on se marie cette année. Il est vrai qu’il ne faut pas trop les brusquer ces cher messieurs!

  • Une très jolie demande et tellement romantique ! 🙂
    Moi aussi j’ai eu une demande romantique. Mon homme et moi sommes en couple depuis 3 ans et effectivement l’idée du mariage est venue à un moment donné mais comme tout homme qui se respecte il ne faut pas les brusquer donc à un moment donné j’ai décidé d’arrêter d’en parler… Mais c’était sans compter sur les amis qui lui mettait un peu la « pression », je trouvais ça très mignon. Mais à chaque « occasion » où il aurait ou faire sa demande, il n’y avait rien, je ne m’y attendais plus. Et puis fin d’année dernière, on décide de fêter le passage de l’an en amoureux, que lui et moi, sur Paris. Et à un moment donné, devant Notre-Dame, il a fait sa demande. Il pleuvait un peu mais peu importe, à ce moment là nous étions seul (enfin il y avait du monde mais pour moi il n’y avait que lui et moi), la pluie fine ne me genait pas, bref une belle demande à laquelle je ne m’attendais 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *