Veux-tu devenir ma femme ?

Pour cette première chronique, je vais te parler de LA demande, celle qui marque le début des préparatifs, celle qui est préparée longuement par un futur fiancé angoissé de se louper, celle qui tire de larmes d’émotions à la nouvelle fiancée qui n’attendait que ça depuis des semaines, mois, années (tu peux rayer les mentions inutiles !)…

Ça fait rêver dit comme ça, mais… ce n’est pas du tout ce qui s’est passé en réalité pour nous !! Pour que tu comprennes mieux le contexte, je vais revenir un peu en arrière sur notre rencontre !

Veux-tu devenir ma femme ?

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Nos rencontres

Je crois que Monsieur Cygne et moi, nous nous sommes rencontrés pour la première fois quand je devais avoir 7-8 ans ! Nos parents se côtoyaient par la paroisse dans laquelle je jouais de la flûte traversière et lui de la guitare !

Bon, pour tout te dire, ce n’était pas vraiment une réussite ce premier contexte de rencontre, à tel point qu’un jour où Monsieur Cygne était venu manger chez nous avec ses parents, nous avions léché nos assiettes à dessert avec ma sœur jusqu’à ce qu’elles soient assez propres pour les ranger dans le placard, en lui faisant croire que c’était notre tradition familiale (et apparemment, c’est un des premiers souvenirs qu’il a de moi… comme quoi !).

Bon, après, nous nous sommes globalement perdus de vue ! Mes parents ont déménagé, je suis partie faire mes études et je travaillais pour une association qui organise notamment des séjours de vacances pour des enfants handicapés l’été. Et là, oh surprise, en recevant le dossier pour la préparation du séjour d’été, je vois Monsieur Cygne dans la liste des animateurs prévus !

Voilà comment nous nous sommes retrouvés ! Un été n’aura pas suffit, mais nous avons fait un deuxième séjour ensemble et c’était parti pour une jolie histoire (et depuis, je fais beaucoup d’effort pour lécher mes assiettes à dessert plus discrètement !).

Crédits photo : Photo personnelle

Voilà à peu près dans quelle situation nous sommes finalement tombés sous le charme l’un de l’autre !

La Les demandes !

Pour être tout à fait honnête, je ne sais absolument pas quand nous avons décidé de nous marier ! Je crois que les choses se sont faites très naturellement, c’est devenu une évidence pour tous les deux et nous en avons très vite parlé !

Ce qui a un peu plus formalisé les choses, c’est que tout juste un an après le début de notre relation, je suis partie vivre 6 mois au Sénégal. Forcément, ça n’a pas été super simple à gérer, mais nous avions donc voulu marquer un peu les choses avant mon départ, formaliser le fait qu’on s’aimait pour de vrai, et pour longtemps!

J’ai donc eu le droit à une jolie lettre offerte dans un endroit romantique (avec des cygnes comme témoins !) qui parlait pour la première fois de fiançailles ! Mais pas de bague à l’horizon…  Alors Monsieur Cygne a recommencé, quelques mois plus tard, c’est face à la mer qu’il m’a offert une jolie bague à porter pendant ces 6 mois loin de lui !

Veux-tu devenir ma femme ?

Crédits photo : Photo personnelle

Bon, on ne voit pas grand chose, mais je porte bien ma bague à mon annulaire gauche !

À mon tour, j’ai profité de l’été pour lui offrir une alliance, lors de nos vacances (je sais bien que c’est normalement pour le mariage, mais il fallait bien que je sois sûre qu’il ne m’oublie pas quand je serais partie !!).

Et depuis mon retour, très régulièrement, dans tous les lieux que nous aimons bien, Monsieur Cygne pose un genou à terre pour me demander de valider si oui, je veux toujours bien me marier avec lui !

L’annonce à nos familles

Cette étape a pris beaucoup plus de temps!

Nous avions même commencé à visiter des salles de réception, sans en avoir parlé à personne ! Mais entre temps, un mini-Cygne s’est invité dans mon ventre et nous avons décidé de repousser un peu le projet mariage pour ne pas tout mener de front !

Après la naissance de mini-Cygne, nous ressentions encore plus le besoin du mariage pour formaliser la famille que nous étions déjà ! Et nous l’avons donc annoncé à nos familles, plus de 3 ans après cette fameuse lettre face aux cygnes… mais ce n’était plus une étape cruciale, je crois que tout le monde s’en doutait déjà !

Crédits photo : Photo personnelle

Avec mini-Cygne en écharpe, entre deux visites de salle !

Nous y voilà donc, lancés dans cette belle aventure qu’est la préparation de notre mariage ! Je te raconte dans les prochaines chroniques comment nous avons organisé tout ça !

Et toi, as tu eu une vraie demande traditionnelle en mariage, avec le genou à terre, la bague et toute l’émotion qui va avec ? Ou avez-vous fait les choses différemment?



5 commentaires sur “Veux-tu devenir ma femme ?”

  • C’est une belle histoire ! Tu nous rappelles très justement que le projet mariage se construit souvent de jour en jour 🙂
    Et puis, cette anecdote des assiettes, c’est vraiment trop drôle !! Ne dites rien à vos témoins hein, sinon vous êtes sûrs qu’ils vous feront lécher les assiettes de votre dîner de mariage devant tout le monde… l’angoisse ^^ (bon, en même temps, avec des galettes en menu, il ne devrait plus rester grand chose !)

    • Ahhh, je n’avais pas pensé à ça!! Pourvu qu’aucune ne tombe sur mes chroniques alors! (Surtout que maintenant que tu leur as laissé l’idée en commentaire, je suis sûre de ne pas y échapper si elle le lise!!) (En même temps, je serai déçue de perdre les gouttes de caramel au beurre salé qui resteraient au fond de mon assiette!!)

  • Coucou mademoiselle cygne !!! Whaoou trop chou votre histoire .
    Nous aussi on a parlé de mariage sans demande officielle. On a commencé à préparé notre mariage le pensé mais moi qui disait que cela ne me manquait pas , je commençais à trouvé dommage de pas avoir de bague. Mais finalement il m’a offert une bague avec une demande officielle l’année dernière à Malte lors de notre dernière soirée ! Hiiiiiiiiiiiii
    Trop fière de la porté

    • C’est drôle comme parfois, on ne pense pas être attachée à des symboles, et finalement, si, ça compte quand même 🙂 C’est là que c’est bien de s’écouter jusqu’au bout et de savoir revenir sur ses a priori 🙂

  • Oh c’est super mignon ces nombreuses demandes ahah ! Et l’histoire des assiettes m’a bien fait rire… vous devriez faire la blague à vos invités : faut lécher vos assiettes, c’est une tradition chez nous 😀

Commente ici !