Récit de voyage, octobre 2015 : la demande en mariage en Russie

Apres quelques intempéries passagères dans notre couple en 2014, M. Jules Verne et moi sentions que nous avions besoin de partir, rien que tous les deux, loin, très loin du train-train quotidien.

Lui et moi sommes de grands voyageurs (quand notre porte-monnaie nous le permet bien sûr) alors, c’était décidé, l’année 2015 se plaçait sous le signe de l’aventure et nous préparions un voyage de 3 semaines en Russie (nous comptions prendre le Transsibérien pour aller de Moscou à Vladivostok) et de 2 semaines au Japon (à nous Tokyo et le Sud du pays !).

Ma demande en mariage en Russie !

Crédits photo : Itinéraire via Google Maps

Mi-septembre, c’est le grand départ !

Nous partons pour Moscou en avion et après avoir passé 2 jours dans cette grande ville, nous voilà installés dans un des trains les plus connus au monde : le Transsibérien ! Monsieur adore la Russie et les trains, ça ne peut donc que le faire rêver. Pour moi, c’est l’aventure dans un pays que je ne connais absolument pas et dont je ne parle pas la langue (très peu de Russes parlent anglais… Je m’en sortais seulement avec des “Da” (= oui) et “Spasiba” (=merci)).

En 3 semaines, nous avons vu de belles choses et nous avons vécu un voyage russe qui restera gravé dans nos souvenirs pendant longtemps. Prendre ce train mythique était juste formidable !

Ma demande en mariage en Russie !

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

La fin de notre parcours se fait donc à Vladivostok, au bout du bout de la Russie. Monsieur est bien malade dû un gros rhume que j’ai dû lui transmettre (et oui, c’est ça la vie de couple : on partage tout, même les microbes !) mais il tient bon. Nous passons une première journée formidable à visiter cette très jolie ville (que je te recommande fortement !). Au haut d’une grande colline qui surplombe la ville, nous avons même vu un couple de jeunes ou futurs mariés qui se prenait en photo (signe du destin ? En tout cas, je ne le savais pas encore). Étrangement (même si ça ne m’avait pas frappé sur le moment), Monsieur semble ailleurs quand je lui dis qu’ils font un joli couple, que la robe de la mariée lui va bien, etc. Un tantinet stressé et en hâte de passer à un autre sujet, il me suggère de continuer notre balade. Je ne m’alarme pas : quand M. Jules Verne est malade, il vaut mieux ne pas le contredire et aller dans son sens (je suis sûre que tu as le même à la maison, non ?). On continue !

Nous rentrons de notre balade au milieu de l’après-midi. Nous sommes dans notre chambre d’hôtel et je pense pouvoir me reposer un peu (enfin surtout lui puisqu’il est malade). Je commence à me changer pour me mettre à mon aise et le voilà qui ne cesse de bouger, comme à la recherche de quelque chose. Au bout de deux minutes, il me dit qu’il va à l’accueil et qu’il revient tout de suite. Bon… Cinq minutes passent, le voilà qui revient et me lance qu’il me faut me préparer, nous partons pour visiter le phare de Vladivostok et un taxi nous attend déjà en bas. Je ne suis pas d’un caractère capricieux mais, à ce moment-là, je t’avoue que je ne suis pas contente : je venais de me changer justement (j’étais en pyjama… Oui je sais, la classe !) et je m’apprêtais a m’allonger pour faire une petite sieste (j’aurais dû m’appeler Grand-mère Voyage, tiens !). Bon, Monsieur a l’air très motivé alors je me re-change et nous partons.

Dans le taxi, Monsieur est silencieux, semble ailleurs et préoccupé. Je lui demande si tout va bien et il me répond seulement qu’il a peur qu’il pleuve, ce qui serait dommage pour notre balade près de la mer et près du phare. Oui bon certes, mais on n’en est pas aux moussons indiennes non plus (et oui, dans mon profil sur Mademoiselle Dentelle, j’explique que je suis en mission en Inde jusqu’à août 2017) et d’habitude, il n’est pas si stressé par la météo. Nous arrivons enfin et Monsieur demande au chauffeur de nous attendre 10-15 minutes (« Ah bah ça va être rapide, cette visite finalement ! » je me souviens d’avoir pensé).

Ma demande en mariage en Russie !

Crédits photo (creative commons) : Raita Futo

Il pleut un tout petit peu mais rien de grave. Il y a quelques personnes autour de nous mais, plus on approche du phare, plus nous nous retrouvons seuls et je sens que c’est le but de Monsieur.

La demande inattendue…

Son objectif : arriver jusqu’au phare sauf que, pas de chance, le chemin est barré par la mer (il y a donc la marée en Russie aussi !). Pas grave me dit-il, nous pouvons quand même profiter de la vue et il m’invite à m’asseoir. Un silence s’en suit, nous avons tout Vladivostok devant nous, seuls face à la mer, avec cette pluie fine et le bruit des vagues (je romance un peu mais même lorsque je ne savais pas encore ce qui allait se passer, je me souviens avoir vraiment apprécié ce moment). Monsieur se tourne vers moi et me demande si je me souviens de mon rêve de la nuit dernière…

Petite remise en contexte : je lui avais raconté la veille mon rêve dans lequel il me faisait sa demande mais d’une manière très ridicule et surtout qui ne lui ressemblait pas, c’est-à-dire devant une foule de personnes, de manière complètement improvisée et ratée, et surtout la bague… horriblement énorme et qui ne me ressemble pas non plus. À la fin, Monsieur est devenu tout blanc et j’ai cru que c’était en raison de mon envie de mariage, j’ai dû le rassurer un peu.

D’où sa question lorsque nous sommes sur le rocher près du phare (j’espère que tu arrives à suivre !). Panique à bord de mon côté, je me dis que ça a dû le « choquer » et qu’il va me dire qu’il n’est pas encore prêt, etc. Je commence donc à le rassurer, que ce n’était qu’un rêve et que je n’attends pas de lui qu’on se marie tout de suite, blabla.

Sur le coup, j’ai vraiment peur, d’autant plus que Monsieur semble très nerveux, gêné et cherche ses mots. Finalement, après que j’ai cessé de parler (enfin !), il sort un petit écrin, me regarde dans les yeux et me fait cette demande à laquelle je ne m’attendais pas : « Eh bien justement, je voudrais te demander… » *BIG SMILE* Bon je t’avoue, sur le coup, j’ai du paraître un peu idiote et surtout abasourdie, mais la réponse était évidente…

Ma demande en mariage en Russie !

Crédits photo (creative commons) : Tracey Shaw

Me voila donc fiancée a M. Jules Verne !

Et voici ma belle bague (façonnée par Naohiko Noguchi, un créateur japonais qui a tout simplement du talent !) :

Ma demande en mariage en Russie !

Crédits photo : WHITE bIRD

Et toi, as-tu eu aussi une demande hors des frontières ? Une demande hors du commun ou tout simplement inattendue ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Récit de voyage, octobre 2015 : la demande en mariage en Russie”

  • Chouette cette demande à l’autre bout du monde.
    Trop marrant comment tu es passé par toutes les émotions et lui qui devait seulement se dire mais elle va me laisser parler ou pas??
    Hâte de lire la suite.

  • Ah ! en voilà au moins une qui aura eu sa demande en Russie ! hehe quelle belle histoire, il a bien géré, ton fiancé, et le coup du rêve de la veille, c’était juste génial !!

  • J’adore ta bague ! Elle est super originale et vraiment jolie et raffinée ! Et c’est une très belle demande en mariage 🙂 ! Vivement la suite !

  • Très belle demande en mariage, je trouve ton récit très émouvant! Et comme les filles je trouve ta bague vraiment jolie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *