L’EVJF de Mademoiselle Bonnie, ou l’art de l’amitié

Je crois qu’il est temps pour moi de faire une petite pause dans les chroniques spécial préparation du jour J, pour raconter comment s’est passé l’un des jours les plus importants de ma vie, j’ai nommé : mon enterrement de vie de jeune fille.

Mon EVJF réussi : ULM, karting et karaoké

Crédits photo : Photo personnelle

Quelques clichés instantanés de cette superbe journée !

Au moment où j’écris ces quelques lignes, nous sommes exactement deux jours après mon EVJF. Et j’ai toujours un sourire au coin des lèvres, des courbatures de folie et une joie immense dans le cœur. Alors, avant toute chose, je voudrais profiter de l’honneur d’être chroniqueuse pour remercier mes amies.

Parce qu’organiser une journée comme celle-ci sans aucune fausse note, faite uniquement de rires et de conneries en tout genre, c’était quand même un pari fou. Tenu haut la main. C’est même plus que des amies en or que j’ai. Je me rends compte chaque jour un peu plus de la chance, non, de l’honneur que j’ai de les avoir près de moi. Elles sont une véritable bouffée d’oxygène dans un monde en constant mouvement. Mes piliers, mes repères.

Contrairement à de nombreuses futures mariées, et peut-être contrairement à toi, d’ailleurs, je connaissais à l’avance la date de mon enterrement de vie de jeune fille. Mes amies le savent très bien : je suis parfaitement capable de décider de partir sur un coup de tête, où bon me semble et quand bon me semble. Ajoute à ça le fait que je parte régulièrement en déplacement pour mon boulot, il semblait presque impossible de prévoir une date surprise, au risque que je me sois volatilisée le matin même !

La date était donc fixée, ce serait le 28 avril 2018, et j’avais ordre de me tenir prête à 8h30, dans une tenue confortable (sous-entendu : il me fallait laisser au placard mes jupes et talons habituels). Soit, jean/basket, donc. À 8h30, j’étais prête, impatiente et anxieuse à la fois. Joli mélange !

Elles ont finalement débarqué petit-déjeuner à la main et sourire un peu sadique aux lèvres. Le temps d’avaler un croissant, et nous voilà parties, moi, les yeux bandés et elles, tentant de me faire deviner la première activité du jour !

Il y a une chose qu’il faut que tu saches : je suis passionnée d’aviation. J’ai passé mon brevet de base il y a quelques années, mais je n’ai plus eu l’occasion de piloter depuis longtemps. Ça me manque, et visiblement, mes amies l’avaient bien compris… puisque environ une demi-heure plus tard, nous avons débarqué en joyeuse bande à l’aérodrome du Versoud pour une virée en ULM.

Si j’avais eu longuement l’occasion d’explorer le ciel bien au chaud dans le cockpit d’un avion, l’ULM était une grande première. Je ne peux que te le conseiller d’ailleurs : si tu as l’occasion un jour de tenter l’expérience, fonce ! La sensation de l’air, la vue à 360° sur le paysage… la liberté qu’un vol en ULM peut procurer est réellement grisante.

Une demi-heure de vol plus tard, je retrouvais mes copines attablées au bar de l’aérodrome, dont les serveurs et clients semblaient bien étonnés de voir débarquer une bande de huit filles hilares. La discrétion ? Ça n’a jamais été notre point fort, il faut bien l’admettre !

Après cette première activité riche en émotions fortes, nous nous sommes rendues au joli parc de Fiancey à Saint-Egrève pour un pique-nique arrosé de mojito… corsé, dirons-nous ! Chacune d’entre elles avait préparé sa petite spécialité, et nous étions simplement ravies de nous retrouver enfin toutes ensemble à discuter de tout et rien.

À la fin du repas, nous nous sommes attablées devant l’écran d’un smartphone pour le visionnage d’une vidéo de leur création.

Je ne peux pas te donner le lien, mais s’il y a bien une chose que cette vidéo m’a apprise, c’est que les preuves d’amour se conjuguent aussi bien en amitié. Rires, chants, théâtre, douceur. À chacune sa personnalité, à chacune sa vidéo. Difficile de me retenir de verser une larme à ce moment de la journée !

Aux alentours de 14h, nous sommes reparties (toujours les yeux bandés pour moi !) vers une nouvelle destination.

Tu as déjà fait du karting sur une piste privatisée ? Eh bien, je peux te dire que c’est un vrai moment de plaisir, surtout quand tu le partages avec les personnes que tu aimes le plus au monde. (Comment ça, il y a ma chérie aussi ? Oui, c’est vrai, mais ce n’est pas le sujet ici !)

Comme je te l’ai dit plus haut, la discrétion, ce n’est vraiment, mais alors vraiment pas notre truc. Eh bien, c’est encore plus visible sur une piste de karting, crois-moi. Exit la délicatesse, seul le score comptait à présent ! Quoi ? Quel a été mon score ? Allons… Inutile de me demander : je ne ferais que me vanter… Comment ça, je ne suis pas crédible ? Oui, bon, la bride-to-be que je suis a fini avant-dernière. Mais qu’importe. Elles sont bien meilleures que moi, il faut l’assumer !

Après ça, nous avons été nous rafraîchir avec un moment de détente fait de jeux, de rires et de bon vin comme elles seules savent le faire, avant d’enchaîner avec un restaurant asiatique/karaoké me permettant d’allier deux autres de mes passions.

Je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion de faire une soirée karaoké. Mais en général, il y a deux grands types de personnages dans ce genre de soirée :

  • Ceux qui chantent merveilleusement bien, sur des morceaux qui donnent des frissons…
  • Et ceux qui sont clairement là pour s’amuser et ne pas se prendre la tête, quitte à casser légèrement les tympans des autres.

Bon, je ne vais pas te faire de dessin, je suis certaine que tu sais dans quelle catégorie nous ranger !

Et quand les ados des années 2000 deviennent des adultes et se marient, ça donne des soirées karaoké avec des morceaux… parfois un peu compliqués à assumer ! Tragédie, Les Rois du Monde, les L5 ou encore Ophélie Winter sont sortis de leur ombre pour une soirée déjantée… et arrosée !

Enfin, à la fermeture du restaurant, et en plus petit comité, nous avons terminé la soirée dans notre bar préféré, celui où tant d’histoires se sont nouées, le témoin de tant de souvenirs qu’il est impossible de les compter.

Tu auras pu le remarquer, pour nous, pas besoin d’aller bien loin pour passer une journée exceptionnelle. (Du moins, plus que les autres, étant donné que pour moi chaque minute passée à leur côté est exceptionnelle !) Mais elles ont su réunir tout ce que j’aimais en une seule journée, et ça, c’est fort.

Je n’aurais même pas de mots assez forts pour les remercier. J’espère simplement être à la hauteur de l’amitié que nous nous portons toutes.

Si vous passez par là (et je sais que vous le ferez !), je vous aime. Profondément. Et… à bientôt pour de nouvelles aventures !

Et toi ? Tu as des copines en or ? Tu as eu l’EVJF de tes rêves ? Viens me raconter !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



7 commentaires sur “L’EVJF de Mademoiselle Bonnie, ou l’art de l’amitié”

    • Ca c’est certain ! L’essentiel c’est d’être entourée des personnes les plus importantes. Et quand en plus tout le nécessaire pour s’éclater est à proximité, que demander de plus ? 🙂

  • Une belle ode à l’amitié ton article 😉
    Elles ont vraiment assuré, c’est top !! Les activités sont très bien choisies, et vous vous êtes éclatées, c’est le principal 😀

  • Trop génial ton evjf mlle Bonnie : que de beaux moments que tu nous décris ici. Mais je suis frustrée je n’ai pas ma dose de photooooos.

    • Merci Mme Chat Potté ! (Enfin, merci pour elles, moi je n’ai fait que suivre et profiter !)
      Et effectivement j’ai fait le choix de ne pas poster davantage de photos de mon EVJF, d’abord… parce que je ne les ai pas toutes encore ^^ et surtout pour éviter à mes amies de se retrouver exposées sur le web . J’aurai pu les flouter tu me diras, mais je trouvais que les photos instax étaient assez chouettes ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *