Le mariage de Lila : la fête

Suite du récit de mariage de Lila : après la cérémonie, aujourd’hui, récit du vin d’honneur et de la soirée de fête avec une splendide pièce montée de macarons !

L’arrivée au vieux village s’est faite en musique. Ma belle-mère fait partie d’une fanfare et ils sont venus jouer. Il y a eu une petite partie de déambulation, nous deux devant, puis la fanfare, puis les invités. Ensuite, tout le monde s’est installé sur la terrasse d’un charmant bar-restaurant dont nous avions privatisé la terrasse. La fanfare a joué plus d’une heure (et ma belle-mère a été ravie de jouer tout le long !). Ce genre de musique donne à la fois une ambiance entrainante et décontractée, c’était parfait. On a dansé, discuté, bu un coup. Les invités en ont profité pour aller faire un tour dans le village.

On a fait quelques photos avec nos témoins, puis avec mon chéri, mon meilleur ami et son cousin qui faisait office de photographe, nous sommes allés faire quelques photos « de couple » dans le village, moment un peu calme en petit comité, mais hors de question pour nous d’abandonner nos invités plus de 10 minutes !

Ensuite, direction la salle.

L’apéro était dehors. Les bonbonnes a cocktail ont eu un succès fou, et chez tout le monde. Les gens n’ont quasiment pas touché aux apéros plus « traditionnels » qu’on avait prévu.

Pour le repas, le buffet a beaucoup plu. On avait fait 9 grosses salades, et on a eu beaucoup de tartes. Ce qui est super quand il y a des régimes alimentaires spécifiques : tout le monde a trouvé quelque chose à manger ! Vu la chaleur, c’était très bien de ne pas avoir de plat chaud. On n’avait pas fait de plan de table, mais ça n’a posé aucun souci. Et les gens se sont sentis libres de se déplacer, voire de se serrer sur une table. La table des mariées était souvent presque vide, parce qu’on s’est pas mal déplacés ! J’ai du manger à au moins cinq tables différentes. Ça permet de vraiment parler avec les gens.

Bref, nous étions ravis.

Puis le dessert est arrivé : la pièce montée de macarons ! C’est la première chose dont j’ai parlé quand on a décidé de se marier, j’en rêvais depuis longtemps. Ça a été toute une aventure, cette pièce montée. Il n’y a pas de bons macarons dans le coin, donc on les a fait venir de Lyon, et c’est le père de Paul et Paul qui ont créé le support ! Il y avait même de la lumière par en-dessous, et Paul a absolument voulu qu’ils l’apportent sur la musique de Star Wars, ce qui a beaucoup fait rire tout le monde. Je n’avais rien eu le droit de voir jusqu’à ce moment là, mais vu ma tête à ce moment là, ça valait le coup d’attendre !

Le temps de débarrasser 2 tables pour agrandir la piste de danse, la fête commençait ! Hors de question pour moi d’ouvrir le bal, mais rapidement tout le monde s’est mis à danser. Après quelques chansons, le témoin du marié est venu me prévenir que “notre chanson” arrivait. J’ai donc retrouvé mon tout nouveau mari et dansé avec lui.

Et là, toute l’émotion de la journée est ressortie. Heureusement, en dehors de la sœur de mon chéri qui a du prendre 50 photos en 3 minutes, personne n’avait repéré que c’était la « séquence émotion » donc nous étions relativement tranquilles tous les deux, à nouveau dans notre bulle. J’ai fondu en larmes, pleuré sur son tee shirt avant de me sauver à l’extérieur, suivi de près par mon meilleur ami un peu inquiet. « C’est rien, c’est l’émotion, c’est parce que je me suis mariéééééééééééeeeeeeeeeee ! ».

Assez vite, je me suis remise et j’ai pu retourner danser, et faire la fête jusqu’à 6h du matin.

A suivre la semaine prochaine : le récit du lendemain du mariage et les conseils de Lila sur l’organisation.



9 commentaires sur “Le mariage de Lila : la fête”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *