Pourquoi et comment avons-nous attendu 10 ans pour nous marier…

Bientôt 10 ans que nous filons le parfait amour avec M. Fresh.

Petit bilan de cette première décennie :

  • Achat de notre première maison : c’est fait ! (une jolie petite maison avec juste ce qu’il faut de jardin pour profiter de l’extérieur sans passer des heures à l’entretenir…)
  • Naissance de notre premier enfant : c’est fait ! (ah la joie de devenir parents… que de bonheur mais aussi que de changements…)
  • Signature de notre PACS : c’est fait ! (je ne m’étalerais pas de suite sur le sujet…)
  • Naissance de notre deuxième enfant : c’est fait ! (et le congé parental de 3 ans qui va avec…)

Projets pour la décennie à venir :

  • Reprendre une activité normale : travailler, quoi ! (ouch, après 3 ans de congé, la reprise va être dure…)
  • Acheter une maison plus grande (et surtout avec un plus grand jardin… parce que l’actuel est certes facile à entretenir mais finalement on commence à s’y sentir à l’étroit…)
  • Avoir un troisième enfant : heu non, non, non, hors sujet… on garde ça pour la décennie d’après. Comment ça, il sera alors trop tard ? Mince alors !!!
  • Nous marier !!!

Et oui, nous marier, en voilà un bien beau projet !

En fait, pour tout t’avouer, au tout début de notre relation, M. Fresh et moi avons abordé le sujet en nous disant “pfff, le mariage, ça ne sert à rien”. Il faut dire que nous étions jeunes à l’époque et nous avions tous les 2 quitté nos ex suite à leur désir de “s’engager” (par l’achat d’une maison pour l’ex de M. Fresh, par un mariage pour le mien).

Il a fallu en effet que nos conjoints respectifs nous amènent à essayer de nous projeter avec eux dans un avenir plus éloigné pour que nous réalisions que si nos couples fonctionnaient plus ou moins bien au jour le jour (et plutôt “moins” d’ailleurs, et même “moinsssss”, comme on le prononce dans le sud-ouest), ils n’étaient en fait pas voués à perdurer dans le temps…

Bref, le hasard de la vie a fait que nous nous sommes rencontrés à ce moment-là, et après avoir longuement échangé sur nos expériences de couple quasi similaires et tourné l’un autour de l’autre, ce qui devait arriver arriva…

Et après quelques mois de vie commune, nous sommes progressivement passés de “pfff, le mariage,  ça ne sert à rien” à “peut-être qu’on se mariera un jour”.

Puis nous avons acheté une maison.

Puis nous avons décidé de fonder une famille.

Et c’est là que le mariage a commencé à devenir plus qu’une éventualité… Le concept de foyer a pris toute sa signification à nos yeux, et nous avons souhaité officialiser notre union.

Cependant nous ne voulions pas d’un mariage effectué à la va-vite juste pour le principe comme s’il fallait régulariser une situation. Non, nous voulions que notre mariage soit l’occasion

  • de réunir tous les gens que nous aimons et qui ont vu notre couple évoluer au fil des ans,
  • de montrer à tous ceux qui nous ont soutenu dans les grands moments de joie comme dans les petits passages à vide que cela en valait la peine,
  • de partager avec eux le bonheur que nous nous apportons l’un à l’autre, et de les prendre témoin de notre engagement de continuer à nous nourrir au quotidien de tous les petits riens qui font tellement tout dans la longévité d’un couple et la sérénité d’un foyer.

Et nous avions déjà une idée précise du type de mariage que nous souhaitions organiser et du budget qu’il faudrait y allouer.

Plutôt que de nous marier de suite, nous avons donc préféré d’abord nous pacser et remettre le mariage à plus tard, quand…

Quand nos enfants seraient grands…
Quand nous aurions assez d’argent de côté…
Quand nous serions vraiment prêts !

Nous étions alors en 2007.

Que notre mariage ait lieu dans 2, 5 ou 15 ans, là n’était pas le plus important. Le plus important, c’était qu’il fasse bel et bien partie de nos projets et qu’il s’inscrirait naturellement dans la continuité de l’évolution de notre couple.

Le fait de nous marier un jour nous paraissait en fait tellement évident que je pourrais te résumer notre état d’esprit d’alors par une réplique du film Love Story (cette grande histoire d’amour qui a fait pleurer nos mamans au début des années 70) :

“-Tu veux te marier avec moi ?
– Oui !
– Pourquoi ?
– Parce que !
– C’est une excellente raison !”


Love Story, le film

Évidemment, une fois ce postulat établi, nous n’avons pas vraiment réussi à attendre que nos enfants soient grands ou que nous ayons assez d’argent de côté… le cœur a fini par prendre rapidement le dessus sur la raison. C’est d’abord ma raison à moi qui a flanché, puis celle de M. Fresh, qui a fini par faire sa demande officielle.

Et dire que tout s’est précipité à cause de grâce à un défi…

Oui, oui, un défi… Je t’explique :

J’ai pris des cours de guitare acoustique pendant 1 an. Je n’ai pas prolongé l’expérience parce que la méthode d’apprentissage était un peu trop « classique » à mon goût. Les gammes et les arpèges, c’est sympa un moment mais c’est comme le jardin trop petit, on s’en lasse vite !

Ma 2ème grossesse venant s’ajouter à cela, j’ai préféré arrêter les cours en envisageant de m’y remettre plus tard mais en autodidacte (chez moi avec des méthodes vidéo par exemple).

En attendant, je ressors ma guitare de temps en temps pour la dépoussiérer et j’écoute, sur un logiciel de tablatures dont je tairais le nom, des mélodies que j’aimerais savoir jouer. Et M. Fresh prend un malin plaisir à se moquer gentiment de moi, comme à chaque fois que j’entreprends quelque chose et que j’abandonne avant d’avoir fini…

Et un beau jour, alors que j’écoute sur ce fameux logiciel la mélodie de « One » de U2, M. Fresh pointe son nez et me lance comme ça, du tac au tac, pour me taquiner : « le jour où tu arrives à jouer ça à la guitare, je t’épouse ! »

Tu vois où je veux en venir ?

Hummm ?

Tu imagines la scène ? Moi en train de jouer « One », après m’être entraînée de longs mois en cachette, devant un chéri tout bouleversé et réussissant à peine à laisser sortir de sa bouche ces quelques mots : « veux-tu m’épouser » ???

Hé ben non !!!

Je ne me suis pas remise à la guitare et cette scène ne s’est jamais produite !!!

Alors pourquoi je te raconte cette anecdote ? Parce que lorsque M. Fresh a « lancé » sa petite phrase anodine à première vue inoffensive, cette petite phrase a apparemment « atterri » en moi sur le bouton déclencheur du « processus mariage » !

(Petit aparté : si à la lecture de ce dernier paragraphe, tu imagines une scène de jeu en ligne avec un oiseau en colère qui atterrit sur un cochon vert, alors c’est que tu es au moins aussi geek que M. Fresh ! Fin de l’aparté…)

Bref, de ce déclic m’est rapidement venue l’envie de concrétiser notre projet de mariage avec  M. Fresh ! Un défi lancé en l’air, et tout s’accélère !!!

Je ne saurais t’expliquer pourquoi cette phrase a agi ainsi, cela fait partie des mystères de ma vie !

Toujours est-il qu’à partir de là, avec toute la subtilité qui caractérise la gent féminine, j’ai tâté le terrain pendant quelques mois auprès de M. Fresh et fait quelques allusions à chaque fois que se présentait un moment propice.

Et début février 2012, je me suis décidée à mettre les pieds dans le plat : « tu sais quoi mon chéri, je sens que c’est vraiment le bon moment pour parler mariage.”

La réaction en face a été plutôt mitigée…

Mais ce que je ne savais pas encore à ce moment-là c’est qu’une fois de plus, on était sur la même longueur d’onde : il avait commencé à préparer sa demande en cachette depuis quelques temps ! Promis, je t’en dirais bientôt plus à ce sujet..

Et dans ton couple à toi, comment le projet de mariage a-t-il fait son petit (ou grand) bout de chemin ? As-tu senti le « processus mariage » se déclencher en toi à un instant précis ? Raconte !

PS : si tu possèdes une partition de « One », version simplifiée pour guitare acoustique, je suis preneuse !!!


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



32 commentaires sur “Pourquoi et comment avons-nous attendu 10 ans pour nous marier…”

  • Et ben dis donc ! Vous en avez fait des choses avant de réaliser votre projet mariage ! Pour ma part, mon fiancé ne voulait absolument pas se marier :”le mariage, c’est claquer du fric pour rien”. Et puis, l’envie de faire des enfants, de se poser, de vivre notre vie (je ne voulais pas avoir d’enfant hors mariage) ont fait que petit à petit, l’idée à fait son chemin.. Et puis, il a fini par me faire sa demande au cinéma, devant une 30taines d’inconnu, lui qui est si pudique .. Trop mignon !
    Bon courage pour les préparatifs, nous c’est dans 6 mois !

    • Dans 6 mois ? bon courage à toi aussi alors !

      Ton chéri a eu bien du courage pour sa demande… c’est fou tout ce qu’on est capable de faire par amour ! à commencer par se marier 😉

  • Hello!
    J’ai vécu un peu la même chose au niveau des ex. Quand il a fallu parler engagement c’est là qu’on a vu qu’effectivement notre couple n’était pas “projetable” . Et on s’est séparés. Et j’ai trouvé un ami qui avait vécu la même chose…. Et nous sommes tombés amoureux :-).
    Par contre avec lui, c’était l’évidence. Comme on se connaissait déjà d’avant, je l’aimais dès le début de notre relation. Maison achetée après 6 mois de relation, et mariage prévu 1 an et demi après. Et là nous nous marierons juste après notre anniversaire de 3 ans. Nous voulions tous deux le mariage et en avons parlé dès le début, pour être sûrs de ne pas s’engager avec quelqu’un qui ne pensait pas pareil. Puis nous avons ressorti le sujet après l’achat de maison…

    En tout cas c’est original votre “déclic” :-).
    Tu devais quand même en avoir bien envie pour organiser tout ça aussi passionément hihi!

    • Ah vous aussi ?
      Pas facile de dire à quelqu’un “je ne veux pas faire ma vie avec toi” au moment où cette personne te le demande, n’est ce pas ?

      Moi à l’époque, j’ai eu l’impression d’être un monstre… avec le recul je me dis que j’ai tout simplement pris mes responsabilités. D’autant plus que nos ex ont rapidement refait leur vie et sont maintenant aussi heureux avec leurs conjoints respectifs que nous ensemble.

      • Et bien en fait j’étais beaucoup plus jeune et moi je me posais pas trop de questions, la suite devait logiquement être mariage et enfants. Je voyais par contre notre couple se dégrader et lui prendre ses distances. Et je lui ai dit un jour que s’il ne voyait aucun avenir commun pour nous c’est qu’il y avait quand même un problème. Il m’a quittée peu après… Et heureusement pour moi car il n’était vraiment pas fait pour moi, et trop méchant!!

        Et ensuite j’ai rencontre the one, mon futur mari 🙂

        Tu as eu raison de dire les choses, au moins tu es heureuse. Parfois les gens restent par confort et ça c’est une mauvaise solution! Dur sur le moment mais comme tu le dis, tout le monde est heureux à présent 🙂

  • Et bien notre décennie ressemble BCP à la vôtre

    J ai demande mr en mariage au bout de 12 ans d amour
    Pendant cette 1ère décennie 1achat de maison puis un bébé
    Et finalement vente de la maison pour une plus grande
    En plein dans ce projet la j avais l envie de me marier de porter le même nom que ma fille
    Et pour la suite voilà bb2 en route

    Du coup notre mariage a été fait avec le budget qu’on avait
    Et je ne voulais pas d un mariage de princesse donc ça tombait bien !

  • Je comprends très bien le pari et l’effet déclencheur, ô combien!
    Nous, pareil, on avait commencé à en parler un peu comme ça mais sans plus. Un soir de désespoir sur mon poids, il m’a dit “si tu perds 20 kilos, on se marie” (oui ça a l’air très goujat comme ça mais c’était pas parce qu’il me voulait plus mince mais plus heureuse, et qu’il avait trouvé une super carotte pour me motiver). Je ne l’ai pas vraiment pris au sérieux tellement c’était énorme (et de fait, je pense vraiment que si j’avais perdu ces 20 kilos, il n’aurait pas tenu son engagement, vu combien de temps j’ai attendu après et comme ça a été dur pour lui de se décider…), résultat, je ne me suis jamais motivée ^^ (bon, après j’ai perdu 10 kilos, mais comme ça ne se voyait pas, je me suis découragée…) Résultat: aussi énorme que soit l’enjeu, moi non plus je n’ai pas gagné le pari (bon c’était quand même un peu plus dur que de travailler sa guitare hein…), mais ça a déclenché une espère d’envie de me marier de dingue!
    Par contre, il a quand même fallu que j’attende encore cinq ans pour une vraie demande, moi… (qu’est-ce que ça a été long!) Et ce sera aussi nos dix ans 🙂

    • Oui, l’important ce sont toutes les réflexions qui ont été déclenchées par le “faux pari”, et pas le pari en lui-même.
      Heureusement, parce que si l’on devait se marier suite à un pari, ce serait bien triste quand-même…

      5 ans ça a dû te paraître long, effectivement ! Il en a mis du temps à se décider ton chéri ! Peut-être as-tu été trop “subtile”, hi hi 😀

  • Quand j’ai rencontré, il y a 8 ans, mon amoureux, je me souviens lui avoir dit: pas d’enfants, pas de mariage! 8 ans après, j’ai totalement changé d’avis (enfin presque car je ne veux tjs pas d’enfants). Quand il m’a fait sa demande, je ne m’y attendais absolument pas. J’ai de suite accepté et mnt je ne pense plus qu’à ça! C’est une belle preuve d’amour, le ciment de notre couple.
    Mes parents ont cru à une blague – ils m’ont d’ailleurs téléphoné quelques jours plus tard pour me demander si c’était vrai! Même réaction chez les oncles et les tantes! Moi qui était CONTRE le mariage (prc que je trouvais ça nul et démodé), j’ai bien changé!!! Comme quoi il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis!

  • Love Story: film des années 70 qui a fait pleuré nos MAMANS??? Oo
    Tu rigoles ou quoi, je chiale à chaudes larmes chaque fois que je le regarde!!!! 😀 ce film est cultissime!!! 😉
    Sympa l’idée du défi! Et je t’ai presque vu t’entrainer en cachette pendant des mois, mais non!!! Ce suspens… Viiiiite la suite!!!

    • LOL !
      C’est clair, ce film est hyper émouvant.
      Je ne l’ai vu qu’une seule fois, quand j’étais ado, avec ma maman qui l’avait déjà vu, mais je m’en souviendrai toujours car ce fût un beau moment de partage de larmes entre une mère et sa fille ado qui avaient habituellement du mal à communiquer et à se comprendre !

  • Quelle fraicheur dans ton histoire…;)

    Pour nous pas de bébé en projet, pas de maison non plus, nos vies mouvementées de célibataires avec enfants ne nous ont pas permis de faire suffisamment “fortune” à ce jour pour nous lancer ni dans l’achat d’une maison “bleue”, ni dans le projet de bébé.
    Ben oui notre maison est déjà trop petite pour 5 alors pas de place pour 1 bébé.
    Même si lorsqu’on s’est installé ensemble, mon fils m’a ému car un soir en le bordant il m’a dit : “quand vous aurez un bébé, je lui laisserait mon lit et je dormirais sur le canapé” …trop chou non, à 6 ans en plus !!

    J’ai aussi vécu la demande en mariage qui fait réaliser que l’on ne peut pas se projeter si loin avec cette personne, et donc la rupture…et aussi le petit moment sacré de la boutade lancée un soir dans la cuisine qui a tout déclenché !!

    Pas de demande à genoux, ni de resto romantique mais de la sincérité et de l’émotion chez cet homme qui avait décrété bien trop tôt que sa vie était finie, et qui doucement s’est laissé aller à accepter mon amour et me donner le sien.

    Hâte de connaitre la suite de vos aventures 😉

    • Tu sais quoi ?
      Je trouve que votre mariage est déjà un bien beau et grand projet, et la preuve que la vie peut et doit continuer même après un coup dur !

  • C’est vraiment une jolie histoire que tu nous racontes là et j’ai hâte de lire le récit de la demande! J’adore l’idée que tu te sois entraînée pendant des jours et des jours en cachette, la tête qu’il a dû faire! C’et magnifique d’avoir envie de concrétiser tout ce que vous avez fait par un joli mariage!

  • C’est dommage pour la guitare quand même, ça aurait fait un souvenir merveilleux ^^

    J’ai voulu me marier dès le premier regard et mon mari très peu de temps après. Au final on a dû attendre le jour de nos 7 ans car nos projets se sont enchainés (émigration, études, travail, voyages …). Mais le mariage avait un certain sens que nous avons de suite donné à notre couple.

    • Un vrai coup de foudre, dis-moi !
      Et c’est super que vous ayez eu envie de réaliser ensemble plein de projets dès le début de votre relation.
      Vous avez dû prioriser vos projets, c’est normal !

  • “Toujours est-il qu’à partir de là, avec toute la subtilité qui caractérise la gent féminine, j’ai tâté le terrain pendant quelques mois auprès de M. Fresh et fait quelques allusions à chaque fois que se présentait un moment propice”

    J’adore l’allusion à la subtilité qui caractérise la gente féminine en la matière!!!! 😉

  • Les rouages du cerveau qui se mettent en place à un moment bien précis, j’ai connu ça aussi ! Alors que l’idée d’une fête de mariage (le concept d’engagement ne me rebutait pas) me terrifiait, j’ai vu une vidéo où on voyait les témoins entrer sur une chanson de Chris Brown en dansant. C’est à cet instant précis où les rouages se sont enclenchés et où j’ai réalisé qu’on pouvait célébrer un mariage comme on l’entendait, et que la célébration qui me terrifiait pouvait être à notre image !
    Quant à IronMan, je ne sais toujours pas à quel moment précis son cerveau s’est configuré pour le mariage mais je pense que mes nombreuses demandes en mariage, formelles et informelles, pendant deux ans, ont fait leur chemin petit à petit !

    PS tu comptes te remettre à la guitare d’ici cet été ? 😉

  • Quelle jolie histoire d’amour, on ne peut que vous souhaiter que cela continue ainsi.
    Pffff, je te voyais déjà gratter One, et me disais “ohhhh que c’est romantique”. Lol. Tu m’as quasiment fait pleurer…
    Quand au déclic, je comprends, j’ai eu le même. Je fonctionne bcp comme ça, par déclic. “Et si on achetait une vieille ferme”. “Et si on organisait la bringue du siècle”. “Et si on se mariait”. L’homme commence à connaître ce principe de fonctionnement, et sait que si il refuse, il subira mes foudres, lol

      • Et désolée les filles de vous avoir déçues pour la guitare !

        Je ne suis pas romantique pour un sou et mon chéri non plus donc je me serais sentie trop ridicule en le faisant !!!

  • Nous préparons actuellement notre 1er mariage (on se marie en deux fois), et plus je réfléchis, plus je me dis que le 2nd mariage pourrait arriver bien plus tard qu’on ne l’imaginait.

    Déjà car nous aimerions entamer d’autres projets : maison et bébé.

    Et aussi car le second mariage nous coûtera plus cher (et clairement réunir 15 000 euros, quand tu t’autofinances, c’est pas simple).

    Bref, je me vois parfaitement en “jeune mariée” tenant mon mari et notre 1er enfant par la main 🙂

  • Si tu te vois parfaitement ton enfant à la main, et si vous souhaitez avoir le temps de mettre assez d’argent de côté, alors effectivement rien ne vous empêche de repousser le 2ème mariage !

    Chaque couple est libre d’enchaîner ses projets dans l’ordre qu’il souhaite !

    Nous, nous voulions que nos enfants soient témoins de l’engagement de leurs parents et que ce joli jour fasse partie de leurs souvenirs d’enfance.

    • Merci pour ta réponse ! Effectivement nous sommes libres, je pense juste que l’on se met parfois la pression par rapport aux autres.

      Nous concernant, certains pensent (et c’est sûrement de notre faute) que nous nous remarierons à l’église par la suite…

      En tout cas je pense que se marier devant ses enfants est une très belle preuve d’engagement et d’amour. (Qui finit de sceller l’engagement premier que sont les enfants !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *