Mon mariage Cinéma : les adieux et la boucle est bouclée

Si on m’avait dit il y a quelques mois que je serais en train d’écrire ma chronique d’adieux…. Je t’aurais dit « Non, mais arrête… C’est LOINNN, je viens à peine d’écrire ma présentation ! ». Et en fait, si, m’y voilà !!

Mariée lettre

Crédits photo (creative commons) : Chad Miller

Me voilà à cette fameuse chronique, où je vais te dire que j’ai adoré te raconter mon petit mariage, mes petites misères ou mes petits secrets ! La chronique où je vais te remercier de m’avoir suivie, commentée, appréciée ou pas… Celle où je dirai à mes petites chroniqueuses qu’elles cartonnent et que je n’aurais pu espérer meilleures accompagnatrices pour mes préparatifs !

Je vais t’éviter une chronique façon « remise des Oscars », bien que se soit dans le thème, avec multiples remerciements.

Je vais plutôt « boucler la boucle », façon « Looper » ! Je vais donc, pour ma dernière chronique, te poster la toute première, celle que personne n’a lue, mise à part notre chère Mademoiselle Dentelle. Car cette toute première chronique, c’est celle que j’ai écrite pour mon dépôt de candidature et que je n’ai jamais re-postée par la suite !

Mais qui est l’auteur du best-seller « Le Code pénal du mariage » ?

On est fiancés : OK ! On l’a annoncé : OK ! La misère commence : OK !!!!

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en bons futurs époux, nous avons commencé à parler des préparatifs, des invités, du repas et j’en passe, à la famille, aux amis, aux collègues, aux prestataires et c’est là que le drame commence.

Parce qu’il faut savoir que le mariage est régi par un code encore plus select que l’entrée du VIP Room un samedi soir et que le non-respect de ce code peut t’envoyer directement en prison, sans passer par la case départ ou, tout du moins, vous faire passer pour des allumés, des excentriques, des radins, des fadas…

Bref, tu as compris le principe.

Et c’est là qu’arrive toute la difficulté, d’une part parce que tous ces bons avocats spécialistes en « code du mariage » te font douter sur tes choix et d’autre part, parce qu’il faut réussir à faire la part des choses entre les bonnes âmes qui veulent juste aider et celles qui veulent juste avoir raison (tous en te soutirant quelques euros si elles le peuvent). Voici une liste non exhaustive des nombreux clichés que tu pourrais vas rencontrer tout au long de tes préparatifs, et quelques exemples de réponses :

  • « Mais… une robe se doit d’être blanche… C’est un mariage ! »

Cliché de base, souvent formulé par une personne coincée dans le siècle dernier.

Réponse : « J’habite avec H. depuis 7 ans, j’ai des enfants et la trentaine, niveau pureté, tu penses que j’en suis où ?? »

  • « Non mais Madame, Monsieur, nous parlons de vos alliances, c’est de l’or ou rien »

Donc là, c’est un cliché généralement réservé à ton bijoutier qui essaiera aussi de te faire croire que le diamant est un porte-bonheur.

Réponse : Ne prend même pas la peine de répondre et fuis !!

  • « Quoi, vous n’êtes que 50 ?!? »

Celui-là, il se croise à tous les coins de rue. D’où ma question : qui a décidé un jour qu’un mariage devait rassembler 150 personnes absolument ? Qui a décidé qu’avoir un mariage en petit comité, c’était cheap ?

Réponse : Propose donc à Mamie Andrée, qui ne comprend pas ton choix, si elle souhaite te donner une enveloppe couvrant l’invitation de 100 personnes de plus. Très rapidement, elle se rangera à ta décision et mieux, elle la comprendra ! (Et puis zut, on a le droit de pas avoir 150 personnes dans son carnet d’adresses, ou de ne pas les vouloir toutes à notre mariage !)

  • « Aah c’est un buffet froid ! Mais ça fait pas trop mariage, non ? »

Alors oui, le code stipule que le repas « chaud » du mariage doit être servi à table et doit donc accessoirement te coûter un bras. Parce que sinon, on va te dire que les gens ne font pas toute cette route pour manger ça…  (moi, bêtement, je pensais qu’ils venaient pour les mariés)… Que venir à un mariage pour manger comme chez papy/mamie le dimanche, eh bien c’est la loose !

Réponse : Reste donc manger chez toi, ça en fera plus pour les autres ! La solution plus diplomate consisterait à dire que c’est ce que TOI tu souhaites manger ce jour-là et que les pas contents peuvent rentrer manger chez leur mère (oops, je m’égare) !

  • « Tu n’as pas pris de photographe ? »

Ce cliché se conjugue aussi avec le DJ. Étonnamment, les gens ont beaucoup de mal à comprendre que certains postes soient moins importants pour certaines personnes, surtout quand on a des photographes amateurs dans l’assistance et tout le matériel de sono louable et programmable à l’avance à disposition, parce que payer 600€ un DJ pour faire la chenille ce n’est pas ton truc (si si, ça arrive encore, même avec un dj briefé) et les photos de la famille peuvent aussi tout a fait te convenir.

Réponse : Il n’y en a pas vraiment, à vrai dire.. ! C’est un choix qui te regarde, sur ce coup-là faudra peut-être te contenter de dodeliner de la tête en disant « Oui, peut-être… » tout en pensant « Oui peut-être, mais je fais ce que je veux, morue ! »

  • « Il n’y aura pas de vin d’honneur ? »

Réponse : Chez nous, on attaque direct l’apéro !  Et plus sérieusement, tu peux expliquer que tout le monde reste manger, ça n’est donc d’aucune utilité.

De manière plus simple et dans le désordre, qui a décidé des dragées, des demoiselles d’honneur, des enterrements de vie de célibataires, du voile, de la jarretière, de l’ouverture de bal ? Et plus récemment, qui a décidé que le Candy bar était IN et donc que tu es OUT si tu n’en as pas ? Du Save the date etc…

Cette liste, loin d’être exhaustive (nous avons tous nos petites perles et puis on en oublie, à force d’en entendre), nous laisse donc cette question : « Qui a écrit le Code du mariage » ? Qui a déterminé que toutes ces choses faisaient d’un mariage, THE mariage ? Et qui a décidé qu’on enverrait à la potence toute personne qui oserait ne pas vouloir de tout ça ?

Alors le seul et unique conseil que j’aurais, et qui me suit tout au long de mes préparatifs, c’est de faire TON mariage et pas celui de Tata Berthe. Tu fais tes choix pour ton couple et les pas contents n’ont qu’à rester chez eux, ils ne sont pas invités ! Et dis-toi surtout que de toute façon, des pas contents, il y en aura ! »

Voilà, ma petite bride, une page se tourne sur ces quelques mots.

Je te souhaite un merveilleux mariage, de merveilleux préparatifs et je finirais sur un gigantissime :

MERCI !!!!


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



11 commentaires sur “Mon mariage Cinéma : les adieux et la boucle est bouclée”

  • j’aime pas dire adieu,bon ok ça fait cliché,mais c’est vrai!merci pour tes conseils,et peut-être a bien tôt (2 ème « mini-nous »)pense-y ça te fait une excuse pour revenir!:)

  • C’est tellement çà ! MERCI pour tous ces conseils et aussi pour tous tes billets (je n’ecrit pas souvent mais je lis TOUT !!) je te souhaite plein de bonheur et de nouveaux projets !

  • J’ai eu beaucoup de plaisir à suivre ton mariage, pris en cours de route !
    Une très belle idée que de reprendre ton article de candidature pour ton au revoir, il est tellement dans le vrai en plus j’adoore !!
    Encore beaucoup de bonheur !

  • Ouah ou tout ce que j’aurais voulu dire à certaines personnes!!!
    C’est totalement vrai, il faut oser se faire plaisir le jour de SON mariage et ne pas seulement essayer de contenter tout le monde au risque de regretter plein de choses une fois revenu de cette aventure!!
    Et oui on a le droit de ne pas faire un repas « conventionnel » (assis, chaud et servi), de ne pas mettre de dragées (les surprises font tellement meilleur effet!), de miser sur les photos de tata qui les prend super bien (peut être mieux car moins stressée que le photographe!) etc…
    Imposer vos désirs, c’est votre jour!!!
    Merci pour tous tes bons conseils et tes ‘râleries’ (lol je râle aussi youpi!!) 😉

  • Tous mes voeux de bonheur à vous deux 😉

    J’ai été ravie de lire toutes tes chroniques. J’ai trouvé votre mariage magnifique (et ta robe plus encore) et votre voyage merveilleux.
    Si mon mariage pouvait ne serait-ce que s’approcher du votre, j’en serais très heureuse 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *