Mon mariage féerique au milieu des ruines : la dernière semaine – Partie 2 : dernière ligne droite !

Me revoilà pour te raconter les derniers jours avant le mariage. En effet, j’avais tellement de choses à te dire que je n’ai pas pu tout faire tenir en une seule chronique !

La mise en place de notre déco la veille du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Jeudi

Toute la tribu Red se sent enfin mieux ! Petit Frère et Petite Sœur retournent à l’école, Papa Red au travail, Monsieur Blue (qui sera le seul à ne pas être tombé malade, quel veinard) également, et nous avons donc la maison pour nous toutes seules avec ma maman !

Ni une ni deux, nous voici parties dans une session de nettoyage intensif en vu de la remise du bouquet et du déjeuner qui se dérouleront ici-même. Nous nettoyons pendant des heures, la maison est étincelante de la cave jusqu’au grenier. Nous accrochons également une multitude de petits cœurs en bois et de papillons un peu partout.

Monsieur Blue revient du travail, et je sais maintenant qui de ma belle-famille sera bel et bien présent samedi, et à quel moment. Je sais maintenant bien à quoi m’en tenir, et tout est pour le mieux dans mon organisation.

Le soir, nous partons chez ma fleuriste pour récupérer toutes les fleurs du mariage. Elles sont magnifiques, je ne tiens plus en place ! Vivement le lendemain pour pouvoir enfin les manipuler !

La mise en place de notre déco la veille du mariage

Crédits photo : Photos personnelles

Nous prenons un repas très healty et diététique au McDonald’s, et préparons les vases et soliflores nécessaires à la décoration de la salle le lendemain. Je les remplis de sable turquoise et de cailloux noirs et argentés. Ça va être trop joliiiiii, gniiiiii !

Je réunis toute la décoration du mariage dans ma chambre, qui est au rez-de-chaussée, et bon sang, on peut dire qu’elle en prend, de la place ! Tout devient enfin concret pour moi, et je suis excitée comme une puce !

Vendredi

Je me réveille à 7h, très calme et reposée… je sens que je suis entièrement retapée et je suis vraiment soulagée. Je me sens remplie d’émotions.

Je poste une photo flashback sur Instagram, moi à 2 ans et moi maintenant… Je reçois plein de messages hyper mignons, et ça continuera pendant des jours et des jours… ça me fait très chaud au cœur !

Mais assez rêvassé, on a encore du boulot ! Tout le monde m’attend dans le salon et une fois le petit-déjeuner pris, nous nous mettons en mouvement !

Nous décorons les lustres, l’escalier, nous installons tout pour ma préparation du lendemain, et chargeons les voitures pour partir décorer la salle de réception. Un moment que j’attendais avec impatience ! Nous voilà en route, mes parents, moi, Monsieur Blue et Mister BlueBis pour aller concrétiser tout ça !

Pendant le trajet, le grand vase devant contenir mes pommes de pin et les branches sur lesquelles seront pendues les bonbonnières se brise partiellement… faute à un piéton qui surgit de nulle part et hors des clous pour traverser ! J’ai vraiment cru qu’on allait l’écraser, et je suis furieuse !

Mais une fois arrivés à la salle, on place le vase de manière à ce que le bout de verre en moins ne se voie pas, et ça fait vraiment illusion une fois qu’il est rempli… Nous plaçons ensuite ma future boîte aux lettres en forme de hibou sur le chevalet, car celle-ci servira d’urne !

La mise en place de notre déco la veille du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Nous décorons ensuite les tables, et je suis trop heureuse de pouvoir enfin disposer la décoration que j’ai fabriquée et accumulée pendant des mois…

Mes rondelles de bois, mes soliflores décorés d’une gerbera rose et de gypsophile, mes pommes de pin, mes galets blancs, mes boutons en bois gravés de notes de musique et mes notes de musique en bois, les glands que nous avons ramassés en forêt et que j’ai peints en blanc et couverts d’une couche de paillettes… Je finis la déco avec des bougies flottantes disposées dans des vases assortis aux soliflores. Le résultat me plaît terriblement !

Je donne ensuite mes cake toppers à la pâtissière de la salle, et nous passons en revue le planning du lendemain. Tout est nickel !

La mise en place de notre déco la veille du mariage // Photo : Vincent Andreoli

Crédits photo : Vincent Andreoli

La mise en place de notre déco la veille du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Concernant ces fameux cake toppers, voici comment s’est déroulée leur acquisition : je me suis rendue dans une jardinerie pour y trouver des hiboux en bois qui servent à être piqués dans les montages floraux, c’est ce que je voulais comme cake toppers. On m’a donc dit qu’ils étaient disponibles à la commande, mais seulement un mois avant le mariage.

À la bonne date, j’appelle donc, et là, on me dit que non, je ne peux pas en commander et qu’il n’y en a plus. Déjà là, ça m’agace un fameux coup. Je me mets donc en quête d’autres cake toppers, et je me rabats sur deux petits hiboux en porcelaine, mignons, certes, mais ne correspondant pas à mon idée de départ. Mais bon, faute de grives, on mange des merles…

La semaine suivante, on m’appelle pour me dire que deux petits hiboux en bois vont arriver et que je peux donc les réserver, pour les avoir une semaine plus tard ! Youpiiii ! Le jour dit, Monsieur Blue se rend à la jardinerie récupérer mes petits précieux et là… il m’appelle pour me dire que le personnel ne remet pas la main dessus.

Ah mais non, mais je ne veux pas le savoir, ils doivent les retrouver ! Je les entends râler derrière parce qu’on insiste pour les avoir. Ni une ni deux, je demande à Monsieur Blue de me les passer, et là, je leur remonte tellement bien les bretelles que les hiboux réapparaissent comme par enchantement ! #lamagieexiste

Fin de la parenthèse cake toppers.

Nous rentrons chez nous, et je m’attaque tout de suite à mon boulot principal, celui qui me tenait vraiment à cœur : la confection de mon bouquet de mariée, des bouquets de mes demoiselles d’honneur et des boutonnières.

J’en fais trois totalement différentes des autres : pour Monsieur Blue, assortie à mon bouquet, pour son frère jumeau, ressemblant à celle de Monsieur mais pas trop, et pour mon papa, plus foncée que les autres. Je te le dis tout de suite : j’y vais au feeling. Mais s’il y a bien une chose pour laquelle je me fais totalement confiance, c’est celle-là.

Cinq heures plus tard, j’ai fini. Et je n’aurais pas voulu un autre résultat !

La mise en place de notre déco la veille du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

La boutonnière de Monsieur Blue, après sa confection

La mise en place de notre déco la veille du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Un bouquet de demoiselle d’honneur, pile après sa confection aussi

La mise en place de notre déco la veille du mariage // Photo : Vincent Andreoli

Crédits photo : Vincent Andreoli

Les bouquets de mes demoiselles d’honneur le jour J

La mise en place de notre déco la veille du mariage // Photo : Vincent Andreoli

Crédits photo : Vincent Andreoli

Et mon bouquet !

J’entrepose toutes les fleurs dans la future maison de mes parents, qui est rattachée à la nôtre et où il fait bien frais, et je remonte ensuite aider ma maman à préparer l’arrivée de ma famille polonaise, qui loge en partie chez nous.

Une fois que tout est prêt pour eux, nous les attendons… Ils étaient censés arriver vers 18h, ils n’arriveront finalement que vers 21h45. Et nous devons encore les aider à décharger les valises.

S’en suivent des retrouvailles en règle, je commence à avoir mal à la tête avec toute cette agitation (cinq personnes en plus à la maison, ce n’est pas rien !), et je file me coucher vers 23h. Je n’arrive pas à trouver le sommeil, alors j’écoute un peu de musique, et je sombre doucement… Demain, mon mari sera à mes côtés ici car oui, demain, je me marie !

Et toi ? As-tu géré seule la confection de ton bouquet et des boutonnières ? As-tu dû attendre une partie de ta famille pendant longtemps ? Comment te sentais-tu au moment de te coucher ? Dis-moi tout !



3 commentaires sur “Mon mariage féerique au milieu des ruines : la dernière semaine – Partie 2 : dernière ligne droite !”

  • Wahou, tu as fais ton bouquet toi-même, je suis impressionnée dis donc, c’est vraiment superbe 😀
    Ta salle est sublime…. Les piliers et les vieilles pierres…. Tout ce que j’aime !!
    J’ai hâte de lire la suite 🙂

    • Merci beaucoup! J’y tenais vraiment, je suis contente qu’il ai plut à tout le monde au final!
      Ah, la salle…C’est la salle de la Carrosserie , dans le domaine de l’Abbaye d’Aulnes, un endroit qui fait partie du patrimoine culturel de Belgique, elle à un charme fou!

  • Olala, tes bouquets DIY sont juste magnifiques Mme Red ! Tu as un réel talent je trouve 🙂

    Ta salle est à tomber par terre, tout à fait le style qui me plaît… <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *