Mon mariage kreopolitain : les faire-part

Comme prévu, je fais une petite pause dans mon aventure robe de mariée. Car, aujourd’hui, je vais te parler de nos faire-part.

D’abord une idée…

Une fois n’est pas coutume, Doudou sait exactement ce qu’il veut ! Tu le sais, le thème de notre mariage c’est l’Île de La Réunion sur laquelle nous vivons. Et bien, pour Doudou, ce qui lui fait le plus penser à La Réunion c’est… le VOLCAN !

– Moi : Euh (?!?!) le volcan sur nos faire-part ? Tu es sûr ?
– Doudou : Oui, oui, c’est typique ! Et puis on pourrait écrire nos prénoms avec la lave qui coule et tout…
– Moi : Euh… Tu crois que ce sera joli ? Et comment on va faire ça ?
– Doudou : Bah oui ! Ce sera top ! T’inquiète, je m’en occupe !

Là je me dis : nous sommes à un an et demi du mariage, je me demande combien temps il va falloir pour qu’il y réfléchisse pour de vrai ? Détails technique et tout. Bon on verra, et puis ça peut ne pas être mal, après tout mon Amoureux est créatif !

… puis la pratique

On avait décidé d’envoyer une bonne partie de la déco, des cadeaux d’invité, du rhum arrangé et plein d’autres choses par La Poste plusieurs mois avant le mariage. On avait donc besoin de savoir assez longtemps à l’avance combien de personnes seraient présentes, et puis nous étions impatients de savoir lesquels de nos proches seraient là. On décide qu’il serait sympa d’envoyer les faire-part en juillet/août pour une réponse au mois d’octobre.

Dans le courant du mois d’avril 2014, je relance donc Doudou. Il a une idée, et il sait ce qu’il veut même s’il ne sait pas encore comment il va faire. Il pense qu’on a encore le temps et il me rassure, il faut juste qu’il s’y mette…

Au mois de juin, pas de nouvelles de Doudou ! Je commence à chercher sur Internet des modèles qui me plaisent et des créateurs sympas qui pourraient éventuellement imaginer un faire-part volcan. Et puis il y a le publicitaire de la boutique qui fait du très bon travail. Il nous connaît bien et il nous a déjà réalisé un logo pour notre mariage. Je t’expliquerai dans quel but dans la chronique dédiée aux cadeaux d’invités.

Le logo de notre mariage au thème de l'Ile de La Réunion

Mi-juillet, je relance encore Doudou qui ne veut pas entendre parler de créateur de faire-part. Je commence à être de plus en plus insistante et je lui lance une sorte d’ultimatum : « Si début août, tu n’as rien décidé, je prends les choses en main ! »  Franchement, il serait temps de se secouer !

Doudou me confie une mission, je dois trouver des photos non pas de volcan mais du Piton de la Fournaise lui-même sur Internet. Je lève les yeux au ciel, mon groom vire bridezilla !

Toutefois, je m’exécute mais ce n’est pas terrible… Doudou tente d’écrire nos prénoms, il ne parvient pas à faire ce qu’il veut, et il s’agace. À cet instant, je me dis pourvu qu’il ne soit pas satisfait par ce… truc ! Il faut que je lui avoue que ça ne me plaît pas ou pas ?

Finalement, Doudou capitule et on décide de faire appel à notre publicitaire AM Design. OUF !

Faire comprendre à notre prestataire ce que nous voulons

Début août, nous arrivons enfin à nous libérer pour rencontrer notre publicitaire. Au terme d’un loooong rendez-vous, où nous trouvons ensemble sur Internet des photos et des images qui pourraient servir de base à notre faire-part, Alexandre (le publicitaire) se donne une semaine pour revenir vers nous avec une maquette numérique à nous proposer.

Depuis le départ, Doudou veut que l’invitation se sorte du faire-part comme si elle jaillissait réellement du volcan. Alexandre n’est pas un spécialiste des faire-part et c’est ce format inhabituel que nous avons eu du mal à lui expliquer. En fait, le faire part ne s’ouvrira pas. Ce sera un fourreau duquel on tirera l’invitation par le haut, un peu comme une épée… c’est clair non ??? Tu verras en voyant la photo ça devient limpide.

Pour ma part, ce qui me chagrine dans l’idée de Doudou, c’est d’écrire nos prénoms avec la lave du volcan qui dégouline… J’ai une image en tête peu ragoutante de Fluber dans des teintes orangées… Dans la préparation du mariage, beaucoup de choses sont égales à Doudou et, même si c’est important pour moi qu’il « valide » la plupart de mes idées, j’ai choisi beaucoup de choses. J’ai donc mis un peu un point d’honneur à le laisser aller au bout de son idée de faire-part sans lui faire savoir mes réticences. Je vais attendre et voir ce que ça donne avant de râler m’interposer, comme je l’ai dit plus haut, ça peut ne pas être mal. Alors quand il me suggère d’intégrer au faire-part le logo réalisé plus tôt par Alexandre, je me dis « Allélùia », nous sommes sur la même longueur d’onde.

Et voilà ce que ça donne…

Le recto :

Le faire-part de notre mariage au thème de l'Ile de La Réunion

Crédits photo : Image personnelle

Le verso, avec nos coordonnées écrites en vert sur la version finale :

Le faire-part de notre mariage au thème de l'Ile de La Réunion

Crédits photo : Image personnelle

L’invitation, qui sera glissée à l’intérieur du faire-part :

Le faire-part de notre mariage au thème de l'Ile de La Réunion

Crédits photo : Image personnelle

Tu te dis peut être que du rouge sur du orange ne facilite pas la lecture, et tu as raison. Mais Doudou tenait vraiment à ce que ça reste dans ces tons et, après vérification sur le prototype, ça se lit plutôt bien.

Personnellement je l’adore ce faire-part, et je l’ai découvert avec beaucoup de soulagement ! Parce que même si j’ai laissé Doudou aller au bout de son idée, je t’avoue que, sur ce coup-là, il m’a fait flipper ! Et lui aussi est plus que satisfait. Nous donnons alors le feu vert à Alexandre pour la réalisation du prototype.

Et voilà ce que ça donne une fois terminé ! En réalité, ce n’est pas la photo du prototype mais du tout dernier faire-part qu’il me reste…

Le faire-part de notre mariage au thème de l'Ile de La Réunion

Crédits photo : Photo personnelle

Le petit plus

Après avoir lu le récit de chroniqueuses et de lectrices qui expliquent comment elles ou leurs invités se sont perdus en ratant le cortège, j’ai décidé d’ajouter au faire-part des invités qui viennent de loin une petite fiche « infos pratiques ». Les invités du coin connaissant déjà les lieux choisis.

J’y ai rassemblé les adresses de l’église, de la salle du vin d’honneur et de celle du repas. Ainsi que celle du petit hôtel que nous avons privatisé pour l’occasion. Et puis j’ai terminé par le nom et le numéro de téléphone de nos mamans au cas où ! Si nos invités n’oublient pas ce petit mémo, ils seront parés.

Si tu veux que je t’envoie ce document, n’hésite pas à m’envoyer un mail : mlleroudoudou@mademoiselle-dentelle.fr

J’ai complété mon faire-part avec des enveloppes carrées toutes simples achetées dans un magasin de bureautique. Et je me suis armée de patience pour écrire ma centaine d’adresses…

Et pour toi comment s’est passée l’aventure faire-part ? Ton Amoureux et toi avez-vous choisi un modèle standard, ou un modèle créé pour vous ? Étiez-vous sur la même longueur d’onde ? Dis-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Mon mariage kreopolitain : les faire-part”

  • Je suis trop contente que tu viennes finir de nous raconter ton mariage.
    J’avoue qu’en lisant ta chronique, moi aussi j’ai eu peut du résultat final.
    Au final le FP est vraiment original !
    Vivement la suite 🙂

  • Le retour !!!! Chouette !!!
    Pareil que Mme Fleur, l’idée de depart est assez … original (« ça fait pas mariage » ha ha !! )
    Mais en fait le resultat est top ! Et puis l’important c’est qu’il vous ressemble !

  • Comme Madame Fleur et Madame D, j’ai été sceptique en lisant le début de ta chronique. Et finalement, votre faire-part est très original et semble être parfaitement dans votre thème. J’avoue que ce n’est pas ce que je préfère mais je trouve ça super chouette que vous soyez allé au bout de l’idée de ton Doudou.

  • C’est sympa de préparer le mariage ensemble, et c’est vrai que si ça tenait à coeur à ton doudou de s’occuper du faire part c’est une chouette mission!! A ta place j’aurai aussi eu peur de ce que ça aurait pu donner… un volcan avec de la lave … mais tu vois qu’au final c’est tout bien choisi! 😉 Ca a du être un bon soulagement pour vous de recevoir vos faire-part après tout ce temps que vous en parliez et surtout d’être très bien satisfaits!
    J’ai aussi laissé faire à mon chéri, les choses qui lui faisait plaisir (et d’autre un peu forcées 😀 )… Pour tout ce que j’ai préparé je lui demandais aussi son avis, c’était très important pour moi même si j »étais satisfaite de ce que j’avais fait. Etant très bricoleuse, c’était obligé… j’avais décidé de faire ce faire part moi même… une petite carte à ouvrir avec plusieurs étiquettes à glisser pour les différentes informations… J’ai quand même mis un mois à tout faire! Mais sans regret ! 🙂 Je le mettrais prochainement sur mon blog si cela peut en inspirer certainement d’entre vous ! 😉 A bientôt 😉

  • Et oui je reviens pour tout vous raconter… enfin! C’est vrai que cette aventure faire part c’était quelque chose 😉 mais avec un peu de patience (de mon côté surtout!) on s’en bien sorti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *