Mon mariage entre rêve et réalité : le save-the-date

Après t’avoir expliqué notre projet pour le grand jour, le choix de notre date et celui de notre lieu de fête, c’est le moment d’aborder la question de notre papeterie. Si pour M. Show, c’était anecdotique, pour moi, il était indispensable de faire un save-the-date. D’abord, parce que c’est super chouette d’avoir un premier contact avec nos invités plus d’un an avant le jour J. Et puis aussi parce que j’ai eu deux (très) mauvaises surprises au moment de l’annonce à nos tout proches.

De la déception…

À J-13 mois, je suis allée boire un café avec une de mes très bonnes amies que je ne vois pas très souvent pour lui annoncer la grande nouvelle de mes fiançailles. Sa réaction a été surprenante ; elle a à peine pris le temps de me féliciter, avant de me demander avec insistance si nous avions déjà fixé la date. À plus d’un an du jour J, je ne comprenais pas bien son empressement. J’ai vite compris… Une de ces amies d’enfance venait juste de lui annoncer qu’elle aussi se mariait et, hélas, il se trouve qu’elle avait choisi le même jour que nous ! Nous en avons pleuré de déception, toutes les deux ! Elle m’a dit qu’il y avait seulement deux personnes au monde pour qui elle aurait tout annulé pour assister à leur mariage… Sauf qu’on avait choisi de se marier le même jour ! Raté…

Quelques jours plus tard, c’est à l’une de mes tantes favorites que j’ai annoncé l’heureuse nouvelle. Nous avions souvent discuté de mon futur mariage, avant même la demande de M. Show. Elle est pasteur et elle m’avait proposé de conduire notre cérémonie, même laïque, ce que M. Show et moi aurions adoré ! Mais, après les effusions de joie de l’annonce, j’ai mentionné la date et j’ai vu l’expression de ma tante se figer. Elle venait juste d’accepter de célébrer un mariage dans sa paroisse à cette même date. Raté (bis)…

Bref, tu l’auras compris, l’absence de ces deux personnes très importantes pour moi a été un coup dur. Et je me suis dit que nous devions absolument empêcher que ça ne se reproduise. Il fallait donc communiquer très rapidement notre date aux invités pour qu’ils puissent la réserver dans leur agenda.

En quête d’inspiration…

En ce qui concerne la forme de notre save-the-date, nous avons d’emblée renoncer à investir sur ce poste. Notre budget global était assez serré et ne nous permettait pas d’imaginer en consacrer une partie aux save-the-date. Par contre, il n’était pas non plus question de nous en tenir à un simple SMS ou à un e-mail. Nous voulions profiter de ce premier contact pour donner le ton de notre joli jour à nos invités. Il fallait donc quelque chose de très visuel, que nous enverrions sous forme d’image, via une application de messagerie smartphone bien connue.

À ce stade, nous avions déjà choisi notre fil rouge Littérature et Mythologie. Je me suis donc lancée dans des recherches de visuels alliant « amour » et « livre ». J’ai trouvé toutes sortes d’images, plus ou moins guimauve, voire même carrément cucul-la-praline, mais deux ont vraiment retenu notre attention.

Créer un save-the-date sur notre thème littérature et mythologie

Crédits photo (creative commons) : Wewiorka Wagner

Créer un save-the-date sur notre thème littérature et mythologie

Crédits photo (creative commons) : BMiphone

Après quelques essais de mise en page, nous avons finalement choisi le visuel avec la bague : plus inspirant, plus solennel et surtout, beaucoup plus évocateur du thème du mariage.

Mais quelque chose me chiffonnait dans le fait d’utiliser une image tirée d’une banque de données pour annoncer un évènement aussi intime. Trop impersonnel ! Et puis les textes en arrière-fond n’étaient pas franchement folichons. Entre la Bible (impensable pour nous qui refusions de nous marier à l’église) et l’entrée « amour » dans le dictionnaire (et le plus souvent en anglais, en plus…), nous trouvions que ça manquait  de profondeur. Partant de là, nous étions obligés de refaire la photo nous-mêmes.

De l’idée à la réalisation

Donc, une fois la mise en scène choisie, il restait à rassembler les éléments nécessaires pour la reproduire. En ce qui concerne la bague, il se trouve qu’au moment de vider la maison de mes grands-parents après leur décès, j’avais choisi de garder l’alliance de mon arrière-grand-père en souvenir. Nous avions donc la bague idéale pour notre mise en scène : une vraie alliance, avec une grande valeur sentimentale.

Quant au texte, nous nous sommes plongés dans notre bibliothèque pour trouver des mots qui auraient du sens, à la fois pour notre couple et pour le sujet « mariage ». Après quelques essais avec un recueil de poésie, un roman d’amour, une livre de recettes de cuisine, nous nous sommes rendu compte qu’il fallait trouver un mot fort, symbolique et bien lisible. Et tout à coup, en feuilletant un énième bouquin, j’ai eu une illumination : L’Odyssée ! Quel plus beau symbole pour l’aventure que représente le mariage… Vivre toute une vie à deux, surmonter les épreuves qui se dresseront sur notre route, rester fidèle l’un à l’autre, ne jamais abandonner, continuer à grandir et apprendre tout au long du chemin… Parfait ! Et en plus, pile poil sur notre fil rouge Littérature et Mythologie !

Donc nous avions l’idée, nous avions les éléments, il ne restait plus qu’à réussir la photo… Je te laisse imaginer le défi : faire tenir un livre ouvert, poser la bague en équilibre, placer la lampe pile au bon endroit pour créer l’ombre et obtenir un joli cœur bien dessiné, puis lâcher le tout pour prendre la photo avant que l’ensemble ne s’effondre… Autant dire que nous avons dû faire plusieurs essais ! Bon allez, cette fois j’arrête le suspense, voilà le fruit de notre travail !

Créer un save-the-date sur notre thème littérature et mythologie

Crédits photo : Photo personnelle

Il ne nous restait désormais plus qu’à réaliser la vignette que nous allions envoyer à nos invités : choisir le meilleur angle, recadrer la photo, choisir la police de caractère (qui allait être celle de la totalité de notre papeterie), déterminer les informations que nous voulions y faire figurer (la date évidemment, nos prénoms bien entendu, mais nous avons aussi essayé avec différentes formules, sans succès). C’est le genre de challenge que j’adore (en même temps, c’est une partie de mon métier !) donc je m’y suis attelée avec plaisir… et acharnement.

Après quarante-sept plusieurs variantes, j’ai soumis trois propositions à M. Show et nous avons choisi l’heureux gagnant ensemble. Tadaaaam !

Créer un save-the-date sur notre thème littérature et mythologie

Crédits photo : Photo personnelle

Je suis très heureuse d’avoir fait ce save-the-date. Déjà, c’était super de se plonger dans l’univers de notre joli jour plus d’un an à l’avance et de creuser un peu nos envies d’ambiance et d’identité visuelle. Ensuite, ça nous a poussés à faire une première liste d’invités, au moins les plus proches que nous étions sûrs de vouloir avoir à nos côtés pour cette fête. Et puis, les réactions ont été géniales ! Pour certains, le save-the-date a fait office d’annonce, pour d’autres, c’était un premier aperçu de ce que nous prévoyions pour le jour J. Et apparemment, pour tous, ça a été une belle surprise, car nous avons reçu beaucoup de compliments et de réactions positives.

Et toi, tu as fait un save-the-date ? Ou tu as préféré attendre le faire-part ? Tu as créé ton save-the-date toi-même ? Ou tu as utilisé un site spécialisé ? Dis-moi tout !

Enregistrer

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



14 commentaires sur “Mon mariage entre rêve et réalité : le save-the-date”

  • Oh comme c’est une bonne idée ! Bravo pour ce faire-part (ben oui, parce que c’est ça, on “fait part” d’une date, avant ce qui sera une invitation !). Vraiment pas de chance que deux personnes proches aient un autre mariage à la même date, alors que l’annonce se fait plus d’un an avant ! Mais ta tante n’aurait-elle pas pu demander à un(e) autre pasteur de célébrer l’autre mariage, du moment qu’elle aurait expliqué le pourquoi aux mariés longtemps avant, ils auraient peut-être accepté ?!

    • En effet, tu as raison de distinguer faire-part et invitation, c’est bien ce que nous avons fait! Et en ce qui concerne ma tante, il s’agissait d’une paroissienne qu’elle connaissait depuis l’enfance, il lui était donc impossible de refuser, ce que j’ai très bien compris, même si cela m’a peinée, tout comme pour mon amie!

  • Il est superbe visuellement et je trouve qu’en effet vous n’auriez pas pu trouver mieux que l’odyssée, à la fois tellement symbolique pour le mariage et complètement dans votre thème. Bravo !

    • Waouh merci pour ce compliment! Je suis contente que cela plaise! Et en plus ça prouve que c’est pas difficile à faire soi-même, et que le rendu peut être vraiment chouette!

  • C’est très sympa d’avoir personnalisé l’idée que vous aviez trouvée avec votre propre photo, qui a plus de sens !
    En revanche, c’est toujours moins sympa d’apprendre que des personnes chères à notre coeur ne pourront pas être là 🙁 pour ça c’est sûr, je nous bénis aussi d’avoir envoyé un STD, vu qu’on était franchement à la bourre sur l’envoi des faire parts ^^

  • J’adore le rendu avec l’ombre de l’alliance qui forme un cœur! en effet ça a dû être compliqué de faire tenir le tout, mais c’est super de l’avoir fait vous-même avec un texte qui a du sens 🙂

  • Le votre est beaucoup plus joli que celui de la photo. Bravo
    Et en plus avec la symbolique de l alliance venant de ta famille, c’est juste magique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *