Moi, me marier ? Jamais !

J’ai grandi avec la certitude que je ne me marierais jamais. Pas parce que je pensais rester célibataire, non. D’ailleurs il était tout aussi évident pour moi que j’aurais des enfants. Mais tout simplement parce que le mariage, j’étais persuadée que ça n’existait pas pour de vrai.

Comme toutes les petites filles, je lisais des contes de fées et des romans à l’eau de rose. Et dans toutes ces histoires, il y avait toujours un prince charmant ou un joli garçon qui faisait des pieds et des mains pour que la fille tombe amoureuse de lui avant de la demander en mariage, un genou à terre. Et à la fin, toujours la même phrase : “et ils vécurent heureux pour toujours”.

Sauf que chez moi, dans ma “vraie vie”, c’était une autre histoire. Mes parents étaient divorcé (2 fois chacun) et dans la famille, ils n’étaient pas seuls. Ma tante, mes oncles, même mes grands-parents étaient divorcés. Le divorce, pour moi, c’était la norme. A tel point que j’ai pendant longtemps cru que c’était obligatoire. Qu’il était impossible de rester toute une vie avec la même personne en étant heureux. (Et quand je dis longtemps, je veux dire jusqu’à l’année dernière…)

Alors quand il s’agissait de se marier, je ne voyais pas l’intérêt. Je me disais que faire des enfants suffiraient. Cela me semblait être un engagement encore plus fort : un mariage peut se défaire, un enfant… c’est plus dur.

En fait, j’ai grandit avec l’idée que le mariage, c’était un truc qui n’existe que dans les histoires. Un truc qu’on aimerait bien avoir dans la vraie vie, comme les bonnes fées ou les citrouilles qui se transforment en carrosse, mais dont on ne peut que rêver…

Et toi, quel était ton avis sur le mariage quand tu étais petite ? As-tu changé d’avis ? Pourquoi, pourquoi pas ?

—-

Pssst. Tu veux toute la saga ?
Moi me marier ? Jamais ! (tu viens de le lire…)
Moi me marier ? Peut-être…
Moi me marier ? Yes !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Moi, me marier ? Jamais !”

  • j’ai strictement la même vision du mariage, avec la touche cucul praline en plus qui me colle aux préjugés… et aujourd’hui, devine quoi…

  • Ah ben moi pas spécialement pour le mariage mais bon on officialise une vie commune de 10 ans (et déjà une fille de 9 ans) par un mariage (il parait qu’il faut bien, monsieur presse un peu…). je dis OK mais un mariage simple avec que les très proches (expliquez leur que je voulais un mariage avec 2 mariés et 2 témoins!) et dans notre jardin. Résultat: 160 personnes invités à un cocktail dînatoire dans mon jardin et pour couronner le tout ma fille veut une robe de cortège. Ah vraiment ça va être très simple !

  • Moi je rêvais qu’un jour je me marierais… enfin je crois… surement en étant petite… puis c’est revenu en devenant adulte en vivant avec un merveilleux Mr Pomme.
    Mais nous sommes aussi entourés de couples séparés (mes parents, ses parents, ma cousine, mes tantes, mes oncles, …) alors on peut se dire “à quoi bon ?” “on n’est pas “mieux” qu’eux… pq ça ne nous arriverait pas ?”
    Mais au final moi j’y crois à une histoire d’Amour pour toujours… alors on se lance

  • Quand j’étais petite je disais que je voulais me marier avec Brad Pitt, qui soit dit en passant est devenu de plus en plus vieux.
    J’ai toujours su que je voudrais me marier avec mon namoureux parce que j’aime le mariage et j’aime le cadre juridique qui l’entoure. Parce qu’être marié contrairement au fait de vivre en concubinage protège ton mari et tes enfants financièrement parlant et moi j’aime cette idée.

  • Depuis toute petite, j’ai toujours su que ma vie serait différente… Moins facile, moins rose, plus solitaire. Je pensais que le mariage n’était pas pour moi non pas parce que j’étais contre mais parce que rien ne serait facile.
    Et 30 ans plus tard, j’ai malheureusement raison… Elevée par une mère qui dépeint le couple comme un esclavage, pas de famille proche, pas d’amis car mes parents m’ont tenue à l’écart dans un cocon pour que ma vie ne leur soit pas une préoccupation de plus… Mais je ne pleurniche pas et je souris comme si ma vie ressemblait à toutes les autres : comblée, remplie d’amour et d’amis 🙂 C’est déjà ça, d’y croire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *