« Moi, quand je me marierai, j’aurai une belle arche et un Pasteur ! »

Il y a une chose (entre autres, bien sûr) qui fait que je suis complètement folle de Mister Bop : on n’a même pas besoin de se parler, on est complètement en phase sur ce qu’on veut.

On anticipe même sur les envies de l’autre, du style « Ça fait longtemps qu’on n’a pas mangé japonais » alors que j’ai passé la journée à en rêver. Ou encore « Tiens chéri, si on allait voir ça, ce soir, au ciné ? » alors qu’il a déjà réservé les places.

Dans le cas présent, ça va nous servir…

Quand on a commencé à parler organisation, je t’avoue qu’on n’était pas trop au fait des dernières tendances en termes de mariage. Les seuls souvenirs qu’on en avait remontaient aux derniers mariages de la famille (maternelle, pour ma part).

Et dans ma famille maternelle, mariage = TRA-DI-TION ! Entends par là belle robe blanche (si possible avec une traîne) pour Mademoiselle et costume pour Monsieur, passage à la Mairie suivi d’une belle cérémonie à l’église, d’un bon repas (avec un trou normand), d’une nuit de folie (vive les années 80) et d’un retour de noces.

Non pas qu’ils soient rigides sur la question (au contraire, tu comprendras plus tard pourquoi), mais c’est comme ça. Ils ont tous reçu une éducation catholique et il était donc « normal » qu’ils se marient à l’église. 

Film Muriel

Crédits photo : Miramax Films

Ce film m’a traumatisée quand j’étais gamine, qu’est-ce qu’ils ont à tous s’acharner sur cette pauvre fille ? Je te rassure, on n’a jamais eu a subir ça dans la famille…

D’ailleurs, jusqu’à il y a 2-3 ans, pour moi, c’était inconcevable de ne pas se marier à l’église.

Oui, mais pourquoi ? Etait-ce parce que ma foi était inébranlable ? Parce que c’était la tradition dans la famille ? Ou parce que je trouvais ça carrément chouette de faire des photos sur le parvis.. ?

Donc j’ai vraiment réfléchi à la signification du mariage en la maison de Dieu. Et j’ai repensé à toutes les cérémonies catholiques auxquelles j’ai assisté. Et surtout aux innombrables messes et séances de catéchisme que j’ai dû « subir » dans mon enfance. Attention, il ne s’agit pas de créer un débat autour de la foi. Je respecte les gens qui croient et qui vivent leur croyance. Mais ça ne reflète pas nos convictions.

On en a donc parlé ensemble avec Bop, je lui ai expliqué mon point de vue. Bingo, nous sommes en phase !

Par contre, arrête-moi si je me trompe, mais la Mairie, c’est totalement impersonnel, nan ? Et on a quand même envie de partager notre bonheur avec nos familles et amis autrement qu’avec une lecture de textes de loi barbante, dictée par un élu affublé d’une écharpe tricolore qui rêve juste de rentrer chez lui pour commencer enfin son week-end… En plus de ça, Bop et moi avons toujours secrètement rêvé d’un mariage à l’américaine, qui se déroulerait en extérieur, avec une belle arche (et ça, avant même de nous rencontrer ! Si c’est pas génial…). 

Arche cérémonie laïque

Crédits photo (creative commons) : Merlin Phuket

Quoi… ? Comment ? Tu me dis qu’on peut le faire, si on veut ? Plusieurs couples en France se sont déjà mariés comme ça ? Mais enfin, on n’a pas de pasteur, on n’est même pas protestants, ni même américains ! Tu me dis que c’est laïc ? Mais c’est génial !

Un p’tit tour sur les blogs de mariage, et on trouvait LA solution parfaite à notre problématique en 2 minutes : ce sera une cérémonie laïque !

Bon. Ça, c’est fait. Maintenant, il va falloir l’annoncer à la famille…

« Une cérémonie la-quoi ? »

Je t’avoue que j’ai eu un peu peur des réactions, du côté de ma famille (rapport à ce que je disais plus haut).

Donc on a mis les choses au point en même temps que l’annonce de notre mariage aux parents. On leur a expliqué que l’on souhaitait faire une cérémonie non religieuse, mais qui célèbrerait quand même notre amour. Une cérémonie qui nous ressemblerait, tant au niveau des textes que des choix musicaux.

Et à ma grande surprise… les réactions ont été très positives du côté de mes parents ! Réaction de ma mère mot pour mot : « Vous êtes grands de toute façon, c’est votre mariage… je pourrais quand même venir aux essayages de robe – grand sourire – ? ». Je pense que ça les a quand même rassurés de savoir qu’il y aurait une cérémonie, même officieuse.

Du côté de maman et beau-papa Bop, eh bien… ils nous ont dit et redit de bien réfléchir à ce que ça signifiait, car on ne sait jamais, peut-être qu’on le regrettera plus tard ! Mouais, pour l’argument, on repassera, d’autant plus qu’eux-mêmes ne mettent jamais les pieds à l’église. Au pire, on fera comme Mademoiselle Raviole !

Même ma grand-mère, pourtant très catholique et assidue aux rendez-vous du dimanche matin, 11h, a trouvé l’idée très intéressante.

« Oui mais qui va s’occuper de la cérémonie, du coup ? »

Alors là, 2 solutions :

  • On fait appel à un officiant professionnel.

On ne le connaît pas (encore), il ne nous connaît pas (encore). Il faut le payer (parfois cher, en plus) et on n’est pas sûr au final qu’il retranscrive avec autant d’humour que d’émotions notre engagement. Mais il prendra en charge l’organisation et tous les petits tracas qui vont avec.

On prend donc le risque de le confronter à une armée de gens, qui vont le regarder parler et rire à ses blagues (ou pas) pendant 45 min. Sans compter qu’on prendra en charge l’organisation et la rédaction des textes…

Comme on est des amis sympas (et un peu aussi parce qu’on n’avait pas le budget), on a choisi la solution n°2. Et on a confié cette «lourde responsabilité», ce « gros challenge » (selon ses propres termes) à l’un de nos amis.

Comment je sais qu’on ne s’est pas trompés ? Il a lu l’intégrale du Guide des cérémonies Laïques (110 pages tout de même). Et nous en a fait un résumé. Et nous a demandé la liste des invités. Et a déjà contacté des membres de nos familles proches. CQFD !

Comment ça se passe, une cérémonie laïque ?

Si les prêtres et les popes ont leur Bible, les Rabbins ont leur Torah et les Imams ont leur Coran, il faut quand même avouer que nous, civils, agnostiques de surcroît, on n’a pas grand-chose à disposition…

Mais ça, c’était avant !

Si tu es assidue sur ce site, tu as certainement entendu parler du Guide des Cérémonies Laïques rédigé par notre hôte, Anne Delacour alias Mademoiselle Dentelle, et Urielle Baubion, officiante de cérémonies laïques professionnelle. Eh bien je dois t’avouer qu’il tient toutes ses promesses ! Il est aussi pratique et efficace que son titre le laisse entendre (et ce n’est pas notre officiant en herbe qui va te dire le contraire !).

Et que les choses soient claires, je n’ai pas été payée pour ces éloges, je le pense sincèrement !

Si tu te lances toi aussi dans une cérémonie laïque, achète-le sans hésiter, tu y verras beaucoup plus clair… Moi, c’est ce que j’ai fait, et depuis je t’avoue que je suis plus détendue (peut-être un peu trop ? Il va quand même falloir donner des directions et de la matière à notre officiant !)

Bien, je crois qu’on a plutôt bien avancé, pas toi ? Et toi, quelle sorte de cérémonie as-tu choisi ? Comment la décision a-t’elle été accueillie ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



17 commentaires sur “« Moi, quand je me marierai, j’aurai une belle arche et un Pasteur ! »”

  • Ah l’annonce de la cérémonie laïque… Des étoiles plein les yeux avec Loulou, plein d’images de films chez les autres et…
    Ma mère : « mais pourquoi tu ne vas pas plutôt à l’église?!! »
    Moi : « je te rappelle que je ne suis pas baptisée ni Loulou » (pas d’église donc, CQFD)
    Ma mère : « mais renseignes toi pour être bénis… Et qui va retirer toute ta déco, ton arche,…? »
    Oups petit détail qui a son importance…
    Bon courage pour tes préparatifs! Je débute tout juste The guide, qui semble vraiment bien! 🙂

    • Et oui c’est toujours délicat, nous, on a eu de la chance par rapport aux réactions mais je sais que c’est loin d’être le cas pour tout le monde…
      Tu vas voir le guide est super utile !

  • Salut,

    Ici aussi ce sera laïque. L’annonce s’est plutôt bien passé, certains membres de ma famille étaient même soulagés de ne pas devoir aller à l’église 🙂
    Je sais que certains vont nous regarder de traviole mais m’en fous si ça leur plait pas ils ont qu’à pas venir (ça m’arrangerait en plus, vous savez le fameux oncle trucmuche relou à fond dont personne ne veut mais que tu es obligé d’inviter parce que sa femme pour le coup est vraiment sympa et que ELLE tu veux la voir…).
    Nous notre problème majeur de cérémonie est « comment disposer tout ça? » on a une place limitée (mais ok pour 90pers à priori) sur une terrasse et potentiellement le même endroit pour faire le vin d’honneur… Comment faire les deux à la suite? Comment caser un max de gens assis sur une surface non extensible?

    A+
    Karine

    • Soit tu veux absolument le faire avant le vin d’honneur sur la terrasse et là ça risque d’être complexe… Tu ne peux pas t’arranger avec le gérant de la salle pour avoir un autre espace? Ou le faire dans un charmant parc de la ville?
      Soit tu peux le faire comme une coupure durant le repas et là vous chargez des proches de l’installation et désinstallation… Et vive les cierges magiques, les lanternes volantes,… Mais tout dépend de la durée prévue de ta cérémonie et de l’éclairage de ta terrasse…

      • he non malheureusement je n’ai pas d’autres choix, pour ma salle, j’ai la salle principale (donc où yaura les tables du repas, pas moyen de faire la cérémonie ou le vin d’honneur ici) + la terrasse… et c’est tout! Donc on va faire la cérémonie sur la terrasse(16h), virer les chaises, laisser le traiteur mettre son vin d’honneur sur la terrasse (18h), et enchainer sur le repas à l’intérieur, je ne vois pas trop d’autres solutions…
        Et malheureusement je peux aussi oublier les lanternes volantes, c’est interdit par la salle on est au milieu de pleins d’arbres et avec un zoo à coté 🙂
        Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

    • Chez nous il y a de tout : des pratiquants, des non-pratiquants, des athés… Donc de toute façon tout le monde ne sera jamais satisfait, après tout les gens peuvent faire un effort quand ils sont invités, moi je pars de ce principe.
      Pour la salle, vaste sujet ! Justement dans mon prochain article je vais aborder ce point et comment notre choix de cérémonie a influencé le choix de la salle 🙂

  • Nous avons également fait une cérémonie laïque.
    à l’annonce de cette nouvelle, les proches étaient perplexes car il faut bien dire que pour des « non-lecteurs de blogs mariage », la notion est souvent encore inconnue.
    Nous nous sommes contentés de dire que la cérémonie religieuse n’avait pas de sens pour nous puisque non croyants ce qui a été très bien accepté.
    … et nous avons bien pris soin de ne pas trop donner de détails ou explications supplémentaires qui auraient pu provoquer encore plus d’interrogations. Nous avons gardé le mystère sur le déroulement et le contenu de la cérémonie jusqu’au jour J sauf pour nos témoins qui ont contribué à son contenu !

    • Raaah nous on a pas pu garder le secret, des vraies pipelettes ! Pi forcément on a plein de questions (« Alors vous allez à la mairie et à l’église le même jour ? » « Ben en fait, à ce propos… ») et du coup on se retrouve à expliquer le concept à quasiment tout le monde. Mais bon, jusque là tout le monde a trouvé ça intéressant, on a même inspiré un ami qui ne connaissait pas l’alternative !

  • Je ne peux qu’approuver ton choix de cérémonie laïque. En étant catho qui ne rate jamais un rdv du dimanche matin 11h ^^
    Je trouve cela vraiment bien que les couples choisissent la cérémonie d’engagement qui leur correspond. Je trouve cela un peu dommage, quand aucun des mariés n’est croyant mais qu’ils veulent quand même se marier à l’église car 1- c’est beau 2- c’est la tradition.
    Moi je dis F*** la tradition !!!

    • Exactement ! J’en connais plein des couples comme ça (j’avoue que Bop aurais bien aimé avoir le son des cloches à la sortie de l’église, c’est vrai que c’est canon, mais penser à la signification de la cérémonie, c’est plus important :))

  • La cérémonie laïque c’est LA solution pour les couple qui ne souhaitent pas de mariage religieux mais qui ne veulent pas se contenter de la mairie. Je suis bien d’accord avec toi.

    • Effectivement jusque là, je pense que c’est même la seule solution, et comme c’est personnalisé et déclinable à l’infini, on y pense du coup pour le baptême de nos enfants pas encore nés…

  • Salut Mlle BeBop!
    Je pense que tu ne regretteras pas ce choix de cérémonie laique, que j’ai fait il y a quelques mois avec mon mari. Nous avons choisi un ami très proche qui a parfaitement animé cette cérémonie. Nous lui avions parlé de l’esprit de la cérémonie que nous souhaitions, il l’a parfaitement compris, de même que les proches qui sont intervenus pendant la cérémonie. ils nous ont lu des textes qu’ils avaient choisi ou écrit, et c’était parfait. Mon homme m’a dit des choses magnifiques, et la plupart de mes copines ont pleuré tout le long. Enfin, après la cérémonie, beaucoup d’invités sont venus nous dire que c’était très beau.
    Bref, FONCEZ, ça sera forcément super car personnel, et c’est la chose que les gens ne réalisent pas du tout quand on leur parle de « cérémonie laique ».
    Bons préparatifs!

    • J’espère avoir une aussi bonne expérience que toi Cocotte B ! Je pense que notre ami fait un super boulot jusqu’à présent, je suis confiante 🙂 merci pour ton expérience en tout cas

  • J’ai eu exactement le même cheminement de pensées que toi ! Pour moi le mariage à l’église était une évidence … jusqu’à ce que Monsieur me demande ma main, que je réfléchisse à ce dont j’avais vraiment envie et ce que le mariage devant Dieu signifiait.
    Pareil que vous, on voulait un mariage à l’extérieur, à l’américaine. Se marier devant un prêtre ne nous posait pas de problème, mais dehors, avec nos textes et nos musiques, impossible… la cérémonie laïque s’est donc vite imposée à nous !
    Par rapport à l’annonce à ma famille, c’est avec mon père, très catholique, très pratiquant et très traditionnel, que j’ai décidé de prendre des pincettes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *