Comment survivre à l’organisation d’un enterrement de vie de jeune fille en 5 leçons

L’enterrement de vie de jeune fille (EVJF) ou la bachelorette-party, c’est presque devenu incontournable ! Pourtant, c’est parfois une source de stress pour toi car tu peux avoir peur d’être bizutée. Mais ce n’est pas non plus évident pour tes amies qui se mettent beaucoup de pression pour t’organiser un moment inoubliable.

Alors aujourd’hui, ce n’est pas à toi, future mariée, que je m’adresse mais plutôt à vous : les super copines !  

Comment organiser un evjf ?

Crédits photo (creative commons) : Vilandrra

Leçon n°1 : qui organise ?

Traditionnellement, ce sont les témoins qui prennent les choses en main avec la complicité de toutes les invités. Sauf qu’organiser ça en groupe, ça a des avantages et des inconvénients : on liste plus d’idées mais, plus on est nombreux, plus il est difficile de se mettre d’accord.

Le mieux est donc de demander à la future mariée de désigner une ou deux personnes qui seront chargées de trancher en cas d’hésitation ou de désaccord.

Leçon n° 2 : on invite qui ?

Là, la future mariée peut largement vous faciliter la tâche en dressant elle-même la liste des personnes qu’elle aimerait voir participer. Si c’est elle qui définit les invités, vous éviterez un impair en oubliant une copine qu’elle aimerait absolument avoir à ses côtés ou, au contraire, une autre qu’elle n’aurait absolument pas envie de voir.

Elle souhaiterait peut-être même un EVJF mixte, où ses amis garçons seront également présents.

Leçon n° 3 : à quelle date ?

La fiesta jusqu’au bout de la nuit la veille du mariage n’est absolument pas un bon plan pour avoir l’air fraîche et pimpante sur les photos le jour J. Bon ok, le maquillage fait des miracles mais je vous assure que, pour une journée pareille, il vaut mieux que son capital sommeil (et le vôtre !) soit le plus haut possible afin de tenir toute la journée et toute la soirée.

Je vous déconseille également les 2 à 3 semaines avant le mariage car elle sera dans la dernière ligne droite et elle aura certainement plein de petits détails à régler pour le jour J. Ça serait dommage qu’elle n’arrive pas à profiter du moment car elle stresse à l’idée de terminer ses 300 grues en origami.

L’idéal, c’est 1 à 2 mois avant le mariage pour soulager son emploi du temps de mariée mais aussi vos finances car, vous aussi, pour le mariage vous dépenserez certainement une petite somme en tenue, coiffure, cadeaux, etc.

Leçon n° 4 : pour quel budget ?

En parlant de finances, c’est comme pour l’organisation du mariage, c’est un peu le nerf de la guerre. Après une petite enquête menée auprès des nombreuses mariées que je côtoie, il semblerait que le budget moyen soit de 80€ par personne (en général, les participantes prennent en charge la part de la future mariée).

C’est important de prendre en compte dès le départ le budget que chacune peut allouer afin que celles qui n’ont pas de gros moyens puissent s’organiser et éviter un désistement de dernière minute qui augmenterait automatiquement les frais des autres.

Pour réduire le budget tout en faisant quelque chose de sympa, on peut :

  • miser sur le home-made en préparant soi-même un pique-nique, un repas, une activité manuelle ou beauté à la maison…
  • partir en weekend hors vacances scolaires
  • laisser la possibilité à celles qui ne peuvent pas suivre financièrement de participer seulement à certaines activités mais pas d’autres…

Leçon n° 5 : quel planning ?

Ça serait vraiment dommage d’avoir préparé une super journée mais de passer son temps à courir pour ne pas être en retard à l’activité suivante. C’est pourquoi vous devez établir un planning avec une ou deux grandes activités maximum dans la journée afin de laisser du temps pour les repas, les trajets, les éventuels retards et, évidemment, pour profiter du moment. Le mot d’ordre est : “il vaut mieux un programme léger que l’on fait à fond, que plein d’activités bâclées” !

Mes derniers petits conseils aux copines :

  • Laissez de la place à l’imprévu ! Pas la peine de trop charger le programme, votre complicité et la présence des personnes qu’elle aime feront une bonne partie de la journée !
  • Le budget serré de certaines participantes ne doit pas vous faire perdre l’objectif principal : offrir un joli moment à la mariée ! Le plus important pour elle sera de voir toutes ses copines réunies, pas le prix du weekend.
  • Au moindre doute, n’hésitez pas à demander son avis au futur marié : il la connaît bien et il pourra même discrètement la sonder.

Mes derniers petits conseils à la mariée :

  • Si tu souhaites un EVJF, préviens tes amis plusieurs mois à l’avance. Ça leur permettra d’organiser leur emploi du temps et leur budget.
  • FAIS-LEUR CONFIANCE ! Toutes mes mariées qui sont passées par là le confirment : ce qui rend cette journée exceptionnelle c’est le fait d’être entourée des gens qu’on aime. Même si elles ne t’ont pas organisé une semaine de rêve à New York mais un pique-nique dans ton propre jardin.

Et toi, as-tu d’autres petites leçons à donner de ton expérience de l’organisation d’un EVJF (que tu sois l’une des super copines ou la future mariée) ? Raconte !

Psssst ! Tu organises un EVJF ou tu cherches des idées à souffler à tes copines ? Mon petit doigt me dit que tu vas aimer la Dentelle Box du mois d’avril. Clique ici pour t’abonner et la recevoir dans ta boîte aux lettres !



10 commentaires sur “Comment survivre à l’organisation d’un enterrement de vie de jeune fille en 5 leçons”

  • Je suis en plein dans l’organisation de l’Evjf d’une amie dont je suis la témoin et c’est vrai que c’est pas une chose aisée à organisé et qui fasse plaisir autant à la mariée qu’aux participantes. Le seul truc qui me fait flipper c’est que les dates que souhaite la mariée ne convient pas aux autres participantes et j’ai peur que la date retenue ne lui plaît pas (la mariée est tendance Bridezilla!) Et que du coup on doivent annuler l’Evjf. Sinon je plussoie pour le planning du week end, avec l’autre témoin on a commencé par ça et c’est tip top.

  • Pour moi c’est en cours d’organisation et les filles ont eu une seule consigne : WE de folie mais pas de déguisement ou de gages ridicules ! :p

  • vous oubliez un truc côté organisatrice : quand vous organisez un truc personnalisé parfait pour votre amie, et qu’une fois le week-end commencé, certaines filles qui n’ont absolument rien fait gachent tout et vous disent  » c’est pas grave si on fait pas ce que t’as prévu, l’important c’est d’être ensemble » sans aucun respect pour le travail que vous avez fourni ou pour la future mariée. J’ai réussi à ne pas trop m’énerver, mais y a des personnes que serai contente de ne plus JAMAIS revoir de ma vie après le mariage 🙂
    Dites moi que je suis pas seule^^

  • Et si l’enterrement de vie de jeune fille a lieu après le mariage, ça vous semble bizarre ? C’est peut-être ce qui va m’arriver car mes deux témouines sont au repos forcé pour un petit moment pour cause de souci de santé

    • Bonjour Melle Teddy !
      ça peut paraitre inhabituel en effet mais pourquoi pas? il vaut mieux une journée entre filles après le mariage que pas d’évènement du tout ^^ ça peut être bien aussi de se reposer ou de se détendre en rigolant après le mariage, pour relacher la pression.
      Après si elles ne doivent pas se fatiguer mais que vous pouvez quand même vous réunir, pourquoi ne pas prévoir une après-midi au spa? au dans un salon de beauté à se faire papouiller? C’est reposant 🙂
      Bonne chance pour ton organisation!

      • Merci pour ta réponse. Malheureusement, elles ne peuvent vraiment pas se déplacer, je ne suis même pas sûre qu’elles puissent être là toutes les deux le jour du mariage (et ça me stresse un peu).
        Du coup, sûrement une journée entre filles après le mariage, ça sera très bien aussi pour se détendre c’est sûr et j’ai hâte.
        Mais les sujets de conversation ne seront pas les mêmes, c’est dommage. J’ai peu l’occasion de les voir ces derniers temps, et ça me manquera de ne pas avoir eu de vrai moment entre nous pour discuter des derniers détails de l’organisation du mariage. C’est ainsi…

  • Moi mon souci c’est que je ne sais pas comment aborder le sujet… Je me marie fin août et j’ai déjà une idée de ce que j’aimerais mais… ce n’est pas à la mariée d’organiser son EVJF n’est-ce pas? Et pourtant j’ai 3 témoins mais une qui a 3 enfants qui ne lui laissent pas bcp de temps pour sortir, et les 2 autres sont des garçons qui ne se sentent pas vraiment concernés par un EVJF. ils s’intéressent plutôt à celui de mon chéri ! (ce sont des amis en commun). Du coup j’avais plutôt pensé à la soeur de mon chéri (j’avais participé à l’organisation de son EVJF). Mais c’est la témoin de Chéri pas la mienne du coup j’ose pas lui demander… Car elle a son boulot avec des horaires compliqués, son petit garçon… bref je sais pas trop comment faire… des suggestions?

    • Chtite du Sud, ce n’est pas parce que c’est habituellement les témoins qui s’occupent de l’EVJF que c’est obligatoire. Comme pour tout le reste du mariage, tu peux bien faire ce que tu veux (les « ça ne fait pas mariage » ou « ça ne fait pas EVJF », chez Mademoiselle Dentelle, on s’en moque un peu non ?). Dans la mesure où la majorité de tes témoins sont des garçons, ça ne me choquerait pas que tu décides de t’en occuper toi-même, surtout si tu as envie de quelque chose entre filles. Quand à demander à la soeur de ton chéri pourquoi pas ? Surtout si elle déjà témoin de votre couple, ça revient un peu au même. Tu peux peut-être lui proposer de faire ça ensemble ? Genre « Est-ce que tu serais d’accord pour m’aider à organiser mon EVJF ? ça me ferait plaisir de faire ça avec toi, et de passer un bon moment entre filles. »
      Simple suggestion 😉

      • Merci pour tes conseils, je vais essayer de faire ça ^^
        J’espère que tes amies vont aller mieux et au moins pouvoir venir au mariage. Bon courage et bonne chance !

  • Je suis choquée par cette phrase : « C’est important de prendre en compte dès le départ le budget que chacune peut allouer afin que celles qui n’ont pas de gros moyens puissent s’organiser et éviter un désistement de dernière minute qui augmenterait automatiquement les frais des autres. » Ce qui serait triste, c’est que certaines soient obligées de se désister à cause du prix, pas que les autres paient plus cher !!!!

    Personnellement, je souhaitais une journée entre amies APRES le mariage, parce qu’avant, je n’avais vraiment pas le temps. Et il me semblait que ce serait l’occasion de prolonger la magie du mariage. Malheureusement, ma témoin n’a visiblement pas entendu ce que je lui avais dit… Donc affirmez les choses au lieu de dire « ce que j’aimerais bien, si c’est possible… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *