Organiser un mariage tout écolo n'est pas de tout repos

coca bioTu te souviens que je devais te raconter pourquoi je m’appelle Mademoiselle Ecolo ?

Et bien, la réponse est : parce que j’aime me compliquer la vie !

En tous cas, après quelques mois de préparatifs, c’est la conclusion à laquelle je me suis rendue.

A la base, je suis respectueuse de l’environnement, certes, mais pas au point de me faire des nœuds dans la cervelle : je mange bio (lorsque je le peux), je trie mes déchets, je fais mon compost (histoire de rendre fou mon voisin qui estime que mon jardinet n’est qu’un dépotoir alors que lui coupe son gazon aux ciseaux à ongles) et je fais attention à l’eau et l’électricité.

Mais pas plus que la majorité.

Alors pourquoi diable, lorsque j’ai commencé à réfléchir à mon mariage, ai-je annoncé à Monsieur Bordélique : on va faire un MARIAGE ECOLO (sur le ton de Charlton Eston brandissant les tables de la loi : l’illumination d’avoir trouvé la réponse à toutes choses !) !!

C’est là que les problèmes ont commencé.

Car lorsque j’ai un thème, JE-NE-M’EN-ECARTE-PAS ! (Il faut dire aussi que dans les deux heures de l’illumination, j’avais acheté la moitié de ce dont j’avais besoin au niveau déco, toute à mon excitation d’avoir enfin un fil conducteur. Je n’allais donc pas tout reprendre à zéro…)

Donc, la nourriture, bio évidemment.

A ce détail près que dès lors, l’option traiteur était à écarter. Un seul traiteur dans la région qui fait du bio. Avec obligation de louer SA salle. Plus chère que mon budget total, sa salle. Et ça c’est avant même de regarder le prix des menus !

C’est plutôt une bonne nouvelle tu vas me dire, car j’ai un budget pas très élevé (mais je t’en reparlerai).

ET une mauvaise nouvelle aussi.
Car bonjour le boulot que ça donne par derrière.
Notamment le jour J.

Mais j’y reviendrai…

Au départ, de toutes façons, renoncer au traiteur semblait une évidence, puisque j’ai toujours voulu me marier à la campagne, avec un cochon grillé et plein de cidre, de copains et de rires.

A ceci près que le cochon bio est visiblement une espèce en voie de disparition.
Ou alors, les trémolos que j’ai dans la voix (en pensant à cette merveilleuse journée où Monsieur Bordélique deviendra Monsieur Ecolo) lorsque j’appelle les fermiers bios de la région en leur demandant de me vendre un cochon leur évoque autre chose, peut-être des choses très très vilaines que certains font aux animaux, mais toujours est-il qu’ils refusent tous !
Pourquoi ?
Mystère !

Une amie m’a conseillé de le leur acheter vivant, leur cochon.
Mais j’ai peur qu’alors, leurs doutes sur la destination réelle de l’animal n’en soient que renforcés.

cochon grillé mariage

Crédits photo : Irene Abdou Photography

Ceci dit, je ne désespère pas de le trouver, mon cochon.

Qui dit mariage dit également boissons.

Trouver des vins bios, c’est fait.
Trouver du cidre bio, c’ETAIT fait.
A ceci près que Monsieur Bordélique s’est mis à chouiner que quoi, comment, même pas de bons cidres fermiers qui sentent encore le fumier, mais dans quel monde vit-on, et à quoi bon se marier si ce n’est même pas pour s’en mettre plein derrière la cravate ?
Tu abandonnes donc (pour le moment) la cidrerie du coin qui t’arrangeait pourtant bien pour tenter de trouver celle qui va te fournir des bouteilles moitié fumier moitié jus de pomme.
Bio évidemment.

Jus de fruits divers pour les enfants et les non buveurs d’alcool : c’est fait.

Sauf que là, c’est le témoin de Monsieur Bordélique qui chouine : comment, pas de coca ?
Mais le coca c’est l’essence de la vie !
Comment peut-on espérer qu’un homme tienne toute une journée sous un soleil de plomb, et fasse même vaguement semblant de danser, sans son litron de coca ?

Il faut préciser que le témoin de Monsieur Bordélique est déjà celui qui t’a fait avancer votre mariage de la saison « beaux jours et quasi certitude d’un temps radieux » à «  il peut aussi bien faire 12 degrés et grêler, ce sont les aléas du printemps » pour cause de boulot énigmatique (pour toi), mais déterminant pour sa carrière, à effectuer un samedi en plein été (alors qu’il est prof).

Je dois donc trouver du coca bio.
Un cochon bio.
Du cidre au purin bio.

Et ce n’est que le début de ma longue quête vers le mariage écolo parfait.

Je te l’avais dit, j’aime me compliquer la vie !

Et toi, est-ce que tu as fais des choix qui compliquent toute ton organisation ? Est-ce que tu as tenté de faire en sorte que ton mariage ne pèse pas sur la planète ? Et est-ce que tu penses que je vais le trouver, mon cochon ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



22 commentaires sur “Organiser un mariage tout écolo n'est pas de tout repos”

  • ahaha tu me fais rire, ça me fait penser parfois, pourquoi j’ai décidé de me marier à Paris (pour me compliquer la vie! 🙂

  • mais qui va cuire ton cochon? nous aussi nous aimerions cette option mais je m’arrache les cheveux a trouver quelqu un qui puisse le cuire, le decouper aussi.

    Bon courage! en tout cas un mariage bio c est bien

  • Le breizh coca il est pas bio? au pire si c’est pas bio à 100% tu peux peut être trouver un truc qui s’en approche le plus possible

  • du coca bio, ça existe, notamment la Meuh Cola : http://www.la-meuh.fr

    C’est normand et ça se vend dans le 49, pas super loin de Nantes, à Chemille (point de vente sur le site).

    Mademoiselle Aurore, pour cuire un cochon (ce que nous avions fait pour notre mariage) voir avec le charcutier du coin !

    bon courage à toutes les deux !

  • LOL Pour le cochon, je ne sais pas, mais apparemment certaines d’entre nous ont leur petite astuce 😉 Mais en tous les cas, pour la crise de rire, bravo, ça fait du bien ! 😀 Mention spéciale pour le cidre au purin, j’adore ! Bon, sans rire, si jamais je trouve un mode d’emploi du mariage écolo, je fais suivre sans faute !

  • Holala, j’ai bien rigolé!!! Je n’ai pas beaucoup de conseil à te donner, sauf peut-être, comme Ulije, de penser parfois plus locavore que bio, c’est déjà pas mal!

    sinon le poids de mon mariage sur la planète… hheuuu je passe!! (mais ce sera quand même du 100% locavore!!!)

  • Ah ils sont pas cool les éleveurs vers chez toi. Quand on avait fait nos 30 ans je suis allée voir un éleveur a 5 kms de chez moi en lui expliquant que je voulais un cochon de 40 kg pour faire à la broche! et j’ai eu mon cochon sans problème. Pour la cuisson soit tu trouves dans tes connaissances soit tu passes pas un charcutier et/ ou boucher

  • Ouah sacré challenge

    Nous c est pas bio
    Mais plutôt choix de prestataires locaux
    Et puis deco Recup

    Hâte de voir la suite

    Bonne recherche

  • Nous aussi on fait un mariage écolo ! Pour moi écolo c’est bio si possible, mais surtout tout local. Alors on acheté des moutons bios du village ou on se marie, en plus AOC etc, la totale. On a été voir l’éleveur, on paye, il les conduit à l’abattoir et raméne les carcasse à celui qui les cuit. Lui, c’est le rôtisseur qui fait les marchés du coin. Pour les accompagnements, légumes locaux. Tout ne sera pas bio, mais je préfère que du bio qui vient de super loin. Les desserts, on fait main, ce sera pas un problème (et là encore, farine bio du moulin à 5km… etc), et l’entrée comme on est en bord de mer encore la solution locale : des fruits de mer. C’est dans moins d’un mois, donc ça approche grave, j’espère que ça va le faire. Le vin ne sera pas bio parce que je n’y connait pas grand chose et j’ai laissé mon père choisir. Le cidre par contre oui, bio et du coin. Pas de coca, mais des tas de sirops. C’est joli et on ne peut plus écolo (avec une bouteille tu fais 50 verres).
    Sinon bon courage pour trouver ton cochon, il y a peu de producteurs de cochons bios et souvent ils vendent leurs animaux à l’avance par contrat. C’est beaucoup plus simple pour le mouton.

  • Coucou coucou!
    Ravie de vous avoir fait rire!
    🙂

    Pour répondre aux questions : on tente de jouer les locavores également, je n’ai d’ailleurs (presque à l’exception du bordeaux) que des boissons des pays de la loire, les légumes seront du coin et de saison, etc.

    Mais d’abord bio, et si ça ne marche pas pour tout on se retournera vers l’option “ferme”.

    Pour la cuisson du cochon, nous avons loué un gîte avé barbecue spécial qui tourne tout seul incorporé!
    Sinon, j’avais vu des offres sur lee bon coin de personnes se déplaçant avec ce matériel sur le bon coin.

    Bride next door, merci pour le lien, je m’en vais aller regarder ça:
    😀

  • C’est chouette, un mariage écolo. Sérieux, on aurait eu moins d’invités, je me serais bien lancée dans l’aventure aussi ! Qu’est-ce que tu vas faire pour ta liste de mariage ? Que des cadeaux verts ? En tout cas je trouve ça chouette de faire attention à la planète pour un évènement aussi gros. C’est là qu’on pollue le plus. Je trouve ça chouette, mais pour le poids de mon mariage sur la planète, je suis comme Mlle Cookies, je passe ! déjà assez de soucis comme ça ! lol. Bon courage !

  • merci mademoiselle ecolo de raconter ton histoire avec autant d’humour 🙂 de plus je viens de me rendre compte grâce à vous que notre serait locavore ! non pas par conviction (quoique …) mais plutot par chauvinisme … c’est ça de se marier sur une ile : choix restreint mais produits locaux : le veau à la broche, la charcuterie, les vins (sauf le champagne), les légumes, fromages, fruits du jardin ! par contre c’est vrai qu’ils seront pas acheminés par dos d’ânes…

  • Je n’aurais jamais pensé qu’un article sur un mariage écolo puisse me faire rire autant… je l’ai même lu à mon amoureux qui se demandait pourquoi je riais toute seule !
    Aucun conseil pratique à donner, si ce n’est de continuer à nous faire rire (oui je sais, ça ne fera pas avancer le schmbiobilik 😉

  • tu n’as pas d’amis musulmans/végétariens? pour moi ce sera méchoui au retour de noce… papa voulait un cochon de lait, mais vu les diversités de convictions religieuses et autres, je préfère limiter els dégats… les bergers seront peut-etre plus sympa que les cochonnets (lol). en tous cas, bon courage…

    ah, et pour le coca (j’en bois pas donc excusez si je dis des bêtises), ya pas une machine pour faire ses propres boissons gazeuses?

  • Hello !

    Ouah ! Je suis impressionnée !! Moi qui suis plutôt écolo/bio dans la vie de tous les jours. Isolation paille, toilettes sèches et tout le bataclan chez moi quand même, pour te donner une idée du niveau “d’écologie” 😀
    Mais mon mariage, a été juste “local”, recup…
    Bref, tu parles de cidre au purin… Je connais bien 🙂 Je suis bretonne ! Et en Bretagne un cochon bio je te le trouve sans soucis… Ou si tu es près de Lyon, je peux en discuter avec mon maraîcher bio, il a pas mal de contacts.
    Tu es où ???
    Dans tous les cas, si tu as des marchés bio à côté de chez toi… C’est là-bas qu’il faut aller 🙂 Tu trouveras bien quelqu’un qui saura où te le dégoter ton cochon 😉

    Bon courage !! 🙂

  • Du cidre bio, il y en a par ici : http://www.cidre-bio-monplaisir.com/default.htm !
    Sinon je suis d’accord qu’un mariage écolo ne devrait pas tabler uniquement sur le bio car si tu fais venir ton légume bio d’Espagne, bonjour le bilan écologique ! Sans choisir une viande labellisé AB mais en sachant que ton porc n’a pas été torturé dans un élevage hors-sol, et en le faisant venir d’une ferme de la région, où tu as pu constater les conditions d’élevage, c’est déjà bien !
    Ce qui compte c’est que tu fasses les choses honnêtement. Pas besoin d’un label AB sur l’intégralité des aliments pour cela, non ?

    En tout cas, je te souhaite bon courage pour la réalisation de ce vrai pari ! Je t’admire, je dois avouer que si je suis écolo moi-même, je n’ai pas songé à faire d’efforts de ce côté-là lors de mon mariage ! Le traiteur ne sera pas bio, sur notre petit buffet fait maison de midi on retrouvera sûrement des aliments habituels de mon enfance, provenant du marché d’à côté, donc logiquement certains seront bio ! Mais rien de plus.

  • Bonsoir tout le monde, je confirme la Meuh cola est bio (en cours de validation si ce n’est déjà fait) et aussi équitable (puisque le sucre n’est pas produit en France). Il est produit dans la Manche et c’est très bon, je ne suis pas fan de coca mais la meuh cola est très bonne ainsi que sa limeuhnade à la stevia!!! Nous aussi on aura ça pour notre mariage et cidre bio, desserts bio, sirops bio, un bar à graines bio (l’homme n’aime pas les bonbons) par contre on n’a pas trouvé non plus pour les cochons bio…donc couscous avec viandes fermières!Courage pour la suite

  • Pour les produits bios, je pense que ça dépend où tu vis. j’avais trouvé un traiteur pas cher et bio mais évidemment ce n’était pas un traiteur luxueux. Il proposait plutot de l’originalité comme des plats à la plancha ou paella et tout de saison. Mais en fait mon compagnon a préféré un autre traiteur qui n’était pas labellisé bio mais qui l’était quand même puisqu’il se fournissait chez les producteurs locaux que je connaissais mais il ne voulait pas s’embêter avec la paperasse!
    pour le boissons, j’ai dit un gros NON au coca! c’est surtout ma belle mère qui n’était pas trop contente mais j’ai imposé (c’est mon mariage) des jus de fruits chez les producteurs du coin. (je suis du poitou charentes donc ça se trouve facilement). voilà pour partager mon expérience concernant les questions boissons et nourriture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *