Le tour du mariage à J-100 jours

Aujourd’hui, je te propose un bilan de nos avancées alors qu’il ne reste qu’une centaine de jours, qu’environ 3 mois avant le jour J. Pour m’aider, je vais m’appuyer sur la liste que j’avais dressé dans ma toute première chronique et souligner les points nouveaux. Sort ta longue vue pour voir le résultat à cette étape de l’aventure…

Je t’avoue qu’au moment où j’écris ces lignes, je suis dépassée et fatiguée voire débordée par la situation. Pourtant ma to-do-list ultra-complète et actualisée en directe qui faisait 22 pages à l’origine, ne contient plus que 4 pages de choses à faire avant le 20 avril 2019 ! Nous sommes plutôt à l’heure avec des vacances pour avoir encore plus de temps et de l’aide de l’entourage la semaine avant le mariage… mais tout est brouillon dans ma tête donc j’ai du mal à me motiver ou alors je commence 10 choses à la fois sans les finir bref une pause et une mise au point s’imposent pour maintenir notre cap.

L’île mystérieuse des échecs…

La communication avec nos invités prioritaires via newsletter mensuelle a connu un léger bug… je me suis aperçue très récemment que seulement 1/3 des personnes concernées recevait vraiment les petits anecdotes au fil de nos préparatifs. Nous avons immédiatement rectifié le tir en renvoyant au format PDF les 9 newsletters manquantes à ceux qui ne les avaient pas eu même si ça perd un peu de son charme… il reviendra au cours des prochains mois ou pas…

La musique n’est absolument pas au point parce que ce n’est pas un poste qui nous intéresse. Nous n’avons pas pris de DJ pour cette raison mais nous ne trouvons pas la motivation de créer la playlist : nous avons les titres des chansons mais nous n’arrivons pas à faire les démarches pour récupérer les pistes et faire le montage pour qu’elles s’enchaînent toute seule sans gros blanc et sans différence de tonalité entre elles. Nous avons seulement réussi à réserver le matériel sono + micro au magasin le plus proche et nous sommes presque d’accord sur l’éventuelle ouverture de bal (il faut juste trouver un cracheur de feu, un prêtre vaudou-normand qui fait partir la pluie et une dose de courage pour apprendre la chorégraphie, haha).

L’association que j’avais contacté via un site pour la location de notre tonnelle du vin d’honneur a retiré son annonce et comme nous n’avions communiqué que par la messagerie du site, je n’ai aucun nom et aucune coordonnée. Je m’attends donc à un gros couac le matin du jour J avec soit pas de tonnelle du tout soit 2 tonnelles (si nous en trouvons une d’ici-là).

Le Nautilus passe mais de justesse

L’heure à la mairie a été décalée de 14h30 (horaire donné au pif lors du tout 1er appel) à 15h30 afin de raccourcir la durée du vin d’honneur même si nous y avons prévu plusieurs animations et des jeux en libre-service qui devraient occupés tout le monde. Pour la sortie des mariés, les confettis compostables fait maison sont finis ainsi que leurs cornets de récup’ (merci à tous ces restaurants qui me servent leur glace sur des napperons en papier depuis des années).

Rétroplanning de mon mariage écolo et zéro déchet à J-100 (environ 3 mois)

Crédits photo : Photo personnelle

Le bouquet de la mariée en origami est en bonne voie de finalisation grâce à une précieuse amie qui a accepté de s’occuper du pliage. Il n’y a plus qu’à monter les fleurs sur leur tige, finaliser avec des perles/ strass pour leur cœur, peindre le sabre laser et ajouter du tulle pour embellir le tout… Il n’y a plus qu’à mais encore faut-il s’y mettre ! Le prototype du bouquet a été recyclé, c’est lui qui sera “lancé” aux demoiselles durant le vin d’honneur. Nous allons utilisé la technique des rubans (Madame Loup t’en avait déjà un peu parlé ainsi que Madame Impatiente) pour éviter de blesser quelqu’un étant donné qu’il pèse son poids et que les tiges sont en métal. Cette animation du vin d’honneur est prête !

Les faire-part pour le mariage complet comme pour le vin d’honneur seulement sont bouclés (plus de détails sur mes conseils pour une papeterie zéro déchet bientôt) et en cours d’acheminement vers leurs destinataires. Le budget étant toujours aussi serré, il n’y a que 3 faire-part qui sont partis par La Poste, les autres arriveront à pieds, à cheval ou en voiture même si ça prend plus de temps. Quelques personnes de notre entourage ont trouvé que nous distribuons les faire-part assez tard car elles sont plutôt habituées à les avoir 6 mois à l’avance. De notre côté, nous avions l’impression que 2-3 mois avant était suffisant puisque le mariage n’a pas lieu en période estivale, que nous avons prévenu par un save-the-date les invités VIP presque 1 an à l’avance et que nous avions plutôt peur que les gens oublient notre invitation si elle partait trop tôt. Nous verrons bien, le jour J, s’il manque énormément d’invités ou non…

Les animations pour occuper nos invités du vin d’honneur au sur-lendemain sont plus ou moins fixées. Il faut encore travailler sur ce poste car j’ai l’impression qu’il y a à la fois trop de choses et pas assez sans compter les potentielles surprises prévues par certains qui sont impossibles à caser dans notre planning provisoire. Le mystère va finir par s’éclaircir de lui-même donc nous ne nous inquiétons pas trop. Les jeux extérieurs sont tous fabriqués ou prêts à être emprunter ainsi que les “règles des jeux” qu’il a fallu synthétiser, mettre en page et imprimer.

Le fiancé commence à songer sérieusement à sa tenue de marié… bon disons qu’il a les chaussettes geeks et l’alliance de vraiment sûres ! Après entre le costard noir déjà présent dans l’armoire et une mélange d’autres pièces qu’il a déjà complété par quelques accessoires nouveaux, son cœur balance encore.

Centre de la Terre en vue ! Youpi !

Côté décoration, tous les centres de table sont créés, emballés, prêts à être installer tout comme celle de la voiture des mariés et celle de la table urne & livre d’or. Ces décos sont uniquement issues de la récup’ et du DIY donc totalement gratuite, le top pour notre budget et notre objectif (presque) zéro déchet ! La décoration de la salle (mur, sol et plafond) et pour l’extérieur est prête également même si elle n’est pas totalement définie dans notre esprit pour l’instant. Un couple d’amis nous a donné vraiment beaucoup d’articles donc nous ne nous inquiétons pas trop. Il nous reste le “menu” à réaliser toujours en récup’ et DIY donc ce n’est qu’une question de jours et les petites étiquettes avec le nom “geek” des plats sont prêtes ainsi que les étiquettes anti-gaspillages appelant à la modération.

Niveau cuisine, justement, le menu définitif est fixé. Nous avons commencé à préparer et stocker une partie des mets (ex : feuilletés pour le vin d’honneur) puisque la grande majorité des repas sera fait maison (sauf les desserts en fait). Nous affinons au fur et à mesure nos recettes et nous calculons les quantités approximativement nécessaires pour acheter dès que possible les  ingrédients en scrutant les bons plans locaux et les dates de péremptions. Nous essayons de garder le cap du (presque) zéro déchet et nous devons régulièrement peser le pour et le contre entre exploser le budget ou remplir la poubelle noire. Le défi n’en est que plus intéressant à relever et, à l’heure actuelle, l’issue me semble bien incertaine (par exemple, quand 1Kg de pâte feuilletée bio sous plastique disponible tout de suite coûte 5€ au supermarché ; et qu’après 6 jours pour obtenir le tarif, le boulanger te répond qu’il peut te vendre de la pâte feuilletée “en vrac mais pas bio” au kilo dans ta boîte réutilisable pour 25€… je t’avoue c’est un choix cornélien pour nous).

Rétroplanning de mon mariage écolo et zéro déchet à J-100 (environ 3 mois)

Crédits photo : Photo personnelle

Au poste logistique, la vaisselle et le linge de maison commencent à s’accumuler doucement dans la maison avec des dons, de la récup’ et des prêts. Nous commençons à nous rendre compte de la logistique cachée derrière ce poste car non seulement il faut penser aux tables des convives mais aussi aux différents buffets sur plusieurs jours et aux nombres, à la forme et à la taille des plats et plateaux d’abord pour transporter de notre cuisine à notre salle tous ces repas ; mais, aussi, pour leur présentation afin de dresser les buffet. Là encore, nous avons de quoi nous amuser !

Côté photographe, nous affinons petit à petit, par courriel, les lieux et les moments importants où prendre des photos. Notre ami n’est pas un professionnel, nous ne souhaitons pas lui mettre la pression et nous savons qu’il aime mieux travailler “sur le moment” que suivre une commande avec la liste des photos à prendre donc nous lui faisons confiance car nous pensons tous les trois que les photos ne seront que plus belles si elles sont prises avec coeur et spontanéité.

En enfin, niveau cadeaux aux invités, nous sommes au top ! Tout est prêt pour tout le monde mais… il faut réussir à garder secrète la surprise maintenant.

Si tu as tout lu, bravo à toi !

Si tu es aussi à J-3 de ton mariage ou si tu te rappelles de tes préparatifs à ce moment-là, tu trouves que je suis en retard ? en avance ? ou plutôt dans les temps ? Dis-moi tout !



4 commentaires sur “Le tour du mariage à J-100 jours”

  • Oh lalala quel boulot. Je comprends que tu ne saches plus où donner de la tête !
    Vous avez combien d’invités (l’info est peut être dans une chronique précédente mais j’ai une mémoire de poisson rouge en ce moment) ? Car faire toute la cuisine, c’est un vrai challenge. Je n’aurais jamais eu le courage. Bon courage pour les derniers mois des préparatifs.

    Et pour les animations, je comprends le grand dilemme du trop et pas assez en même. C’est fou les remises en questions quand on prépare un mariage..

    • coucou, merci pour tes encouragements !
      ni cuisinier ni serveur, ni petit plat dans les grands pour notre mariage… 6 personnes à nourrir toute la semaine avant, 12 le vendredi soir (heureusement, on aime faire vivre notre commerçant pizzaiolo hihi) et ensuite 100 invités au VH et 40 à la réception (mais on prévoit de cuisiner pour 100 afin que les restes nourrissent les invités qui resteront le dimanche et le lundi de Pâques) avec un brunch le dimanche matin pour 20 ça ne nous inquiète pas, ça sera à la bonne franquette avec des produits sains, goûteux, bio, locaux et de saison ce qui est le plus important pour nous ^^

  • Bravo pour toute cette organisation et bonne idée de faire le point.
    Pourrais-tu me donner des exemples d’infos que tu glisses dans ta newsletter stp ? Merci !

    • coucou, j’écrirai une chronique entière sur le sujet dans l’avenir
      mais, en gros, on y a présenté les témoins et les lieux ainsi que le dress code (pas imposé mais recommandé) et des astuces zéro déchet (comme prévoir son pique-nique pour la route au lieu de prendre un sandwich sous vide et une bouteille jetable à une air d’autoroute), on a parlé de l’ambiance musicale et de la déco maison/ récup’ et on a présenté nos producteurs locaux pour les ingrédients du repas… bref au fil des prépas on a fait des petits résumés thématiques

Commente ici !