Comment organiser ton mariage à l'étranger : mes conseils

Crédits photo : Blanc Coco

Comme tu le sais, Mr. Cookies et moi-même vivons en Belgique et nous nous marions en Italie, à exactement 1366 km de Bruxelles.

La plupart de nos prestataires seront donc italiens.

C’est à dire :

  • Ils parlent italien (oui, ca tu aurais pu t’en douter). Ce qui veut dire qu’ils ne parlent ni anglais, ni français, ni néerlandais ni espagnol*.  Heureusement Mr. Cookies parle parfaitement italien, et moi je fais semblant me débrouille après 2 ans de cours.
  • Les e-mails ? Connait pas ! Tu peux leur envoyer un e-mail et t’estimer bénie si tu reçois une réponse dans les deux semaines !*
  • Le téléphone ? Oui ça, ca va, on parle de l’Italie quand même, tout le monde a son cellulare et est joignable 24h/24, comme nous ! Pour d’autres pays, Skype peut aussi être une bonne alternative.

Mais vas-y pour négocier un prix (ou expliquer le rose pâle de tes fleurs), au téléphone, en italien !

Rien à faire, pour négocier en Italie, il faut aller sur place !

Mr. Cookies et moi-même avons donc profité du fait qu’on partait en vacances là-bas en août pour tout boucler. En une semaine on devait trouver :

  • Une église
  • Un prêtre qui parle français et italien
  • Un traiteur et les vins
  • Un fleuriste
  • Une location de matériel de sono
  • Une voiture pour la sortie des mariés
  • Un coiffeur

Voici donc 5 conseils si, comme nous, tu organises ton mariage à l’étranger et que tu n’as pas l’occasion de faire 15 allers-retours.

Fais des premières recherches sur Internet et essaie d’initier le contact

La plupart des églises, châteaux ou salles de fêtes sont sur Internet avec de nombreuses photos (même en Italie*). Profites-en pour faire un premier tri, contacte les propriétaires pour connaître les disponibilités. Lorsque tu seras sur place, choisis ton Top 3 disponibles et va les visiter.

Pour notre église, on a pris contact à l’avance avec le Vicario Generale de la commune pour lui demander la permission de se marier dans le Duomo. On a un peu menti sur le fait qu’on n’avait pas encore de prêtre qui célébrerait la cérémonie et il a gentiment bloqué la date pour nous, en attente de davantage d’information, qu’on lui a transmise lors de notre rencontre pendant cette fameuse semaine.

Fais jouer tes contacts et profite du bouche-à-oreille

Tu n’as pas choisi ce pays sans raison ! Tu y a sûrement des attaches familiales ou des amis… Tu loues un endroit donc tu as des contacts avec les propriétaires…

Toutes ces personnes sont essentielles pour l’organisation de ton mariage ! Comme tu n’as pas le temps de comparer 5-6 prestataires pour chaque poste, n’hésite pas à leur demander des recommandations. Ils seront probablement ravis de t’aider.

Pour le traiteur et le fleuriste par exemple, on a demandé à la fille de notre lieu de mariage les noms des prestataires qui s’étaient occupés de son mariage et si elle en était contente.

On a rencontré son traiteur et le courant est passé, même s’il a fallu ensuite passer au-dessus des différences culturelles !

Crédits photo : D.R.

Communique, explique, discute…

Chaque jour, comme un mantra, rappelle-toi que votre mariage est un mariage de 2 cultures : celle du pays où vous vivez et celle du pays où tu te maries. Tu peux donc imposer tes choix si tu les expliques bien et que tu restes dans le respect de l’autre culture. Note que c’est peut-être même plus facile d’imposer tes choix à la fleuriste qu’à ta belle-mère.

A titre d’exemple, sache que le menu type d’un mariage à l’italienne c’est : buffet d’antipasti + 2 entrées + 2 plats + 2 desserts. Puis le café, pousse-café et tout le monde rentre chez soi.

Autant te dire qu’après autant de plats, il n’y aura pas un seul belge sur la piste de danse, ils seront tous affalés sur leur chaise en se demandant comment faire pour se lever – c’est-à-dire exactement mon état après la soirée de dégustation (3 risotti différents + 6 pâtes différentes + 3 viandes différentes + les desserts. Le tout MEGA bon ! J’ai cru mourir !).

Après maintes discussions sur les traditions belges et italiennes, on est finalement parvenu à un accord qui prend tout en charge sauf les vins du repas, c’est-à-dire (et là prépare-toi car je te donne mon menu) :

  1. petits fours au VH + prosecco,
  2. buffet d’antipasti (buffets de fromages, charcuterie, poissonneries, légumes et fritures)
  3. pâtes fourrées à la crème de truffe,
  4. Émincé de bœuf, pommes et vinaigre balsamique, pommes de terre au four au romarin, roquette et raddichio sur nid de pain,
  5. desserts : surprise + tiramisu + profiteroles (dessert préféré de Mr. Cookies) + buffet de fruits,
  6. café et puis Open Bar durant la soirée.

Pour le vin du repas, on a pris celui produit par le lieu du mariage car il est délicieux.

Essaie de ne pas (trop) te faire avoir

Pour la fleuriste, on a suivi la même procédure en rencontrant la fleuriste du mariage de la fille du BM. Elle était hyper réceptive et n’a même pas rigolé quand je lui ai expliqué exactement le rose pâle que je voulais pour les fleurs : « non pas rose saumon, pas rose dragée, ni nude : rose pâle ! Oui c’est ça, un peu rose coquille d’œuf mais quand même un peu plus rosé… ».

Par contre on a beaucoup moins rigolé quand on a reçu le devis : 2000 € pour le bouquet de mariée + 8 boutonnières + une quinzaine de centres de table comme l’image ci-dessous (tu peux aussi voir mon Pinterest) + un peu de fleurs pour décorer les buffets.

Crédits photo : D.R.

Elle nous a bien vu venir ? Oui c’est sûr ! Du coup quand on y retournera en avril, on va avoir une petite discussion et au pire, on ira voir le fleuriste du village d’à coté.

Et je ne te parle même pas de la super offre de prix que m’a transmise un coiffeur !

Trop cher, c’est trop cher, que ce soit dans ton pays de résidence ou dans celui de ton mariage, quand c’est trop cher, tu le sais.

Et si tu te fais avoir, relativise…

Accepte que tu te feras avoir au moins par un prestataire. Réalise que, de toute façon, tu n’as pas le temps de comparer quel fournisseur possède le meilleur rapport qualité/prix. Fais confiance à ton intuition et dis-toi bien que mieux vaut payer un peu plus cher pour avoir un prestataire en qui tu as confiance qu’en choisir un trop peu cher pour être honnête.

Avoir l’esprit tranquille, ça a un prix aussi !

Par exemple, pour la location de matériel sono : merci le bottin téléphonique ! On a contacté la première location de matériel d’événement dans les environs. Un coup de fil, 400 € et c’est réglé. C’est cher ? Oui, mais c’est réglé !

Résultat : en une semaine on a réglé 6 questions sur les 7. On verra ce que ca donnera mais finalement ce n’est pas si mal !

Et toi ? Tu te maries à l’étranger ? D’autres conseils à ajouter ?

* Je précise que même si j’aime me moquer des italiens, la plupart sont très compétents et je les aime beaucoup. La preuve, c’est que j’en épouse un…



25 commentaires sur “Comment organiser ton mariage à l'étranger : mes conseils”

  • Pour etre en train de preparer un mariage civil pres de Grenoble et un mariage religieux un mois et demi plus tard dans le nord … de Londres … je comprend ta peine!
    Bon au moins on a pas le probleme de la langue, bien que quelque fois il semblerait que l’on ai des versions differentes du dictionnaire francais 😉
    Merci pour les tips!

  • Coucou Mzelle Cookies. Bon ok, je me marie pas a l’étrangé. Bien que l’Espagne m’a chatouillé les orteils. Lol. Mais on se marie a 200Km de chez nous. Et personne de notre famille dans la région (je rajoute qu’on a un enfant de 1an 1/2). Donc on fait un peu comme toi. Recherche internet, tel, bouche a oreilles et quand on monte pour voir un prestataire, ben on bloque la meme date avec tout les autres! O.P.T.I.M.I.S.E.R ton temps et tes déplacements. lol. Du coup, j’ai un book avec toutes les questions a poser et je note tout pleins de détails. Une vrai secretaire hihi… En passant, ton repas m’a mis l’eau a la bouche! Bon compromis le mélange des traditions. Surtout quand je vois ce qu’est un repas Italien OUHAAA! Ya de quoi rester bloquer sur sa chaise lol! Aller, tu nous donnera des nouvelles de ta fleuriste.

  • Melle Cookies, bravo pour ton organisation. C’est vrai qu’en prenant ses RDV a l’avance, et en consacrant un temps bien defini aux taches prevues, on avance finalement beaucoup plus vite qu’en etant sur place et en pesant sans cesse le pour et le contre de chaque poste du mariage (pour finalement perdre un temps fou et pas forcement avancer!).
    J’organise mon mariage a distance (depuis Paris pour l’Alsace), avec mon cher M.Dele en Italie (Italien lui aussi!).
    D’ailleurs a propos de repas, on a goute notre menu le WE dernier (le traiteur est deja choisi et confirme, j’ai seulement demande a gouter pour confirmer que notre choix ne tape pas totalement a cote de la plaque pour les Italiens). Ah, tu parles des noces italiennes…ca me rappelle les noces de mon enfance en Alsace: on passe a table vers 13h30 pour en ressortir vers 19h, la panse qui eclate et la face ecarlate.
    Notre menu sera francais, plutot genre cuisine fine et pas de platrees de pates, quoi. Verdict de M.Dele apres degustation: pour ma famille ca ne sera pas comme un vrai repas de noces, ils s’attendent a manger beaucoup plus. Gloups j’en ai avale ma mignardise presque de travers, et ca m’a coupe le souffle!
    J’ai attendu plus tard dans la soiree pour en reparler avec lui au calme, et il m’a dit que ce sera parfait comme ca, le mariage se fait en France, on mangera Francais.
    Aaaaahhh (gros soupir de soulagement de ma part).
    Et puis nous on aura un super cocktail – ca change compare aux canapes secs qui se battent en duel d’habitude dans les mariages Italiens – n’est-ces pas Melle Cookies?!
    Et non, le stress de la bridezilla ne passera pas par moi!
    Bon courage pour ta preparation a distance – ce que tu decris comme mariage est deja superbe compare aux mariages auxquels j’ai pu assister en Italie ces dernieres annees!

  • Quelle organisation ! Tu m’épates Mzlle Cookies. D’un coté il vaut mieux pour organiser un mariage avec tant de kms !
    Pour ma part aucun souci à ce niveau, nous nous marions dans notre ville. A l’inverse ce sont les kms qui viennent à nous, avec nos invités d’Australie, Normandie, Sud, etc.

    Pour ce qui est de ton repas, miam, vite, il est l’heure d’aller manger.

    Bonne chance dans tes préparatifs

  • Je me suis mariée en Slovaquie en octobre. Je n’ai fait qu’un aller retour : 4 jours en juin, mais c’était surtout pour les papiers et dire aux prestataires qu’on aurait besoin d’eux !
    Sinon j’ai vraiment tout organisé une semaine avant, sur place, c’est comme ça qu’ils fonctionnent. (jusqu’à inviter les gens une semaine avant !!! bcp moins stressés que nous les slovaques ! y’avait que moi qui trouvait pas normal de pas savoir combien on serait, ni ce qu’on mangerait à une semaine du truc lol)
    A cause de ça je n’ai pas eu exactement tout ce que je voulais (genre le trou normand, impossible de trouver du sorbet, donc ils m’ont proposé de la crème glacée… à la fraise… euh non merci ^^ !) Mais pas trop grave quoi !
    Au final j’ai payé pour le mariage du siècle en Slovaquie (mais ce qui reste tjs un petit prix par rapport à un mariage français). Les prestataires se sont faits plaisirs sur les prix car on venait de « France » (et bien que mon mari soit slovaque).
    Niveau repas traditionnel, je n’ai pas trop parlementé car j’ai senti que y’avait pas trop moyen. Donc 2 soupes + 4 plats de viande ! J’ai juste insité pour avoir un vin d’honneur, car sinon c’était à table direct après la cérémonie (à 17h donc !). A l’arrivée les invités étaient carrément perturbés et y’a eu un petit flottement qd on leur a expliqué qu’on allait rester debout et boire un verre… car du coup la prière avant de démarrer s’est faite debout aussi car on n’était pas à table…
    Au final tout le monde a trouvé ça bien, et chacun a eu le droit à un petit bout de l’autre pays, je pense que c’est important aussi. (et je te rassure malgré les 4 plats, les français ont dansé toute la nuit !)
    Donc je n’ai pas vraiment eu la même expérience que toi, je suppose que ça dépend du pays, mais il n’empêche que je te souhaite plein de courage pour les préparatifs, mais ça m’a l’air pas mal plié donc bravo ! Et puis plein de bonnes choses pour la suite !

  • Je vis en Allemagne,notre mariage civil aura lieu en Eure et Loire et le religieux,le lendemain a Paris.C’est très compliqué d’organiser a distance.
    Les allers-retours ne sont pas très nombreux,car peu de congés,et les billets de trains tellement chers…..Hop,hop,hop,dépenses en plus…!!et planning de fou lorsqu’on y va!!
    Je pense que lorsque on partira en France pour se marier,on sera aussi chargé que pour démenager!!!car beaucoup de déco a été acheté en Allemagne!!Affaire a suivre!!!

  • Mmmmmm un repas de noce italien… Ca donne envie!! Je peux venir finir les restes??? 🙂

    Tu es impresionnante d’organisation. Ca donne des envies de m’y mettre plus serieusement.

    Pour ma part, on vit chez les kangourous et on se marie en Bretagne. Je trouve qu’on va assez vite dans nos preparatifs finalement, vu qu’on ne peut rien visiter ou gouter.
    On vient de trouver un super photographe belge d’ailleurs (bon, vraiment pas donne, mais ses photos sont si belles….)

    En tous les cas, ton mariage donne envie d’y etre!

  • Nous organisons aussi notre mariage à l’étranger…dans un charmant pays d’Afrique…Ce n’est pas l’Europe avec son confort, ses conditions climatiques, et cette chose merveilleuse appelée « espace Schengen ». A la liste d’organisation nous avons donc ajouté :
    _trouver des logements propres et climatisés pour nos familles : réglé très vite (vive l’hôtel du cercle militaire: pas cher et niquel)
    _rappeler régulièrement à la famille qui a le courage de faire le déplacement qu’elle doit faire son passeport, et joindre un centre de médecine tropical (le pays où nous sommes exige certains vaccins pour l’entrée sur leur territoire, qui ne s’improvisent pas. Moi la fièvre jaune, rien que le vaccin ça m’a mis chaos 10jours), et de se procurer une moustiquaire (on est quand même en zone maximale de risque pour le paludisme…faire venir notre famille oui, mais ne pas les prévenir contres les risques, non!)
    _Enfin prévoir un budget « extra » pour s’assurer que tout le monde aura bien son Visa.

    Autre particularité, les devis vont du simple au X10 selon la couleur de ta peau, ou de tes relations. Nous n’avons malheureusement pas le porte monnaie qui va bien avec notre tein clair, et avons donc eu le droit à des devis exorbitant du type 150e par personne pour un menu quiche/pizza (véridique) et même pas open bar. Et pour ce qui est d’internet mieux vaut ne pas y compter, c’est quasi inexistant, tout marche au bouche à oreille.
    Qu’à celà ne tienne, il existe une chose formidable qui s’appelle la solidarité entre polynésien (oui Mr melba vient de ce petit bout de paradis perdu au milieu du pacifique, et dans le milieu militaire ils sont nombreux), et d’une pierre deux coup, il nous font notre repas. coût de revient pour entrée/plat où on va s’en mettre plein la panse, et se régaler…tada!!! 5e/personne. Oui je ne me suis pas trompée, mais je te l’ai dit quand on a les bonnes relations ça coûte pas cher.
    Moralité, si tu te marie sur ce continent, passe par tes relations, c’est ainsi que la tranquillité s’achète.

    Pour ce qui est de faire un mariage qui colle avec le pays où l’on se marie, je ne suis pas entièrement d’accord…personnellement nous avons déjà 2 identités bien marquées (une bretonne et un tahitien) en rajouter une troisième ou adopter des coutumes qui ne sont pas les nôtres ce jour là en particulier ne serait pas judicieux.
    Je trouve ça tellement important de pouvoir rester soit même le jour de son mariage, et ce où que l’on soit dans le monde.

  • salut les filles, je viens juste de rentrer de notre semaine en Italie (météo pourrie mais bon…)
    Merci pour tous vos petits messages et beaucoup de courage à vous toutes qui organisez votre mariage à l’étranger (chapeau pour la slovaquie Marie!! Je crois que je n’aurais pas dormi si comme toi, j’aurais du tout boucler une semaine avant le jour J!!!) ou même à 500km e chez vous. Le problème, dès qu’on n’est pas sur place, est souvent le même…
    une belle médaille aussi à Melle Melba!! L’organisation de mon mariage, c’est de la gnognotte à coté du mien!! 🙂

    Lili, c’est qui ton photographe belge??

  • Coucou les filles , je viens de lire vos com félicitation à vous toutes 🙂
    Voilà j’aimerai vos avis, justement je voudrai faire organisatrice de mariage à l’étranger, et aimerai donc m’occuper de mariage de A à Z .
    Je suis à la base esthéticienne et je suis souvent apeler pour m’occuper de la Mariée côté épilation , manucurie, soin du visage , maquillage… Je me suis donc dit pourquoi pas être à la tête de tte l’organisation nécessaire pour cette événement. est-ce un projet qui peux marcher ?

    Merci

  • Merci pour tous ces bons conseils !
    Avec mon Fiancé nous envisageons de nous marier au Pays Basque, région natale de mon grand-père.

    Nous hésitons encore sur l’endroit où se tiendra la fiesta (pays basque français ou espagnol?)

    Pour le moment tout cela n’est qu’à un stade embryonnaire, mais nous y réfléchissons déjà.

    Alors merci beaucoup de partager ton expérience, on évitera certaines mauvaises surprises…

  • Avec mon fiancé nous envisageons de nous marier religieusement au Pays Basque, région natale de mes grands-parents. Nous hésitons encore sur le lieu de la fiesta (Pays Basque français ou espagnol), sachant que la maison familiale est à Hendaye, près de la frontière.

    Bon ce n’est qu’à un stade embryonnaire, mais nous y réfléchissons déjà, surtout niveau logistique pour tous les invités!

    Alors merci de partager ces conseils avec nous, on évitera certaines situations compliquées 😉

  • Bonjour Mamzelle Cookies !!!

    Je viens de tomber par hasard sur ton article, et il m’a fortement intéressée étant donné que je vais me marier en juillet prochain en Italie également 🙂
    Nos préparatifs avancent pas si mal que ça (le save the date a été envoyé, on a le lieu, l’église, ma robe, le champagne et les faire-parts sont en cours 🙂 En revanche, il me manque encore 2-3 trucs essentiels et je me demandais si tu pouvais m’éclairer des précieux conseils…

    – Tout d’abord, où en Italie t’es-tu mariée exactement ? Nous, ce sera près de Varese, au nord de Milan, dans la région des lacs (lac majeur)
    – Nous sommes en totale galère de prêtre… nous avons en effet trouvé l’église et le prêtre accepte que nous fassions appel à un prêtre français. Je comptais au départ le faire venir de ma paroisse à Paris, mais il se trouve qu’il ne pourra pas se déplacer en juillet, snif. As-tu des contacts de prêtres qui parlent français dans la région ?
    – Les fleurs m’ont l’air d’être extrêmement chères aussi… par qui es-tu finalement passée ?
    – A quel photographe as-tu fait appel ?

    Merci mille fois pour ton aide !

    A très vite !
    Angéla.

  • bonjour! Ca rassure de voir qu’on est pas toute seule!
    Je me marie aussi en Italie (le pays de mon fiancé) fin août, pour le mariage civil et la fiesta; le mariage religieux puis repas intime chez mes parents sera en France. On habite aux Pays-Bas, alors les deux fêtes sont à organiser à distance… On cherche toujours un lieu pour la réception en Italie. On sera en Lombardie, à 1h maximum de Milan, mais on sait pas si vers Bergame ou vers Pavie…autant on trouve un large éventail pour les prix des repas qui restent toujours abondants, il y a plein de sites pour trouver de lieux antiques et stylés (si on a un budget) autant il est difficile de trouver un lieu qui accepte que la réception dure au delà de minuit-1h du matin…. et j’adore danser!! Et beaux-parents ne voient pas l’intérêt de rester debout après minuit…Il est normal in Italie (du moins dans le Nord) d’avoir une réception qui dure 6 heures (12-18h ou 18-24h).
    En Italie effectivement beaucoup se négocie et les prestataires préfèrent vous rencontrer en personne. Les prix sont généralement plus abordables si le mariage se fait un dimanche ou encore mieux en semaine (ca sera notre cas), et certains s’enflamment pour les étrangers (j’ai obtenu un meilleure offre suite à un quiproquo sur ma supposée nationalité hollandaise qui manquait à leur palmarès…:) ). Je n’ai pas encore trouvé la perle rare qui concilie le budget et mes gouts simples champêtres et la protection contre les moustiques envahissants de la plaine padane et le rêve de mon fiancé qui veut montrer le meilleur de son pays à nos invités….
    Pour celles qui veulent y mettre le prix j’ai trouvé le site d’un photographe italien À Milan (il se déplace) qui parle parfaitement anglais. Il fait de très belles photos sur le vif et répond tout de suite aux emails mais ca dépasse ce que je peux me permettre…
    Bon courage à vous!

  • Bonjour à toutes !!!
    Je me marie en octobre 2013 au Maroc. Pourquoi cette ville ? Tout simplement pour faire moitié route avec la famille de mon cher et tendre amour. Il est centrafricain. On est entrain de faire des recherches pour trouver une grande maison (pour loger toute ma famille qui se déplace) et en même temps, faire la réception de mariage là bas mais je reconnais qu’en n’habitant pas là bas, c’est vraiment galère de trouver quelques chose. On a regardé sur internet mais … rien. On a trouvé des logements que sur Marrakech et nous aimerions trouver du coté de Casablanca. Si quelqu’un peut me donner quelques tuyaux, je suis preneuse. On part 15 jours en aout pour faire le point.
    Merciiiiiii

  • Bonjour Madame Dentelle !
    Je me marrie à Rome en juillet et désespère de trouver un prêtre parlant français et italien…
    Comment aviez vous fait de votre côté?
    Merci d’avance

  • Merci pour le commentaire Madame Cookies. Je ne retrouve confronte non pas a un mariage de deux cultures, mais de BEACOUP PLUS! Voici la chose: je suis Francaise-Polonaise, mon fillance qui est Leton-Russe m’a fait sa demande, nous vivons en Angleterre, et nous decidons pour faire part egale entre nos deux (« quatre ») culture de se marier en Slovaquie…. Je n’y connais absolument rien et je suis totalement prise au depourvu dans la mesure ou je ne m’attendais pas a etre fillance a seulement 19 ans (et dire qu’a 18 ans toutes mes copines russes etaient deja marriees… je comprend pourquoi maintenant… Autre culture!). Comment faire pour faire convenir le repas a tout le monde? Comment faire pour booker ET une eglise catholique, ET une eglise orthodoxe? De plus, nous n’avons absolument aucun contact la-bas! Oh seigneur! je suis toute perdue ! 🙂

  • Wahou ! Quelle organisation !! Ca laisse rêveuse…. nous souhaitons nous marier en Italie aussi, mais uniquement à l’église (catholique, of course !). Comment as-tu fait pour trouver un prêtre italien ??

  • Je me marie au Portugal en Septembre et en 2 jours sur place, avec une aide importante de ma tante et la propriétaire de l’endroit nous avons trouvé : photographe, musicien, coiffeuse et fleuriste. Donc tout est possible !

    Si un mariage à l’étranger est un rêve FONCER car avec un peu d’aide tout est réalisable.

  • Merci Mademoiselle Dentelle pour vos conseils ! Si je peux recommander un site pour le mariage à l’étranger c »est https://perfectvenue.es/en/ pour ceux qui, comme moi, n’ont pas la chance d’avoir de la famille à l’étranger pour les aider dans l’organisation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *