Des préparatifs zen… mode d’emploi !

Je te racontais il y a peu que le mariage tel que je l’avais prévu ne me plaisait plus et que j’avais “tout envoyé promener” à 4 mois du jour J. Je me trouve maintenant à moins de trois semaines du grand jour et le temps est venu de faire un point de situation.

Il est évident que vouloir modifier une grande partie de l’organisation dans des délais relativement courts n’est pas forcément confortable car cela oblige, en toute logique, à repartir à la recherche de prestataires disponibles, à réorganiser les choses ou à composer avec les possibilités restantes. Ça veut normalement dire beaucoup de travail et de stress. D’un point de vue très rationnel ce n’est pas faux. Néanmoins, il existe un autre monde, dans lequel je m’invite de plus en plus souvent et qui fonctionne complètement en dehors des lois cartésiennes : celui de l’intuition et de la synchronicité. Ça veut dire quoi ? Je vais te raconter ce que cela veut dire pour moi. Quand je suis “connectée”,  j’ai des idées qui montent “toutes seules”, je sens des inclinaisons très précises pour faire telle ou telle chose, je rencontre comme “par hasard” les bonnes personnes au bon moment qui vont me mettre sur la route de ce que je cherche… Et tout cela se fait sans effort, c’est fluide et ça donne de très bons résultats que je peux vérifier après-coup. Si tu as toujours rêvé que ça se passe comme ça dans ta vie un peu plus souvent, je t’explique comment ça fonctionne pour moi… On ne sait jamais, tu pourrais y prendre goût.

16519919231_54a864299c_o

Crédits photo (creative commons) : Global Panorama

Si on revient sur l’organisation de mon mariage, souviens-toi que j’ai identifié 9 points importants que je souhaitais modifier : le lieu du cocktail, la cérémonie à la mairie, le style de nourriture et de réception, les tables pour le dîner, la liste de mariage, la soirée, la déco….Enfin presque tout sauf l’homme avec qui je vais me marier. Sur ce coup là il s’en sort bien….

Synchronicité : mode d’emploi

Il était hors de question que je me mette en mode stress et je savais que si je voulais changer tout cela je devrais faire confiance à autre chose qu’à mon mental et ma capacité de résistance. Il se trouve que la synchronicité ne fonctionne, pour moi, qu’à quelques conditions : que je sois calme et sereine, que je sache ce que je souhaite, ce qui me fait vibrer, que je fasse confiance et que je continue à vivre mon quotidien dans la joie et la bonne humeur tout en étant attentive aux signes. Sur le papier ça sonne bien mais si comme moi tu as une vie bien remplie avec un boulot prenant ce n’est pas toujours évident. Néanmoins, ne voulant pas de l’option “Bridezilla” j’ai commencé par poser clairement ce qui me faisait vibrer en ressentant toute la joie que ça me procurerait : le bel endroit posé sur l’eau, un string band océanien (groupe de musiciens), un changement de configuration à la mairie etc…. Et je suis partie à mon cours de yoga.

Quelques jours plus tard, une connaissance me parle d’un lieu qu’elle trouvait magnifique à Nouméa, qui a eu ses années de gloire mais qui s’est bien décati. Le lendemain une seconde personne me parle du même endroit dont je n’avais plus entendu parler depuis des années et que j’avais écarté de ma liste car un peu à l’abandon….Hum. Deux jours plus tard je vois une photo de l’endroit dans un vieux magazine. Plus de doute, c’est un signal et je décide d’appeler ce complexe pour en savoir plus. Il se trouve qu’ils ont fait quelques travaux et louent un bungalow-chapelle sur pilotis parfait pour les cérémonies de mariage. Le samedi matin nous y sommes et évidemment nous tombons sous le charme de cet endroit que nous connaissions mais auquel nous n’aurions jamais pensé en raison d’un a priori négatif. Merci la synchronicité.

bungalo-pilotis

Crédits photo : Photo personnelle

Il est important de savoir qu’avec la synchronicité les choses arrivent dans l’ordre où elle le souhaitent et pas forcément dans l’ordre qui te paraît le plus logique ou cohérent. Ça demande confiance et lâcher prise, autant te prévenir. Certains diraient “inconscience”, ça dépend de la manière de voir les choses.

Le “dossier” suivant qui s’est débloqué tout seul est celui du string band. J’entends parler par hasard d’un groupe de jeunes étudiants de l’Université originaires du Vanuatu qui forment un petit groupe amateur. Deux coups de fil pour trouver leurs coordonnées et nous voilà à une de leurs répétitions. Ils sont jeunes et amateurs, certes, mais nous avons un bon feeling et on leur propose le marché. Ils ont deux mois pour répéter afin d’être prêts le jour “J” pour animer le cocktail du midi face à la mer. Marché conclu.

Pour le buffet du midi ça s’est fait tout seul en discutant avec notre traiteur qui a modifié sa proposition avec des produits locaux et qui nous a trouvé un barman spécialiste des cocktails à la demande. Pour son foie gras, qui n’était pas du tout à notre goût, nous avons pu négocier pour le faire commander chez un restaurateur que nous connaissons et qui en fait un délicieux tout en préservant la susceptibilité de notre traiteur.

Les autres points ont tous trouvé leur solution au fil des semaines, au gré d’une conversation, d’une information que je trouvais par hasard dans un magazine ou plus fort, d’une information qu’on me donnait sans que je n’aie rien demandé.

Le dernier point qui s’est débloqué était sensible pour nous puisqu’il concernait la possibilité de changer la disposition de la salle des mariages pour avoir les mariés et les témoins face aux invités et l’officier d’état civil  qui tournerait le dos à la salle. Les quelques personnes que nous avons interrogées à la Mairie et ailleurs nous ont fait savoir que cela ne s’était jamais fait et semblait déroger à la législation. Nous nous demandions vraiment comment cela allait pouvoir se réaliser quand, samedi dernier, Chéri me propose de nous rendre à la mairie pour voir comment se passe une cérémonie de mariage, sans savoir d’ailleurs s’il y en aurait une. Ni une ni deux nous enfourchons notre Vespa et arrivons pile poil pour le début d’une cérémonie, célébrée par le Maire de la ville en personne, ce qui est rare. À la fin de la cérémonie Mme le Maire sort de la salle, passe devant nous avec un grand sourire. Si ce n’est pas un signe !?  Nous l’abordons et lui présentons notre requête à laquelle elle réfléchit avant de nous donner son accord. Elle appelle alors son adjoint, lui confirme la décision et les contacts sont échangés pour une mise en situation avant le grand jour… Yes, ça c’est fait !

Cette manière de fonctionner n’est pas forcément la plus confortable car tu ne contrôles pas les événements ce qui en rendraient certains hystériques. C’était le cas de Chéri, un garçon plutôt rationnel, au début de notre relation. Depuis, il a constaté que certaines choses défiaient le cartésien et il me suit les yeux fermés (à demi-ouverts on va dire !). Par exemple, nous avons un souci technique avec le nombre d’invités par rapport à notre capacité maximale de réception que je n’avais pas mesurée exactement. On a fait les calculs dans tous les sens, ça ne rentre pas en l’état actuel des choses avec toutes les personnes qui ont confirmé leur venue à moins de deux semaines du mariage. Alors nous lâchons tout en étant confiants qu’une solution se présentera sous une forme que nous ne connaissons pas encore à un moment que nous maîtrisons encore moins….

Cette manière de fonctionner peut te paraître un peu bizarre si tu n’es pas familière du concept. Je te donne quelques conseils si tu as envie d’essayer :

  • Ecoute en toi ce qui te fait vibrer, ce dont tu as envie, visualise-le, ressens que c’est possible,
  • Fais confiance et pense que ça va arriver et remercie (la Vie, Bouddha, la Pachamama ou qui tu voudras….),
  • Vis ta vie avec le plus de joie et de légèreté possible même si comme moi tu as un boulot prenant, des enfants et donc mille choses à faire,
  • Sois attentive aux signes et passe à l’action. J’ai remarqué que les signes peuvent se manifester de diverses façons pour moi : une conversation dont je suis témoin chez le coiffeur, un mail qui m’arrive, un article dans un magazine, une impulsion à faire quelque chose… C’est d’ailleurs un signe de ce genre qui m’a permis de rencontrer Chéri.
  • Réjouis-toi et remercie encore !

Le gros avantage de la formule c’est que tu économises un temps fou, tu vas rapidement dans la bonne direction, les choses se font de façon fluide et quand tu fais le bilan tu réalises que c’était vraiment la meilleure option. Ça fait quelques années que j’expérimente de plus en plus cette approche qui m’a permis de mettre sur mon chemin outre l’homme que je vais épouser, notre maison de rêve et des opportunités professionnelles passionnantes…

Pour être tout à fait honnête je dois te prévenir des limites du modèle. Si tu es très cartésienne, aimes avoir du contrôle sur les événements et ne laisses rien au hasard, ce ne sera pas si facile au début. Dans ce cas commence par de toutes petites choses à faible enjeu et bientôt les résultats obtenus t’encourageront à aller de plus en plus loin.

Bon, je reviens très bientôt pour te raconter la suite, là je pars au yoga !

Et toi, vis-tu aussi de belles synchronicités dans tes préparatifs ? T arrives à te laisser porter ou tu contrôles absolument tout ? Dis-moi tout ! 

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



7 commentaires sur “Des préparatifs zen… mode d’emploi !”

  • La synchronicité est un principe que j’essaye d’appliquer même si en bonne cartésienne le “lâché prise” est parfois difficile à appréhender. Mais tu vois je ne savais pas qu’il y avait un nom pour ça. Je me disais simplement que “la vie fait bien les choses”.
    Bon sinon ta photo fait encore une fois rêver ! digne d’un catalogue de voyage de luxe… Ca donne envie de vacances … Je m’en vais de suite chercher les tarifs de vol pour Nouméa…
    😉

  • “Tout de la vie me vient avec aisance, joie et gloire” 🙂 à répéter à haute voix plusieurs fois de suite matin et soir 🙂

  • Je trouve ton article passionant ! Je pense que je vais te demander de devenir mon coach perso pour apprendre à été aussi zen, ce que je rêve d’être… je vais garder ton article sous le coude pour me rappeler de lâcher prise plus souvent au quotidien !

  • Moi j’appelle ça la loi de l’attraction…. ^^ mais oui, ça marche vraiment, le fait est qu’il faut juste visualiser l’objectif, laisser faire les événements de la vie et rester confiant.

  • Merci pour cet article, qui outre le fait de me faire rêver à ton mariage, est pour moi un véritable “signe” à part entière ! Moi aussi, j’ai rencontré mon mari grâce à cette synchronicité, loi d’attraction et maintenant, je veux changer de boulot avec les doutes et les hésitations que cela engendre. Mais tu le dis, tu l’écris, il faut “lâcher prise”, faire confiance et ressentir que notre choix est le bon! Alors doublement merci encore pour tes mots ! Et vivement la suite de ton récit.

  • Pour ma part, je suis à mi chemin entre le laché prise et l’esprit cartésien.

    Ce que tu décris je l’ai donc ressenti à un certain moment, peut-être un mois et demi avant le mariage.

    Je suis très stressée, j’aime anticiper les choses, ça me rassure (très loin du lâcher prise, donc), mais je fais du yoga depuis 3 ans, et j’apprends à voir la vie autrement, et la notion de gratitude… ça fait du bien !

    Il y avait plein de petits détails qui me gâchaient la vie lors des préparatifs du mariage, rien de grave mais qui me mettaient une grande pression.

    Et puis d’un coup, tout les petits soucis ont trouvé une solution, que ce soit grâce à nous et à nos proches, et à ce moment là j’ai ressenti un grand soulagement et une certitude : tout se mettait en place tel que ce devait être.

    Quel bonheur 😉

    Courage donc, rien n’est parfait, mais il y a toujours une solution !

  • C’est magique de tomber sur ton article. Je suis à Nouméa également et on se marie dans un peu plus d’un an et je cherche des infos à droite à gauche. Ta façon de faire est la bonne et je l’applique tous les jours, la preuve, je suis “tombée” sur ton article.
    Merci beaucoup à toi pour ce partage et plein de bonheur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *