En tant que fiancée, je me sens parfois sur une autre planète

A peine fiancée, on se lance dans pléthore de repérages. On cherche des idées, on épingle à tout bout de champ sur Pinterest, on fait la liste des boutiques de robes de mariées…

A ce moment-là, lorsqu’on dit à des connaissances, ou même aux proches “on est allés visiter une salle hier”, “on aime bien la présentation de tel traiteur mais on est plus attiré par les menus de tel autre”, “on a plusieurs idées de thème”, presque inéluctablement, la réponse qui suit, c’est “oh, mais vous avez bien le temps !”

Jusqu’à deux ou trois mois avant le mariage.

Et là, curieusement, comme par miracle, les mêmes personnes s’inquiètent de savoir si on est prêts et où en sont les préparatifs. Celles qui balayaient toute tentative de début de conversation sur le mariage viennent poser des questions… Alors que toi, habituée aux réponses non concernées, ça fait un an que tu t’es résignée à ne plus aborder le sujet.

Et cette fois, c’est toi qui élude la question. D’une part parce que tu commences à en avoir assez des préparatifs. D’autre part, parce qu’une envie un peu folle pointe le bout de son nez. Celle de prendre un inquiétant sourire figé, et de dire très calmement :


“Le mariage, je le prépare depuis plus d’un an. Plus d’un an que tu me dis que j’ai largement le temps. J’avais envie de t’en parler au début, de partager tout ça avec toi. Mais j’avais bien le temps, ce n’était pas la peine d’en parler, j’étais trop pressée, trop hystérique comme une midinette tout juste fiancée.”

“Malgré tout, j’ai continué à chercher, à bricoler, à téléphoner à droite et à gauche, pendant tout ce temps. Aujourd’hui, tu me demandes si je suis prête. Oui, je le suis, plus que jamais. Je prépare cette journée depuis quinze mois. J’y pense 24 h/24, 7 jours/7. Je n’ai pu en parler à personne, puisque tout le monde considérait que je m’y prenais beacoup trop tôt.”

“Si j’avais dû commencer à l’heure où tu te mets à t’intéresser à ce que je fais… Oh, si, bien sûr, on aurait pu se marier. En jean, et puis un tour au resto pour fêter ça. Avec des guirlandes de colombes en papier pour bien marquer le coup. C’est vrai que ça ne nous correspondrait pas du tout. Mais c’est un détail. Un mariage, ce n’est pas un évènement suffisament important pour vouloir que ça change de ce qu’on fait pour les anniversaires.”

Eh oui.

C’est bien normal, ton mariage, c’est… TON MARIAGE !!! Celui où TU vas te marier, où TU seras la princesse, avec la déco qui TE fait rêver… HIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!! C’est un jour important. Surtout pour toi. Il est bien normal que tout le monde ne se sente pas concerné par TON mariage plus d’un an à l’avance.

Mais entre se sentir complètement concerné et balayer d’un revers de main toute tentative de faire part de tes réflexions en matière de mariage, il y a un juste milieu. Non-non, il ne s’agit pas forcément d’en parler pendant deux heures. Mais en fait, oui, c’est largement aussi important que la peinture de l’appartement ou les nouvelles lunettes. Pourtant, apparemment, ce n’est vraiment pas du tout intéressant d’évoquer le sujet à un an du fameux jour. Alors que la peinture de l’appart, c’est carrément passionnant.

À vrai dire, j’aurais préféré que les personnes qui éludaient les discussions à thématique mariage continuent de ne pas s’intéresser à la chose avant le jour J. Au moins, il y aurait eu une logique. Ça voudrait dire que ça ne les intéresse pas, point. Après tout, d’accord, je veux bien, c’est mon mariage, c’est mon trip, pas le leur. Et ça ne les empêcherait pas d’être heureux de notre joie le jour du mariage.

Sauf qu’en fait, non. Les préparatifs les intéressent. Sauf que 1 an avant, c’est complètement abstrait, c’est un truc qui se passe dans longtemps. Ils ne se le représentent pas du tout à ce moment-là. Et du coup, ils préfèrent ne pas en parler, et ont l’impression que c’est encore trop tôt. Vraiment. Qu’on en fait trop, qu’on se précipite. Ils essayent de nous protéger. Tout en ne se rendant absolument pas compte (… puisqu’on ne peut pas en parler !) de l’énorme quantité de choses à faire pour préparer le jour J.

Crédits photo : Freddy Frémond

Bon. Il faut se rendre à l’évidence. La planète Fiancée et la planète Personne Lambda sont dans deux galaxies différentes.

Puisque c’est comme ça, y’a plus qu’à aller discuter sur un forum mariage. Ou sur un blog. Ou même créer un blog. Ou devenir chroniqueuse. Entre petites fiancées, on se comprend. Que ce soit dix-huit mois comme deux jours avant le mariage. Et toc !

Bon et alors, pour le chemin de table ? Crème ou écru ? Telle est la question !

Et toi ? Tu as pu discuter de ton mariage avec de “vrais gens” dès le début ? Tu t’es réfugiée sur internet pour parler avec des personnes que tes tergiversations intéressaient ? Ton entourage s’est-il intéressé aux préparatifs très tôt ? Tu as décidé de ne plus aborder le sujet avec ta famille pour éviter d’être déçue ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



44 commentaires sur “En tant que fiancée, je me sens parfois sur une autre planète”

  • Bien d’accord!
    On nous regarde comme des folles quand tu dis à 1an du mariage j’ai réservé les salles, l’église et la mairie! et ensuite tout les prestataires vers 8mois avant…
    Ben oui si notre mariage pourrait ne pas ressembler à un gouter d’anniversaire car on s’y est pris 3 mois avant…

  • Cela étant certains ont réussi à organiser un très joli mariage en s’y prenant au dernier moment.
    Après, aurait-on pu vraiment faire ce mariage “décalé” qui nous ressemble en commençant 2 mois avant ? Et dans quel état de nerfs à l’arrivée ?
    Eh bien, je crois que non, mais de toute façon, je n’ai pas l’occasion de le vérifier alors… Tant mieux ! 😛

  • Comme toute bonne fiancée je connais ça aussi…!

    Au printemps cette année j’ai voulu discuter avec une collègue du choix du photographe, je suis passée pour une hystérique qui voulait tout contrôler un an avant… Je me suis dit “Ok, un an avant finalement c’est peut être trop tôt, tu bloqueras ton choix cet été”

    Résultat : quand j’ai recontacté la photographe qui nous avait vraiment plus et pour qui mon choix était déjà fait, à qui nous avions dit que nous prendrions tel forfait pour tel jour (ok ok, je n’avais encore rien signé..) j’ai eu droit à un magnifique “Ah mais Mlle, ce n’ai plus possible, un couple m’a déjà versé un acompte pour cette date début juin” (Haha, soit 2 semaines après que je l’ai contactée…)

    En fait à chaque fois que j’ai écouté un conseil de se genre, j’ai fini par me dire que je devais faire comme d’habitude : écouter mon instinct !!

    • Ah mince pour le photographe! Moi pareil un coup de coeur au salon du mariage de janvier 2012, pour mariage février 2013. Tout le monde nous disait oh y ‘a le temps, surtout pour l’hiver!
      Ben on l’a quand même bookée en février 2012 soit un an avant. Et on a pu tranquillement organiser notre séance d’engagement etc.
      Nous avec l’hiver on y avait encore plus droit “ouais faut s’y prendre tôt pour l’été mais pour l’hiver vous avez grave le temps”. Et bien on a quand même réservé beaucoup de poste à l’avance et tant mieux!

      • Bon finalement ça fini bien pour le photographe, car en reprenant mais mes recherches je suis tombée sur une femme super sympa qui fait des photos super “fraiches” et colorées. On a signé le contrat le mois dernier ! 🙂

        Et en plus elle nous offre la séance engagement, reste à se décider sur quand la faire..!

          • C’est exactement ce que je pensais ! J’adorerais la faire cet hiver dans la neige…
            Mais je ne suis pas seule à faire cette séance, et Mr voudrait la faire dans les dunes ou sur la plage…

            Moi je me voyais déjà avec ma doudoune bleue et mes chaussures en fourrure en train de rigoler pendant une bataille de boules de neiges !
            (la suite au prochain épisode…!)

  • Bien écrit! J’aime beaucoup.
    Je suis pile au début de cette phase à J-3,5 mois. Quoi mais t’as pas tes faire part? mais pourquoi tu les as pas commandés plus tôt?
    Pourquoi TOI tu as rien demandé plus tôt aussi????

    Et ce que je supporte plus “non mais te prends pas trop la tête c’est qu’un mariage”. AH oui . Pour toi oui. Pour nous c’est le plus beau jour de notre vie, celui où on épouse celui qu’on aime le plus au monde. Donc pour nous chaque détail a son importance car on a envie que cette journée soit magique.

    Heureusement que les blogs existent effectivement!

  • Si les gens disent “tu as le temps” (et pas “tu es dingue c’est trop tôt!”) et “ça va vous êtes prêts?”, est-ce que ce n’est parce qu’ils ne savent pas trop quoi dire, qu’ils veulent être rassurants et manifester une forme d’intérêt sans savoir trop quelle forme lui donner?
    Je suis à peu près sûre d’avoir dit à une amie qui se mariait “ça va, vous avez le temps” (pas sur un ton de reproche mais plutôt pour essayer de la rassurer) puis demandé quelques jours avant “ça va, il ne vous reste pas trop de trucs à faire?” (jamais par contre je n’aurais formulé ça avec les termes fatidiques “être prêts”!) parce que j’avais envie de poser des questions, mais pas envie de mettre la pression… Enfin même pour une dingue du mariage comme moi (même avant), parfois c’est pas évident de se positionner par rapport aux mariés (qui parfois n’ont pas envie non plus de ne parler que de ça).

    • C’est vrai.
      Ce qui est agaçant, c’est plutôt le côté “on coupe court à toute discussion sur le sujet”, plus que des paroles maladroites mais qui se veulent rassurantes/pour dire quelque chose.

  • grave !!!
    c’est carrement ça, les gens qui sont carrement out du mariage ne se rendent pas forcement compte qu’un mariage (ou tout du moins la resa des gros prestataires) doit se faire au plus tot, d’1_ pour avoir celui qu’on souhaite, et 2_ pour etre sereine apres pour les reste des prepas …

  • Bah je me sens moins seule dit donc!!

    Je pensais que je n’interessais personne mais en fait c’est généralisé… Haaaaa d’accoooord!!

    Jme sens beaucoup mieux maintenant et effectivement moi comme toi, je n’en parle plus du mariage et des preparatifs. Sauf avec ma meilleure copine qui, elle, semble encore plus heureuse que ma propre mère!!

    C’est un article qui va égayer ma journée 🙂

    • Je suis contente d’avoir égayé ta journée alors ! 😀

      Eh oui, certaines fiancées ont du monde que ça intéresse, d’autres beaucoup moins… Mais il semblerait bel et bien que TOUTES aient en proportion plus ou moins grande des gens qui préfèrent éluder le sujet. Et des gens qui s’intéressent au “dernier moment” (parfois/souvent les mêmes !), quand on a pris l’habitude de ne plus en parler du tout. 😆

  • Ah les guirlandes de colombes,… on en avait pour nos fiançailles préparées en deux mois, tout est dit ! en 1 an j’espère arriver à mieux pour le mariage, mais je suis confrontée au manque de disponibilité de amies, qui se voient bien commencer 3 mois avant…
    alors je te comprends 😉

  • Alors là par contre, je ne me reconnais pas du tout, au contraire, j’adore pouvoir en discuter, justement avec le boulot et les contraintes du quotidien, il est difficile de préparer tout ce qu’on voudrait !! (je suis en train d’organiser mon anniv, alors je m’en rends compte, même si ça n’a certainement rien à voir avec un mariage …)
    Du coup, quand une amie ou collègue me dit qu’elle se marie, je lui pose plein de questions, même si son mariage est dans 1 an ou plus et parfois, c’est même moi qui vient sur le sujet !! (je suis une incorrigible romantique …)
    Je dois être une exception ….

  • Ah ben moi c’est un peu plus ambivalent Melle Lutine! A M-7.5 j’ai toujours des proches qui font comme s’ils n’avaient rien entendu le jour de l’annonce de notre mariage… mais ça c’est classique je dirais!

    Mais… il ya aussi d’autres personnes qui partant de bons sentiments (et c’est je pense très sincère il n’y a pas d’ironie déguisée dans mon propos!) demandent systématiquement à chaque fois qu’on se voit : alors vous en êtes où? Et ça me mets mal à l’aise… Car justement ben… on avance pas! Et je me retrouve à me sentir prise en faute et à devoir me justifier comme une petite fille “ben euh tu sais cette semaine on a eu des urgences au boulot on s’est pas encore penchés sur la question…” avec un gros blanc qui suit derrière. Tout ça pour dire qu’avoir des gens qui suivent ton mariage de près dès le début ça fout bien la pression aussi…

  • Je suis d’accord, la plupart des gens ne se rendent pas compte que derrière le mariage, il y a une grande organisation et que pour avoir les prestataires que tu souhaites il faut réserver au moins 1 an avant. C’était le cas pour notre salle, nous l’avions réservée en novemvbre 2010 pour mai 2012 car il y avait déjà des demandes pour 2012.
    Oui, c’est sûr qu’en 1 an on a 365 jours pour s’occuper du mariage mais ce n’est pas forcément vrai car entre les heures à surfer sur internet à la recherche d’idée déco,le travail, les vacances, les sorties, bref,la vie tout simplement, il ne reste au final les week ends et quelques soirées pour tout organiser et le temps passe si vite que l’on se rend compte que dans 3 mois ça y est, on sera mariés.
    Sinon moi aussi j’ai eu l’impression que personne n’en avait rien à faire de mon mariage hormis quelques personnes qui nous posaient des questions plus par politesse je pense que par curiosité. Mais du coup c’est frustrant de ne pas pouvoir en parler à nos proches alors qu’ils sont quand même concernés, puisqu’invités. Mais finalement, les invités veulent seulement savoir ce qu’on va manger ^^

  • Comme il est doux de se sentir comprise -soupirs-

    Il m’a paru complètement insensé que la mère de la future mariée dégage un tel manque d’intérêt pour le mariage de sa fille…

    Il faut tout d’abord savoir que je vois ma mere regulierement, SAUF le mois qui a suivi nos fiançailles.Quand j’ai revue après l’annonce, je me suis bien sur empressée de lui en parler.

    Alors c’est sur, en toute jeune fiancee un peu fofolle que j’etais (plus maintenant, avaler d’inombrables blogs de mariage , decouvrir Pinterest et se passer “4mariages pour 1lune de miel” en raffale, ça vous change une bride-to-be), je devais raconter une sorte de “bouillie verbale” , un Gloubiboulga remplie de dates, de noms de salles, de thèmes , de budget (et voir les yeux de môman se révulser) ou encore de lune de miel de rêve…

    À ma seconde visite, j’ai recu un glaçant “on va le savoir que tu vas te marier” -gloups-
    Suivi d’1 ou 2 remarques agacées.

    Pendant 2mois (et malgré des visites plus fréquentes) je me suis évertuée à fermer ma bouche. Pas un mot concernant le futur mariage.

    Frustration.

    Car ça prend une très grosse place dans ma vie actuellement (enfin dans ma tête) , ne pas en parler, c’est comme ne pas parler de mes enfants, ça reste quelque chose que nous allons créer de toute pièce, par amour, dans l’amour, pour l’amour. On a envie de le partager, non?

    Je recommence doucement à lui en parler ,d’autant que grâce au Coaching, ma “bouillie verbale” commence à avoir un sens 😉
    Je commence même à avoir envié de lui cacher des trucs car sa tolérance pour toutes ces petites choses qui forment les mariages contemporains , est limitée… (” mais non, les chaussures de couleur c’est pas une faute goût”)

    Arf…ça fait du bien d’en parler!!!

    • ça fait 70 € Mademoiselle. 😛

      Ah-la-la. Môman. La mienne est opposée à l’institution mariage à la base. Du coup j’aurais difficilement pu l’imaginer sauter de joie, réclamer d’aller aux essayages et me tanner pour la robe, et tout le toutim.
      Moyennant quoi, ces 2 derniers mois, elle a été plutôt impliquée et avide de renseignements malgré tout. (Ben oui, QUAND MÊME, c’est sa pitit’fille qui se marie, et en plus ça se passe près de chez eux…) ^^

  • C’est tellement criant de vérité ! Mais faut le vivre pour comprendre…
    Heureusement qu’il y a des blogs mariage pour nous dire que nous ne sommes pas folles mais juste attachées à avoir un mariage qui nous ressemble, un moment unique ce n’est pas seulement avoir quelque chose à manger dans son assiette et un peu de musique, c’est aussi tout le coeur qu’on y a mis pour le préparer.

    C’est sûr qu’il y a de quoi devenir dingue entre ceux qui nous disent qu’on s’y prend beaucoup trop tôt et les prestataires qui nous répondent qu’on s’y prend beaucoup trop tard…euh on fait quoi nous ?, eh ben on se défoule sur nos blogs chéris.

    • Heureusement qu’internet est là, à l’heure où les couples décident de prendre leur mariage en mains pour le créer à leur image ! ^^

  • je vais modérer un peu. Je trouve assez normal que les gens ne soient pas plus intéressés que ça par nos préparatifs. Nous-même mangeons, dormons, travaillons, rêvons, buvons mariage des mois à l’avance. (enfin les fiancéEs) Mais ce n’est pas concevable de demander autant d’intérêt ou même un minimum à notre entourage. Bien spur c’est d’autant plus frustrant quand cela vient de ses très proches mais ça ne m’étonne pas plus. Déjà qu’ils répondent à l’invitation dans les temps, je trouve cela pas mal…
    Ne nous leurrons pas, à part des amies fraîchement mariées ou des petits curieux, nos activités bridales (genre découpage de faire-part) ou nos choix cornéliens (toile de jute ou lin pour les chemins de table ? déco pompons ou moulins à vents ?) n’intéressent PERSONNE. A part peut-être monsieur le porte-monnaie qui LUI s’y intéresse de près.
    J’avoue que parfois ce manque d’intérêt est un peu douloureux et qu’on se sent bien seule car pour nous TOUT est important. Et c’est bien pour ça qu’on est toutes (et tous pour ne pas oublier Monsieur Famille) HEUREUSES de se retrouver ici et d’en causer. (au passage merci madame Dentelle, vraiment j’adore ma famille de brides !)
    En tout cas, je n’ai pas voulu avoir cette exigence envers mes proches car je me suis souvenue moi-même de ne m’être jamais trop préoccupée du mariage des autres (sauf pour LA ROBE, là sujet de conversation méga ouvert, mariée, fiancée, divorcée, célib c’est LE sujet que tu peux aborder des heures sans culpabiliser ou saôuler ton entourage) mais juste à l’attendre avec impatience.
    Cependant je te rejoins sur le fameux “alors tu dois être prête maintenant ?” que je trouve abominable et totalement hors de propo. (ou comment faire mine de s’intéresser en te foutant une pression de ouf).
    pardon pour la tartine, tes sujets m’inspirent bcp j’ai remarqué 🙂 allez courage, nous on s’intéresse avec avidité à tes prépas et on aime ce que tu en dis.

    • C’est exactement ce que j’ai voulu dire : c’est bien normal que tout le monde ne veuille pas parler mariage pendant trois heures.
      En revanche je trouve que cette façon de changer de sujet immédiatement quand on l’aborde, s’est nier une réalité : eh oui, en vrai, on pense beaucoup plus au mariage qu’à trouver des nouvelles lunettes/aux prochaines vacances/autre. Je trouve ça tout de même un peu… curieux. Pourtant, je ne crois vraiment pas que ce soit “méchant” de leur part. Mais mince, on dit trois mots et tout de suite on nous cloue le bec.
      Illustration d’une conversation, au détour d’un salon (… pas un salon du mariage) :
      “On pense avoir trouvé la salle.
      – Oh de toute façon vous avez encore bien le temps !
      – Oui enfin, pas tant que ça. On commence aussi les recherches de traiteur, mais c’est compliqué. Et..
      – Oui-oui. Vous êtes arrivés depuis longtemps ici ? Nous on est là depuis 2 heures. On a laissé le grand à la garderie du salon, il s’éclate.”

      Euh… ? 😐

      En fait pour ma part, j’aurais aimé pouvoir parler du mariage plus souvent. Mais juste un peu, je n’ai jamais eu envie d’écraser les gens sous des détails (je conçois bien que ça ne les passionne pas plus que ça !). Simplement comme ça, au détour d’une conversation normale, introduite par “qu’est-ce que vous faites en ce moment ?” (ben oui, justement c’est ÇA ce que je fais en ce moment !!!), pouvoir dire pendant deux minutes, qu’on a la salle, pas encore de traiteur, qu’on a commencé à bricoler un rideau de lambeaux de tissus et qu’on va récupérer les bonbonnières de Copine-Machine. Et c’est tout. Sans détailler le coût de chaque poste de la salle, sans s’étaler sur les noms d’une dizaines de traiteurs, sans parler de la couleur ou de l’épaisseur du rideau, sans parler de la dimension des bonbonnières et de leurs nombre. Juste ça.
      Mais non, un an avant, c’est comme un sujet tabou. Il ne faut pas en parler. Il faut faire semblant d’être plus intéressée par un milliers d’autres choses.

      C’est ce que je trouve blessant.

      Mais sinon, oui, il va sans dire qu’avant d’être fiancée (officiellement ou officieusement), je ne me serais pas non plus rendue compte de tout le travail, que je ne serais pas venue aux nouvelles un an avant… Mais de la à rendre tabou ce sujet de discussion ?

      (Et sinon ma robe est probablement l’un des sujets qui intéresse le moins notre entourage. 😛 )

      • sous ce nouvel éclairage je te comprends tout à fait. C’est même de l’impolitesse et ça rejoint beaucoup les genres de conversations entre ceux qui ont des enfants et ceux qui n’en ont pas encore (genre toi tu ouvres la bouche deux secondes pour dire que c’est dur de trouver un appart mais pendant 2 heures tu as droit au progres de langage du petit dernier…). Le plus fou est de constater à quel point on devient intéressant quand ses mêmes personnes décident de sauter le pas ! Là tu deviens une super source de renseignements (du vécu…)et tout d’un coup ton agenda mariage un précieux allié…

  • Mouahaha ! Oui, les personnes qui ne te posent aucune question pendant 9 mois et qui t’appellent la semaine précédent le mariage : tu n’as besoin de rien ? (est ce que cette phrase fini réellement par un point d’interrogation, je me demande encore…)
    Heureusement ce n’est pas le cas de tous les invités. Je crois qu’on y a toutes droit dans des proportions plus ou moins grande. Mais je crois aussi que temps qu’on n’a pas organisé un tel événement, on ne réalise pas forcément le travail que ça suppose. Moi même je ne m’en rendais pas compte. Je promets que pour le prochain mariage auquel je serai conviée, je porterai plus d’attention et d’écoute aux futurs mariés pendant leurs préparatifs 😉

  • C’est sûr qu’on est un peu sur une autre planète…surtout au début quand on est dans la recherche d’idée, du fil rouge de notre mariage et à la fin quand il y a plein de choses à faire en urgence.
    J’ai quand même ma soeur qui m’a beaucoup aidé et des ami(e)s qui m’ont demandé régulièrement, depuis le début si on avait besoin d’aide, comment on voyait la déco…en même temps on organise le mariage en un peu moins de 6 mois, donc ça a dû leur sembler concret dès l’annonce.
    J’étais surtout frustrée car j’avais l’impression que ma mère ne s’y intéressait pas vraiment, voir que ça l’agaçait. J’ai compris qu’elle n’avait pas pu organiser vraiment son mariage et petit à petit elle a montré de l’intérêt pour la déco, l’organisation et elle est de plus en plus enthousiaste!
    Mademoiselle Lutine, je pense aussi que comme tu l’écris dans votre présentation, votre âge c’est peut-être ajouté au 15 mois de préparation et que des personnes ne vous ont pas pris tout de suite au sérieux…tant pis pour eux! Je suis sûre que votre journée sera très belle puisqu’elle a été soigneusement préparée.

  • Je suis d’accord…. oui mais pas totalement.
    En tant que mariee de cet ete, je peux te donner mon retour post-dday :

    effectivement avant j’avais EXACTEMENT le meme ressenti. Personne ne s’y interesse ou alors juste pour les banalités du “oh mais vous avez le temps” a J-365, ou les “mais ca y est tout est pret la?” a J-30.
    En fait les gens non mariés, ou qui n’ont jamais ete dans l’entourage TRES proche de mariés, ne se rendent pas compte que non, il n’y a pas que le traiteur, la salle, la mairie, le DJ et les faire parts !!! Il y aussi TOUT le reste : DIY, Animations, Candy bar, deco, STD, seance d’engagement, Photobooth, Escort Cards etc etc (bon OK j’ai un peu fait expres de gonfler cette liste 🙂 ).
    Mais je te (vous) rassure : le Dday et les jours qui ont suivis, je n ai eu QUE des compliments sur AUTANT d’organisation, des remerciements sur autant d’attention, on n’a pas cessé de me dire que tout etait pensé au milimetre et que c’etait super, que chaque invité se sentait special etc etc.
    Donc ca vaut bien tout le “avant” :).

    Et tu vas voir, plus tu approches la date, pire c’est. Le dernier mois etait insupportable au niveau du “bah c est bon vous avez tout la ???”

    Mouahahahaha !

  • Je te comprends tout à fait!
    Je n’ai rien pu partager avec personne. Ma maman trop loin, ma belle-famille dans la souffrance de la maladie de ma belle-soeur, un M. Hermine coincé entre les deux… Attention je ne reproche rien a ma belle famille bien au contraire!

    Heureusement Madame Dentelle était là!

    Et puis d’un seul coup tout le monde se réveille et c’est parti pour le festival de questions auxquelles tu voudrais répondre mais un petit quelque chose te dis non il ne faut pas…

    Ne t’inquiètes pas Miss Lutine ton jour J sera parfait, à l’image de ce que tu veux qu’il soit parce que c’est toi et M. Lutin qui l’auront créé!!

  • Du a des soucis de sante du cote de ma maman, on a du tout annuler a deux mois du mariage (oui DEUX pas trois), et tout reorganiser dans une autre ville.
    Donc je confirme, a deux mois du mariage, et 20 000km de distance, on a reussi a organiser un mariage (et meme que c’etait parfait!). C’est possible. Alors breathe in breathe out future bride!! 🙂

  • Houla, je crois qu’on a toutes a peu près connu les mêmes choses, même si pour moi, le mariage ayant lieu 7 mois après la demande, les réactions n’étaient pas du genre “rho mais tu as le temps”.

    Par contre, pas mal de remarques genre “mais dis donc tu en passes un temps à le préparer ton mariage! Je croyais que vous faisiez un “petit truc” ” …

    Alors la comment dire, c’est pas parce qu’on est 50 invités qu’on a envie d’un repas jambon chips, nappes en papiers et assiettes plastique avec une arche de ballons et des fleurs artificielles ! Ça, ça a eu le don de m’agacer grave.

    Bref, je crois que les moqueries et les remarques d’incompréhension sont le lot de toutes les brides to be.
    À leur décharge, il y a quelques années, jamais je n’aurais pense qu’on devait réserver une salle ou des prestataires 1an avant la date fatidique.

    Et puis, les mariages se sont “compliqués”. Il y a 10-20 ans, la deco tenait une place bien moins prépondérante. Des centres de table suffisaient. Donc, une fois le traiteur, la salle, le photographe, le DJ réservés, la robe achetee et les faire parts envoyés, il n’y avait rien d’autre a faire.
    Ceci explique sans doute les remarques faites par certaines personnes qui se sont mariées il y a un bout de temps.

  • J’ai eu les mêmes réflexions … surtout que mon fiancé m’a demandé en mariage 3 ans avant ce qui sera finalement la date fatidique … Et oui de rebondissement en rebondissement (échec à un concours pour lui, fin de master prenante pour moi, etc.) on a vu 2011 et 2012 envoler de nos calendrier, pour atterrir en 2013 !!!

    Après 2 ans de remarques comme quoi ” on le temps”, ‘tu te prends trop la tête”, etc., à 9 mois du mariage revirement de situation : “comment? toi qui prépare ton mariage depuis 2 ans, tu n’a pas encore le menu?”, “alors ça avance?” …
    Et ça me stress !!!! Surtout que tant que j’étais étudiante, j’avais du temps pour avancé et que tous le monde m’a freiné … mais maintenant, je cherche du travail, mon fiancé change d’affectation (et donc de ville tous les 6 mois), et tous ça est déjà suffisamment prenant et tressant pour que le mariage soit un peu mis entre parenthèse … ce qui accentue mon stress !!!!
    Bref, j’aurais du avancé quand j’avais le temps :-s

  • C’est très très vrai !!!!

    Et encore, j’ai plutôt la chance d’avoir des copines et des collègues qui me posent des questions et s’intéressent un minimum à nos préparatifs, c’est déjà ça.
    Mais parfois j’ai l’impression que je ne parle que de ça, que je ne pense qu’à ça, et je me mets moi même des freins, pour ne pas être la fille qui ne parle que de son mariage et ne s’intéresse plus aux autres.
    Parfois aussi je suis déçue dans l’autre sens. Comme la semaine dernière où j’ai envoyé un mini mail à mes témouines pour leur dire que j’allais faire un essayage de robe en province avec ma maman, en leur donnant l’adresse du site de la créatrice, puisqu’elles ne pourraient pas être là. L’une d’entre elles m’a dit que les robes avaient l’air belles et qu’on pourrait faire un week-end essayage plus tard, deux autres m’ont répondu en me parlant complètement d’autre chose !
    Et pourtant je sais qu’elle seront à l’écoute si j’en ai besoin, c’est juste que forcément, entre leurs enfants, leurs soucis persos, leurs recherches d’appartement, le mariage n’est pas leur première priorité, c’est normal.
    Heureusement qu’elles répondent présentes pour d’autres choses (comme un essayage à Paris cette fois, ou un diner toutes ensemble).

    Mais globalement je ne sais jamais trop si je dois aborder le sujet, si je ne vais pas lasser les gens…

  • J’ai eu de la chance de pouvoir en discuter à ma famille, mes amis et même mes collègues !
    En même temps, on n’a pas forcément pris le temps comme tout le monde de 1 an voire 2 ans de préparations, non nous on doit organiser notre mariage en 7 mois !
    Oui, M. Gourmand a fait sa demande le 31 décembre 2012 et nous voulions nous marier l’été qui suivait soit en été 2013 ! 🙂
    Pourquoi me direz-vous ? Hé bien parce que nous voulions pas avoir 1 voire 2 ans de stress, de préparatifs, etc. Et comme M. Gourmand a envie qu’on fasse les choses “dans l’ordre” (mariage avant enfants !:)) on voulait se marier l’été qui arrivait. Date fixée, lieu OK, robe et costume OK, bref le principal est fait. Manque les “détaisl” comme livret de messe, dragées, cadeaux invités, etc donc on a bien géré ! 🙂

  • Contente d’être tombée sur cet article qui me rassure et pour lequel je poste donc mon premier commentaire de fiancée.
    En tant que toute nouvelle bride to be, le mariage est prévu dans 18 mois, mais déjà tout excitée à l’idée d’organiser cette magnifique journée je commence à flâner et à découvrir l’univers des jolis blogs mariage comme mademoiselle dentelle et à parler des nombreuses idées qui se bousculent dans ma tête autour de moi. Nous avons également commencé les visites de lieux de réception. Et mis à part ma future témoin qui s’est marié l’été dernier je dois dire que les principaux retours de mes proches du genre “oh la la mais vous avez le temps, c’est dans longtemps ! ” sont décevants et aurait pu me freiner dans mon envie d’attaquer les préparatifs. Mais je vois que finalement je dois garder mon enthousiasme et ma folie de l’organisation et que l’incompréhension des début et le lot de toutes les bride to be 🙂

  • Bonsoir,

    Je commente bien longtemps après, je ne sais même pas si ce message sera lu du coup !

    Le barbu et moi nous marions aussi sur un thème médiéval pour novembre 2017 ! Notre salle est déjà réservée depuis cet aprem !
    On a été un peu chambrés par le propriétaire du lieu car on s’y prend très tôt mais ça va nos témoins n’ont pas l’air surpris, ils trouvent que c’est bien de s’y prendre tôt pour être zen et étaler les dépenses.
    Après il faut dire que j’en parle surtout avec mes témoin(e)s et mes parents, donc on est tous surexcités. Les premières parce que ce sont mes copines (une s’est mariée il y a 2 ans 1/2) et les derniers parce que mon papa marie sa fille unique et ma maman sa “petite dernière” (j’ai 35 ans quand même).

    Quand je note sur FB que la salle est réservée, si des gens pensent que c’est tôt personne n’a rien dit, pas mal de j’aime … C’est la famille et les potes qui pensent déjà à la fiesta ça lol !

    Bon bah voilà, je me retrouve tout à fait dans ton article, je suis une vraie puce surexcitée !
    J’ai déjà le modèle de robe (chez Corde Micante), les fringues du barbu en tête (un peu partout), le style d’alliance, la déco and co. TOUT EST DANS MA TETE.
    C’est vrai qu’on devient moitié zinzin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *