Étiquette : essayages robe de mariée

Pour te marier, ta robe tu devras trouver – Partie 3

Pour te marier, ta robe tu devras trouver – Partie 3

Chose promise, chose due ! Je vais aujourd’hui te parler de deux rendez-vous “coups de cœur” qui ont été déterminants pour le choix de ma robe. Des rendez-vous, donc, puisqu’il y en a eu deux à quelques mois d’intervalle : un premier accompagnée de mes témoins Doudou-sœur et Madame Tourbillon, et le second avec ma petite Maman Do ! Je fais un tir groupé parce qu’ils se sont tous deux déroulés quasi de la même manière, c’est-à-dire merveilleusement !

Ma robe de mariée : la choisir… et la coudre ?!

Ma robe de mariée : la choisir… et la coudre ?!

Je viens d’une famille dans laquelle les traditions sont très adaptables. On a déjà fêté Noël au mois de février, c’est te dire… Du coup, la robe de mariée n’est pas pour moi une institution du genre “je vais faire des essayages avec Maman pour trouver la robe blanche de princesse de mes rêves”. Je comprends tout à fait l’intérêt que certains trouvent à suivre les traditions, mais j’y adhère assez peu.

Pour te marier, ta robe tu devras trouver – Partie 2

Pour te marier, ta robe tu devras trouver – Partie 2

La dernière fois, je t’ai laissée sur un premier rendez-vous avec une Mireille, et un second surprenant et bien plus agréable ! Prête à repartir dans les jolis dressings à la recherche de ma robe ? C’est parti ! Pour celui-ci, je n’attends pas grand-chose, et j’y vais plus par curiosité. En effet, il s’agit d’une vente privée d’une boutique multi-marques, qui propose d’essayer des robes des nouvelles collections de grandes marques bien connues présentées “en avant-première”.

Pour te marier, ta robe tu devras trouver – Partie 1

Pour te marier, ta robe tu devras trouver – Partie 1

Comme beaucoup de futures mariées, je dois bien t’avouer que ce moment était l’un de ceux que j’attendais avec impatience. À un point tel que j’ai commencé ma recherche avant même d’avoir choisi la date exacte de notre mariage. Tu te dis certainement que c’était bien tôt – petit spoiler : la vendeuse rencontrée lors de mon tout premier essayage ne s’est pas gênée pour me le dire – mais il y avait une autre raison à ces recherches anticipées.

Deux mariages, deux robes – Partie 2 : religieux rime avec laborieux

Deux mariages, deux robes – Partie 2 : religieux rime avec laborieux

Pour ma robe de mariage religieux en Nouvelle-Zélande, je cherchais un esprit romantique et fluide, une longueur mollet ou chevilles, et surtout : du bleu ciel, petit clin d’œil à ma maman qui s’était mariée dans cette couleur. Tu m’imagines donc le cœur riant et les joues roses, prête à dénicher ma précieuse de mariage religieux au détour d’un rayon, comme je l’avais fait pour ma tenue de cérémonie civile… Et tu te trompes.

Page 9 du grimoire : les essayages couture, ou l’ascenseur émotionnel

Page 9 du grimoire : les essayages couture, ou l’ascenseur émotionnel

On a fait en sorte de caler ces essayages le même jour que nos tests coiffure/maquillage (dont je te parle d’ailleurs très vite). Il nous semblait important de voir ce que donnerait l’ensemble. On a aussi pris la décision de ne pas aller ensemble aux essayages couture, ni coiffure et make-up. Vu qu’on connaissait déjà nos robes, on voulait se laisser un petit élément de surprise et avoir l’occasion de pouvoir faire un first look le jour J.

Page 8 du grimoire : coup de théâtre et fin de la quête des robes

Page 8 du grimoire : coup de théâtre et fin de la quête des robes

La dernière fois, je t’ai laissée sur un méchant suspense. Rappelle-toi : à sept mois du mariage, Miss Witchy n’avait toujours pas trouvé sa robe, et moi, huit mois après avoir commandé la mienne, j’étais sans nouvelles. J’appelle donc la boutique. Je tombe sur une personne qui me dit qu’il n’y a rien d’indiqué sur mon dossier, qu’elle va se renseigner et me rappeler. Elle me rappelle deux jours plus tard, pour me proposer de passer à la boutique…

Deux mariages, deux robes – Partie 1 : civil rime avec facile

Deux mariages, deux robes – Partie 1 : civil rime avec facile

Comme beaucoup de lectrices, je ne rate jamais les articles qui abordent les tenues des mariées. Le sujet peut paraître superficiel car « la beauté ne se mange pas en salade » (façon élégante de dire qu’il y a plus important que l’apparence dans la vie, comme par exemple ne pas crever de faim), mais je trouve toujours de l’intérêt à lire une chroniqueuse expliquer ses choix vestimentaires, et par là même, dévoiler un peu de sa personnalité.

Page 7 du grimoire : à la recherche de la robe parfaite – Partie 2

Page 7 du grimoire : à la recherche de la robe parfaite – Partie 2

Aujourd’hui, je te raconte la suite des recherches pour ma chérie ! Je te préviens, ça n’a pas été de tout repos… Tu te souviens peut-être du fait qu’elle était hyper déprimée en sortant de la boutique où j’avais commandé ma robe et où elle en avait essayé sans succès. Sa déception venait du fait qu’elle ne s’aimait pas vraiment dans les robes, parce qu’elle espérait vraiment pouvoir trouver une robe princesse. Mais Princesse avec un grand P.

L’épisode où je trouve la robe – Partie 4

L’épisode où je trouve la robe – Partie 4

Après l’explication de pourquoi je souhaitais avoir une robe de mariée d’occasion, des essais chez Oh my robe en banlieue lyonnaise où j’ai trouvé une jolie robe mais neuve et des essais dans des boutiques plus classiques où je n’ai pas eu de coup de cœur, nous voilà parties, toujours ma maman et moi, dans la capitale française pour essayer de nouveau des robes de seconde main. Je ne désespère pas de trouver une robe d’occasion !