Du weekend surprise à la demande en mariage

Nous sommes le samedi 14 février 2015, tôt, à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Destination : inconnue !

Rembobinage

Quoi ? Attends attends, que je t’explique un peu le contexte ! Le 17 février de cette année, ça fera 5 ans que M. Phoenix et moi sommes ensemble. Ça se fête, quand même, non ? Quelques semaines avant, je lui propose qu’on s’organise un petit weekend rien que tous les deux. M. Phoenix n’est pas du genre à prendre les devants pour organiser un voyage ou un weekend, je me prépare donc à prendre les choses en main et je commence à réfléchir à quelques destinations qui me font rêver.

Mais, un beau soir, mon aimé me demande de prendre des congés pour prolonger le weekend du 14-15 février de deux jours, si tu suis bien, jusqu’au 17, date exacte de nos 5 ans ! Toute contente, je m’empresse de poser ces jours. C’est un peu après, alors que j’insistais pour qu’on se décide sur la destination, que j’ai compris qu’il refuserait de me la révéler ! Ooouh, le mystérieux ! Mais, à l’intérieur de moi, je gambadais de bonheur telle une licorne sur un arc-en-ciel et j’étais toute excitée à l’idée qu’il me fasse la surprise.

À partir de ce moment-là, j’ai pris un malin plaisir à lui poser des tas de questions sur notre destination et à essayer de le piéger pour qu’il laisse glisser la destination (ou au moins un indice !) par mégarde. Mais c’était voué à l’échec, je savais qu’il ne laisserait rien échapper qui puisse me mettre sur la voie ! Incorruptible, je te dis !

Les seuls indices que j’avais réussi à avoir étaient :

  • qu’on allait prendre l’avion : ce ne serait donc probablement pas en France.
  • qu’il était prévu qu’il pleuve : détail pas si anodin, parce que quand j’ai fait mes petites recherches sur différentes destinations européennes, il y avait assez peu d’endroits où il pleuvait ! Héhé !
  • que c’était en Europe. Bon pour ça, il a eu un peu pitié de moi et de mes nerfs, parce que sachant qu’on allait prendre l’avion, j’ai commencé à chercher mon passeport partout, chez moi et chez mes parents, et impossible de remettre la main dessus ! Il a donc fini par m’avouer que ma carte d’identité suffirait. Ouf !

Ça me laissait donc quand même pas mal de possibilités ! Il faut aussi savoir que nous avions déjà parlé de découvrir l’Italie et plusieurs villes italiennes nous tentaient. Je gardais donc ce début d’indice en tête pour faire mes petits pronostics…

La révélation

Nous voilà donc à l’aéroport et, malgré une heure matinale, je suis bien réveillée. Après plusieurs semaines de suspense, je vais enfin découvrir où il m’emmène ! Hiiiiii !

Il regarde furtivement les billets et garde son air énigmatique lorsqu’il lit les panneaux d’affichage pour trouver la porte d’embarquement. On se dirige donc vers notre porte. Ou plutôt un endroit où il y a plein de portes d’embarquement vers plein de destinations. On s’arrête devant Stockholm. Il me regarde, attendant ma réaction. Je le taquine :

« Tu fais exprès de t’arrêter devant la mauvaise porte en fait ?
– Pourquoi tu es déçue ? Ça ne te fait pas rêver, Stockholm ?
– Non, si tu m’emmènes à Stockholm je serai contente ! Je serai contente quelque soit la destination en fait je crois ! Mais… quelque chose me dit que ce n’est pas ça !
– Ah bon ? Et tu penses qu’on va où alors ?
– Hummm selon mes pronostics, avec les indices que tu m’as donnés, et notre envie d’Italie, je pencherai plus pour la porte d’embarquement qui est en face, celle où il y a écrit « Venise »…
– Rah, c’était trop facile en fait ! Je suis prévisible !
– C’est vraiment ça alors ? Venise ? Ouiiiiii, trop bieeeen ! »

Et bien sûr je lui saute dans les bras et le couvre de bisous ! Il est trop bien mon homme ! À partir de ce moment, je crois que le sourire que j’avais déjà sur les lèvres ne s’est pas décroché de la journée. Du weekend même !

Un weekend surprise à Venise... pour une demande en mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Notre séjour vénitien

Bon d’accord, j’avoue : en essayant de deviner notre destination, j’avais vu que c’était le carnaval de Venise, et je m’étais dit que ça tomberait quand même vachement bien  qu’on y aille à ce moment-là ! Mais j’étais loin de m’imaginer l’ampleur et la beauté de l’événement !

Dès notre arrivée (et après m’être émerveillée devant le magnifique hôtel que M. Phoenix nous avait réservé), on a tout de suite été se balader dans la ville : les petites ruelles, les canaux, les costumes magnifiques, colorés, soignés dans les moindres détails… Autant te dire qu’il ne m’a pas fallu longtemps pour tomber sous le charme de la ville et de son carnaval. À tous les coins de rues, j’avais envie de dégainer mon objectif pour immortaliser un maquillage, un bâtiment un peu penché, une gondole… Sans parler de la cuisine italienne, dont je raffole !

Un weekend surprise à Venise... pour une demande en mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Un weekend surprise à Venise... pour une demande en mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Un weekend surprise à Venise... pour une demande en mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Bref, nous avons déambulé toute la journée dans cette jolie ville… sans une goutte de pluie ! Eh oui, la météo s’était trompée, et elle a bien fait ! Nous décidons de fêter nos 5 ans le soir même, car le 17, c’est le jour de notre retour à Paris (et même à Dijon pour moi, stage oblige !). Et puis après tout, le jour de la Saint-Valentin, ce n’est pas si mal pour fêter nos 5 ans d’amour !

Nous achetons donc une petite bouteille de Prosecco, le vin pétillant italien, qu’on met au frais dans le minibar de notre chambre d’hôtel. Nous dînons assez tôt parce qu’après, nous avons réservé des places pour un concert de violons (et autres cordes) dans la superbe église San Vidal. Au programme : Vivaldi ! Ça fait looongtemps que je n’ai pas été à un concert de musique classique, ou que j’en ai même écouté et ça fait vraiment du bien, car les musiciens sont très bons et le cadre est grandiose.

Nous sortons, ravis, et nous rentrons main dans la main à notre hôtel. C’est vrai que cette ville a quelque chose de romantique ! Une fois dans la chambre, nous débouchons la bouteille de Prosecco toute fraîche et nous servons deux verres. Avant de trinquer, je sors de ma valise une petite surprise que je lui avais préparée : un album fait par mes soins, qui retrace nos cinq ans d’amoûûûr ! Des photos de nous deux, des mots d’amours, des paroles de chansons d’amour… c’était artisanal, mais j’étais plutôt contente de moi, surtout que je n’ai pas trop l’habitude de lui faire de grandes déclarations. J’avais terminé cet album par une petite phrase : « To be continued… ». Et là, je le vois tout ému, les yeux brillants.

« Ah c’est bête mais je n’ai pas prévu de cadeau, moi… », dit-il en se levant. Bien sûr ça voulait dire le contraire, puisque je le vois glisser sa main sous son oreiller et en ressortir une petite boîte noire. Lorsqu’il s’avance vers moi, mon cœur bat très fort, et plus encore quand il prend ma main et pose un genou à terre. Il ouvre l’écrin… et son émotion le submerge, je le sens trembler, il en est muet. Bouleversée moi aussi, je me jette dans ses bras et le serre fort contre moi. Après quelques instants pour se remettre de ses émotions, il me dit :

« Attends, mais j’étais censé te poser une question ! Hem… Mademoiselle Doris, veux-tu m’épouser ?
– Oui, Monsieur Phoenix, je veux t’épouser ! », je réponds avec un grand sourire !

Il prend la bague, que jusqu’alors j’avais totalement ignorée, et la glisse à mon annulaire gauche. Un poil grande, mais je la trouve magnifique. Fine, en or banc, et ornée de deux petits diamants. Il m’apprend que ça s’appelle un Toi et Moi (approprié pour une bague de fiançailles, non ?).

Vois plutôt :

Un weekend surprise à Venise... pour une demande en mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Hiiiiiiii, il l’a fait ! On va se marier ! Comme tu peux t’en douter, j’ai passé le reste de notre weekend prolongé sur un petit nuage, à sourire tout le temps béatement. Ah, Venise… !

(Mademoiselle Doris bonjour ! Pour la petite histoire, lors de l’écriture de cet article, je ne me souvenais plus des mots exacts de mon M. Phoenix lorsqu’il a demandé ma main. Quand je lui ai demandé de me rafraîchir la mémoire, il s’est gentiment moqué de moi ! Nemo ? … C’est un joli nom !)

Et toi, ton Chéri a voulu t’en mettre plein les yeux pour faire sa demande ? Avait-il préparé aussi tout un weekend surprise à cette occasion ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Du weekend surprise à la demande en mariage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *