A 4 mois du mariage, je suis partagée entre la panique, l’hystérie et le compromis

pression mariageComme je sais que tu me comprends, je viens pleurer sur ton épaule pour te raconter mes misères.

Mes préparatifs ne se passent pas du tout comme je l’imaginais.

Notre mariage est autant attendu que le mariage princier, ce qui ne m’aide pas du tout. Tout le monde m’attend au tournant.

J’AI LA PRESSION.

A tel point que la semaine dernière, totalement perdue et à la recherche d’une salle, j’en ai oublié mon essayage de robe. Si si.

J’essaie donc de maitriser mes angoisses et me suis jetée à corps perdu dans le sport, mais c’est dur dur !

Alors si je fais un bref récapitulatif des préparatifs :

  • après moult péripéties, ma robe, mon élue est commandée et en préparation
  • la date est posée à la mairie
  • nos témoins sont officiellement nommés ainsi que notre maitresse de cérémonie
  • nous sommes fixés sur le choix du traiteur
  • j’ai mon esthéticienne pour la grande journée du dimanche
  • nos alliances, uniques et sur-mesure, sont commandées
  • notre liste de voyage et ouverte

Pour le reste je serais tentée de dire qu’il y a Mastercard ! Quoique…

Si on aborde les sujets sensibles :

La salle pour le cocktail après la cérémonie civile

Parlons un peu de ma brillante idée : on se marie en deux fois.

La cérémonie civile a lieu le jeudi et la cérémonie d’engagement le dimanche, en plus petit comité. (Enfin, tout est relatif…)

Nous nous marions à Saint-Laurent-du-Var parce qu’il se trouve que derrière la mairie se cache un grand parc, magnifique et parfait pour les photos (même si bon, les photos en extérieur en février…).

L’autre avantage de cette mairie, et je dirais même que c’est ce qui m’a poussé à saouler Gigi pour qu’on se marie là plutôt qu’à Nice, c’est qu’à 100 mètres se trouve une grande salle municipale avec parking gratuit juste à l’entrée.

Jusque-là tout va bien et je laisse mon esprit vagabonder, imaginant déjà le joyeux cortège trottiner gaiement de la mairie à la salle.

C’était sans compter les règles tacites du Service des Sports en charge de cette salle. Quand nous avons enregistré le dossier en mairie, Jocelyne, la mikado de présence ce jour là, m’avais joyeusement donné le numéro, en me disant de voir avec eux. C’est donc toute confiante que j’appelle ! Et là j’ai eu mon premier effet kiss cool de l’organisation à proprement parler :

La mairie ne loue la salle qu’à des associations et non aux particuliers !

Et comme je suis une fille un brin angoissée, je vois tout de suite ma belle organisation s’effondrer ! Comme je suis aussi une fille qui se ressaisit vite, une fois ma déception passée, j’en parle avec l’Amoroso ! Gigi a eu une illumination ! Tous les lundi soir, monsieur joue dans une équipe de foot à 7, organisée en association. Et il se trouve qu’il gère l’association quand le coach-président est absent ! Je retrouve le sourire et rappelle le service des sports, cette fois pour annoncer fièrement que je compte louer la salle au nom de l’association…

Sauf que, deuxième effet kiss cool, la mairie ne loue qu’aux associations laurentines…

J’avoue que celle là je l’avais pas vu venir ! Sectaires va ! Mon plan génial retombe à l’eau !

Après avoir longuement ramé, fait le tour des salles, eu trois attaques cardiaques sur le prix des locations pour une après-midi, nous avons trouvé.

Enfin “nous”, rendons à l’Amoroso ce qui lui appartient, c’est lui qui, face à mon désarroi, est parti explorer les environs et nous a déniché une salle parfaite, au détour d’un rendez-vous dans une zone industrielle. Je te le concède, l’environnement n’est pas classe autour, mais la salle est claire et spacieuse. Bien décorée, elle sera fabuleuse !

BREAKING NEWS : FLASH INFO SPECIAL DE DERNIERE MINUTE ! La salle est actuellement sous scellés judiciaires pour cause de fusillade mortelle lors d’une soirée à thème.

No comment.

La salle pour la cérémonie d’engagement et le repas

Parlons maintenant d’une brillante idée qui n’étais pas la nôtre. J’avais repéré plusieurs domaines de l’arrière pays cannois, de belles maisons en bord de mer, ou encore des hôtels avec formule clé-en-main. Mais ça c’était avant…

Avant que nos familles s’en mêlent. (Attention, je précise que je ne suis pas une ingrate mais franchement, il y a des moments où je regrette de ne pas avoir écouté Gigi qui voulait qu’on prépare tout en sous-main et qu’on leur annonce à deux mois du mariage, histoire de limiter les intrusions dans les décisions fondamentales…)

Parce qu’il y a une condition de taille, il faut que la salle ne soit pas trop éloignée du village où vivent les parents de Gigi pour pouvoir facilement coucher les grands parents qui ne veilleront pas ! Quand j’ai entendu ça, les bras m’en sont tombés. Parce que rester près de chez Gigi réduit considérablement le périmètre géographique et les possibilités.

Surtout que j’avais tout prévu et je comptais justement louer un domaine avec des chambres exprès pour coucher les ancêtres ! (Non, encore une fois, je ne suis pas ingrate ou impolie, juste au bout du rouleau…)

Mais les parents aussi avaient tout prévu : à 500 mètres de chez Gigi se trouve un domaine qui fait hôtel-restaurant, spécialisé dans les noces et banquets ! En plus, c’est un ami de la famille.

Soit. Je rappelle moi aussi mes deux conditions : qu’on puisse y faire venir un traiteur casher et qu’il y ait un espace distinct de la salle du repas pour la cérémonie d’engagement.

Belle-maman part donc à l’assaut, et je te restitue le fruit de la négociation : normalement il est fermé le dimanche et comme il est réputé pour ses banquets il a l’exclusivité sur la restauration mais exceptionnellement, pour nous, il veut bien déroger.

Nous nous rencontrons, il y a un chapiteau excentré sur le domaine qui serait parfait pour la cérémonie et une magnifique salle de réception chic et élégante refaite à neuf. Pour couronner le tout, ce monsieur a l’air fort intéressé par le concept car il souhaite développer un partenariat avec un traiteur casher.

Je revoie donc un peu ma position.

Seulement voilà, le verdict est tombé : après un mois à attendre son devis, ce que je redoutais se produit, son prix n’est pas du tout un prix d’ami.

Il veut 3000€ pour le domaine.

Alors certes, l’un dans l’autre, ce n’est pas si cher comparé à d’autres endroits, parce qu’il fournit tables, chaises et nappages, et que l’endroit est vraiment beau mais je suis déçue parce que j’ai cédé sur ce point alors que ce n’étais pas mon idée première, et maintenant le temps presse pour trouver une autre salle.

Le financement de la noce

Un proverbe français dit « qu’argent fait rage, amour, mariage ». Quelle clairvoyance !

Quand nous avons annoncé le mariage, nos parents ont tout de suite répondu que bien évidemment ils prenaient en charge les frais et ce pour moitié du tout.

C’est donc toute joyeuse que, le budget initial fixé, je me suis lancée dans mes préparatifs.

Toutefois, même si je le redoutais, je ne pensais pas que la phrase qui va suivre serait si vite et si souvent prononcée : « on participe financièrement, donc nous voulons être tenus au courant de tout ». Entends par là : si on ne décide pas de tout, on ne fait pas le chèque.

C’est donc comme ça que nous nous sommes retrouvés à faire des dimanches « point mariage », à la fin desquels je finis généralement en larmes parce que nos financiers ne sont pas d’accord avec nos idées. Je passe pour une excentrique en permanence avec mes anglicismes, mes envies de cérémonie non traditionnelle, de photobooth et de wedding-cake !

Et je crois que j’ai offert à ma mère le plus grand et sincère fou rire de sa vie quand je lui ai montré la photo du bouquet que je voulais (ce n’est pas un bouquet de fleurs… suspense).

Au final, histoire de leur faire croire qu’ils décident et ont la mainmise sur l’essentiel, on ne leur a laissé payer QUE (bel euphémisme puisque c’est quand même 60% du budget) le cocktail du jeudi, la réception du dimanche et nos tenues.

Avec l’Amoroso nous financerons donc toute la déco, le DJ, le photographe, le vidéaste et les fleurs.

Et sinon…

  • les faire-parts ne sont toujours pas imprimés
  • j’ai renoncé au save-the-date par manque de temps
  • le photographe et le DJ ne sont pas choisis
  • je n’ai pas de robe pour la cérémonie civile
  • Gigi n’a pas ses tenues

Et je dois sûrement en oublier…

Je tourne actuellement à un cauchemar par nuit en moyenne si ce n’est plus… Mais j’aime la philosophie de l’Amoroso qui me dit qu’à ce train là, j’aurais surement épuisé le stock de situations catastrophes rapidement !

Mes cheveux sont affreux, j’ai des cernes, je suis irritable, et en plus j’ai faiiiiiiiiiiiim !

HEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEELP !!!

Et toi tu es stressée ? Tu as eu des imprévus ou des grosses déceptions ? Ta famille se mêle de tout sans que tu y puisses grand chose ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



18 commentaires sur “A 4 mois du mariage, je suis partagée entre la panique, l’hystérie et le compromis”

  • Oh ma pauvre
    Quand les parents et/ou beaux parents s en mêlent c est souvent la cata

    Respire un bon coup
    Passe un moment de détente avec des copines ou ton amoureux sans parler du mariage

    Tu vas y arriver
    Ne t’inquiète pas !!!

    2 semaines avant le mariage je n avais pas de salle pour le retour
    J ai bien fait de m activer vu le temps
    Grosse tempête le dimanche
    Barbecue sous la pluie
    Mon pauvre papa

  • Bonjour Miss Stilettos,
    Votre témoignage est très touchant. Difficile de profiter de ses préparatifs avec toute cette pression, même si Gigi a l’air d’être présent pour vous épauler et dédramatiser les situations. Vraiment pas simple cette histoire de salles (y a vraiment pas moyen de taper une bridezicrise au service des sports ??? d’autant qu’une salle louée est toujours mieux qu’une salle vide !).
    Pour le reste, il faut positiver, vous n’êtes pas en retard sur le planning, les faire-part peuvent aller très vite (pour une pro qui vous chouchoutte et propose de super idées, dans votre coin : Crème de papier). Le photographe en général sur février, il n’est pas extrèmement booké. Pour le DJ, c’est toujours un peu plus compliqué, faites confiance au bouche-à-oreille (notamment, les amies et amies d’amies qui se sont mariées récemment).

    Et sinon, je vous souhaite tout le bonheur du monde, car même si c’est un peu la galère en ce moment, vous vous lancez dansune merveilleuse aventure avec Gigi ! 😉

  • Aller, calme toi et relativise. C’est normal de stresser à l’approche du jourJ.
    Mais: les principaux postes sont bloqués, il est plus facile de trouver un costume qu’une robe et enfin es tu sûre qu’une autre robe pour là cérémonie civile soit nécessaire surtout si LA précieuse est LA robe de ta vie?? Autant en profiter un max (parce que bon, t’auras pas l’occasion de la porter à nouveau)
    Les faire part…à moins de vouloir les faire vous même et qu’ils soient super techniques , vous êtes dans les temps.
    Pour le photographe…là… À moins de vouloir LE photographe hyper tendance de la région (qu’il faut booker avant d’avoir connu le futur époux, un peu comme pour avoir une place en crèche) il y a toujours moyen de trouver un bon photographe (et pas forcément pro, mais qui souhaite le devenir) quelques mois avant le mariage.
    Et si ca peut te rassurer, des amis ont décidé de se marier en 4 mois… Et ont réussi!

  • Hello Mademoiselle Stilettos,

    En arrivant à la fin de ton article, j’ai quasiment les larmes aux yeux quand je pense à tes relations avec les financiers… Nous avons choisi de faire un mariage à petit budget (7000 euros avec un prêt), les parents de Loulou voulaient en payer la moitié mais je leur ai interdit, en leur disant que s’ils veulent nous faire un chèque de 3500 euros à la fin, qu’ils s’en sentent libres !
    Bref tout ceci ne t’aide pas.
    En revanche, pour les points du photographe et du DJ, voici mes “conseils” (avec de gros guillemets, je ne veux surtout pas imposer mes idées !!!!) :
    – pour les photographes, nous avons choisi Ben et Aurore Photographie, ils habitent dans le sud et peuvent se déplacer (on les fait venir jusqu’en Picardie !!). Le feeling est tout de suite passé avec eux, on s’est déjà vus deux fois depuis qu’on s’est rencontrés en septembre 🙂 Je ne sais pas si tu reçois le coaching de Mademoiselle Dentelle, mais l’avant-dernier mail les concernait.
    – pour le DJ, nous n’en prenons pas, nous faisons une playlist nous-mêmes. Si tu souhaites absolument un DJ mon conseil ne te sera pas utile, mais si tu changes d’avis, tu peux t’inspirer des playlists qu’Eléonore Bridge avait préparé pour son mariage ! Elles sont disponibles ici :
    http://www.unbeaujour.fr/blog-mariage/playlist-musique-fete/

    Et pour la cérémonie civile, pourquoi ne pas acheter du tissu et faire faire ta robe par une couturière ? Pas une créatrice de mariage qui te prendra 1 bras pour te faire un truc hyper évolué, mais juste qui te confectionnera une petite robounette toute mignonne, sur mesure et pour pas très cher !

    J’espère que mes petites idées t’aideront…

    Courage en tout cas !!

  • Ahlala…. Nous ça va on a de la chance avec les parents, ils nous ont fait des petits chèques “cadeaux” mais quand même énormes… Et du coup ils disent que c’est pour les petits bonus et pas pour payer quelque chsoe en particulier, du coup il n’imposent rien. Après on fait aussi dans l’assez classique donc bon.

    Je comprends ton problème pour le financement mais tu dois tenir à tes idées, non tu n’es pas ingrate! Ca va dans les deux sens, OK ils t’aident et tu te dois de leur être reconnaissante, mais s’ils t’aident dans le but de tout t’imposer alors c’est de l’égoïsme pur et simple de leur part aussi! Ma maman m’a payé ma tenue, elle est venue avec moi mais m’a laissée libre de choisir. Pourtant elle payait.
    Ce qu’ils font n’est pas “aider” dans ton cas c’est “imposer”. Tu as bien fait de re séparer les postes de dépenses.

    Sinon pour répondre à ta question, oui je suis ultra stressée, je suis à J-83 selon mon blog de mariage, moins de 3 mois. Je stresse poru tout, en plus j’ai des déplacements pour le travail et beaucoup de pression donc peu de temps pour mes DIY. Idem pour mon fiancé. Donc j’ai l’impression que tout trépigne. Là on vbient d’envoyer les faire part, on reçoit quelques réponses, mais j’ai bien peur d’avoir à relancer 70% des gens en décembre…. Mais moi la pression je me la mets toute seule, personne ne me prend la tête à part… moi-même. Vivement mon evjf pour me détendre et me changer els idées!

    Tu en as prévu un? Ca pourrait aussi être sympa et te changer les idées!!!!

    Et pour le régime… Moi aussi j’essaie de maigrir un peu, mais j’ai faim tout le temps alors… ben je mange quand même ! Même combat ne t’inquiète pas, on est beaucoup dans ce cas…

  • Ohlala ! Je n’imagine même pas dans quel état de stress tu dois être !!!

    Mais pour en revenir à ce que je te disais, même si tes parents et beaux parents financent, mets les pieds dans le plats et annonce clairement ce que vous voulez (oui, je dit bien Vous, sinon tu passe pour une Bridezilla ^^)
    Rappelle tout de même, au moins à tes parents si c’est plus facile, que ce qu’il te font c’est un énorme cadeau, que tu les remercie, mais qu’un cadeau est offert sans rien attendre en retour. Quitte à pleurer, autant que tu es dis clairement ce que tu as sur le coeur !

    Et pour la partie “J’ai faiiiiiim”, tu vas être sublime quelque soit ton poids. Je sais très bien que moi non plus je ne ferrai pas un 38 pour mon D day, mais Maquillée, coiffée, robée, on ne verra pas le reste ! (même si comme toute future mariée je me suis moi même mise en tete un objectif de perte de poids ! J’ai déja perdu 12kg à l’aide de Weight Watcher 🙂 )

    Courage ma belle !

    Respire, vous vous aimez, vous aller être beaux et tout sera parfait !

  • Oulà-là voilà une article qui ne me rassure pas du tout. Je vois bien que ça te pèse cette situation : un cauchemar par nuit c’est limite invivable. Je ne sais pas si tes financeurs se rendent compte qu’ils t’épuisent. Peut-être ton Gigi, si efficace pour trouver la salle, au moins pour sa famille.
    La semaine prochaine arrive LE rendez-vous entre nos parents histoire qu’ils se connaissent et que l’on discute de notre mariage. Une discussion similaire avec mes beaux-parents me fait appréhender. Avant d’être dans cette situation, je n’aurais jamais cru que les personnes de l’entourage peuvent projeter sur un mariage leurs propres désirs/”c’est comme ça qu’on fait”/obligations de famille à ce point.
    Et si un mariage servait en fait à affirmer ses choix d’adulte à adulte face à ses parents ?
    Bon, tournée générale d’Euphytose et magnésium. Haut les cœurs !

  • Mlle stilettos,
    J’ai mal au coeur pour toi. Pourquoi ne pas opter pour le tactique qui consiste à dire “oui, oui” et ensuite n’en faire qu’à ta tête si la discussion n’est pas envisageable. Rien ne serait mieux que d’en parler entre adultes mais parfois c’est pas possible.
    “Les financeurs” ne doivent pas perdre de vue que c’est VOTRE mariage et non le leur!!!
    Pour le reste, tout peut s’arranger rapidement.
    – un petit tour chez l’imprimeur pour votre FP,
    – une sortie en ville avec Gigi pour sa ou ses tenues
    – une playlist ou une connaissance capable de s’occuper de la musique si tu ne trouve pas de DJ
    – un ami ou une connaissance aimant la photo. Mais en février je ne pense pas que les pros soient complet si tu tiens a des photos pros
    – Pourquoi ne pas mettre TA robe pour la cérémonie civile ? Tu as eu tellement de mésaventure pour trouver ta précieuse. Comme ça tu pourrais en profiter deux fois plus ? Enfin ce n’est que mon avis personnel.
    Fais une petite pause en amoureux le temps d’un week end. De par mon expérience ça fait un bien fou

    Respires un bon coup Melle. Tout va bien se passer. Vous serez heureux quoiqu’il arrive

  • Mademoiselle Stilettos, ferme les yeux et respire un grand coup !
    Effectivement tes proches ne te rendent pas la vie facile, mais ce n’est pas une raison pour les laisser gagner. C’est votre mariage que vous organisez.
    Tu penses vraiment que si tu leur tiens tête ils vont se rétracter ? Avez vous vraiment besoin de leur participation financière ? Même si ça fait toujours un bien fou, peut être que vous pourriez quand même financer seuls.
    Et que fait Gigi dans toute cette histoire, est ce qu’il te soutient ? Parce que franchement, tu n’as pas à subir ça toute seule !

  • Mine de rien je vois que tu t’en sors bien.

    bonne idée de laisser les parents gérer l’aspect culinaire et de vous garder la déco pour qu’ils n’y mettent pas leurs conditions.

    Pour ce qu’il te reste à trouver, pas de panique.

    – un costume c’est vite trouvé chez Célio ou autre. une petite après midi shopping en amoureux et vous serez rassuré. De même pour ta robe.

    – Les save the date : à 4 mois c’est trop tard, concentre toi sur les faire part.

    – Le DJ demande au loueur de ta salle, il en connait surement plusieurs et il les a vu à l’oeuvre.

    Oops je vois que ça ressemble aux conseils de Mme HERMINE, mais c’est tellement vrai.

    Quand on a la tête ans le guidon on ne voit plus bien les choses…

    En 4 mois tu vas voir que tu vas abattre des montagnes !
    keep cool 😉

  • Oula !!!

    Moi j’adhère aux conseils simples : un petit week-end en amoureux loin du tumulte ambiant et apprendre à dire non !!!

    Ça me fait relativiser sur nos petits différents familiaux.. Mais nous on a été très clairs : si vous participez ça ne veut pas dire que vous imposez…

    Courage et concentre toi sur l’essentiel : tu épouses l’homme de tes rêves dans la robe de tes rêves !! Pour le reste, fais ce qui te rends le moins malade : laisser passer ou dire non quitté à se fâcher..

    En tout cas plein de courage et de bonheur !!!

  • Oulala j’ai l’impression de m’entendre… y’a 6 mois !
    Pareil ; tout le monde m’avait dit : “profite bien des préparatifs, c’est les meilleurs moments”… Mon c** oui !!! Pour moi cette année a été un ENFER. Mais tu veux que je te dises ? ça vaut le coup. Carrément. Toutes les prises de tête que tu as eu AVANT, tu ne les auras pas pendant. C’est la garantie d’un joli jour zen, et parfait. Je t’assure. Si ça peut te rassurer. Bien sûr, tu ne vas pas me croire, mais tu repenseras à moi dans 4 mois et un jour ! 🙂
    Les conflits avec les parents parce qu’ils paient une partie du mariage, les crises de larmes, le sentiment d’être à la bourre : on est aussi passé par tout ça, on l’a surmonté, et on a passé le plus beau de tous les mariages. PROMIS. Donc, no stress, ça va le faire ! Bizz

  • Allons bon. Miss, si je peux t’aider au moins pour la recherche de ta robe du jeudi, ce sera avec plaisir ! Et si jamais je peux aussi faire quelque chose – bien modestement – pour aider Gigi à trouver ses costumes, ma foi… n’hésite pas ! 😉

    • Ah oui tiens, un article mode masculine serait une bonne idée *nyeux de chat potté*.
      … oui le mien ne s’est pas encore mis en chasse pour sa tenue.
      Non ça ne me stresse pas du tout, je ne vois pas de quoi vous voulez parler !

  • Ca me fait trop mal au coeur de te savoir aussi stressée 🙁
    Que te dire ?

    Essaye de respirer et de prendre du temps pour toi aussi ?
    4 mois c’est long quand même, tu as encore le temps d’en faire des choses !

    Et pour ton régime, il faut vraiment que tu perdes du poids (pardon si c’est une question indiscrète!)? Tu le fais pour toi ou parce que les “autres” te foutent la pression ?

    PENSE A TOI !!!!!

  • J’ai moi aussi la joie infinie de remarquer également à quel le mariage et ses préparatifs révèlent certaines choses sous-jacentes dans une famille. C’est ce qui m’étonne le plus dans toute cette folie douce (amère, pour certaines).

    Et quand j’ai lu ton témoignage (sur un fond de “casta diva”), je me suis dis que là on a atteint les sommets de l’ingérence de la part des familles.

    Le plus simple, selon moi, est de pousser une gueulante. Et là, c’est une spécialiste qui te parle. J’ai fait des choix pour mon mariage qui, je le sais, ne fera pas l’unanimité le jour J (surtout du côté de mon chéri), rien que sur le choix de ma robe (bleue et brodée de jolies couleurs chatoyantes).
    Mais connaissant le personnage, ils savent très bien qu’il ne faut pas me prendre le chou, car je suis une rose, magnifique et… piquante ! Nanère !

    Toi aussi, t’es une rose sublime dans un jardin de ronces. Sors tes épines si on ne respecte pas tes choix, qui ne sont que le reflet de qui tu es. Peut-être oublier la beauté des couleurs de ton être ? A toi de leur rappeler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *