Je n’ai jamais rêvé de mon mariage. Ni de ma robe de mariée. Sacrilège !

Je ne suis pas une fille.

Je te vois là bas au fond qui hausse un sourcil circonspect. Un groom aurait-il rejoint l’équipe dentelle ?! Je vais te décevoir, non non je suis bien une mademoiselle (encore une, désolé !).

Pourtant moi, mademoiselle Pikachu, qui porte souvent des robes collants fluo compris. Qui me vernis les ongles avec des couleurs improbables. Et qui aime faire les boutiques en ligne pour le plaisir de dénicher bonnes affaires, qu’elles soient tendances ou – mieux ! – rigolotes. Et bien moi, quand je regarde l’univers impitoyable du wed-world, je t’assure : en fait je ne suis pas une fille.

Mlle Pikachu

Crédits photo : D.R.

(Ça, ça pourrait être moi…)

Alors oui évidemment, il faut préciser qu’à la base, le mariage ce n’est pas vraiment un concept que je maitrise.

Je n’ai assisté qu’à un seul mariage de bout en bout. (J’y étais demoiselle-d’honneur-porte traîne-avec-robe-blanche-froufrouteuse-non-optionnelle. Bon j’avais 7 ans aussi…) Un super week-end, surtout les jeux dans la cour avec mes frères et sœurs. Parce que soyons honnête, la cérémonie à l’église et le repas c’est looooooooong quand on est petit et qu’on a la bougeotte. Du coup, tout le reste je ne n’ai aucun souvenir précis !

demoiselles d'honneur

En fait, le premier « vrai » mariage dans ma famille proche et mon cercle d’amis, ben ça va être… le mien. Pour des tas de raisons différentes personne dans mon entourage ne me voyait me marier et moi la première d’ailleurs.

Je n’étais pas particulièrement opposée à l’institution mais, le côté « rêve que toute petite fille était sensé avoir » ? Le tulle, les rubans, les roses et les dragées ?

Euh non. Moi, petite, je voulais être Indiana Jones. Alors pour le côté Princesse Tutu on repassera, hein !!!

indiana jones

(J’aime toujours Indiana, mais plus tout à fait pour les mêmes raisons. Grrrraouuuuu !)

Est-ce que comme moi tu mesures l’étendue de la page blanche et tous les possibles qui en découlent ?

Quand j’ai débarquée toute fraîche de mon nuage après la demande de l’Ours (c’est important quand même, il venait quand même juste de me dire qu’il voulait passer sa vie avec moi *sourire puissance dix mille*), j’ai mesuré le gouffre qui me séparait du « mais c’est un mariage, ça se passe comme ça ».

A chaque fois que je commençais à évoquer le D-day avec les gens, une question me venait presque systématiquement à l’esprit : « non mais sérieux, c’est vraiment obligé ? ». Le thème ? La voiture de location ? Les cadeaux d’invités ? L’arrivée au bras du père ? Obligé, obligé, obligé, obligé ?

Même chose pour les blogs. Les détails à la pelle que personne le jour J ne remarque (crois-moi, pour avoir organisé des conventions et expos je sais comment sont les gens !) ? Tout était très joli mais… étant quelqu’un d’assez pragmatique, je ne me reconnaissais dans rien.

L’important dans un mariage, c’est de célébrer un couple et leur engagement dans la joie, pas de préparer un shooting pour Vogue (ou Style me Pretty), non ?

livre d'or machine à écrire mariage

Crédits photo : Shannen Norman Photography

(Un exemple typique de ce que je ne comprends pas sorti d’un contexte “artistique”.)

Le pire je crois, c’est quand j’ai commencé à chercher ma robe. Tu sais LA ROBE (tadaaaaaaaa ! roulement de tambours). Celle dont toutes les bride to be parlent sur le net avec émotions. Celle qui doit faire l’objet d’une quête assidue, le saint graal présenté dans un boudoir intimiste à toute sa cour de mère-amies-tantes-vendeuses pas sympas.

Tout ce cérémonial autour de la recherche de la robe me rendait très circonspecte. Toutes les réactions des gens me paraissaient exagérées, et eux ne comprenaient pas que cette fameuse robe ne me rende pas extatique.

Attention, j’étais contente d’aller chercher une robe pour cette occasion spéciale. J’aime les belles choses et surtout cela rendait l’idée de mariage encore un peu plus réelle. Mais sincèrement ? Pour moi, la robe de mariée était un détail, un passage obligé plus qu’un rêve !

Et après tout, les rêves de petites filles c’est bien mais on a toutes grandies ! Entre nous, être une Mademoiselle c’est encore mieux, non ?

Et toi ? Petite, tu te projetais dans Sissi l’impératrice ou dans Indiana Jones ? Tu as toujours rêvé de ton mariage et de ta robe ou tu es arrivée toute fraiche sur la planète mariage ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



37 commentaires sur “Je n’ai jamais rêvé de mon mariage. Ni de ma robe de mariée. Sacrilège !”

  • C’est marrant je me reconnait en partie dans ton article.
    J’ai jamais rêvé de mon mariage étant petite. Le seul truc qui me faisait triper était de me dire que j’y arriverais à cheval! Sauf que j’ai pas eu le cheval 😉
    La robe tout ça c’était bien loin de moi et encore plus loin de M. Hermine. Je ne pensais pas craqué pour une robe et au final si! Pour ce qui est des touches SMP et confrères, avec le recul mis a part de faire flipper c’est tout ce que ça m’a apporter.
    Nous avons bien sur préparer notre mariage en toute modestie, avec quelques menus détails mais pas trop (M. le porte monnaie veillait aux grains)
    Au final, nous nous sommes mariés avec beaucoup de bonheur et de tendresse. Un mariage presque classique mais c’était notre mariage.

    PS : moi petite je voulais me marier avec Albator et MacGyver

    • Ah toi aussi ça t’a foutu la pression SMP et confrères :S ?
      Franchement, quand tu débarques, que tu connais rien au mariage et que tu vois du country-chic-vintage à la pelle, ben ça fait peur quand toi t’as ni le budget ni l’envie 🙁
      Heureusement, j’ai fini par tomber sur mademoiselle dentelle et Offbeatbride avec des vrais mariages avec des “vrais” gens *pfiouuuuu respire*

  • J’adore la photo de la commode! J’avoue que ce genre de (jolies) choses me laisse perplexe également… bon, mais c’est joli, hein! C’est juste TRES mis en scène!
    Plus sérieusement, j’ai l’impression parfois qu’il y’a 2 catégories de filles dans le monde du mariage: celles qui en rêvent depuis leur premier biberon et qui se projette à mort dés la demande (ou même avant); et les autres, qui pour le coup se retrouvent un peu bête après la demande (“bon, et maintenant… on fait quoi???). J’ai beau faire partie de la seconde catégorie, j’avoue que je me suis prise au jeu du Graal de la robe avec beaucoup de plaisir! 🙂
    (Petite, je voulais être Robin des Bois; ou me marier avec, j’avais pas trop décidé! 😉 )

    • Oui moi aussi plus le temps passe, plus c’est vrai que je me prends au jeu. Surtout qu’autour, maman Pika et maman Ours veillent au grain (“oh mais allez c’est votre mariage quand même”) !
      Mais c’est vrai que quand je compare les réaction sdes gens, qu’il y a vraiment 2 types c’est assez drôle dans le fond 🙂

  • Le rêve de qui ??? Moi petite fille je voulais pas me marier car c’est trop moche les robe et en plus les photos bah c’est trop relou ….
    Mais nous avons franchit le cap mais avec un mariage qui nous ressemble : un brin décaler … des couleurs très filles mais un univers très enfantin à la maison et ça je crois que c’est ce qui a fait toute la différence. Nous marier ailleurs n’aurait pas eu le même gout du truc unique made in nous surtout que nous avons travailler 6 mois 24/24 pour retaper toute la maison … et oui octobre demande en mariage et novembre début des travaux … emménagement le 1er juillet et mariage 20 jours plus tard.
    Bref tout ça pour dire que même si nous ne l’avons pas rêver il faut en faire une fête à notre image

    • ouah, en effet tu as mené tout ça sur les chapeaux de roues !
      Un mariage plein de couleurs ? j’achète !
      Finalement on est parti sur une autre idée, mais c’est vrai que l’arc en ciel un peu foufou me parlait beaucoup plus que le classique blanc et roses rouges 🙂

  • Hi hi mon rêve d’enfant… être archéologue ! Ou vulcanologue. Après, quand j’ai compris que ça ne marcherait pas, j’ai voulu être dessinatrice de bandes dessinées (ça aussi, j’ai fini par comprendre que bon…). Mais jamais princesse, reine, mariée, Barbie… 🙂
    Par contre, je rêve de mon mariage depuis 2010. Mais j’ai aussi demandé IronMan en mariage en 2010 (et 2011, et 2012…), donc disons que je ne suis pas restée passive face à mes envies de mariage (du coup, la fille qui meurt d’envie de se marier et qui attend sagement que son chéri veuille bien le lui proposer… c’est pas moi non plus !).
    Conclusion : mes envies de mariage sont des envies d’adulte, je n’ai pas eu à faire deuil de rêves de petite fille. Ouf !

    • Quelque part je suis vraiment contente de vos réponses, car dans tous les commentaires, je m’aperçois que le côté “rose c’est que pour les filles” qu’on veut tout le temps nous vendre ben il a pas franchement lieu d’être 😉
      Et qu’on peut être un petite princesse mais aussi de grandes aventurières ou scientifiques !
      La (un jour) future maman en moi, qui n’en peut plus de l’overdose de rose dans le jouets “pour filles” , est un peu rassurée 🙂

  • Je le ressens comme toi. Mon mariage, j’en ai pas rêvé enfant. Enfant, j’étais Peter Pan, ou à la rigueur Lili la tigresse.
    Aujourd’hui, je prépare mon mariage, mais à ma sauce, ce qui m’a permis de sauter de joie à la proposition de mon homme : pour notre mariage, on fera un cochon à la broche ! Je tends un peu le dos sur certaines choses, genre annoncer à toutes les madames et mademoiselles qu’elles devront laisser leur talons haut à la maison, pour éviter ça : http://www.zap-actu.fr/2012/10/19/la-chute-de-la-premiere-ministre-australienne/

    • Humm miam le cochon à la broche !
      Je comprends tout à fait ton approche, nous là on est en train de voir pour servir des cocktails décontractés (Pina colada !) au vin d’honneur à la place du champagne. Ben les gens nous regardent bizarre quand on leur dit 😉

  • Hello!

    Alors moi je suis entre les deux. Je ne regardais pas les films à l’eau de rose, j’étais fan de Star Wars et d’Indiana Jones (je le suis toujours, d’ailleurs! je les connais par coeur ces films).
    MAIS je rêve de ma robe depuis que j’ai 4 ans. Mais c’est la seule chose. Les dragées, le rose, les fleurs, le gâteau etc, non. Juste la robe.
    Comme toi, je ne comprends pas certains mariages, j’ai l’impressionq ue sur certains blogs, ils sont tous en compétition pour le truc le plus vintage, le plus original, etc etc. J’ai aussi l’impression comme toi que parfois le mariage est plus pensé pour ce que ça rendra sur les photos que pour le mariage lui-même. Nous on prévoit de la déco qui nous fait délirer (igloo en ballons, pingouins en peluche géants, etc etc) et pas de la déco qui doit rendre bien sur les photos. Nous aurons un stand photo et je compte utiliser certains élément s de la déco pour l’égayer mais pour le fun. Et puis j’ai jamais compris le concept de déménager des meubles au milieu de nulle part non plus, comme sur ta dernière photo. Je me dis “ça fait marrant et joli sur la photo mais en vrai, que pensent les invités en tombant sur ce “truc” au milieu de nulle part?”. Puis est-ce que ça représente vraiment les mariés???

    Bref pour moi la robe c’était vraiment LE truc qui représentait le mariage, sinon je n’avais pas de rêve de petite fille. Et à l’inverse de toi: j’étais extatique mais autour de moi… personne ne l’était vraiment à part ma maman. J’étais assez déçue sur ce coup là quand même.

    • Des… pingouins en peluche géants ? Des… igloos en ballon ?

      Dis, Flocon, tu nous fais une chronique sur ta déco d’hiver ? Hein ? *yeux du Chat Potté*

      • hahaha
        le problème est que les ballons on les fait pas nous-mêmes, c’est un prestataire (avec qui on a même pas encore signé en fait…).
        Pour le reste c’est vrai je pourrai refaire une chronique dessus surtout que mine de rien, j’avance dans mes DIY!!!! haha même avec deux mains gauches on y arrive héhé (heureusement que le groom me montre comment faire lol)

        • Oh oui un article !
          Non mais des pingouins géants ! Et tu voulais nous cacher ça 😛 !!!

          Et je plussoie sur le côté “compétition” qui tend à ressortir du net. C’est quelque chose qui me met franchement mal à l’aise :S

  • Très sympa ton article! Et je pense que tu es loin d’être la seule à réagir comme ca!! Je suis, comme toi, capable de passer des heures sur les sites de vente en ligne, mais aussi dans les “vrais” magasins (bien que, de moins en moins depuis quelques temps) et pourtant, aller essayer ma robe, ne m’a pas plus enthousiasmé que ca… au contraire de ma mère! Et je n’ai pas ressentie une quelquonque “magie”… au final ma robe me correspondait bien, j’ai eu plusieurs compliments, mais ce n’est pas du tout ce que je retiens du mariage… sauf pour les quelques contrariétés qu’elle a entraînées!
    Concernant la déco, même resenti également! En plus, une fois cette journée passée, tu verras que plein de monde te parle de l’ambiance, du repas, de la soirée, mais presque personne de la déco… sauf les mariées de l’année d’avant, et de l’année d’après ton mariage…

    • Copine de ressenti 😀
      Oui y’a vraiment une pression pour tout ça, surtout pour les fiancéEs (dès qu’on parle de la robe, la déco etc, tout le monde se tourne vers toi ! ANGOISSE). Et parfois c’est quand même difficile de faire la part des choses car les gens attendent beaucoup de choses !!!

      Mais comme tu dis, j’essaye de garder le cap car l’important c’est quand même le bout de papier à la mairie et l’émotion ce jour là !

  • Je comprends tellement ce que tu dis. Je n’arrive jamais à me reconnaitre dans les histoires de recherche de robe.
    Quand j’étais ado je disais que pour mon mariage j’aurai une robe Christian Lacroix, et puis assez vite j’ai compris que les robes haute couture à 5 ou 6 chiffres ça ne serai pas possible.
    Alors j’ai arrêté d’y penser, et au moment de la demande en mariage la robe n’était vraiment pas au centre de mes préoccupations, je savais à peu près ce que je voulais, je savais que je voulais la faire faire sur-mesure, mais finalement ça s’est géré comme un autre diy sauf que Monsieur n’était pas au courant.
    Et tout ça venant d’une mariée qui a fait des études de mode 🙂

    • La robe comme un diy comme un autre ? Oui je compends tout à fait ^^
      Mes copines étaient sciées quand je leur ai dit que j’avais essayé/choisi ma robe… toute seule !
      Du coup on y est retourné bras dessus bras dessous pour qu’elles puissent la voir. Mais elles étaient beaucoup plus émues que moi. C’était trop mignon <3

  • Moi je n’ai jamais vraiment rêvé mariage non plus, jusqu’à ce que nous décidions de nous marier avec mon homme.
    Petite je n’étais pas spécialement fan des princesses (en fait j’ai (re)découvert toutes les Cendrillon, Belle au bois dormant et cie avec mes filles…) et la seule héroine à laquelle j’aimais m’identifier c’était Sylia de Cat’s Eye (et ma soeur c’était Tam)…
    Quant aux robes de mariée, c’était pas trop ma came…

    Et puis finalement la machine de guerre s’est lancée toute seule suite à la demande de M. Fresh !
    En revanche on s’affranchit sans état d’âme des traditions, contraintes en tout genre et qu’en dira-t-on pour faire que cet événement soit exactement comme on le souhaite et pas forcément comme il devrait être…

    Concernant la déco c’est autre chose… si je n’ai jamais rêvé princesses et mariage, j’ai toujours aimé la déco au sens large, et elle occupe une place importante dans mes préparatifs, comme dans ma vie d’ailleurs.
    Je n’adhère pas spécialement à ces images de blogs sur lesquelles on a l’impression que les stars du mariage ce sont le candy bar ou la vieille malle chinée plutôt que les mariés… mais je trouve qu’une jolie déco bien pensée, aussi minimaliste soit-elle, contribue à créer une atmosphère dans laquelle on se sent bien.
    Pour moi, une déco réussie, c’est justement une déco qu’on ne remarque pas spécialement parce qu’elle se “fond dans la masse”. Et si mes invités ne se souviennent pas de ma déco, ça m’est égal du moment que j’aurais pris du plaisir à la concevoir.
    Mais ce n’est que le point de vue d’une déco-addict et je comprends tout à fait ta vison des choses 😉

    • Cat’s eyes ! Ca y est, j’en ai pour toute la journée à avoir le générique dans la tête ^^;

      La déco je comprends tout à fait que ça soit important surtout si c’est un plaisir ! J’adore ça mais comme l’ours à deux mains gauches et que j’aurais été toute seule pour préparer, j’ai préférer limiter au max les DIY. Pour que ça reste un plaisir justement 😛

      Vite, on veut voir ce que tu nous prépares “en situation” 😀

  • Ô combien je te comprends! Je m’éclate totalement dans les prépas car j’adore la déco et accueillir la famille et les amis pour faire la fête. Mais la robe… The robe ! J’ai beaucoup de mal à me décider tulle ou pas, taffeta ou pas en fait je n’en ai aucune idée car je ne me suis jamais imaginé dans une robe de princesse, peut être parce que je n’en suis pas une tout simplement… Donc j’opte pour la technique “sacrilège!!!!”, je demande à Mr Sheldon Cooper (surnom de mon geek à moi) ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas en montrant comme ça l’air de rien mais vraiment l’air de rien des modèles! lol
    C’est pas gagné cette histoire pfffff

    • Arf xD Encore une fiancée toute perdue !
      Courage, le plus dur c’est d’essayer de se projeter dans les modèles (surtout que les mannequins qui font la tronche n’aide pas !).
      Mais tu finiras par trouver 😛
      J’aurais bien inclus l’Ours dans mes recherches moi, mais il voulait pas pour garder la surprise totale ^^;

  • Jamais trop pensé au mariage non plus avant de rencontrer Chéri. Je pensais que c’était pour les autres, pas pour moi. Je pensais même à un moment donné que l’amour c’était pas pour moi, alors se marier… Et au fil du temps, et aussi il faut le dire des 3 mariages (dont 2 très émouvants) auxquels on a assisté, l’idée a fait son chemin dans ma tête.
    La robe, je vois plutôt ça comme un casse-tête de plus en ce moment car j’ai souvent une idée très précise de ce que je veux et ce qui me plait ne rentre pas dans le budget.

    • Arf le problème du budget 🙁
      Pose toujours ta question ici peut être qu’à nous toute on peut te dégoter ce que tu cherches ou au moins te mettre sur la piste 🙂

      Madame Tango ! Vite à l’aide ! On a une urgence mode ici 😛 !

  • Mais mais mais… c’est qu’elle va me fiche ma rubrique par terre, avec sa rébellion anti-wed-fashion !!! 😀 Plus sérieusement, merci pour ce témoignage, drôle et bien écrit, et pour l’idée de billet qu’il me souffle ! 😉

  • Mlle Pikachu, je t’aime. 😀
    Déjà parce que je me reconnais pas mal dans l’habillage coloré (et les ongles, si j’avais la patience, je les ferrais sans doute souvent joyeusement dépareillés…), les trucs rigolos (mon meilleur ami pour les grands froids est un bonnet avec un museau et des oreilles d’ours)… Je n’ai pas assisté à mon seul mariage à 7 ans, au contraire, le premier et seul mariage “dans la norme” que j’ai pu voir, j’avais 14 ans. (Après ça, j’en ai vu deux autres, un bonne franquette avec robe de mariée courte et brodée de coquelicots et d’herbes folles, l’autre en tout petit comité (une dizaine de personnes), mariée en tailleur sombre et tour au resto. Et ensuite… je préparais déjà mon mariage, ça compte plus !)

    Avant 14 ans, donc, pour ainsi dire, je ne savais même pas que ça existait. (Et je crois que le robe-princesses et tout le toutim, c’était pas spécialement mon truc. Sans y être opposé non plus. C’était jeu de voitures, d’explorateurs, trains, poupées, poupées mannequins, playmobils… un peu de tout !)
    Après avoir assisté à ce mariage, j’ai une une période intense en envie de mariage, qui a duré quelques mois. Je me suis mise à fouiner à la recherche de robes et tout le tralala, mais à vrai dire, même si c’était encore très classique (influencé par le mariage auquel je venais d’assister), elles étaient déjà pour la plupart colorée !
    Et puis c’est passé.
    C’est revenu, de façon plus personnelle. J’ai rêvé d’un mariage elfique. Mais finalement… encore relativement classique.
    Et c’est reparti, je n’ai plus voulu me marier du tout.

    Jusqu’au jour ou mon Lutin, fraichement rencontré, a paru désespéré d’apprendre cela, et a dit qu’il voulait se marier avec moi. ♥
    Et là, on a inventé notre mariage, sans se soucier d’aucun codes.

    Mais ces fameux codes, thème, voiture de location, arrivée au bras du père (surtout l’arrivée au bras du père, pétard, voilà bien un truc qui ne m’a JAMAIS fait rêver, aussi proche de mon père que je sois !), je ne les ai jamais considérés comme indispensables…

    • Moi aussi je t’aime Madame Lutine <3
      Car c'est en voyant des mariages comme le votre qu'on se dit "ben oui en fait, je peux faire ce qui me plait" 😀
      C'est pour ça que j'aime bien trainer sur offbeatbride+MademoiselleDentelle. Alors oui, y'a des trucs que j'aime pas du tout, que je trouve bizarre ou too much etc.
      Mais le mot de la fin, c'est un peu "soyez comme vous êtes"; Et ça c'est chouette 😛

  • Un grand MERCI à toutes pour vos commentaires, vous pouvez pas savoir à quel point vous me rassurez !!!

    Je rentre de déplacement donc trop fatiguée (vive le décalage horaire tout ça) mais je vous réponds à toutes dès que possible (et je rattrape mon retard sur le blog aussi xD)

    De gros bisous <3<3<3
    (oui bon ok, les emoticons coeurs -finalement si je suis bien une fille lol)

  • Ha-ha !
    Je me suis mariée à la mairie 12 jours après ton post…
    Quand j’étais petite, quand je pensais au mariage, j’imaginais les tenues les plus loufoques (genre, arriver en pantalon bouffant et rollers, bandana sur la tête, le tout en blanc évidemment… et j’y croyais dur comme fer !!!)
    Aux scouts, j’étais plutôt celle qu’on appelait pour les charges lourdes, manier scie et hachette, allumer le feu, etc. Pas vraiment l’archétype de la fille.
    Ado, j’ai lu l’intégrale de La Petite maison dans la prairie (la vraie autobiographie de Laura Ingalls, pas l’affreux truc diffusé sur M6). Et elle s’est mariée en NOIR, avec une jolie broche en touche de couleur. Une révélation.
    Mais si je voulais choquer par la robe (ou les rollers, ou le kimono, etc.) et me marier absolument avec un indien (bon, loupé, il est sri-lankais 😉 ), je n’ai JAMAIS pensé à comment serait mon mariage.
    Quand nous avons finalement décidé de franchir le pas (pas de demande romantique, seulement à postériori, une fois fiancés à l’église et bague au doigt), nous avons attendu d’avoir le feu vert de la mairie pour commencer à tout organiser. Soit, le 8 août. Pour un mariage le 24 novembre.
    Bon, entretemps j’ai appris à devenir une fille, hystérique de la fringue, qui se maquille, avec des cheveux longs et tout.

    Mais va donc organiser ton mariage en 4 mois (moins 3 semaines de vacances) quand t’as jamais réfléchi à ça !!
    Je voulais un truc simple et sans froufous, où on s’amuse, sans fleurs (c’est mal, de vouloir des fleurs à la fin de l’automne, quand on sait ce que détruisent leur culture… Ou hors de prix !), sans plumes (non mais ho !), et surtout, je ne voulais pas être en blanc pour la mairie, ni de robe longue, etc.
    Et en même temps, je voulais un minimum de choses.

    Tout ça a donné une robe-tailleur-sirène à mi-mollet bleu roi avec un boléro de guipure écrue sur-mesure (sans essayage de robes, donc !), une déco en DIY de masking tape, sans dragées (régime de moi et Sieur Chou oblige), des ronds de serviette à base de noeuds scouts, et un livre d’or où les invités se sont éclatés à coup de tampons, origamis, MT et feutres de toutes les couleurs !
    La meilleure des récompenses, outre les sublimes photos, c’est une réflexion d’une invitée qui s’exclame ” j’ai jamais vu un mariage comme ça ! ”
    Bonne ou mauvaise critique, l’essentiel étant qu’on se souvienne de notre union officielle devant la société…

    Maintenant, je commence à réfléchir à nos mariages religieux. Et re-syndrôme de la page blanche. Et je veux une grande-robe-pas-en-polyester-mais-pas-à-1000€. Et une déco avec des boules à facettes. Et que les invités viennent aux cérémonies en tenue traditionnelle.
    Bref, je suis totalement perdue, parce que j’ai beau être devenue une fille, je trouve que les décos proposées sur les sites dédiés sont moches, les robes pareil ou trop chères, avec tout de même l’envie d’en garder un souvenir formidable…

    • Je suis littéralement obligée de rebondir sur la référence à la Petite maison dans la prairie puisque j’ai dû lire l’intégrale au moins 5 fois entre 8 et 13 ans, et le fait que Laura se marie en noir m’avait vraiment marquée 🙂 J’y ai souvent repensé pendant mes fiançailles pour pester contre la tradition relativement récente de la robe immaculée, en mode “Mais euh, il n’y a pas si longtemps, on pouvait bien se marier en noir, regardez ce qu’a fait Laura Ingalls !”). 😀

      • Pfiou ! Tu sais quoi ? J’avais l’impression d’être un ovni car personne autour de moi n’a lu cette saga…
        Et en ce moment, je suis sur du Jane Austen. Avec cette énorme distinction entre ‘wedding’ et ‘marriage’…
        J’adore des deux femmes, féministes avant l’heure, pas militantes mais désireuses de vivre comme elles l’entendent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *