Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Mon EVJF, ou des princesses à la campagne – Partie 1 : des surprises et des photos

Mon EVJF, ou des princesses à la campagne – Partie 1 : des surprises et des photos

Nous partons de notre domicile avec Mademoiselle Bio, l’une de mes deux témoins, et Monsieur Loup. En route pour une heure de trajet vers une destination inconnue ! Mademoiselle Bio a rentré elle-même l’adresse dans le GPS, si bien que nous ne savons pas où nous allons.

Une heure plus tard, suspense, nous arrivons… au milieu de nulle part : pas une vache à l’horizon… Je me demande où nous allons atterrir. Tout à coup, nous nous retrouvons nez à nez avec une immense bâtisse.

Do It Yourself : la construction de notre décoration – Partie 1

Do It Yourself : la construction de notre décoration – Partie 1

Ma chère bride-to-be, aujourd’hui, je vais te parler de ce qui représente pour nous une des plus grandes réussites de notre mariage : notre décoration. Si au départ, nous nous disions qu’au final, la partie « fait main » ne représenterait pas grand-chose dans notre mariage, nous nous sommes rendu compte que nous avions vraiment fait énormément de choses nous-mêmes.

Ce sont, pour la plupart, de toutes petites choses très simples à faire, qui demandent surtout de la patience. Et si moi, avec ma maladresse légendaire, j’ai pu le faire, je pense que n’importe qui peut se lancer sans crainte dans la mer du DIY.

À trois mois du jour J, où est-ce que j’en suis ?

À trois mois du jour J, où est-ce que j’en suis ?

À moins de cent jours de notre mariage, il est temps de faire un petit bilan. J’adorais (et j’adore toujours) ce genre de chroniques qui permettent aux lectrices de se rassurer un peu, et de se dire : « Ah, non ça va, je ne suis pas tellement en retard, finalement ! »

Voici donc un petit état des lieux…

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 3 : sublimer la mariée

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 3 : sublimer la mariée

Dans cette troisième partie, après t’avoir parlé de notre traiteur et de notre photographe, je vais te parler de beauté dans tous les sens du terme, et de celle de la mariée, surtout.

Je pense que c’est une partie que tu vas aimer, ma bride, car à mon avis, comme toute future mariée, tu veux être la plus belle pour ton grand jour ! Peu importe la manière dont tu envisages de te sublimer : soft, sophistiquée, champêtre, colorée… il y a mille façons d’être une mariée MA-GNI-FAAAAAAIIIIIIIIQUE.

Journal des quêtes #6 : annoncer aux convives qu’ils sont conviés

Journal des quêtes #6 : annoncer aux convives qu’ils sont conviés

Pour moi, tu annonces la chose de manière plus ou moins officieuse avant les faire-part, mais c’est tout. À la rigueur, un coup de téléphone, un SMS ou un mail et hop, c’est plié.

Puis, en plongeant dans l’univers fantastique des blogs mariage, j’ai entendu parler des STD. J’ai bien entendu tout de suite adhéré au concept. Un pré-faire-part ? Trop bien ! Je veux ! Restait à déterminer quand/quoi/comment !

Récit de quête n°4 : trouver une salle adéquate – Partie 1

Récit de quête n°4 : trouver une salle adéquate – Partie 1

Dans ma tête, il y a deux sortes de mariés : ceux qui ont une date précise en tête (anniversaire, rencontre ou autre symbole) et qui recherchent un lieu disponible à cette date précise, et ceux qui ont juste une préférence pour une certaine période et qui déterminent la date du jour J en fonction de la disponibilité de la salle choisie (oui, cette intro a un air de déjà vu !).

En ce qui nous concerne, nous appartenons à la première catégorie. La question de la date s’est assez vite posée, du moins pour moi.

Accro aux DIY ? Mon rétroplanning rien que pour toi !

Accro aux DIY ? Mon rétroplanning rien que pour toi !

Les DIY, Do It Yourself ou « fais-le toi-même » pour celles qui ont séché les cours d’anglais, ce sont toutes ces petites ou grandes choses que tu vas entreprendre de faire toi-même, de tes blanches mains de fiancée. Des save-the-date à la déco, en passant par ton bouquet et tes faire-part, il est très facile et généralement plaisant de se laisser prendre au jeu du fait-maison.

Ayant consacré une bonne partie de tous mes préparatifs à réaliser de nombreux projets DIY pour mon mariage, je voulais profiter d’une petite chronique pour te donner des idées de durée de mes différents projets : peut-être que ça t’aidera à mieux appréhender ce que tu peux réaliser, ou non, dans le temps qui t’est imparti.

Quand tu veux annoncer ton mariage mais que ça se retourne contre toi

Quand tu veux annoncer ton mariage mais que ça se retourne contre toi

Avant de te parler de ma robe – c’est la prochaine chronique – j’avais envie de revenir sur un sujet qui me turlupine un peu. J’ai écrit cette chronique sur l’annonce de mon mariage presque en premier, et puis je me suis ravisée, je ne l’ai pas envoyée à la publication.

Va savoir pourquoi, aujourd’hui j’ai envie de t’en parler. Il faut, du coup, revenir un peu en arrière, juste après notre demande mutuelle en fiançailles.

Carnet d’aventure 1 : mon geek, sa demande très originale et moi…

Carnet d’aventure 1 : mon geek, sa demande très originale et moi…

Il est temps de te raconter par où tout a commencé… Non, pas le début du début, n’exagérons pas… Je parle de la demande.

Je ne peux pas vraiment te promettre une grande bouffée de romantisme dans cette chronique, soyons honnête, mais si tu veux de l’original, eh bien tu seras sûrement ravie… Et si comme moi, tu es une geek, alors peut-être que cette demande te fera rêver… ou pas. Ou au moins te parlera… ou pas.

Le prince et la princesse à la recherche de leur château

Le prince et la princesse à la recherche de leur château

Oui, je sais, le titre de cette chronique en jette un peu (trop). Bon, en réalité, j’aurais très bien pu l’intituler « le prince et la princesse à la recherche de leur gîte, leur ferme, leur domaine viticole, leur manoir, leur vieille salle pleine de charme… »

Comme je te l’avais déjà dit il y a fort longtemps dans mes chroniques, j’avais envie d’un lieu d’esprit ancien, avec du cachet, des pierres, des poutres, un joli jardin…