Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Mon pari réussi  : acheter ma robe de mariée à moins de 1000 euros ! – Première partie

Mon pari réussi : acheter ma robe de mariée à moins de 1000 euros ! – Première partie

J’avais fixé mon budget idéal à 1 000 euros car dépenser plus pour une robe que je n’allais porter que quelques heures dans ma vie, cela me mettait mal à l’aise. J’adore voyager alors je compare souvent mes grosses dépenses avec le prix d’un voyage… et 1 000 euros c’est par exemple le prix d’un billet d’avion pour une belle destination lointaine !

Récit de voyage, octobre 2015 : la demande en mariage en Russie

Récit de voyage, octobre 2015 : la demande en mariage en Russie

Apres quelques intempéries passagères dans notre couple en 2014, M. Jules Verne et moi sentions que nous avions besoin de partir, rien que tous les deux, loin, très loin du train-train quotidien. Lui et moi sommes de grands voyageurs alors, c’était décidé, l’année 2015 se plaçait sous le signe de l’aventure et nous préparions un voyage de 3 semaines en Russie (nous comptions prendre le Transsibérien pour aller de Moscou à Vladivostok) et de 2 semaines au Japon.

Le choix de la robe… ou comment éliminer les robes fluides dont je rêve – Partie 2

Le choix de la robe… ou comment éliminer les robes fluides dont je rêve – Partie 2

Au salon du mariage, j’avais pris de nombreux (plus de 10…) rendez-vous pour des boutiques de robes de mariée en région parisienne : leur agenda se remplissant très vite, j’avais préféré prendre rendez-vous quitte à annuler ensuite rapidement.

Ma coiffure de mariée : Do It Momself

Ma coiffure de mariée : Do It Momself

– Bon, Mademoiselle Loup, pour ce mariage… coiffeur ou pas coiffeur ?
– Franchement, pas coiffeur non ? J’ai les cheveux tellement fins, ça sera impossible d’obtenir un miracle, même venant d’un professionnel… alors autant faire des économies pour ce poste. En plus, j’adore me faire des coiffures.
– Oui mais justement, cheveux fins… tu ne vas pas réussir à obtenir grand chose toute seule. Au moins tu auras peut-être un semblant de coiffure de mariée entre les mains d’un professionnel, non ? Et puis, c’est ton mariage, tu n’as pas envie d’être chouchoutée pour cette journée ?

Mon mariage classique revisité : l’avalanche de couacs

Mon mariage classique revisité : l’avalanche de couacs

Nous sommes donc à un mois du mariage. Un seul ! Le moment où tu peux vraiment commencer à parler en jour sans passer pour une folle (oui oui). Je ne travaille plus, on est plutôt bien niveau organisation et avancement, tout roule sur des roulettes, ou presque. Parce que, ce que je peux t’assurer, c’est qu’à un mois du mariage, dans ma tête, ce n’est pas l’excitation qui l’emporte mais l’angoisse, et je vais t’expliquer pourquoi.

Gérer son stress pour ne pas devenir une bridezilla

Gérer son stress pour ne pas devenir une bridezilla

Si tu es comme moi et qu’un rien te stresse, l’idée d’organiser et de vivre ton mariage doit être un mélange de bonheur intense et d’angoisse atroce. Depuis plus de 18 mois, les causes de stress sont nombreuses, l’annonce aux familles, la recherche de la robe, la préparation de notre voyage, le budget (celui-là c’est le pire de tous !)… Bref si on ne trouve pas une solution rapidement, toi et moi, on finira en HMDF (Hôpital des Mariées Devenues Folles).

Le retour du green et du papier : la conception des faire-part – Partie 2

Le retour du green et du papier : la conception des faire-part – Partie 2

Comme promis, la chronique étape par étape de la création de notre faire-part green. Maintenant que le plus simple est fait, attaquons le DIY !

3 mariages… mais 1 ambiance autour du gypsophile !

3 mariages… mais 1 ambiance autour du gypsophile !

À quelques jours du lancement des festivités, comment a t’on fait tous ces choix, pourquoi, et quel va être au final le résultat ?

Aujourd’hui je rentre d’une semaine passée au Liban pour « finir » les préparatifs de notre mariage là-bas. Et les choses avancent bien. Se précisent. Là nous en sommes aujourd’hui à peaufiner les détails de la décoration, de l’harmonie entre nos mariages, etc. L’occasion pour moi de tout t’expliquer. On est parti ?!

L’histoire de la demande

L’histoire de la demande

Ah la demande en mariage… Ce moment, je dois te l’avouer, ma chère bride-to-be, je l’attendais avec impatience. Bien plus que de raisons je crois. Vois-tu, avec Poupou cela faisait 9 ans et demi que l’on était ensemble, on vivait ensemble depuis 2 ans, on avait résisté à l’achat immobilier (heureusement me diras-tu), aux travaux, à Ikea et Leroy Merlin tous les dimanches… Autant te dire que je manifestais donc mon envie de me marier depuis quelque temps

Nos visites de salles de réception en amoureux

Nos visites de salles de réception en amoureux

Nous avons donc commencé par visiter les salles de réception qui pouvaient accueillir nos 160 invités. Le deuxième critère était la proximité avec l’église : nous ne souhaitions pas perdre nos invités en route, et une heure de route nous semblait déjà suffisante. Nous ne voulions pas non plus de salles des fêtes : les conditions de réservation sont souvent compliquées et nous ne voulions pas nous ajouter un stress inutile.