Mon mariage littéraire : à J-2, mon futur mari ne fait toujours rien…

Malgré ma relative bonne organisation, les jours précédant le mariage ne se sont pas du tout déroulés comme je le souhaitais. Et il s’agit d’un euphémisme !

Moi qui espérais respirer la sérénité et être aussi zen qu’un moine shaolin à l’approche du mariage, mes nerfs ont totalement lâché et je me suis mise à paniquer.

Car les jours défilaient dangereusement et il nous restait encore une tonne de choses à faire. Quand je dis “nous”, je pense surtout au Groomzilla qui a procrastiné jusqu’au bout, et que j’aurais bien étranglé plusieurs fois s’il n’avait pas été mon futur mari…

mariée kung-fu

Groomzilla – ou plutôt Procrastinator – travaille à la maison. Nous devions tous les deux être en congés le mardi matin pour nous consacrer pleinement aux ultimes préparatifs du mariage.

Or le mardi matin, je le vois toujours à son bureau. Il me rassure en me disant qu’il a pris un peu de retard dans son travail mais qu’il devrait avoir bientôt terminé.

Pas le temps de m’appesantir, je vais chercher ma mère à la gare. Elle est toute contente de venir nous aider.

Je ne la remercierai jamais assez car je l’exploite un peu beaucoup. Elle fait les courses, astique les chandeliers que nous avions chinés, cout une cinquantaine de petits sacs en tissu pour faire des sachets de lavande, m’aide à remplir les petites boîtes destinées aux invités… Un amour de maman !

Avec elle, je vais chercher ma robe de mariée, qu’elle n’avait toujours pas vue. Quand je ramène ma robe chez moi et que je l’installe dans mon bureau, je me dis vraiment que mon mariage approche !

robe Mme Bovary

Le mercredi, Procastinator est toujours à son bureau tandis que je me démène dans tous les sens pour achever ce que j’ai à faire.

Je commence à m’énerver et je lui demande pourquoi il est aussi en retard dans son travail. Il me répond que lundi, au lieu de travailler, il a… nettoyé le jardin ! Je lui fais remarquer que nous ne nous marions pas dans le jardin, mais il me répond que c’était important pour lui que notre jardin soit propre.

Le stress commence à m’envahir. Je ne dors pratiquement pas les jours précédant le mariage, et j’ai le ventre tellement noué par l’angoisse que je ne mange pratiquement plus. Le bonheur !

angry bride

Procrastinator fini finalement de travailler le jeudi matin.

À J-2, tiens-toi bien future bride, car cette liste ressemble à un cauchemar… Nous n’avons toujours pas :

  • de porte-alliance (alors que cela fait six mois que je demande à Procrastinator de le faire)
  • d’urne (commencé mais non achevée)
  • de bières pour le bar à bières (je pensais pourtant qu’il allait être motivé sur ce coup-là)
  • de menus
  • d’arbre à empreintes (il faut l’imprimer et le coller sur un support mais lequel ?)
  • de livre d’or (des feuillets toujours pas imprimés)
  • de première danse (musique trouvée mais chorégraphie encore à réaliser et à répéter)
  • de musique tout simplement !

Ce dernier point m’achève totalement. Car si tu te rappelles, nous avions décidé de nous passer de DJ.

Deux mois avant, j’ai déjà réfléchi à une liste précise de musiques pour le repas et pour la soirée. J’ai demandé à Procrastinator de réaliser ces playlists à partir des chansons que nous avions déjà et de compléter avec des titres téléchargés sur internet.

Il a bien loué le matériel de sonorisation et d’éclairage mais s’est arrêté là. À J-2, selon moi, nous ne sommes pas loin de la catastrophe.

Cerise sur le gâteau, le jeudi en milieu d’après-midi, nos familles débarquent à la maison pour nous faire une surprise !

Habitant loin et impatients de nous voir, ils squattent notre salon pendant trois heures et demie. Je suis partagée entre la joie de les voir tous réunis et l’envie de les mettre gentiment dehors. Je vois l’heure défiler et j’en ai des sueurs froides.

Je plaisante avec eux sur notre retard mais au fond de moi, je suis au bord des larmes. Ils veulent nous faire plaisir, mais ils ne font qu’accroître mon stress.

Rajoutons à cela que j’ai eu le malheur de regarder la météo : de la pluie prévue pour toute la journée du samedi !

Le jeudi soir avec deux de nos témoins, nous réalisons les menus en reprenant la couverture de notre faire-part et en jouant à nouveau sur les différentes polices. Moi qui suis d’habitude très calme, je ne peux m’empêcher de crier sur mon chéri qui termine comme il peut le porte-alliance.

Cela fait plus d’un an que j’organise notre mariage, que je pense à chaque détail, et voilà que deux jours avant le jour fatidique, je perds pied.

menu Mme Bovary

Crédits photo : Béatrice de Guigné

Il ne nous reste plus qu’un jour. Le lendemain à la première heure, avec l’une de mes témoins, nous devons nous rendre à notre lieu de réception pour tout installer. Ma mère doit nous rejoindre dans la matinée ainsi que Procrastinator avec ses témoins et ma deuxième témouine.

Mais je ne suis pas au bout de mes surprises (bonnes et mauvaises)…

Et toi ? Comment penses-tu gérer ton stress lors du sprint final ? Qu’aurais-tu fait à ma place ? As-tu songé et anticipé les aléas de dernière minute ? Comment imagines-tu ces derniers jours ? Raconte-moi !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



26 commentaires sur “Mon mariage littéraire : à J-2, mon futur mari ne fait toujours rien…”

  • Mon dieu, rien qu’en lisant je suis stressée ! J’admire ta zen attitude par rapport au flegme extrême de ton chéri car je pense que moi, même à 2 semaines du mariage (et non à deux jours), si je m’étais rendue compte que les playlists n’étaient pas prêtes, je serais passée en mode DRAGON ! Mais bon, peut-être que tu as eu raison de lui faire confiance et qu’il est effectivement capable d’abattre une somme folle de travail en quelques heures… J’ai hâte de lire la suite !

    • Je suis bel et bien passé par le mode dragon à un moment donné ! Moi qui suis d’habitude très calme et ne m’énerve jamais, je lui criais dessus à chaque fois qu’il me disait quelque chose !

  • Oh ma pauvre ! Après avoir lu ton article je suis stressée aussi !
    Rassure moi, ça fini bien comme dans les films avec un mariage heureux à la fin ton histoire ? 😉

    • Oui le mariage s’est bien déroulé mais je pense que j’aurais encore plus savouré cette journée sans tout le stress accumulé la dernière semaine !

  • Ouh la la!!! Moi qui ai vite tendance à perdre pied quand je stresse, je pense que mon cher et tendre aurait pris… très cher justement! Lol en tout cas j’espère que ces moments d’angoisse ont vite été oubliés le jour J.

  • rholalala j’en ai la chair de poule^^
    quel stress!
    moi aussi il m’aurait entendu tiens!

    J’espère aussi que finalement tu as plein de bonnes nouvelles et qu’il s’est bougé le popotin à finir le “peu” de taches qu’il avait à faire comparé à toi finalement…alala!

    • Le plus “drôle” c’est que selon lui, il avait largement le temps de faire tout ça en deux jours (alors que moi je préparais le mariage depuis plus d’un an…). Je crois que sur ce coup-ci, nous ne vivons pas dans le même espace-temps.

  • Mmmmm… Procrastinator, je pense que je vais te l’emprunter… (le surnom, pas l’homme, j’en ai déjà un à la maison, de procrastinator!).

    Moi aussi ça a été comme ça, alors que je lui avais bien dit que s’il ne faisait rien, je serais énervée sur lui et donc que ça me gâcherait forcément la journée du mariage (bah oui, râler sur son homme au lieu d’être bouleversée d’amour, c’est moins sympa, le jour de son mariage). Et je lui avais genre répété toutes les deux semaines pour que ça entre bien dans sa caboche (anticipation) mais ça n’a pas été suffisant. 🙁

    Mais ça n’a pas pour autant gâché ma journée de mariage.:-)

    La veille au soir tout était finalement fini, pas dans les meilleures conditions, mais sans conséquence sur le jour J. Et après tout, c’est tout ce qui a compté! 🙂

    Comme quoi il s’en sort tjs, Ggrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.

    Impatiente de lire la suite, donc 🙂

    • Je crois que nous avons le même modèle ! Avec le recul, j’en rirais presque car finalement le mariage s’est quand même bien passé et tout a pu être prêt à temps (enfin presque). Mais j’aurais quand même préféré profiter de ma famille et de nos témoins les jours précédant le mariage.

  • Hé bé, je ressens ton stress rien qu’en te lisant !

    Pas mal le coup du jardin ! Ceci dit ça partait d’une bonne intention, hein ?!

    Pour le reste, c’est pas cool qu’il ait attendu le dernier moment.
    Mais peut-être a-t-il l’habitude de travailler sous la pression et de devoir gérer plein de trucs au dernier moment ?!
    Bon ok, j’arrête de lui chercher des excuses, il a vraiment abusé en fait !

    Mais tu n’as pas profité de l’arrivée surprise de la famille pour la mettre à contribution ?

    En tout cas ta maman est vraiment un amour, et tes témoins aussi apparemment.
    Et ton homme aussi quand il veut, je n’en doute pas…

    Hâte de découvrir les bonnes et mauvaises surprises qui ont suivi !

    • Je pense surtout qu’il n’a pas vu la gravité de la situation car c’est vrai qu’il a l’habitude de travailler dans l’urgence et qu’il peut être très efficace quand il veut. Si d’habitude ça ne me dérange pas car il s’agit de son travail, là pour le mariage, je n’ai pas réussi à rester tolérante…

  • Euh j ai envie d étrangler ton homme en te lisant
    Ma pauvre
    Hâte de lire la suite !!!

    Je n ai donner que très peu de choses a faire a mon homme
    La deco des voitures qu’il a faite le jour j
    Tout était prêt le week-end d avant
    Ça je voulais profiter de la famille et des amis qui arrivaient dans la semaine

    • Avec le recul, je me dis que j’aurais dû lui faire une liste très courte mais il voulait participer aux préparatifs du mariage (ce que je trouvais bien au départ).

  • J’avoue que ton récit m’a donné très envie de secouer ton mari-qui-ne-l’était-pas-encore !
    A ta place, je n’aurais pas tenu le coup… Je crois que je me serais assise dans un coin en sanglotant, comme une petite fille.

    • J’oscillais entre le dragon et la petite fille perdue et errante qui psalmodiait “on ne va pas y arriver, on ne va pas y arriver…” ! J’ai quand même éclaté en sanglots à un moment car j’avais accumulé trop de stress et de fatigue. J’avais vraiment peur que tout ne soit pas prêt pour le jour du mariage.

      • Comme je te comprends … Je crois que j’aurais eu la même réaction …. y compris les sanglots liés au stress , la crainte que tout ne soit pas prêt alors que toi, tu as passé un an dessus….

  • Gloups ……Vraiment pas cool pour toi cette dernière semaine !
    Tout cela me fait penser qu’il va falloir que je brieffe mon chéri pour quand on en sera à ce moment-là parce que proscranisator je connais …. Et que je ne sais pas si je resterais aussi zen que toi …, je pense que j’aurais explosé !

  • Oh non Madame Bovary, je suis toute tourneboulée pour toi!
    M. Hermine n’a réagi que la dernière semaine et j’étais plutôt calme car je connais l’ours (il bouge toujours au dernier moment) Mais alors là je crois que j’aurai très mal réagi. Tu as été courageuse de ne pas l’étrangler!
    J’espère sincèrement que le jour J tu as réussi a relâcher un peu la pression, que vous avez passé un merveilleux moment et que tout était finalement prêt!

  • Aïe, ici nous sommes nous-mêmes tous deux d’assez bons Procrastinator mais pas à ce point (pas de playlist deux jours avant le mariage, aaaargh) et on se soigne… Il y avait de quoi péter un câble effectivement dans ton cas, rien à lire l’article en effet on est stressé!
    J’ai l’ambition depuis le départ de n’avoir plus que les trucs obligatoires de dernière minute à faire la semaine avant le mariage. Je sais que c’est un voeu pieux mais il faut y croire!!
    C’est un mécanisme psychologique très particulier la procrastination. Ce serait intéressant de comprendre pourquoi ton conjoint est coincé dans ce fonctionnement. Je pense qu’arriver à en sortir est une vraie libération… Je m’y heurte depuis des années dans mon travail (en freelance moi aussi en ce moment, mais pour les concours c’était pareil par exemple) et c’est une manière extrêmement vicieuse de se mettre en danger tout en se protégeant (par exemple, quand le résultat n’est pas à la hauteur, avoir procrastiné te donne l’excuse de te dire “ah oui mais j’ai fait ça en 2-2, si j’avais pris le temps ça aurait été top”). Je vois ça aussi comme une attitude très adolescente et une difficulté à entrer réellement dans le monde des adultes. Genre, principe de plaisir vs principe de réalité… Je me mets dans la merde pour après et je le sais, mais là tout de suite j’ai vachement plus envie de lire des wedblogs/m’occuper du jardin/glander devant la télé/jouer à un célèbre jeu en ligne plutôt que de bosser, alors je fais l’autruche et je me fais plaisir dans l’immédiat. (Toute ressemblance… etc.)
    Enfin, moi je suis persuadée que la procrastination vient d’angoisses et de stress profonds, mais peut-être que dans le cas de ton… mari! c’est juste qu’il est un peu trop cool et confiant! (à ce point, quand même, j’ai du mal à y croire :p)

  • Gloups….. terrible de se sentir bloqué avec sa famille venue par surprise alors que ce devrait être un bon moment….

    Gasp, j’espère que tout est bien qui finit bien dans ton histoire!!!

  • 🙂 Tiens, ça me rappelle quelqu’un, qui ne s’est “réveillé” qu’à 10 jours du mariage ! Mais finalement, c’était pas si mal… En revanche, les “squatteurs” qui arrivent en avance et sans prévenir, même animés des meilleures intentions, j’ai vécu ça moi aussi, et je confirme : à éviter absolument !

  • Oui la famille qui débarque l ‘avant-veille, c’était pas terrible ! Mais en même temps c’était compliqué de les chasser ! Comment leur dire que c’était vraiment pas le bon moment alors qu’ils avaient fait des centaines de kilomètres pour venir nous voir?

  • Houlala, comment as-tu fait pour tenir le coup ? Le mien avait aussi pris les choses en main assez tardivement mais finalement assez tôt comparé au tien !

    Perso, lâcher prise et déléguer étant des choses très difficiles pour moi, je crois que jamais je n’aurais pu attendre aussi longtemps en lui laissant tout ça a faire. Me connaissant, soit je me serais vraiment énervée 2 semaines avant pour les choses essentielles, soit j’aurais pris les choses en main et lui aurais retire les chantiers afin d’avancer et d’avoir la certitude que tout serait fait dans les temps.

    Tu as eu une sacrée patience … Bravo !

  • Chapeau pour ta réaction vraiment parce que moi je l’aurais vraiment tué… et pourtant je ne suis pas du tout à lui crier dessus, on ne s’engueule jamais, mais je pense que j’aurais vraiment pété un plomb…
    J’ai hâte de connaitre la suite en tout cas!!

  • Bonjour,
    Je souhaite faire un mariage sur le thème du livre et la litterature. Je voulais acheter des encriers avec des plumes. Est ce que quelqu’un connaît un site ou un endroit ? Je suis en île de France. Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *