Deux mariages, deux robes – Partie 2 : religieux rime avec laborieux

Rappelle-toi, j’avais trouvé ma robe de civil à ma première visite en France, au bout de fructueuses recherches. Pour ma robe de mariage religieux en Nouvelle-Zélande, je cherchais un esprit romantique et fluide, une longueur mollet ou chevilles, et surtout : du bleu ciel, petit clin d’œil à ma maman qui s’était mariée dans cette couleur.

Ma recherche de robe de mariée colorée

Crédits photo : Capture d'écran de mon Pinterest

Je recycle totalement mes illustrations de l’article précédent, et je n’ai même pas honte. 

Une rencontre, un coup pour rien…

Tu m’imagines donc le cœur riant et les joues roses, prête à dénicher ma précieuse de mariage religieux au détour d’un rayon, comme je l’avais fait pour ma tenue de cérémonie civile… Et tu te trompes. Je suis tombée sur un os, des deux côtés du monde : le bleu ciel était passé de mode.

Eh oui, les styles vont et viennent, et je n’ai pas eu de chance : cette année-là (je chantais pour la premièèèèère foiiiiis), cette teinte avait définitivement été classée has been. Merci Pantone d’avoir choisi le vert Greenery pour 2017, vraiment, vous êtes d’une aide précieuse, les enfants. (Mais le malheur des uns faisant le bonheur des autres, j’en connais une qui a dû apprécier – coucou Madame Tagliatelle !)

En somme, on ne trouvait nulle part de robe approchant un tant soit peu ma couleur rêvée. Le prêt-à-porter, qui m’avait rendu de grands services pour ma première tenue, ne pourrait donc pas faire l’affaire cette fois-ci… Mais par quoi le remplacer ?

Heureusement, mon questionnement fut de courte durée grâce à Super-Témoin. Encore elle ! Elle mériterait sa série spin-off. Tu as tout à fait le droit de te l’imaginer avec un masque de super-héroïne… mais pas de cape, parce qu’Edna Mode nous l’interdit.

via GIPHY

Ayant eu la bonne idée de programmer son union la même année que moi, Super-Témoin m’a traînée à un salon du mariage pour l’accompagner dans ses repérages. Et au milieu d’un déluge de blanc, notre œil a été attiré par une touche de couleur : une jeune start-up proposant des patrons personnalisables, permettant de réaliser à la main et aux mesures des tenues dans des tissus au choix.

Au premier rendez-vous, après des essayages concluants, mon choix s’est arrêté sur un ensemble crop-top et jupe fluide, et après avoir réglé tous les détails nécessaires à la réalisation, j’ai pu faire un grand “Oooooh” devant la valise à merveilles, j’ai nommé : les échantillons de tissu.

Un satin bleu clair magnifique a tout de suite remporté mes suffrages, et, ravie, j’ai convenu avec la boutique que je passerais commande à ma prochaine visite en France, quelques mois plus tard.

Ma recherche de robe de mariée colorée

Crédits photo : Photo personnelle

Il n’est pas MAGNIFIQUE, ce satin ? (Et tu peux apercevoir une autre création personnalisée à mon doigt, hé hé.)

Ce que j’ignorais, c’est que les statistiques étaient contre moi.

Aucun chiffre officiel n’a encore été produit car la démocratisation des start-ups demeure récente, mais plusieurs sources s’accordent sur une fourchette de 80 à 90% d’échecs sur les cinq premières années, le cap des deux ans étant le plus difficile à passer.

Je ne saurai sans doute jamais pourquoi cette société a rencontré sa fin, mais lorsque je suis revenue discuter de ma tenue bleue, la bouche en cœur, j’ai trouvé porte close. Un autre showroom avait pris la place de mes créateurs, chez qui une recherche Internet a vite confirmé que toute activité avait cessé, en ligne comme ailleurs.

Ma maman, éprouvée dans la même semaine par nos déboires avec le restaurant fantôme, a bien résumé ma pensée par cette remarque désabusée : “Est-ce qu’on peut avoir des prestataires normaux, s’il vous plaît ?

Après ce coup pour rien, nous avons donc tout recommencé.

La bonne adresse

… Et Super-Témoin m’a encore sortie d’affaire ! (Lassant, non ?)

Sur sa recommandation, j’ai pris rendez-vous chez Les petites jupes de Prune, une enseigne au credo simple : proposer des jupes de qualité réalisées à Paris, dans une farandole de tissus variés, le tout à un tarif très abordable (bien plus abordable en tout cas que le petit créateur lambda). Presque trop beau pour être vrai, mais Super-Témoin se spécialisant en bons plans de ce genre, j’y suis allée avec confiance, ma maman sous le bras.

Nous avons été accueillies dans le petit atelier parisien de la marque par un après-midi d’hiver, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Ali Baba a dû se reconvertir dans la jupe. Regarde-moi un peu ça :

Ma recherche de robe de mariée colorée

Crédits photo : Les petites jupes de Prune

Conquises par l’atmosphère et l’accueil chaleureux, nous avons commencé à prospecter les rayons en quête de mon bleu ciel tant espéré. Les jupes plissées (la spécialité de la maison) pouvant être réalisées sur mesure dans toutes les couleurs, j’ai commencé par passer la plissée midi, qui semblait correspondre à tous mes critères, ainsi qu’un top de dentelle blanche provenant de la capsule spécial mariée. Je m’y voyais déjà, fluide et bohème, irrémédiablement stylée dans mon mix de couleurs et de matières, bref, trop Pinterest, quoi !

Ha-ha.

Ma petitesse s’est rapidement rappelée à mon bon souvenir, et un constat cuisant s’est imposé : les jupes plissées me tassent.

Bon, du tulle alors : cette superbe jupe de tulle couleur ciel d’orage me faisait de l’œil depuis son portant. Beaucoup plus fun, le tulle. Décomplexé et girly, exactement le genre d’ambiance attendue d’une garden party festive ! Ce serait super instagrammable !

Ha-ha, ai-je fait derechef. Car le tulle, pour toutes les qualités qu’il présente, me donne l’air d’un cake-topper.

À ce stade, je commençais à me demander si j’allais trouver quoi que ce soit pour aller avec le petit top de dentelle blanche adorable qui m’avait accompagnée dans tous mes déboires de jupe. Partisane de l’effort maximal, ma maman a insisté pour que j’en passe une dernière, blanche au tissu crêpé, à grands coups de “Tu as presque tout essayé, autant tenter celle-là pour être sûre !”.

Grande est la sagesse de ma maman. Car une fois sortie de la cabine, pif-pouf : magique. En plus d’être d’un confort absolu, cette dernière tombait parfaitement… Et, petit détail qui tue, avait des poches !

Ma recherche de robe de mariée colorée

Crédits photo : Photo personnelle

Des poches, ouiiiii des poches ! 

Tout ce foin pour finir par te marier en blanc ?!

Comme la plume au vent, bride est volage… Et bien peu sage, qui s’y fie un instant… 

Il semble un peu ironique, et à juste titre, que le résultat de mes péripéties soit une tenue blanche. Après tout, c’est l’envie de porter du bleu ciel qui m’a lancée sur le chemin de la demi-mesure et des créations hors des sentiers battus. J’étais si attachée à cette idée que j’ai été la première surprise de la force de mon coup de cœur pour ma jupe ivoire !

À tel point d’ailleurs qu’au lieu de l’acheter tout de suite, je suis partie boire un café avec ma maman pour me donner le temps de la réflexion, et envoyer en urgence un texto à Monsieur Kowhai lui demandant s’il m’en voudrait beaucoup, beaucoup de me voir avancer jusqu’à l’autel en tenue immaculée.

Mon amoureux m’a répondu dans une jolie assonance que l’important n’était pas le “white” mais le “why” – autrement dit, que tant que je déboulais en blanc par réelle envie plutôt que pour faire comme tout le monde, il me supportait à 100%.

Mes derniers doutes effacés, nous sommes donc retournées à l’atelier, et sommes promptement reparties avec mes Précieux, jupe et top, et une nouvelle bonne adresse shopping que je ne peux que te recommander.

Et avec cette aventure s’est conclue ma recherche de vêtements pour mes cérémonies !

Et toi ? As-tu eu du mal à trouver ta tenue de cérémonie laïque ou religieuse ? Souhaitais-tu aussi de la couleur ? As-tu eu un coup de cœur inattendu ? Dis-moi tout…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



18 commentaires sur “Deux mariages, deux robes – Partie 2 : religieux rime avec laborieux”

  • Trop chouette cet article, je valide la non cape pour les supers héros, on sait tous ce qui est arrivé à certains qui en avaient 🙂
    Ça rend trop sympa cet ensemble immaculé, et ça ne fait pas trop robe de mariée non plus mine de rien. Il semblerait que ce soit tout à fait toi au final !!

    • Tu as raison Madame Wait, finalement ça me ressemble pas mal ! L’essentiel y est : décontracté, je me sens jolie, mais pas déguisée !
      Je crois que la scène “NO CAPES!” Est ma scène préférée du film… Plutôt fière de l’avoir casée donc ! 😉 La fin tragique de ces pauvres super-héros qui se croyaient stylés est hilarante.

  • Ouhhhh le teasing de folie Melle Fantail ! Mais ça donne vraiment envie de voir la totalité de ta tenue 😉
    Comme quoi, notre première idée est bien souvent très différente de ce qu’on choisit finalement !
    Hâte de voir ça en tous cas 😀

    • Oups, c’est du teasing involontaire… Je voulais juste illustrer le commentaire sur les poches de la jupe, et tu as raison, j’en ai oublié de montrer la tenue entière ! Bon, du coup, je vais accepter ce teasing et vous faire attendre jusqu’aux chroniques mariage. *rire diabolique* 😉

  • Je valide ton choix, j’ai hâte de découvrir l’ensemble de ta tenue désormais 😊

    Je ne suis pas du tout arrêtée sur le style de ma Précieuse (à 2 ans du jour J j’ai encore le temps tu me diras !) et il est possible que j’y mette une touche de couleur 😉
    J’ai repéré les créations Les Mariées de Provence mais je retiens le nom de ta boutique également !

    • Oh, une touche de couleur pour habiller ton joli jour, je valide Nala !
      C’est toujours une recherche un peu épique, la quête de sa robe. Je suis sûre que tu vas essayer tout, son contraire, découvrir plein de choses… et surtout bien t’amuser ! Mais comme tu le dis, tu as encore tout le temps de savourer ces moments 😉

  • Que de péripéties ! Merci pour cette dose d’humour et de pailettes, Mlle Fantail 🙂
    Rahhh… le bleu clair. Je me suis heurtée à la même incompréhension que toi, cherchant, à défaut de chaussures dorées / champagne / nude, des chaussures bleu ciel. Néant. Trop has been, même chez les british (c’est dire…)
    En tout cas, je suis fan d’avance de ta petite tenue ! Et ravie pour toi que M. Kowhai ait validé la non couleur sans broncher 😉

    • Ciel ! (pun intended) Si même de l’autre côté de la Manche, on n’arrive plus à trouver de bleu clair… C’est la fin de tout, ma bonne dame. 😉
      Du coup, j’espère voir bientôt une chronique relatant tes péripéties chaussures… Qui m’ont l’air riches !

  • Super ton ensemble jupe et crop top. Ça a l’air de tellement te ressembler.
    M. Kowhai semble être la zenitude incarnée…
    Et merci pour toutes ces bonnes adresses. Je les rajoute à mes bons plans shopping….

    • Merci Madame Chat Potté ! Oh oui, Monsieur Kowhai est très, très calme. Ce n’est pas qu’il me passe tous mes caprices, plutôt que même en désaccord, il reste d’une humeur égale en toute circonstance et prend le temps de bien expliquer le pourquoi de ses raisonnements. un moine zen, quoi ! 😉
      Ravie de t’avoir donné une nouvelle bonne adresse shopping en tout cas ! 🙂

  • Très joli choix !
    Si ça peut te rassurer les jupes plissées ne vont pas forcément aux grandes non plus… Comme c’est la mode, je me suis dit que moi aussi j’aimerais bien en porter et je n’ai même pas pu sortir de la cabine d’essayage tellement je me trouver affreuse avec la jupe longue plissée XD

    • Comme quoi, on a toutes des idées préconçues, car pour moi, être grande c’est pouvoir porter ce que l’on veut en toute circonstance… Merci de m’aider à dépasser cette idée 🙂
      Je suis un peu triste de lire que tu as été déçue par les jupes plissées en revanche… J’espère que tu as fini par trouver chaussure à ton pied (enfin, jupe à tes jambes) ?

    • Je ne connaissais pas Bliss Tulle, merci d’avoir partagé Mademoiselle Batman, effectivement, les modèles sont magnifiques ! Et les prix demeurent relativement raisonnables (dans le cadre d’une tenue de mariée tout du moins).

  • Trop belle et très bon choix !!! comme quoi il n’y a que les “imbéciles qui ne changent pas d’avis” ahaha. je m’égare, bravo ta tenue est canon !!

    • Merci pour ton joli compliment Madame Gysophile. 🙂 Oh oui, je me raccroche à cette idée de non-imbécilité pour justifier la plupart de mes coups de tête ! haha !

    • Mais de rien Emilie, je suis ravie si mon article t’a permis de trouver une nouvelle piste pour tes recherches ! Je te souhaite plein de joie dans tes préparatifs et un maximum de jupes, héhé 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *